Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Marie Nassif-Debs (5 articles)
Nous ne sommes pas des mendiants. Nous n’avons pas besoin de votre aide "humanitaire"
de : Marie Nassif-Debs - 30 août 2006
7 commentaires
de Marie Nassif-Debs Nous ne sommes pas des mendiants. Nous sommes un peuple très jaloux de sa dignité et qui n’est pas près d’oublier ses enfants morts ou mutilés par des dizaines de milliers de bombes à fragmentations et autres. A Madame Condoleezza Rice Quelques heures avant que l’aviation israélienne survole, à nouveau, le territoire libanais et qu’un commando israélien héliporté se rende près de Baalbeck, à plus de cent kilomètres de la frontière sud du (...)
Lire la suite, les commentaires...
DE NOUVELLES LUMIÈRES SUR L’AGRESSION ISRAÉLIENNE CONTRE LE LIBAN
de : Marie NASSIF-DEBS - 19 août 2006
3 commentaires
de Marie NASSIF-DEBS Il y a deux jours, le quotidien libanais "As-Safir" a traduit des fragments d’un rapport présenté, sur un site Internet, par Wayne Madison, actuel journaliste au "New Yorker", chargé de suivre les développements politiques de Washington, mais aussi les nouvelles de la "Security of States", dont il fut l’un des responsables, et de la CIA. Ce rapport fait suite à l’article publié par le "San Francisco chronicle", au début de la guerre israélienne (...)
Lire la suite, les commentaires...
Afin que le démon ne se cache pas, une fois de plus dans les détais
de : Marie NASSIF-DEBS - 14 août 2006
de Marie NASSIF-DEBS Beyrouth, le 12 août 2006 En 1967, à la fin de la guerre des "Six jours", menée par Israël contre l’Egypte, la Syrie et la Jordanie, Lord Caradon, représentant de sa Gracieuse majesté, a rédigé une résolution qui prit le numéro 242. Dans une des clauses de cette résolution, il fut dit qu’Israël doit "se retirer des territoires arabes occupés" (en anglais : occupied territories). Cependant, à la suite du vote de cette résolution, encore inappliquée (...)
Lire la suite, les commentaires...
A Son Excellence M. Kofi ANNANE, Secrétaire général de l’ONU
de : Marie NASSIF-DEBS - 18 juillet 2006
1 commentaire
de Marie NASSIF-DEBS Monsieur, Nous, représentantes d’organisations féminines et citoyennes libanaises, vous adressons l’appel suivant, espérant de votre part la plus grande attention à notre juste requête. Monsieur, Vous n’êtes pas sans savoir que notre pays, le Liban, subit, depuis six jours déjà, une agression sans précédent de la part de l’armée israélienne. Cette agression constitue, selon les conventions internationales, un crime contre l’humanité, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Détruisons toutes les prisons. Libérons tous les militants
de : Marie NASSIF-DEBS - 15 juillet 2005
Le 14 juillet 1789 le peuple français prenait la Bastille dont la destruction marqua une ère nouvelle pour l’humanité. Le 14 juillet 1982, Sharon, alors ministre de la guerre en Israël et en accord avec le président américain du moment Ronald Reagan, parquait des milliers de Libanais et de Palestiniens dans un camp de concentration improvisé à Ansar, au Sud Liban, pendant que le plus gros de ses troupes continuait à assiéger et à bombarder Beyrouth. Depuis ce jour, des dizaines de (...)
Lire la suite, les commentaires...

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il ne faut pas confondre la critique utile contre les choses avec les jérémiades répétitives contre les gens. Foucault
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite