Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Bookchin, les Kurdes et l’anarchisme

mardi 16 décembre 2014 , par Pierre Bance - Contacter l'auteur - 8 coms
Le Monde libertaire, 16 octobre 2014

Voir des anarchistes, au diapason des politiciens, demander des armes pour la résistance kurde, n’est pas courant. Les voir idéaliser l’image guerrière de l’amazone ne l’est pas davantage.
Comment expliquer ces prises de position si peu libertaires ? Parce qu’un vieux marxiste-léniniste, Abdullah Ocalan, fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), du fond de sa prison turque, s’est converti à la philosophie politique de l’écologie sociale et du municipalisme libertaire du penseur américains Murray Bookchin (1921-2006) ? C’est un peu court. Sur le plan théorique, les travaux de Bookchin furent, jusque-là, mal reçus par le mouvement anarchiste. Court aussi sur le plan pratique. Que sait-on sur ce qui se passe dans le Kurdistan « turc » et dans le Rojava syrien ? Pas grand-chose. Pour l’heure, la seule information sûre tient aux écrits de Bookchin. Seraient-ils l’amorce de l’alternative politique tant attendue ?

A lire sur Un Autre futur. net :

http://www.autrefutur.net/Bookchin-les-Kurdes-et-l

Mots clés : Guerres-Conflits / International / Mouvement /

Portfolio

Messages

  • Apparemment on en sait long sur ce qu’il se passe là bas.Les pratiques auto gestionnaires sont répendues,les mouvements féministes sont en pointe aussi.
    Evidemment,tout n’est pas parfait,mais chez vos idoles Nicolas Maduro ou Evo Morales,est ce que tout est parfait ?

    Quant à décider de ce qui est libertaire ou pas,cher monsieur Bance,pour qui vous prenez vous ?Le peuple,rappelons le,est attaqué par l’Etat islamique,un régime ultra réactionnaire.Il ne demande pas une intervention de l’otan,mais des armes pour se défendre par lui même,pour prendre en main son propre avenir,pour autogérer sa défence,et ça c’est très libertaire au contraire.Le peuple se défend lui même.Décide lui même de son avenir.Démocratie directe.Et si mandat il y a,mandat impératif,et révocable à tout moment.

    Lisez le Monde Libertaire,contrairement au Monde Diplomatique,il ne fera jamais sa Une avec un article signé par Dominique de Villepin.

    • Réclamer des armes c’est effectivement s’en remettre à ceux qui en ont : l’OTAN, responsable de la monté islamiste du Daesh, sinon le PKK qui seul est armé et est une organisation marxiste-léniniste et, on sait ce que les marxistes-léninistes font des anarchistes.
      Je ne connais pas Monsieur Bance mais il est plus cohérent que celui qui écrit le commentaire précédent et, qui ne représente absolument pas les anarchistes dans leur ensemble , "organisés" ou pas.

    • Je ne prétend pas représenter "les anarchistes",pas plus que vous ne les représentez.Sinon vous connaitriez l’importance de l’individualité dans ce mouvement(ce qui ne veut pas dire l’individualisme).En fait personne ne peut parler pour "les anarchistes".Que cela ne vous soit pas venu à l’idée en dit long sur votre connaissance des anarchistes "organisés ou non".

    • Sinon,réclamer des armes,ce n’est justement pas s’en remettre à.Les réticences de l’occident à fournir lesdites armes(il est bien moins réticent lorsqu’il s’agit de mener des frappes aériennes),montre bien qu’armer les combattants et les combattantes du kurdistan syrien ne garantira à personne leur subordination.

      Les combattants anarchistes espagnols réclamaient des armes pour combattre Francisco Franco.Armes qui ne sont pour la plupart jamais arrivées,alors que Hitler et Mussolini,eux,apportèrent leur soutient à Franco.Vous auriez probablement été de ceux qui auraient mis en garde contre le fait de "s’en remettre à"ceux qui auraient combattu aux côtés des anarchistes ou les auraient armés.
      Du coup Franco a pu massacrer tranquillement les résistants anarchistes et étouffer le peuple espagnol à coups de propagande catholico-fasciste pendant des décennies.

    • Sinon,en tant qu’"anarchiste" vous mêmes,puisque vous semblez être capable de résumer la pensée de l"ensemble des anarchistes,organisés ou non",je vous suggère de vous informer un peu sur les risques de génocide qui pèsent sur le Rojava et en particulier à Kobane.Par exemple avec cet article de l’excellent mensuel CQFD :
      http://cqfd-journal.org/Kurdes-%E2%80%88Nous-vivons-sous-la
      ou sur le site libertaire suivant :
      http://endehors.net/

      Bien sûr,contrairement à vous,les administrateurs de ce site bien connu et même emblématique du mouvement libertaire ne prétendent pas représenter "l’ensemble des anarchistes,organisés ou non".C’est d’ailleurs pourquoi,eux,laissent s’exprimer sur leur site tout le mouvement libertaire,dans la pluralité de ses opinions.
      D’alternative libertaire,en passant par la fédération anarchiste à No passaràn,les "non organisés" aussi et même en donnant la parole à des révoltés venus d’ailleurs mais dont les luttes rejoignent les mouvements d’émancipation,anticapitaliste,antifasciste,antipatriarcal,antiraciste du mouvement libertaire.

    • Quel ton condescendant ...
      Descend de ton escabeau, tu y verras plus clair ( peut-être )

      Réclamer des armes dans le cas présent conte Daesh, c’est comme les demander à Henri Ford contre le nazisme. Ce même Henri Ford qui a financé le parti d’Hitler et a été décoré de l’ordre allemand de l’aigle en 1938.

      Pas grand chose à voir avec l’anarchisme.

    • En, tant qu’anarchiste qui ne représente que moi-même (!) je trouve bien sympathique que des gens face une situation de chaos, de violence et de misère tente de survivre en s’auto-organisant comme ils peuvent, et sans opprimer les femmes c’est encore plus sympathique.

      De là à parler de Révolution au Rojava il y a un large pas, non ? D’autant plus si cette auto-organisation est impulsée, soutenue, et protégée militairement par une puissance organisation politico-militaire marxiste-léniniste.

      On est loin de la guerre d’Espagne. Et les livraisons d’armes que certains anarchistes demandent à l’OTAN de réaliser (qui d’autre le pourrait ?) cela fait justement penser aux livraisons d’armes soviétiques à la révolution espagnole.

      Quant au langage de propagande il faudrait essayer de l’utiliser de manière un peu plus mesurée, ça le rendrait plus crédible. Parler des "risques de génocides qui pèsent" sur une petite ville dont la population civile à fuit et qui n’est peuplé aujourd’hui que de militaires de divers organisations militaires et peut-être un peu fort.

  • Le Monde Libertaire se retrouve une nouvelle fois du même côté que "sa" bourgeoisie et "son" impérialisme et appuie ses aventures au Moyen Orient et ailleurs .
    Cela s’appelle du social impérialisme et c’est le refuge favori ( et douillet) de l’aristocratie ouvrière et l’expression de son accès aux miettes tombées des festins impérialistes .
    Ces anarcho-socio-impérialistes y retrouveront sans doutre avec plaisir tout l’arc en ciel des traitres au mouvement ouvrier révolutionnaire : la social démocratie depuis sa trahison de 1914 ,le stalinisme depuis son ralliement à la défense nationale dans les années trente , le centrisme à la sauce trotskisante (NPA,LO POI) qui participe lui aussi à la mobilisation impérialiste autour du Kurdistan .
    A tous je souhaite un bon repas et un aller simple au pays de" la contr révolution .
    Bien à vous

    Jojo

Derniers articles sur Bellaciao :