Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Fausto Bertinotti (24 articles)
Bertinotti démissionne après l’échec de la gauche radicale
de : Roberto Ferrario - 15 avril 2008
6 commentaires
Fausto Bertinotti, leader du mouvement "La Gauche arc-en-ciel", regroupant les deux partis communistes et les Verts italiens, a annoncé lundi qu’il quittait la direction de cette formation après son échec cuisant aux législatives. "Mon rôle de dirigeant s’achève ici, ce soir, je suis désolé pour la défaite. Je poursuivrai mes activités, je continuerai à aider mais mon époque prend fin ici", a déclaré le leader historique des communistes italiens du Parti refondation communiste, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Fausto Bertinotti a annoncé aujourd’hui qu’il quittait la direction...
de : Rome - 15 avril 2008
Echec de la gauche radicale italienne Fausto Bertinotti, leader du mouvement "La Gauche arc-en-ciel", regroupant les deux partis communistes et les Verts italiens, a annoncé aujourd’hui qu’il quittait la direction de cette formation après son échec cuisant aux législatives. "Mon rôle de dirigeant s’achève ici, ce soir, je suis désolé pour la défaite. Je poursuivrai mes activités, je continuerai à aider mais mon époque prend fin ici", a déclaré le leader historique des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Selon Bertinotti : "le communisme ne sera plus qu’une tendance culturelle dans le nouveau parti"
de : Roma - 8 avril 2008
9 commentaires
Selon Bertinotti : "le communisme ne sera plus qu’une tendance culturelle dans le nouveau parti" Le Président de la Chambre des députés italienne, Fausto Bertinotti, a soutenu qu’il fallait imaginer "un sujet unique, démocratique et participatif, construit sur le modèle d’une organisation politique unitaire, avec ses propres règles, sa propre démocratie, et son propre groupe dirigeant." "Cette Gauche Arc-en-ciel devra être innovante même dans la forme, abandonnant le (...)
Lire la suite, les commentaires...
BERTINOTTI DE LA RIFONDAZIONE COMUNISTA A LA RIFONDAZIONE SOCIALISTA
de : Leonardo Masella - 7 avril 2008
1 commentaire
de Leonardo Masella Fausto Bertinotti et Gennaro Migliore viennent de rompre le moratoire qui était convenu sur le débat interne au PRC pour ne pas nuire à la campagne électorale en cours, et d’affirmer publiquement leur position, en des déclarations lourdes de conséquences, autant pour la campagne, que pour l’avenir du PRC et du communisme. Bertinotti a déclaré il ya deux jours "la question d’une force socialiste en Italie est posée, et elle ne trouve pas de réponse (...)
Lire la suite, les commentaires...
Europe : quelle gauche de transformation sociale ?
de : Prague - 28 novembre 2007
2 commentaires
Rappel des faits Alors que la gauche française, encore sous le choc des défaites du printemps dernier, doute et cherche les chemins d’une reconstruction, outre- Rhin la fondation d’un nouveau parti de gauche, Die Linke, né du rassemblement entre ex-communistes déçus de la social-démocratie et syndicalistes, nourrit l’espoir de voir émerger une force à même de bousculer l’échiquier politique allemand et de favoriser l’émergence d’une alternative au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ces idées qui ne meurent pas
de : Fausto Bertinotti - 29 juillet 2007
1 commentaire
Entretien avec Alfonso Gianni, broché, 239 p., CHF 30 de Fausto Bertinotti A l’origine, militant syndicaliste et membre dans sa jeunesse du "Partito socialista italiano di unità proletaria", Fausto Bertinotti a ensuite milité dans les rangs du Parti communiste italien. Ex secrétaire général du Parti de la Refondation communiste (PRC), qui regroupe les secteurs de l´ex-PCI et de l´extrêmegauche italienne, hostiles à la dérive droitière qui a donné naissance au Parti Democratici de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Intervention intégrale de Fausto Bertinotti à l’assemblée de la Gauche Européenne
de : Roberto Ferrario - 2 juillet 2007
9 commentaires
"Un sujet pluriel et unitaire de la gauche ne peut pas être renvoyé" de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par Karl&Rosa Je vous parle avec un titre que je suis en train de quitter, celui de président du Parti de la Gauche Européenne et je le ferai dans le respect des institutions et de mon rôle institutionnel. C’est pourquoi je ne parlerai pas du gouvernement, de ses actions et de comment il devrait répondre aux grandes questions sociales ouvertes ni je formulerai des (...)
Lire la suite, les commentaires...
SATIRE-ISLAM : BERTINOTTI, ILS DEVRAIENT TOUS DEMISSIONNER
de : Fausto Bertinotti - 18 février 2006
2 commentaires
Traduit de l’italien par karl&rosa Le secrétaire de Refondation Communiste, Fausto Bertinotti, est de l’avis que non seulement Calderoli (le ministre des Réformes du gouvernement Berlusconi, ndt) mais tout l’Exécutif devrait démissionner. "Au mal s’ajoute le pire", dit-il, "à la honte s’ajoute la honte. C’est un gouvernement sans aucune présentabilité que celui qui permet des années durant à certains de ses ministres d’alimenter des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : agenda des priorités programmatiques (14)
de : Fausto Bertinotti - 15 octobre 2005
Agenda des priorités programmatiques proposées par Fausto Bertinotti dans le cadre des Principes de l’Union de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Sur la politique de paix : Retrait des troupes de la guerre d’occupation en Irak et des autres théâtres militaires d’occupation. Réduction des dépenses militaires. Réutilisation du territoire occupé par les armements et les bases militaires. Nouvelle coopération avec les pays du Sud. Sur la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une nouvelle époque des droits (13)
de : Fausto Bertinotti - 14 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Une nouvelle politique économique, les droits sociaux et une politique de paix sont les éléments essentiels pour la Réforme dont le pays a besoin. Mais son acheminement concret n’est possible que si, avec tout cela, on intervient dans les lieux de la souffrance, de la marginalisation et de l’exclusion et en direction d’une extension des libertés personnelles. Une forte demande de liberté surgit des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... que les rentes commencent à payer (12)
de : Fausto Bertinotti - 14 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le véritable scandale de ce pays est qu’il y ait le plus grave phénomène d’évasion fiscale de l’Union Européenne. On dit souvent que cette évasion est due au niveau élevé de l’imposition fiscale. En réalité, le niveau de la pression fiscale dans notre pays ne dépasse pas la moyenne de l’Union Européenne. Son problème est qu’elle est déséquilibrée et injuste. Les faits sont clairs. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... les biens communs, la valorisation de la culture, la défense du territoire (11)
de : Fausto Bertinotti - 13 octobre 2005
1 commentaire
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Il y a des biens qui, pour leur jouissance, doivent être préservés du marché et des logiques du profit mais qui doivent être garantis comme des biens naturels dont tout le monde peut profiter ; nous parlons de l’eau, du territoire, de l’énergie, de la qualité de l’air, de la pollution causée par le bouleversement du territoire, des incinérateurs, de la mobilité, de la ville vivable. Mais nous parlons aussi (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... sortir du déclin (10)
de : Fausto Bertinotti - 12 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le cas de l’Italie prend place dans le cadre de l’échec du néo-libéralisme, avec ses spécificités. La crise est vécue dans notre pays d’une manière plus aiguë parce qu’on s’est entêté plus radicalement et plus durement dans une recette de politique économique dont l’ axe stratégique était la réduction du coût du travail comme élément de fond pour la compétition internationale. Au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... sortir de la pauvreté (9)
de : Fausto Bertinotti - 11 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa La perte de pouvoir d’achat des salaires et des retraites est un phénomène aux dimensions telles que, désormais, même la grande presse et les principales forces politiques, même le gouvernement, sont obligés de la reconnaître. Le point déterminant, cependant, est le suivant : un tel fait énorme n’est pas le fruit d’une catastrophe naturelle ou le résultat neutre d’évènements objectifs. C’est (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... sortir de la précarité (8)
de : Fausto Bertinotti - 10 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa La précarité et l’insécurité ne concernent plus des couches sociales déterminées ou les exclus du processus de production (les chômeurs, les temps partiels etc.). La précarité et l’insécurité deviennent aujourd’hui la condition générale à laquelle le néo-libéralisme condamne tout le monde, à commencer par ceux qui travaillent. Les conditions d’exploitation du travail se sont accrues de manière (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... la réforme de la politique d’abord (7)
de : Fausto Bertinotti - 9 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa C’est aujourd’hui une priorité absolue pour toute force qui aspire au changement. Réforme de la politique veut dire rompre avec le schéma de la politique séparée et, au contraire, l’intriquer aux mouvements et aux luttes réelles. Ce n’est qu’ainsi, entre autre, que l’on favorise une réelle capacité d’incidence des luttes dans les choix et, par cette voie, on promeut la continuation (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une alternative de société (6)
de : Fausto Bertinotti - 8 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Plusieurs possibilités s’ouvrent à nous. L’opposition sociale, si elle est reliée à un projet politique de changement, peut permettre l’ouverture d’un nouveau cours. Le point décisif est un grand projet de Réforme du Pays dans le contexte européen et mondial, de réforme des choix de fond en économie, dans le domaine des droits sociaux et de la personne et quant au rôle international, de paix et de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une démocratie non autoritaire (5)
de : Fausto Bertinotti - 7 octobre 2005
3 commentaires
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le néo-libéralisme a produit des conséquences dévastatrices également sur le terrain de la démocratie. La crise et la mise à l’écart de la politique et de la démocratie à différents niveaux et dans des dimensions variées en sont le signe évident. Dans la dimension supranationale, la crise de la démocratie est, avant tout, déplacement des lieux de décision des organismes de la démocratie représentative, en premier lieu (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... ne pas être écrasé par l’échec du néo-libéralisme (4)
de : Fausto Bertinotti - 6 octobre 2005
1 commentaire
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par karl&rosa Le néo-libéralisme a échoué quant à sa principale promesse : l’idée que une fois retirées les contraintes de l’intervention de l’Etat dans l’économie, une fois abattus les piliers de l’Etat social, une fois éliminées les protections du monde du travail, on aurait garanti un avenir de développement sans crises. Cette ligne a représenté une véritable "vision du monde" qui a formé l’ensemble (...)
Lire la suite, les commentaires...
Primaires italiennes - Fausto Bertinotti : JE VEUX... une politique de paix (3)
de : Fausto Bertinotti - 5 octobre 2005
de Fausto Bertinotti traduit de l’italien par Karl&Rosa La guerre et le terrorisme veulent entraîner le monde dans le gouffre de la guerre des civilisations. Tandis qu’ils se combattent à mort, ils se poursuivent dans une spirale où l’une alimente l’autre et vice-versa. Les faits parlent clairement. Des années de guerre globale contre le terrorisme, selon la doctrine de la guerre préventive, avec les armes de l’invasion militaire, des bombardements, de (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, il s'agit maintenant de le transformer. Karl Marx
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite
Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France. Allez jusqu’à 200 000 !!!
dimanche 11 mars
de Roberto Ferrario
Signez ici : https://www.change.org/p/pour-la-cr... Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d’un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D’autant plus qu’ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d’entre eux et du gouvernement pour le service public. L’émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j’étais l’invité est un modèle du genre. (...)
Lire la suite
Solidarité avec les cheminots !!!
lundi 5 mars
de Roberto Ferrario
En juin 2016 les cheminots grévistes de Versailles ont reçu un chèque de 15 000 € de la part de quatre organisations membres de la CGT. ;-) En preparation de la greve, on doit se préparer à faire la même chose de maintenant... ;-)
Lire la suite
Élections en Italie : une droite honteuse, un rayon d’espoir à gauche
mercredi 28 février
de Marc Botenga via RF
Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité. Un attentat, une droite (...)
Lire la suite
Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !
mercredi 28 février
de Chiara Carratù via RF
Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà (...)
Lire la suite
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite