Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

9200 fioles de virus militaires "n’ont pas été référencés dans la base de données" de Fort Detrick
samedi 25 juillet 2009 - 17h50 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires
JPEG - 61 ko

Plus de 9000 fioles contenants des agents pathogènes se sont avérées manquantes lors d’un inventaire effectué par l’armée américaine. Ces fioles qui étaient entreposées au Fort Detrick et contenaient toutes des toxines extrêmement dangereuses.

Après quatre mois de recherche, les enquêteurs ont constaté que 9220 échantillons n’ont pas été référencés dans la base de données, qui en répertorient que 66.000.

Les fioles contenaient des agents pathogènes dangereux tels que le virus Ebola, le Charbon, les toxines botuliques, le virus de l’encéphalite équine du Venezuela qui cause la tularémie.

Les fioles étaient entreposées dans un dispositif réfrigéré dédié à la conservation d’agents pathogènes. La plupart de ces fioles n’étaient pas utilisées depuis des années.

Richard Ebright, professeur à l’université de Rutgers, spécialiste en bio-sécurité est extrêmement choqué « 9000 fioles …c’est extraordinaire…si un petit nombre avait disparu, cela aurait été angoissant…mais là 9200…dans une institution qui prétend assurer une sécurité maximale à ce sujet. C’est profondément inquiétant …c’est inacceptable »

Article original en anglais : Inventory Uncovers 9,200 More Pathogens



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
25 juillet 2009 - 18h42

Après quatre mois de recherche,

Est-ce qu’il y avait aussi le H1N1 ?

Ca devient grave !



9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 00h55

rien a foutre !

qu’ils nous tuent tous, on mérite pas mieux



9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 11h40 - Posté par (k)G.B.

Passez le premier.


9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 19h19 - Posté par

ça sent la déprime !


9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
28 septembre 2014 - 17h57 - Posté par / !\/ !\/ !\

Toi peut etre mais il y en a qui ont rien demandé.


9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 15h19 - Posté par momo11

Les palestiniens vont encore souffrir.....momo11



9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 21h27 - Posté par

Avec Bellaciao on se croit parfois avec les Experts .


9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 22h19 - Posté par

Avec Bellaciao on se croit parfois avec les Experts .

Pourquoi ???

Bellaciao c’est un site ou on publie des infos diverses.

Publier le "Washington Post" c’est pas ne source crédible ??

Faudrait savoir.

Quand on disait ici et ailleurs que ce canard nous enfumait sur le 11 septembre ou l’Attentat du pentagone on accusait les posteurs d’être des "Théoriciens du Complot".

Aujourd’hui on publie une info du même canard en la présentant comme crédible et ça recommence à l’envers. Et ceux qui critiquent sont certainement les mêmes.

Faudrait quand même savoir et arrêter de zigzaguer selon la manière dont l’info arrange "x" ou "y".

LOL.

G.L.


9000 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
26 juillet 2009 - 22h15

je suis toujours surpris : c’est tout juste si on nous fouille pas le fion en allant au musée et là, 9000 fioles de ce qui se fait de plus dangereux qui se barrent d’un labo militaire. Z’on qu’à embaucher la sécurité de Carouf ou la FNAC...
Comme quoi, le 11 septembre c’est vraiment pour les blaireaux.



9200 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
27 juillet 2009 - 11h22

MMMoouuiii... bon... enfin... désolée de contredire certain-es, mais c’est pas "tout à fait" ce que dit l’article original....

Je traduis ne serait ce que le premier paragraphe

An inventory of potentially deadly pathogens at Fort Detrick’s infectious disease laboratory found more than 9,000 vials that had not been accounted for, Army officials said yesterday, raising concerns that officials wouldn’t know whether dangerous toxins were missing

Un inventaire des substances potentiellement mortellement pathogènes au laboratoire des maladies infectieuses de Fort Dedrick laisse apparaître plus de 9000 fioles n’ont pas été comptabilisées, a dit un officiel de l’armée vendredi, suscitant l’inquiétude des officiels qui ne savent pas si des toxines dangereuses sont manquantes.

Ensuite on peut faire des interprétations ou avoir d’autres sources ,mais VOILA CE QUE DIT LE WP.

Alors parfois faut vérifier DANS LE TEXTE, et arrêter de propager des nouvelles tronquées déformées manipulées ....franchement ça craint et ça nuit gravement au mouvement.

LL



9200 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
27 juillet 2009 - 12h35 - Posté par Roberto Ferrario

Merci LL de avoir précisé que dans l’article du "Washington post" on précise que le fioles "n’ont pas été référencés dans la base de données" et donc non pas "disparu"...

On a remplace l’ancien article par une "nouvelle traduction", que on pense est plus proche de la source... (on peux mieux faire si aide...)

Voila un bon exemple de comme "certaine personnes" cherche de "nuire" au mouvement propagent une traduction manipule, profitant de la "publication libre" de notre site et comme on peux remédié avec un "travaille" collectif... bien sur quelque un va encore hurle a la censure juste pour le plaisir de encore nous nuire...

Reste que dans un fort militaire américain ou on entrepose des fioles presque toutes mortel on "oublie" de ne référencés 9220 dans la base de donnes pose des sacre questions et rendre la situation terrifiant... avec cet "désinvolture" qui peux garantir que certaines de cet fioles n’ont bel et bien pas "disparu"...

RF


9200 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
27 juillet 2009 - 14h33 - Posté par

"n’ont pas été référencés dans la base de données" et donc non pas "disparu"...

Roberto, avec toute ma sympathie : "T’as déjà bossé dans une banque ou fait de la comptabilité" ?

Tu peux me dire quelle est la différence entre 10 000 euros qu’on n’a pas "réussi à comptabiliser" et 10 000 euros qui ont "disparu de la caisse" ?

Bien sûr il est certain que "non-comptabilisé" ça veut dire qu’ils sont quelque part. "Disparus" aussi ça veut dire qu’ils sont quelque part... Mais plus ou ils devaient être.

Alors quand la banque commence à publier le fait ça signifie qu’ils sont perdus corp et biens et qu’il faut commencer à se poser des questions.

Moi aussi j’avais fait la même traduction qu’Elodie. Mais franchement quand on commence à parler de "non-comptabilisation" et que ça se promène dans des médias officiels faut quand même se poser des questions.

La vraie question est d’ailleurs celle-ci : "Pourquoi un média mainstream américain parle de ça. Suffisait de le classer "secret-défense" et y avait pas de problème".

D’autant qu’ils ont pas besoin de ça en ce moment.

Mais ça c’est une autre, (Et la vraie), question. LOL.

G.L.


9200 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
27 juillet 2009 - 16h00 - Posté par Roberto Ferrario

"Disparus" sa présume que tu est a connaissance de l’existence des la totalité des fioles et tu ne le retrouve pas dans un inventaire... idem pour l’argent...

dans cet cas tu "découverte" 9200 fioles en plus de 66000 déjà comptabilise...

on ne parle pas de 75200 fioles et donc de 9200 disparu (et retrouve apres...) mais de 66 000 et 9200 découvert après inventaire dans un armoire...

si tu a fait de la comptabilité comme tu fait entendre tu peux bien admettre que les deux situation son tres diffèrent...

si tu peux lire l’article en anglaise c’est très clair "investigators found 9,220 samples that hadn’t been included in a database of about 66,000 items listed as of February"

donc si tu conne pas l’existence des les 10 000 euros en plus de ta comptabilité et tu le découvre après dans un armoire... tu peux appelle ca : comme une "négligence" ou comme une volonté de le faire "disparaitre" dans une façon ou un autre cet somme d’argent... la disparition peux être éventuellement établi a condition de connaitre l’existence de cet somme a priori... si on le se pas et on le retrouve pas... rient a disparu ni découvert...

ici on parle des fioles extrêmement toxique que peux donne la mort a plusieurs centaines des milliers voir des million des personnes dans un de fort militaire présume le plus sécurisé des État Unis, donc le doute de se que se passé vraiment et si on ne peux pas pense que "d’autres fioles" sont manquant au inventaire "globale"...

donc pas disparue mais disant "oublie" dans un armoire et pas répertorié... 50 pour-cent des cet fioles on ete détruites et le reste additionne au catalogue a entendre la déclaration de Sam Edwin : "Edwin said about 50 percent of the samples that had been found were destroyed. The rest were added to the catalog."

on aime pas l’arme américain et encore mois les capitalistes... ne c’est pas une raison pour dire ou écrire des conneries que vont nous retombé pour nous de-crédibilisé... se que c’est "établi" pour le moment ne c’est pas la "disparition" des cet fioles mais le contraste diamétrale entre qui pense de nous donne des leçons de sécurité anti-terroriste et l’amateurisme dans ces centres militaire soit sisant le plus "sécurisé" du Monde...

c’est ne pas la question principal de se demande "Pourquoi un média mainstream américain parle de ça..." que présuppose une méconnaissance des une certaine presse américaine que n’est pas obligatoirement a la botte du pouvoir, par exemple justement le Washington Post ou comme le New York Time ou d’autres centaines des médias américain... mais de ce pose la question de se que ce passe et de ce que ce passé au USA soit au niveau militaire que au niveau du gouvernement américain... le 11 septembre a New York peux et doit faire réfléchir...

RF


9200 fioles de virus militaires "disparaissent" de Fort Detrick
27 juillet 2009 - 21h37 - Posté par

Roberto, ton point de vue est tout à fait estimable et ton analyse aussi, mais sincèrement y a longtemps que j’ai cessé de penser que les choses anormales à ce niveau relevaient de l’amateurisme.

Je veux bien admettre que ceux qui mènent le bal mettent en place des "amateurs" qui serviront à "justifier" leurs saloperies plus tard et à servir de fusibles, mais si je regarde les événement depuis une bonne cinquantaine d’année je peut dire qu’ils ont fait relativement un sans faute, malgré quelques dérapages occasionnels.

Quand un événement comme celui-ci "sort" au grand jour, y a toujours un facteur alternatif qui doit interpeller. Comme pour les quatre bombes "perdues lors du transfert de "Minot Air Base" en 2007, et dont on n’en a jamais retrouvé que trois.

Ce qui interpelle, dans l’affaire de Minot, en dehors du fait que l’essentiel des lampistes, (5), qui ont participé à l’événement sont morts, c’est le fait que ça soit rendu public. Y a pas qu’en France qu’on nomme l’Armée "La grande Muette". Et quand elle se met à parler, c’est jamais anodin.

Alors pour mon compte ce genre de chose, non seulement je les classe en "alertes" sur ma machine, mais je les ressort et les met en concurrence régulièrement.

Commencer à parler de fioles "léthales" qui pourraient "se perdre" c’est commencer à préparer l’opinion à une catastrophe "accidentelle" en expliquant que ce sont des demeurés qui les manipulent.

Et aux "demeurés" dans les labos de Fort Detricks j’y crois pas. Et c’est vrai que je suis l’exemple même du "parano".

Mais comme disait mon grand-père : "Le plus gros mérou au large des Iles du Frioul, à la fin de la saison de pêche, c’est celui qui était le plus paranoïaque".

C’était un sage.

Amicalement,

G.L.


9200 fioles de virus militaires "n’ont pas été référencés dans la base de données" de Fort Detrick
28 juillet 2009 - 14h34

la raison de la publication de cet article pose des quetions : Reglement de compte interne ? désaccord politique ? problème plus grave encore qui serait occulté par cette publication ? Avertissement ?

On peut imaginer le scénario suivant : des fioles de virus militaires se trouvent à des endroits ou elles ne devraient pas se trouver, et entre des mains qui en font un usage politique

quoiqu’il en soit, et pour sortir des spéculations, la dissimulation sur les armes biologiques dans les cinq puissances mondiales du conseil de sécurité des Nations Unies est un fait historique. Il n’y a officiellement pas de recherche sur les armes biologiques offensives en France, c’est ce qui est répété en permanence par les auteurs "autorisés" qui écrivent sur le sujet comme Patrick Berche (L’histoire secrète des guerres biologiques Robert Laffont, février 2009) dont le livre est très bon par ailleurs.

Fort Detrick est connu comme étant la source des attaques à l’anthrax de septembre/ octobre 2001. Personne n’a été jugé et le seul responsable s’est "suicidé"

voir les documentaires suivants :

en anglais : the anthrax war http://www.youtube.com/watch?v=VQw1...

sur le docteur Basson : http://www.dailymotion.com/video/x6...






Bonne nuit les petits
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
2 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae
« oeil pour oeil » : Admettre et valider la guerre des barbaries racistes est irresponsable !
lundi 18 - 23h48
de : Christian DELARUE
Nouvelle-Zélande : les fantasmes et la haine tuent - MRAP
lundi 18 - 23h16
de : Christian DELARUE
Les "marcheurs en folie" Agnès Buzyn souhaite rehausser l’âge de la retraite, les syndicats appellent à une grève généra (video)
lundi 18 - 19h48
de : nazairien
3 commentaires
Un 16 mars et ça repart ! (video)
lundi 18 - 16h02
de : Le Cercle 49

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux. Victor Hugo
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite