Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Après le 21 janvier....


de : contribution FSC, photos Patrice Bardet
dimanche 24 janvier 2010 - 13h38 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

La journée d’action dans la Fonction Publique n’est bien sûr pas l’échec proclamé par le gouvernement et les médias aux ordres.

Dans l’Education Nationale notamment, le nombre de grévistes dépasse, et de loin, les 15 % annoncés par le Ministère qui prend en compte dans son calcul l’ensemble des personnels (incluant les congés maladie, maternité, les profs ne travaillant pas le jeudi...).

Pour autant, la mobilisation a semblé dans certains endroits en demi-teinte face aux attaques menées contre la Fonction Publique et les services publics, sous pilotage patronal et européen, par un gouvernement Sarkozy qui n’est rien d’autre que le syndic des intérêts des grands groupes capitalistes du CAC 40 : casse de l’Education Nationale, de la Maternelle à l’Université, casse de l’Hôpital public, suppressions d’emplois par centaines de milliers, privatisations et démantèlement des services et entreprises publics (Poste, Edf, SNCF, équipement...), bas salaires et baisse du pouvoir d’achat, précarité et attaques contre les statuts, souffrance au travail,...

Ce n’est pourtant pas le mécontentement ou la combativité qui manquent chez les personnels de la Fonction Publique : leur présence massive aux côtés des travailleurs du privé en janvier et mars 2009, les remontées des salles des profs ou des réunions syndicales témoignent de leur conscience de la situation et de la gravité de l’attaque subie. Mais ce qui s’impose aussi progressivement, après des années de défaites de mouvements puissants mais isolés secteur par secteur (retraites FP en 2003, régimes spéciaux SNCF en 2007, mouvements des universités en 2009...), c’est le sentiment que les journées d’action, répétées 3 ou 4 fois par an, ne sont d’aucune utilité contre un pouvoir qui mène une véritable guerre de classe contre le monde du travail. Et que les nécessaires mobilisations sectorielles doivent de toute urgence s’inscrire dans le cadre de la préparation d’une mobilisation générale public/privé qui ne serait qu’une réponse logique à ce que les travailleurs subissent tous ensemble.

Le problème est que cette perspective ne trouve aucun point d’appui auprès de ceux qui seraient pourtant sensés la porter : tandis que B. Thibault persiste à « ne pas vouloir bloquer le pays » et que Chérèque « refuse de globaliser les luttes », personne n’a oublié la trahison de ce dernier en 2003 en plein mouvement sur les retraites, les « négociations » du premier avec le gouvernement en 2007 dans le dos des cheminots ou l’attentisme délibéré des deux lors du premier semestre 2009.

Mais la dégradation continue des conditions de travail et de vie de l’immense majorité du peuple de France va continuer d’entraîner des mobilisations et des luttes. D’ores et déjà sont annoncés :
 le 26 Janvier, grève nationale des infirmières et des personnels de soin contre les ordres professionnels,
 le 30 janvier, manifestationnationale pour l’éducation à Paris,
 le 3 février, journée nationale de grève à la SNCF,
 le 4 février, journée pour la défense de l’emploi industriel dans le Nord,

...

L’enjeu majeur est de faire converger toutes ces mobilisations contre le pouvoir du grand capital qui a décidé d’effacer les acquis du peuple arrachés par ses luttes, et en particulier ceux nés de la Résistance et du CNR (retraites, sécu, Fonction publique...).

Il y a dans ce programme de casse à la fois l’esprit de revanche de ceux qui ont dû faire profil bas au sortir de la Collaboration et le même mépris de classe que celui qu’on pouvait trouver à Versailles en 1789. Tandis que la noblesse d’Ancien régime conseillait aux pauvres de manger de la brioche s’ils ne trouvaient pas de pain, l’aristocratie d’aujourd’hui, celle de l’Argent comme la dénonçait déjà Robespierre, explique désormais aux salariés du privé et du public usés par l’exploitation et la souffrance au travail, à la jeunesse populaire au chômage, aux plus de 50 ans virés comme des malpropres, aux 8 millions de travailleurs pauvres qui n’ont que les restos du cœur ou le secours populaire pour se nourrir, aux millions d’ouvriers du bâtiment, des travaux publics, de la sidérurgie ou de la métallurgie qui pour l’essentiel après avoir respiré l’amiante pendant 30 ans ne touchent même pas leur première retraite, qu’il faut travailler plus longtemps !

TRAVAILLEURS ENSEIGNANTS ETUDIANTS PAYSANS : NE COMPTEZ QUE SUR VOUS

Les états-majors du syndicalisme rassemblé au sommet qui ont pris l’habitude d’user leurs fonds de culotte sur les fauteuils de l’Élysée et du Medef ont montré en 2009 qu’ils n’étaient pas pour livrer bataille, et leur patron à la Confédération Européenne des Syndicats, J. Monks, définit leur mot d’ordre : « sauver le capitalisme de lui-même ». Il faut l’admettre, leur mission a pour l’instant réussi tandis que les profits et les subventions coulent à flot sur la Bourse et dans les Conseils d’Administration des groupes du CAC 40.

Dans le même temps, le PS lâche une nouvelle fois les intérêts populaires et se rappelle que Jospin et Chirac signaient en se repassant le même stylo, en mars 2002 au sommet de Barcelone, les accords planifiant le recul de 5 ans de l’âge de la retraite en Europe.Il est vrai que les socialistes européens gèrent l’Europe de Lisbonne, l’OMC, le FMI...

L’HEURE EST AU COMBAT

Nous ne nous laisserons pas piller ni la France devenir un pays sous-développé.

Contre le pouvoir des grands groupes capitalistes et le syndicalisme d’accompagnement qui mène le monde du travail de défaite en défaite par le refus de construire ou même d’évoquer l’affrontement de classe, construisons la seule unité qui vaille pour les travailleurs : l’unité d’action à partir des luttes et des revendications de la base (défense des services publics et de la protection sociale (sécu, retraites), défense de l’emploi et « Produire en France », augmentation des salaires et des pensions, défense des droits syndicaux et des libertés démocratiques). Allons partout où c’est possible, dans les communes ou les départements, vers la constitution de collectifs intersyndicaux et interpro de lutte, de fronts syndicaux de classe locaux, soutenant les différentes luttes et partant d’elles pour construire à partir de la base le « tous ensemble en même temps », seul capable d’imposer le rapport de force victorieux contre ce gouvernement de casseurs. Comme en 36, en 45 ou en 68.

FSC, 23 janvier 2010


quelques photos de la manifestation de Lille

JPEG - 158.8 ko
JPEG - 172.5 ko
JPEG - 175.8 ko
JPEG - 171.2 ko
JPEG - 157.5 ko
JPEG - 168.9 ko
JPEG - 162.6 ko
JPEG - 189 ko
JPEG - 32.8 ko
JPEG - 167.5 ko
JPEG - 159 ko
JPEG - 170.3 ko
JPEG - 159.5 ko
JPEG - 151.7 ko
JPEG - 154.5 ko
JPEG - 142.9 ko
JPEG - 176.4 ko
JPEG - 136.9 ko
JPEG - 156.8 ko
JPEG - 187.1 ko
JPEG - 177.7 ko

recomposition syndicale : très peu nombreux, les jaunes se regroupent

JPEG - 158.3 ko
JPEG - 151.2 ko

Méricourt en grève ! (tous...sauf 3)

JPEG - 171 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 14h14

Aprés le 21 janvier , RIEN,... comme d’habitude.

Patrice, arrête de t’illusionner. Tant que nous resterons sur les problématiques de mobilisations telles qu’elles sont aujourd’hui,... il ne se passera rien. Tu es honnête, j’en suis sûr, mais profondément naïf.

Ça fait la nième fois + 1 que l’on nous fait le coup de "Ça y est, ça démarre "... photos à l’appui. Ça ne marche plus !

Il nous faut dépasser ces structures pourries et vermoulues que sont les syndicats et les partis politiques traditionnels (y compris l’extrême gauche complètement intégrée).

Phil GERBIER (Toulouse)



Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 14h37 - Posté par Patrice Bardet

@Phil,

je ne suis pas particulièrement naïf, et certes pas à penser "ça y est, ça redémarre".
Il ne me semble pas non plus cautionner particulièrement l’attitude de la confédération CGT, ni d’aucun parti

Mais néanmoins, il faut être dans les luttes autant que faire se peut, au moins avec les camarades qui veulent se battre. C’est le cas de ceux qui manifestent, non ? ceux là, par les photos, j’essaie de leur rendre (un peu) hommage

Oui pour dépasser nos organisations, mais concrètement ? se débarrasser des organisation ouvrières n’est pas une solution : on finit inéluctablement par baisser les bras et jacter sur son clavier ; il faudrait imposer aux bureaucraties ouvrières de mettre en œuvre la lutte commune : je n’ai pas la recette miracle, et seul je ne pense pas que ce soit possible, ni dans un groupuscule.


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 15h56 - Posté par

Oui Patrice je connais ton indépendance d’esprit à l’égard des organisations politiques et syndicales, mais tu es encore très imprégné de cette conception qui fait croire qu’en dehors d’elles il n’y a pas de salut ! On ne se défait pas de sa culture politique comme ça ! Moi aussi il m’a fallu du temps pour m’en dégager. Pourtant ce n’est qu’à ce prix que nous y arriverons.

Les "camarades qui veulent de battre", comme tu dis, se perdent en vaines actions, et tu le sais bien. c’est bien sûr avec eux qu’il faut construire autre chose en rupture avec l’ancien... C’est ainsi que se fait l’Histoire.


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 16h32 - Posté par BOU 91

tous pourris sauf moi , vous faites le jeu de ceux que vous dites combattre ! vous vous auto alimentez sinon sans cela pas d’existence. il est plus facile de critiquer que de prendre des responsabilités. vous découragez les bonnes volontés. chiche prenez leur place et montrez nous ce que vous êtes capables
soit c’est mieux , alors bravo, soit c’est encore plus le "bordel" les riches encore plus riches et les pauvres........
pour ma modeste part je participe à un collectif de soutien aux travailleurs sans droit
suis syndiqué et n’accepte pas la société que l’on m’impose. toutefois cela ne m’autorise pas "d’insulter " ceux qui occupent des postes de responsabilité puisque je n’envisage et ne peux pour x raisons les remplacer. et puis pourquoi " le peuple " ne bouge t il pas ?
BOU 91


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 16h38 - Posté par

"vous faites le jeu de..." oui, OK, on nous fait le coût depuis des années !... tu devrais camarade changer de disque, il commence sérieusement à être rayé.

Phil GERBIER


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 16h44 - Posté par BOU 91

le tien n’est il pas également rayé ? arrêtons ! remettons nous tous en cause car personne est tout blanc ou tout noir BOU 91


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 16h57 - Posté par

"Se remettre en cause"... Mais il y a longtemps camarade que je l’ai fait !

J’attend de voir comment les bureaucrates, eux, sont prêts à se "remettre en cause"....

Tu sais très bien qu’ils ne le feront pas, mais tu es toujours d’accord pour leur faire confiance !

Tu attend certainement la prochaine manif ! ! ! Ne t’en fais pas ils vont t’en proposer une par mois ! ! ! Et tu seras content ! ! ! ! !


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 18h01 - Posté par BOU 91

moi je ne suis pas content mais comment amener une majorité de nos concitoyens à se révolter ? le radicalisme semble ne pas marcher . revenir à une conscience collective face à une attitude individuelle va demander de la patience et surtout il faut une alternative crédible un programme et ne pas imposer un modèle.
j’arrête notre échange car nous ne serons pas d’accord et je respecte ton point de vue malgré tout . personne ne détient la vérité seulement une toute petite partie .
cordialement .BOU 91


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 18h09 - Posté par

Je suis bien d’accord avec toi quand tu dis « le radicalisme semble ne pas marcher », je pense que c’est exact !… Il faut donc créer une autre logique qui a fois mobilise les gens et permettent d’entrevoir des relations nouvelles,… Et ça ça se construit concrètement tous les jours dans les luttes ( on fait tourner les entreprises que l’on liquide),et dans la vie quotidienne en créant des circuits nouveaux de production et de distribution..


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 20h06 - Posté par

le militantisme (et la vie associative) a été gravement bléssé le jour où la télé est entré dans les maisons

il a reçu le coup de graçe le jour où internet....

par contre des yaka fokon du clavier il y en a eu des tas de nouveaux......


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 20h10 - Posté par bipède

<< moi je ne suis pas content mais comment amener une majorité de nos concitoyens à se révolter ? le radicalisme semble ne pas marcher . revenir à une conscience collective face à une attitude individuelle >>

Cette révolte dont tu parles n’aboutirait qu’à un bain de sang, tout est déjà prévu, tout a déjà été testé. Nos ’concitoyens’ ne veulent tout simplement pas y être "amenés" par des sauveurs qui savent mieux qu’eux ce dont ils ont besoin.

Non parce qu’ils sont inconscients, mais parce qu’ils ont compris ce que Phil a compris en libérant son esprit : << Il nous faut dépasser ces structures pourries et vermoulues que sont les syndicats et les partis politiques traditionnels >>

La vraie révolution est ailleurs. Comme tu le dis Phil << Il faut donc créer une autre logique qui a fois mobilise les gens... >>. Elle mobilisera naturellement, il n’y aura pas besoin de militants. Elle existe déjà et mobilise déjà depuis des années.

Il faut sortir de cette "logique" de SEPARATION, d’OPPOSITION, de GUERRE CIVILE qui a été imposée à l’humanité depuis des millénaires par la pathocratie et qui arrive au bout de sa logique aujourd’hui.
J’ai écrit dans un autre sujet :

L’état de guerre civile perpétuelle (y compris les conflits quotidiens hommes/femmes, parents/enfants, soi contre soi-même) sur cette planète est LA SEULE condition nécessaire au maintien au pouvoir de la pathocratie. Un peuple heureux n’a pas de maître.

Wilhelm Reich essayait de le faire entendre en 1945 :

<< Ce qui nourrit notre espoir c’est le fait qu’on trouve, parmi des millions d’individus actifs et honnêtes, seulement une poignée de pestiférés qui provoquent des malheurs sans nom en faisant appel aux impulsions ténébreuses et dangereuses de l’individu cuirassé, nivelé dans la masse, et en le poussant à l’assassinat politique organisé.

Il n’y a qu’un seul remède contre les germes de la peste émotionnelle dans l’individu nivelé dans la masse : sa propre perception de la vie agissante. La vie ne réclame pas le pouvoir, mais le droit de remplir sa tâche qui lui est dévolue dans l’existence humaine. Elle se fonde sur trois piliers qui ont pour nom AMOUR, TRAVAIL, CONNAISSANCE. >>

[Ecoute, petit homme !, Editions Payot & Rivages]


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 20h58 - Posté par René LE BRIS

ce qui est sûr, c’est que la politique a horreur du vide, et donc si aucune organisation existe, le fascisme n’est pas loin ! merci !


Après le 21 janvier....
24 janvier 2010 - 21h40 - Posté par bipède

<< mais tu es encore très imprégné de cette conception qui fait croire qu’en dehors d’elles il n’y a pas de salut ! >>

(Phil Gerbier dixit)


Après le 21 janvier....
26 janvier 2010 - 01h30 - Posté par Roberto Ferrario

le radicalisme semble ne pas marcher

a bon ??? Un mouvement radical de masse et que bouge en France ???

Moi je ne rient vue...

RF





CUBA : les 500 premiers ventilateurs pulmonaires fabriqués.
mercredi 15 - 11h52
de : joclaude
2 commentaires
Les coups d’Etat permanents de l’impérialisme, la BOLIVIE !
mercredi 15 - 11h30
de : joclaude
Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
3 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite