Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Dominique Simonnot (5 articles)
JUSTICE AU QUOTIDIEN
de : claude de toulouse - 28 septembre 2006
Carnets de justice : "Il n’a pas eu le temps de commettre le délit..." de Dominique SIMONNOT Mamadou se lève dans le box et la procureure se lève aussi : « Euh... il y a un problème, il n’est poursuivi que pour infraction au séjour, mais il a été interpellé dès sa sortie de prison ! Sans vraiment lui laisser le temps de quitter la France, je pense à une relaxe. » Le président sourit : « Eh bien, maintenant qu’il est là, vous allez laisser le tribunal en décider ! » Et (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les proches du ministre de l’Intérieur tentent de relativiser ses déclarations sur l’expulsion d’émeutiers étrangers
de : Dominique SIMONNOT - 13 novembre 2005
2 commentaires
Sarkozy sous le feu des critiques de Dominique SIMONNOT La brèche est ouverte. Par celui-là même, le ministre de l’Intérieur, qui s’était glorifié d’avoir "aboli" la double peine. Avec ses déclarations enflammées, mercredi, réclamant aux préfets d’expulser « sans délai » les émeutiers étrangers, "y compris ceux qui ont un titre de séjour", Nicolas Sarkozy s’est attiré une volée de critiques. Précisément de ceux qui, à gauche, l’avaient soutenu, contre (...)
Lire la suite, les commentaires...
Logement : le feu du XIIIe, "volontaire" ?
de : Dominique SIMONNOT - 3 septembre 2005
4 commentaires
de Dominique SIMONNOT Le parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire pour "destruction volontaire par l’effet d’un incendie ayant entraîné la mort d’autrui" dans l’immeuble parisien du boulevard Vincent-Auriol (XIIIe). Dix-sept personnes y ont péri le 26 août. "Les enquêteurs n’ayant relevé aucune cause extérieure, c’est nécessairement une cause humaine et probablement volontaire", commente-t-on au parquet. Le caractère "volontaire" (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cesare Battisti : il s’est évanoui dans la nature il y a un an tout juste...
de : Dominique SIMONNOT - 23 août 2005
1 commentaire
Un an de cavale pour Cesare Battisti Début août, les avocats du romancier ont déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme. de Dominique SIMONNOT Il s’est évanoui dans la nature il y a un an tout juste, fuyant son contrôle judiciaire et une extradition certaine. Depuis, nul n’a revu Cesare Battisti, l’auteur de romans policiers, recherché par l’Italie. Il doit y purger la prison à vie pour quatre assassinats commis, à la fin des années (...)
Lire la suite, les commentaires...
Avocats et familles dénoncent le sort des DPS (détenus particulièrement signalés)
de : Dominique SIMONNOT - 22 août 2005
2 commentaires
La prison dans la prison des condamnés à l’isolement Par Dominique SIMONNOT Mardi dernier, Martine El Shennawy était au parloir de la prison de Gradignan (Gironde) pour voir Philippe, son mari. Jeudi, elle devait y retourner pour les 35 minutes auxquelles ils ont droit, trois fois par semaine. « Mercredi, la femme d’un autre prisonnier m’a envoyé un SMS "ton mari est transféré". Il avait été baluchonné à Paris, à la Santé. » Elle a annulé sa semaine de vacances à côté de (...)
Lire la suite, les commentaires...

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la crainte de la folie qui nous forcera à laisser en berne le drapeau de l'imagination. André Breton
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite