Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Le Yéti (78 articles)
FRAGILE
de : Le Yéti - 1er janvier 2006
13 commentaires
de Le Yéti Il y a des fois où on a vraiment envie de balancer des beignes ! C’est ma fille aînée qui m’a fait découvrir il y a quelques années le groupe Têtes Raides. J’ai compris pourquoi une adolescente pouvait aimer : une quête forcenée d’absolu, un humour qui se voulait dévastateur. Moi, au début du moins, j’avoue être resté un peu sur la réserve : l’engagement trop carré des Têtes Raides, leur [comment dire ?] leur "moralisme binaire", leur humour (...)
Lire la suite, les commentaires...
PLOP !
de : Le Yéti - 1er janvier 2006
17 commentaires
de Le Yéti Derrière la vitre ruisselante du Fou de Bassan (le nom de mon bistrot favori), dansaient d’étranges silhouettes. Recroquevillées sous les bourrasques glaciales de vent et de pluie, elles passaient à vive allure et s’enfonçaient dans la nuit noire. Parfois, l’une d’entre elles, curieuse, essayait d’entrevoir l’intérieur de la salle où nous étions attablés. L’espace d’un instant, dix doigts se posaient sur la vitre, laissant une (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’ESPRIT DE LA LOI
de : Le Yéti - 22 décembre 2005
6 commentaires
de Le Yéti Le Gouvernement pensait faire adopter une loi interdisant le peer-to-peer par ses affidés du Parlement. Et plouf, le voici qui se retrouve le bec dans le ruisseau ! Enfin, l’espace d’une nuit d’égarement, car ce bougre de Peugeot Donnedieu, offusqué par la fessée qu’il vient de se prendre, est bien décidé à revenir à l’assaut. Mais le mal est fait. Et on peut s’interroger sur l’obstination des Pouvoirs publics à légiférer au seul profit (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA GRANDE GUERRE POUR LA CIVILISATION
de : Le Yéti - 12 décembre 2005
5 commentaires
de Le Yéti Je ne sais si vous avez remarqué, il y a quelques rares personnes, quand vous les avez rencontrées, vous n’êtes et ne serai plus jamais le même. Pour moi, Robert Fisk est de celles-là. Je viens de terminer son livre, La Grande guerre pour la civilisation [éd. La Découverte], et j’en sors bouleversé. Au fil de quelques 1000 pages dignes des meilleurs polars, l’auteur, journaliste pour le quotidien anglais The Independent, nous entraîne dans les folles épopées (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE PRINCIPE DE PETER
de : Le Yéti - 6 décembre 2005
20 commentaires
de Le Yéti RÉPONSE À MICHEL ONFRAY (Philosopher au Karcher) « Je suis stupéfait : aucune analyse politique, pas de considération sur ce nouveau lumpenprolétariat survivant dans les cités, nulle part les mots qui fâchent et qui expliquent », dites-vous. Selon le principe de Peter qui veut que chacun tende à s’élever à son niveau d’incompétence, je crains que la société humaine elle-même soit actuellement atteinte de ce syndrome. Je veux dire qu’elle n’est pas du (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE FACTEUR HUMAIN
de : Le Yéti - 1er décembre 2005
19 commentaires
de Le Yéti Le jour n’était pas levé quand je suis sorti. Il fallait absolument que je sorte. La soirée de la veille avait été plutôt agitée. Vous savez, une de ces soirées où, sous le feu de l’excitation, les conversations dérapent et s’enveniment sans que plus personne ne puisse enrayer le flot des imprécations. Au petit matin, il vous en reste une petite boule amère de regrets au fond de la gorge et un vague sentiment de culpabilité. Pour secouer, ça avait secoué ! Je (...)
Lire la suite, les commentaires...
POUR UN NOUVEAU FRONT POPULAIRE
de : Le Yéti - 23 novembre 2005
20 commentaires
de Le Yéti Si maintenant les différents acteurs de la vie politique française ne savent pas ce qu’il leur reste à faire, c’est à désespérer ! Depuis le dernier naufrage "synthétique" du Parti socialiste, les choses sont pourtant claires : en 2007, nous aurons le choix entre le quatuor de faux adversaires Sarkozy/Villepin/DSK/Hollande (épouse ou époux), avec les duettistes Le Pen/De Villiers en poil à gratter, Chirac et Jospin en (vieux) lapins sortis du chapeau, et Bayrou en (...)
Lire la suite, les commentaires...
UN INTELLECTUEL NIQUE SA MÈRE !
de : Le Yéti - 18 novembre 2005
3 commentaires
Je n’écoute, ni ne lis plus les médias officiels. Quand d’aventure je les parcours, ce n’est pas pour l’info, mais pour savoir où en est l’adversaire. Pourtant, un titre en bas de la une de Libération (18/11/2005) a accroché mon regard : "Nique ta mère !" L’auteur : Jean Baudrillard, un intellectuel français très intelligent. Je lis les premières lignes : "Une société elle-même en voie de désintégration n’a aucune chance de pouvoir intégrer ses (...)
Lire la suite, les commentaires...
PLACEBO MÉDIATIQUE
de : Le Yéti - 17 novembre 2005
4 commentaires
de Le Yéti On se rassure comme on peut. Depuis quelques temps, nos chers médias du microcosme officiel nous inondent de sondages. Plus la situation sociale du pays se détériore, plus le gouvernement patauge, et plus nos médias s’accrochent comme des naufragés à leur dernière bouée de sauvetage : les sondages. Pas un un seul jour sans qu’ils ne nous en servent un, deux, trois en pâture. Et, ô miracle, tous favorables, de plus en plus favorables. Je veux dire "favorables" à leurs (...)
Lire la suite, les commentaires...
UN MANQUE
de : Le Yéti - 12 novembre 2005
1 commentaire
de Le Yéti Une fois de plus, sous la pression des évènements, on avait pu constater la fragilité de notre société civile, la fébrilité du Pouvoir, le recroquevillement ridicule des médias officiels. Dehors, le pays brûlait, les émeutes embrasaient les banlieues. Sur les écrans de télévision, on voyait de jeunes enfants cagoulés ivres de haines, des parents qui n’avaient plus la force d’être des parents, des pompiers exténués luttant contre le feu sous les projectiles, des (...)
Lire la suite, les commentaires...
PUBLI-REPORTAGE SUR FOND DE DÉCOMBRES
de : Le Yéti - 7 novembre 2005
5 commentaires
de Le Yéti Ainsi donc, ce lundi 7 novembre, à l’occasion du renouvellement d’un quotidien parmi d’autres [Le Monde], France Inter déplace toute son équipe d’informations du matin dans les locaux de ce journal. Comment appelle-t-on ça, M. Paoli, qui êtes responsable de ce service ? Un ménage ? Un publi-reportage ? Voici donc où nous nous en sommes arrivés : le journal d’informations d’une grande radio publique transformé en vulgaire publi-reportage entre (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA DÉBUT D’UN MONDE ? [2/2] (réflexion sur un engagement politique)
de : Le Yéti - 6 novembre 2005
1ère partie : LA DÉBUT D’UN MONDE ? [1/2] (réflexion sur un engagement politique) de Le Yéti Plus je réfléchis au monde qu’il nous faudrait reconstruire sur les décombres de la pitoyable forteresse libérale, plus je me dis que c’est d’une simplicité enfantine, une évidence tellement criante que je ne comprends pas par quelle aberration infernale l’espèce humaine a pu s’en être autant éloignée. [Enfin si, je comprends, mais cette une autre histoire !] (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA DÉBUT D’UN MONDE ? [1/2] (réflexion sur un engagement politique)
de : Le Yéti - 4 novembre 2005
7 commentaires
2ème partie : LA DÉBUT D’UN MONDE ? [2/2] (réflexion sur un engagement politique) de Le Yéti Je ne sais si vous êtes d’accord, mais j’ai tout l’impression que la fin d’un monde s’annonce. L’histoire est coutumière de ces fins de cycles qui interviennent tous les dix ou vingt ans : la Première Guerre mondiale, la grande crise de 1929, la Seconde Guerre mondiale (comme si la Première ne suffisait pas !), les bouleversements des années 60/70, la (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE PASSÉ, LE PRÉSENT, L’AVENIR (réflexion sur un engagement politique)
de : Le Yéti - 31 octobre 2005
8 commentaires
de Le Yéti "Il y a un degré d’insomnie, de rumination, de sens historique qui nuit à l’être vivant et finit par l’anéantir, qu’il s’agisse d’un homme, d’un peuple ou d’une civilisation." - Nietzsche Depuis que j’ai découvert Bellaciao et ses petits cousins du Net, pas une seule journée sans que je "surfe" sur les crêtes de la contestation et des politiques alternatives. Oublié les Libé, les Monde et autres Télérama de la pensée (...)
Lire la suite, les commentaires...
RACAILLE
de : Le Yéti - 27 octobre 2005
28 commentaires
de Le Yéti Un petit ministre de l’intérieur trépignant, escorté par sa nuée d’adorateurs journalistiques, se rendit un soir (25/10/2005) dans une banlieue ghetto (Argenteuil) de la grande mégalopole parisienne. Las ! Il y fut reçu par forces invectives, crachats et œufs aviaires pourris. Quelque peu interloqué, mais fort de ses cours renforcés de communication, il tenta de reprendre pied et s’empara d’un des micros qui se tendaient langoureusement vers lui. (...)
Lire la suite, les commentaires...
RÉVEIL (réflexion sur un engagement politique)
de : Le Yéti - 25 octobre 2005
12 commentaires
Le Yéti Ce matin très tôt, trois hérons jaillirent du marais qui borde le fleuve, pour se laisser porter un instant par les courants d’air chaud. Le soleil levant embrasait le ciel et les roseaux que l’automne commençait à jaunir. Dans les grands arbres, une chouette effraie hurla une dernière fois de plaisir avant de s’en retourner dormir. Dites-moi, mais dites-moi ce qui m’a pris, à cet instant précis, d’aller appuyer sur le bouton de la radio ! Le tumulte (...)
Lire la suite, les commentaires...
DÉBUT DE PANIQUE DANS LE MICROCOSME MÉDIATIQUE
de : Le Yéti - 19 octobre 2005
13 commentaires
de Le Yéti Vous avez vu comme ces derniers temps, les médias du microcosme officiel tirent à boulets rouges sur les sites d’informations du web. C’est Dominique Wolton qui vibrionne sur France Inter sur les dangers de la Toile (vous savez, Wolton, le spécialiste tellement spécialiste de la communication qu’il n’y a pas une seule émission sur le sujet où il ne soit pas invité). C’est Daniel Schneiderman dans Libération qui distille ses soupçons sur Wikipedia, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Journée du refus de la misère : LA PAUVRETÉ EST MOCHE !
de : Le Yéti - 17 octobre 2005
3 commentaires
de Le Yéti Aujourd’hui 17 octobre 2005, ils ont décrété une journée de refus de la misère. Et qu’entends-je, que lis-je sur les médias du microcosme au pouvoir ? En guise de refus, on parle surtout de "représentation" de cette misère. En clair, il faut prendre conscience de l’existence de la pauvreté, rendre leur dignité aux pauvres, ne plus les cantonner dans des ghettos. Je ne doute pas (quoique) de la bonne volonté de ceux qui en appellent à cette reconnaissance, mais (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L’histoire, c’est la passion des fils qui cherchent à comprendre les pères. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite