Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

On est toujours le riche de quelqu’un ...
de : Chien Guevara
lundi 25 mai 2009 - 01h17 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 18.5 ko

de Chien Guevara

Face à cette évidence, deux attitudes s’offrent à nous :

1. L’alternative capitaliste : Je vais m’enrichir un peu plus sur le dos du pauvre…

2. L’alternative anti-libérale : Je vais me battre pour que ce pauvre atteigne mon niveau de vie …

Pourquoi donc je vous parle de ça ? Et bien, il se trouve que ce week-end, suite à un décès, grosse réunion familiale sur plusieurs jours. Et là, ça rappelle les fêtes de fin d’année, ou de Pacques, où tout le monde se réunit en famille, un melting-pot tant de nationalités que de cultures. Et bien…….. (hein La Louve, il me semble déjà avoir lu un truc de toi sur les "réunions" familiales) , après partage de longues heures et le cas échéant, de chagrin commun, le mutisme pour éviter les pleurs, se transforme vite en discussions annexes, au début superficielles, puis, le temps passant, de moins en moins superficielles… Enfin bref, on en arrive à parler … politique !

Donc, le cas échéant, y’avait 3 filles d’un grand, très très grand militant communiste Espagnol, opposant farouche de Franco, obligé, il y a quelques décennies, à fuir en pleine nuit l’Espagne pour éviter l’éxécution.

Il y avait aussi certains de leurs descendants ou conjoints, enfin bref, une jungle politique quand l’oubli du chagrin s’est focalisé sur les convictions de l’un ou l’autre.

Les acteurs :

JPEG - 55.6 ko

Il y avait la tata d’Espagne, grande voyageuse dans des hotels de luxe, de part son métier, socialiste dans l’âme, et mère de 2 fils totalement opposés : un « facho complet », pour la citer, et un parento-dépendant, malgré sa trentaine bien tassée (de l’humanitaire, de l’art, du scientifique gratuit on line…).

Il y avait la tata de Normandie, prof divorcée d’un professeur et remariée à un autre. Elle voyage beaucoup, elle-aussi, mais à ses frais et chez l’habitant (elle a fait la Chiapas en bus ! !). Son deuxième mari est un ancien grand militant Trotskiste, un proche de Krivine en 68. Ils ont deux fils aussi (enfin la tata, car le nouveau tonton est arrivé sur le tard…)

Le plus agé (je le connais plutôt bien, car le destin a voulu que l’on se croise souvent) , après de grosses galères étudiantes, et une dépendance parentale prolongée, tant matérielle qu’affective, a enfin trouvé un boulot… QUI NE LUI CONVIENT PAS . Il m’a annoncé sans retenue être un pur produit du capitalisme, alors que c’est sans doute le plus ‘coco’ de la famille à l’heure actuelle. Mais il gagne très très bien sa vie, même s’il bosse pas loin de 100 h par semaine …

Enfin bref, il gagne bien sa vie, tout est relatif : son petit frère est trader à wall-street ; apparemment très efficace, vu que la crise qui a évincé une bonne partie des golden boys, l’a, lui, propulsé (scusez-moi, j’ai pas tout compris de ce milieu qui me dépasse) grand gérant au niveau mondial de je sais plus quoi … En bref, il ne doit pas lire Bellaciao ! ! lol

La troisième fille du grand coco, c’est pas une tata, c’est ma belle-mère. Le beau-père défunt, avait lui aussi dû quitter l’Espagne dans son enfance pour les mêmes raisons que le père de son épouse …

Au Maroc, il avait fait carrière en tant que garagiste , sans se casser la tête, car sa vie, c’était les copains et la pêche ; le boulot ne servait qu’à financer ses passions.

Donc cette troisième fille a eu une fille (madame Chien Gué) et un fils : le Beauf. Ce fils a repris le garage de son père dès connaissance du premier cancer de ce dernier (il y a 15 ans environ). Le voilà petit patron au Maroc, avec 15 à 20 employés à son service.

L’affaire :

JPEG - 23.2 ko

Enfin, voilà, ceux qui ont déjà vécu ce genre de discussion de famille doivent déjà me comprendre ; pour les autres, je vais essayer de faire bref.

Débat de départ, avec le beauf : patrons contre salariés ; inflation contre pouvoir d’achat. On n’est pas d’accord, rien de surprenant ; je lui explique qu’il parle de sa petite entreprise, alors que moi, je lui parle d’une politique mondiale … Pas grave, on passe à table et je coupe le gigot, ce qui me permet de me taire !

Deuxième tour, en milieu de repas : le débat devient plus « planétaire » (aurais-je gagné la première manche ?) : existe-t-il une alternative au capitalisme ? Je semble le seul à penser que oui, tout en ayant du mal à la décrire cette alternative (j’aurais pas du forcer sur l’apéro). Finalement des arguments me viennent, des mots, des idées, puis finalement des phrases implacables de Chomsky, Le petit patron se tait et reconnaît le côté humaniste de l’anti-capitalisme et confesse son égocentrisme étroit. Les deux tatas sont admiratives devant mon élocution. J’ai vraiment gagné ? Moi, le râleur, le gueulard ?

Et bien non, car le joker familial qui n’avait rien dit jusque là va venir m’achever en fin de repas … Et ce Candide, si discret jusque là, c’est qui ? Je vous le donne en mille ! ! Le Trotskiste ! !

Il trouve tout à fait normal que malgré le référendum et le « non » français contre l’europe, Nikola 1er de France fasse passer en douce un « oui » à la constitution européenne.

Il trouve normal aussi, dans l’actualité plus récente, que suite à un vote « non » contre HADOPI, l’assemblée repropose la loi moins d’un mois après pour obtenir le oui. J’ai beau lui expliquer que refuser ses échecs, et insister jusqu’à gain de cause est anti-démocratique, il semble toujours que ce soit moi le con. Face à son obstination, je lui demande donc pourquoi l’élection présidentielle n’a pas été resoummise au peuple, vu que près de 20 % des inscrits n’étaient pas allé voté… Silence radio …

J’ai gagné, à grand peine, et après moulte combats, le débat familial ; mais quand je vois que les petits patrons rêvent d’être côtés en bourse, que les anti-Sarko ou anti-Aznar ne connaissent même pas l’aternative anti-capitaliste émergente en amérique du Sud ; et que les Grands Trotskistes ne se réfèrent qu’aux votes des assemblées et aux textes des constitutions anti-démocratiques, je n’ai plus qu’une envie, c’est d’aller pleurer, car, je peux vous garantir que la révolution, ou même tout simplement une évolution politique vers l’anti-libéralisme, on en est très très loin !

On est toujours le riche de quelqu’un…

Face à cette évidence, deux attitudes s’offrent à nous :

1. L’alternative capitaliste : Je vais m’enrichir un peu plus sur le dos du pauvre… ?

2. L’alternative anti-libérale : Je vais me battre pour que ce pauvre atteigne mon niveau de vie … ?

Quelle est la votre ?

JPEG - 4.6 ko

L’article chez lui ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
On est toujours le riche de qulqu’un ...
25 mai 2009 - 07h55 - Posté par Mengneau Michel

Ce genre de discussion familliale, c’est exactement ça, et à peu près la même conclusion à chaque fois. Pour ma part, je m’ingénie toujours à foutre le bordel car je parle systhématiquement de religion, et alors là....Y-a même des fois que ça dégénère, et ça me fait marrer !

A plus, Michel



On est toujours le riche de qulqu’un ...
25 mai 2009 - 11h49 - Posté par (k)G.B.

Les réunions de famille, ça fait bien 8 ans que je n’y mets plus les pieds ! :)

(k)G.B.



On est toujours le riche de qulqu’un ...
25 mai 2009 - 12h24

Et oui - ça rappelle des souvenirs :)

C’est toujours propice aux réflexions intéressantes ce genre de grand raout familial.... :)

LL



On est toujours le riche de qulqu’un ...
25 mai 2009 - 20h53 - Posté par paul

ah bon !

t’as la chance d’avoir une famille qui donne l’occasion de faire des réflexions intéressantes toi ?

super !

moi c’est pas le cas : je suis entouré d’amirateurs de face book, de johnny haliday, de mère thérésa, de costard cravate et de cheveux courts, même chez les femmes, de gens pour qui castro est un dictateur sanguinaire, pour qui le communisme mange les enfants, pour qui l’université c’est l’antre du darwinisme...

alors j’vais vous dire : soit il y a pas d’alcool à table et du coup je la ferme, sers à table et vais faire la vaisselle, soit il y de l’alcool et je bois jusqu’à dire que je discutte pas avec des gens qui adulent johnny haliday, qu’ont windows et la télévision, des portables et des iphones, des grosses cylindrées et des grosses motos etc... la liste complète des catalogues gosport et décathlon, eleclerc et carefour, ...

le lendemain je fais le mec qu’a rien dit et me plains d’une gueulle de bois pas possible parce qu’habituellement je ne bois jamais...

voilà

z’avez encore de l’affection pour eux...

z’en avez de la chance...


On est toujours le riche de quelqu’un ...
26 mai 2009 - 13h26 - Posté par Arnaud

J’ai pris plaisir à lire ton récit, ne serait-ce que sur le plan de la forme, tu aimes écrire et tu nous le rends bien :)
J’ai pu déceler quelques "turbulences" en toi, ou "bouleversements" ; j’entends par là, de l’émotivité, car j’imagine que ce sujet te touche beaucoup.
J’ai ma compréhension à ce sujet. Permets moi de la partager et de la soumettre à débat :)
Comme tu l’as écrit, tu penses qu’un débat se gagne ou se perd. Je crois qu’un débat peut aussi se concevoir autrement.
Je crois qu’on ne change pas les gens. Les gens changent d’eux-mêmes, en traversant des débats notamment ; en les TRAVERSANT, en y PARTICIPANT, en y APPRENANT de nouvelles idées, de nouveaux points de vue.
Je crois également que souvent j’ai des débats avec moi-même. N’en as-tu jamais ? Se poser une question, n’est-ce pas là l’essence du débat ?
Je pourrais continuer longuement dans ce sens, mais je ne veux pas "flooder" la page.
Tout ce que je veux dire, c’est qu’aujourd’hui, il ne s’agit pas (plus) de gagner ou de perdre un débat. C’est fascinant d’ailleurs, car c’est comme le capitalisme et comme la guerre !
Globalement (la preuve en est, des sites comme bellaciao existent !), les niveaux de conscience émergents répandent cette approche là.
Etre contre le capitalisme, c’est refuser la loi du plus fort, c’est refuser qu’il y ait un gagnant et un perdant. Nous devons l’appliquer au débat, nous devons l’appliquer à nous-même surtout !
Un débat doit être utile pour tous, et en gagnant ce débat, je ne crois pas qu’il t’ait rendu service... tu restes juste persuadé que tu avais raison.
Et je ne veux même pas, au final, réfléchir davantage sur cette question. Je crois que tous les arguments que tu as relatés étaient audibles. En revanche, les débordements de la fin,
du style : "mais quand je vois (...) les anti-Sarko ou anti-Aznar ne connaissent même pas l’aternative anti-capitaliste émergente en amérique du Sud (...) je n’ai plus qu’une envie, c’est d’aller pleurer" _ :)
Je ne finis pas car dans le fond, tu es calmé, et je sais que tu sais... et puis au final, ce n’est pas méchant et tu n’insultes personne, sauf toi peut-être.
Pleurer ne sert à rien, tu crois que tu as assez de temps dans la vie pour pleurer ?
J’écris beaucoup de "je sais", "je crois", etc... je n’arrive pas à m’exprimer en retrait, et je m’en excuses.
(je n’ai d’ailleurs jamais compris comment faire valoir son opinion si on ne la revendique pas... mais bon je ne comprends pas souvent les choses)
Si tu veux en débatre, c’est avec beaucoup de plaisir et dans une démarche de partage constructif (au plan spirituel biensûr) que je le ferai.

Bien à toi,
Arnaud.






Projection-débat “Nous ne vendrons pas notre avenir” 21 novembre 2019 - 18h30 (video)
jeudi 21 - 11h44
de : Info’Com CGT
Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite