Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Littérature-Philo-Livres (2227 articles)
Du sang et BFM bande !
de : Carland - 15 mars 2012
A seize ans on tue un jour de pluie Par ennui Pour un regard Pour un territoire Pour une lame qui mal Pour un mal qui est lame Pour deux âmes Perdues pour toujours Pour une lame qui sert de pensée à perser Pour un regard vidé Pour le killer Qui gagne la dernière lueur Deux branleurs, Un mort Et l’autre qui encore ne le sait pas Prouver, prouver quoi ? Deux vies fusillées à la lame D’une société sans âme Fauchés dans un combat Qu’ils ne voulaient pas (...)
Lire la suite, les commentaires...
Publication : Le Front national démasqué par l’histoire
de : IHS-CGT - 14 mars 2012
L’Institut CGT d’histoire sociale publie les actes de la journée d’étude organisée le 19 janvier 2012 au siège de la CGT (Montreuil) intitulée Le Front national démasqué par l’histoire. « La critique historique est une ressource précieuse pour notre combat actuel » Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT. C’est d’abord dans les racines du Front national que ce numéro spécial des Cahiers l’Institut CGT d’histoire sociale, fruit de la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les singulières errances marseillaises de Jann-Marc Rouillan
de : Paco - 11 mars 2012
4 commentaires
Jann-Marc Rouillan, taulard maudit, est devenu écrivain maudit en sortant de prison en mai 2011. Dans Autopsie du dehors, le toujours militant révolutionnaire commente ses moments de libertés retrouvés en compagnie… d’un maton électronique. « Pourquoi publiez-vous les livres de Jean-Marc Rouillan ? », demandait Libé Toulouse à Thierry Discepolo (éditions Agone) le 15 février 2012. La réponse (1) comprenait plusieurs volets. D’une part, les ouvrages de Jean-Marc Rouillan « (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pour en finir une fois pour toutes avec le « sex »
de : Ardwenn - 7 mars 2012
3 commentaires
Avertissement : ceci est un texte politique. A force de s’interroger sur la résistance farouche que manifestent la plupart des humains, tant hommes que femmes, à toute remise en cause de leurs certitudes acquises en ce qui concerne le vivant, on finit par se poser des questions. Et de constater qu’on prend le problème par le mauvais bout, et que ce bout là, justement, non seulement ne sert en fait à plus grand chose d’utile, mais, en outre, oblige à (...)
Lire la suite, les commentaires...
Paraphysique de la communication
de : Patrice Faubert - 6 mars 2012
" Le principe d ’ incertitude qui exprime l ’ effet de l ’ observateur sur ce qu ’ il observe peut - être étendu jusqu ’ à inclure l ’ effet de celui qui parle sur ce qu ’ il nomme . " Alfred Korzybski ( 1879 - 1950 ) " Prolégomènes aux systèmes non - aristotéliciens et à la sémantique générale . " Ainsi , il y a des niveaux d ’ organisation qui ne sont pas les mêmes . Les lois de la mécanique quantique ne sont pas les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Trois ans !
de : Carland - 4 mars 2012
Méchant, j’ai que trois ans ; Heureusement pour vous ; J’ai envie, pas assez grand ; Vous me traitez de bout de chou ; Méchant et j’écoute ; Vous parlez, vous parlez ; J’en perds pas une goutte ; Vous parlez, ça vous tuerait d’écouter ? Méchant et j’ai pas la force ; Dommage parce que sinon ; Heureusement que j’ai pas la force ; Que j’aimerai les taper ces cons Méchant puisque vous n’écoutez pas ; Seul dans vos pattes ; Un (...)
Lire la suite, les commentaires...
Maroc : Le roi prédateur des pauvres
de : 3 mars 2012
3 commentaires
L’omerta sur le Maroc continue sans même que les démocrates français protestent sur la complicité de l’Etat français sur le pillage du Maroc et le printemps marocain qui dure depuis 1 an. Un livre bien documenter explique comment fonctionne la tyrannie marocaine présenté comme un régime modéré et moderne, qui est en fait un régime royaliste qui est en train de mettre son propre peuple à genou. Ce régime est dangereux pour le peuple marocain mais un jour la question marocaine (...)
Lire la suite, les commentaires...
EDIFIANT !
de : PG - 3 mars 2012
2 commentaires
Nora Abaloui, Karima Belhadj, Saida Belouane, Naoual Fakkai, Nacéra Boualem, Nabila Djahnine, Fatima Ghodbane... ne sont que quelques noms parmi des milliers de femmes victimes de la barbarie terroriste des années 90 en Algérie. Mohammed Taoufik, jeune écrivain algérien est venu s’installer en France en 1999 après avoir vécu sous la menace terroriste. Dans sa nouvelle, il nous relate sa ville natale Oran et son quartier. Il nous fait pénétrer dans les méandres d’un microcosme (...)
Lire la suite, les commentaires...
Libre
de : Carland - 2 mars 2012
A vous tous les trouillards Vous qui voyez le danger Ou est votre peur Votre bonne conscience me révolte Vous les voulez abêtis Me demandez plus de leur parler Vous qui ne leur parlez pas Je ne parlerais plus pour vous Vous qui pensez pour eux Et que la peur regroupe en réunion Entre moutons on a moins froid Je ne parlerais plus de vous Vous les condescendants Qui daignez les plaindre A condition qu’ils soient bien polis Je ne vous sauverai pas Vous qui avez tous lu (...)
Lire la suite, les commentaires...
Après l’orage… viens la paix !
de : Carland - 29 février 2012
Soleil, soleil Soleil, soleil et tristesse acceptée Et pas de feuilles sur les arbres Beau matin qui mort né Beau matin qui sans rêves Et beau matin à la ramasse Belle après midi d’équerre Belle après midi pour les gardes à vous Et belle après midi pour la vie raide Belle fin de soirée pour l’ouvrier Belle fin de soirée, mais trop crevé Et belle la vie d’un ouvrier usé Belle la soirée qui cafarde Pas beau le désespoir de l’esclave Et demain la machine (...)
Lire la suite, les commentaires...
Paraphysique du déterminisme
de : Patrice Faubert - 24 février 2012
1 commentaire
" En ce qui touche les hommes , leur existence se lie au langage . Chaque personne imagine , partant connaît , son existence à l ’ aide de mots . Les mots lui viennent dans la tête chargés de la multitude d ’ existences humaines - ou non humaines - par rapport à laquelle existe son existence privée . " Georges Bataille ( 1897 - 1962 ) " L ’ expérience intérieure " , Ed : TEL Gallimard . " J ’ ai toujours cru avoir saisi la fortune par les cheveux et je me suis (...)
Lire la suite, les commentaires...
La société aliénée
de : Patrice Faubert - 23 février 2012
" Prince , jugiez , pour tous nous accorder . Quand est a moy , mais qu ’ à nul n ’ en déplaise , Petit enfant , j ’ ay oÿ recorder : Il n ’ est point tresor que de vivre à son aise . " Maistre Françoys Villon ( 1431 - disparu en 1463 ) , en jargon de l ’ époque . Ainsi , l ’ on a pu déguiser un homme de nos jours , en homo sapiens néanderthalensis , le faire se promener sur une avenue chic de Paris , et comme l ’ on pouvait s ’ y attendre , (...)
Lire la suite, les commentaires...
Bouc émissaire
de : Patrice Faubert - 21 février 2012
Tous les métiers sportifs Tous les métiers artistiques Tous les métiers politiques Utilisent des femmes Consomment des drogues Et parfois , cela finit à la morgue Et parfois , cela finit en prison Malgré toutes les protections Et cela ose Prendre des poses Et cela cause Toujours à prendre des doses Mais , c ’ est toujours l ’ autre Mais , ce n ’ est jamais soi - même L ’ on veut que l ’ on nous aime Et , c ’ est le bonnet d ’ âne Pour le bouc (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pôle Emploi en mode boucherie
de : Carland - 21 février 2012
Pôle froid Pôle sans emploi Pôle humiliation Pôle déshumanisation Pôle contrôle social Pôle chômeurs à la pelle Pôle kafkaïen Pôle désinformation Pôle formations bidons Pôle « prestataires » privés Pôle engraissement de « prestataires » Pôle sévices publics Pôle plate forme téléphonique Pôle tapez 25-12 Pôle veuillez recommencer, Pôle Veuillez taper un seul chiffre à la fois Pôle Radiations Pôle ré inscrivez vous Pôle trop vieux Pôle trop jeune Pôle mise en concurrence (...)
Lire la suite, les commentaires...
Non aux livres-machines
de : Livres de papier - 21 février 2012
1 commentaire
dernier tract du collectif livres de papier : NON AUX LIVRES-MACHINES, NON AUX LECTEURS-ROBOTS « LES SEULES PERSONNES NÉCESSAIRES dans l’édition sont maintenant le lecteur et l’écrivain. » Les nouveaux thuriféraires du numérique ont beau affirmer le contraire, le PDG d’Amazon est là pour remettre les choses au clair. Oui, le livre électronique est bel et bien en train de tuer libraires, bibliothécaires et autres intermédiaires de la chaîne du livre. Et non, les métiers (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sandra Loup - Aller en secret
de : 20 février 2012
Lecture de poèmes, musique samedi 25 février 2012, 18h15 Le Moulin à Café 9, place de la Garenne 75014 Paris Proie j’ai rampé j’ai rampé comme une bête souillé de peur loqueteux la terre mange mes cris sauvagement fiévreux les sens décuplés comme une bête courir courir le feu dans le sang effaré haletant la terre en incendie se répand égaré, hagard trébuchant furieux hébété éperdu les recoins je ne respire plus clandestin pour leur (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un petit chemin
de : Carland - 19 février 2012
2 commentaires
Un petit chemin tortueux Qui se chauffe au soleil d’été Un petit chemin envahi de ronces Abandonné des hommes Un petit chemin ensauvagé Qui n’entends plus que le chant des oiseaux Un petit chemin endormi ; Ou qui attends quelque un ? Un homme passe, une faucille à la main Et le chemin lui dit : suit moi ! Un homme qui cherche sans trouver ; Sans poser de questions décide de le suivre Un homme regarde les ronces, Il prend la faucille, l’aiguise Un homme fauche (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA FRANCE MORTE
de : JLB/ EUGENE VARLIN - 17 février 2012
3 commentaires
En Avant ! Le Peuple du Fouquet’s Ressortez le mensonge, astiquez les banquettes. En 5 ans, PLUS 610 Milliards de dette, PLUS 1 Million de chômeurs, le saccage des retraites ! En Avant ! Le Peuple du Medef, Suivez Sarko le bref, opinez du chef. La France est morte, à bout de nerfs Lorsque c’est Parisot qui porte les clefs. C’est que la France a des valeurs, mais aussi des voleurs. Bongo, Kadhafi…Ben Ali… elle aime les dictateurs. Le roi du bling-bling et ses (...)
Lire la suite, les commentaires...
Situationnisme d ’ Etat
de : Patrice Faubert - 17 février 2012
" Les spécialistes du cinéma ont dit qu ’ il y avait là une mauvaise politique révolutionnaire ; et les politiques de toutes les gauches illusionnistes ont dit que c ’ était du mauvais cinéma . Mais quand on est à la fois révolutionnaire et cinéaste , on démontre aisément que leur aigreur générale découle de cette évidence que le film en question est la critique exacte de la société qu ’ ils ne savent pas combattre ; et un premier exemple du cinéma qu ’ ils ne savent (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Non peuples de la terre vous n’etes pas coupables" Alexandre Legrec, Poète
de : nazairien - 15 février 2012
1 commentaire
Poème d’espoir et de révolte . Trouvé chez[ Jonathan du Québec >http://leveil2011.syl20jonathan.net...] NON PEUPLES DE LA TERRE VOUS N’ÊTES PAS COUPABLES Maintenant que vos yeux découvrent leurs mensonges Que la lumière éclaire nos terres désolées Que la Grèce à genoux dans le sang qu’elle éponge Premier peuple d’Europe sur l’autel immolé Non peuples de la terre vous n’êtes pas coupables Ils vous ont endormi dans des prisons dorées En vous (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'athéisme est une négation de Dieu et par cette négation, il pose l'existence de l'homme. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite