Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Belgique : hommage a Semira Adamu le 21 et le 22.09

jeudi 18 septembre 2003 - Contacter l'auteur

Semira Adamu : 5 ans après

Une action= spectaculaire en hommage

aux 4.000= victimes de l’Europe Forteresse

Le 22 septembre 1998, Sémira Adamu, une jeune nigériane, mourrait
étouffée par un coussin que cinq agents des forces de l’ordre
maintenaient sur son visage afin de l’empêcher de se rebeller dans le
vol qui la ramenait de force vers le Togo. Cinq ans plus tard, le
recours aux expulsions forcées continue. La Coordination pour la
Liberté d’Installation et de Circulation (CLIC / CVVV), rassemblant
une quinzaine d’associations, organise un happening en mémoire de
Sémira et des autres victimes de la politique répressive de l’Europe
en matière d’immigration. Le dimanche 21 septembre, à la salle de la
Madeleine, l’heure sera aux concerts et revendications. Le lundi 22,
place au recueillement et au silence

Depuis 1993, plus de 4.000 personnes sont mortes du fait de la
politique répressive qui sévit actuellement en Europe. Des morts qui
peuvent être imputées aux lois d’asile, à la militarisation des
frontières, aux politiques de détention, aux expulsions et aux
déportations. Une répression d’autant plus paradoxale que c’est au
nom de l’ouverture des frontières que se développent de plus en plus
de mesures restrictives quant à l’accès au territoire pour les
non-européens. L’érection d’une "Forteresse Europe" est pourtant un
mythe : elle ne dissuade pas les migrations mais produit la
clandestinité et contribue à l’exploitation de celle-ci.

Et elle tue des milliers d’aspirants au territoire.
Semira Adamu faisait partie de ceux-là.

Un hommage lui sera rendu, via un symbole fort :

le 22 septembre 2003, à 18 heures précises,
devant le Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides,
Bd Albert II, North Gate III, 1000 Bruxelles

Ce dimanche 21 septembre aura lieu la commémoration de la mort de
Sémira Adamu à la salle de la Madeleine, à partir de 18H30.

Au
programme des interventions de plus de cinquante associations, Ligue
des droits de l’homme, Mrax, Collectif contre les expulsions etc...,
ainsi que pas mal de concerts.

Radio Campus (Campus Latino et Sous l’arbre à palabres) s’associe à
l’évènement et diffusera un programme spécial toute la soirée de
dimanche, en direct de la Madeleine, ainsi qu’une rediffusion de
l’émission d’Isabelle Chevalier, "Barbelés".

Radiophoniquement...

radio campus 107.2 fm à Bruxelles

stream sur http://radiocampus.ulb.ac.be

l’émission "Barbelés" est aussi downloadable sur http://www.radioswap.net

Toutes les informations sur cette activité sont disponibles sur le site

http://semira.collectifs.net/

Témoignages et documents : cliquer sur "Médias" lorsque vous visitez ce
site.

Le 21 septembre à 13h : boucan d’enfer, départ du Parvis de Saint-Gilles

L’Assemblée des Voisins d’XL appelle à se joindre à la manifestation du
dimanche 21septembre organisée par l’Assemblée des Voisins de Saint-Gilles
en mémoire de Semira Adamu.

Afin de ne pas étouffer l’affaire, elle invite tous ses membres à se munir
de coussins d’enfer.

Fabrication du coussin d’enfer :

1. Se procurer un coussin ordinaire.

2. L’ouvrir sur l’un de ses côtés.

3. En extraire le rembourrage.

4. Se procurer une boîte métallique (boîte à
biscuits, vieux pot de
peinture vide...) plus petite que le format du coussin et plate.

5. Y placer divers objets durs (clous, vis, vieilles clefs, coquillages,
cailloux...) ; fermer le couvercle et le sceller à la boîte avec du papier
collant.

6. Disposer la boîte métallique ainsi remplie à l’intérieur du coussin en
veillant à l’entourer d’une partie du rembourrage, de telle sorte que le
coussin garde sa forme d’origine.

7. Recoudre le côté du coussin.
Il ne reste plus alors qu’à l’agiter avec force pour qu’il émette un
boucan d’enfer.

Les plus astucieux pourront imaginer d’autres types de remplissage du
coussin (tambours, alarmes...) pour produire des sons différents et
amplifier encore le vacarme.

Aux armes couturiers : cousons la bouche aux étouffeurs !

********************************

Boucan d’enfer de l’assemblée des voisins de Saint-Gilles

Manifestaction dimanche 21 septembre.
(amenez-de quoi faire du bruit !)

13h 00. Départ du Parvis de Saint-Gilles

Au programme :

- Marché aux esclaves de l’Ambassade Universelle.

- Boucan d’enfer et témoignages devant les maisons où ont eu lieu les
rafles d’équatoriens.

- Die-in contre les expulsions.

- Rassemblement avec la marche rouge de la coordination. devant le
Petit-Château pour des papiers pour tous.

Contact : Nathalie 0475/31.24.69.

Mots clés : Expulsions / International /
Derniers articles sur Bellaciao :