Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

CG59 : la Cgt mise sous tutelle dévisse (perd 5 sièges sur 9)

samedi 6 décembre 2014

Les bureaucrates qui avaient décidé de mettre le syndicat Cgt des personnels du département du Nord sous tutelle, car trop marqué "lutte de classe", au profit d’un petit "groupe de travail" constitué autour de conjoints ou de proches de permanents fédéraux, chargé de mettre en oeuvre un "syndicalisme rassemblé" peuvent être fiers de leur initiative : leurs listes « validées » par le comité exécutif fédéral (CEF) de la fédération des services publics Cgt (dirigée par Baptiste Talbot, du collectif 3A contre l’austérité) enregistrent un score catastrophique qui se traduit par la perte de cinq sièges sur les neuf que comptait le syndicat depuis 2008.

Même la présence sur deux listes d’une candidate revendiquant sur les réseaux sociaux son admiration pour Marine Le Pen (pour combien de taupes plus... prudentes ?), n’a pas permis de compenser la fuite des électeurs vers Sud Solidaires (+ 5 sièges) par l’apport de nouveaux suffrages venus du marais tour à tour ou simultanément anti-Rroms, anti-assistés, anti-mineurs sans papiers, etc. gagnés sans doute au "corps à corps" (comprendre : en confidences à voix basse, comme à Hénin-Beaumont), marais qui se répand jusque chez les fonctionnaires territoriaux.

Développements et analyses sans concession sur le journal de lutte des militants de la CGT CG59 : http://blog.cgtcg59.snark.lautre.net/

Derniers articles sur Bellaciao :