Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Caravane pour la Palestine

mardi 19 juillet 2005 - Contacter l'auteur - 4 coms

Damas nouvelles de la Caravane

Camp de Yarmouk, sous une chaleur etouffante, situe au sud de la ville et plus grand camp de refugies palestiniens en Syrie. Le traffic est intense, il faut jouer des coudes pour se diriger, les affiches de la Caravane sont partout dans le camp, veritable petite ville dans la ville.

Damas le 17 juillet

Comment decrire une telle ferveur. Cette Caravane a declenche un enorme enthousiasme chez les Palestiniens des camps d`Al Neibar, de Yarmouk jusqu`a celui de Daara. La passage de la Caravane pour la Palestine est couvert par tous les grands medias arabes, Al Jazira, Al Arabya, Al Ahrat, Al quds, des teles syriennes et a travers cette action, le probleme des refugies et le droit au retour sont mis en avant. Les Palestiniens nous sont tres reconnaissants d`etre venus jusqu`a eux, il suffit de leur demander d`ou ils viennent et ils repondent sans hesitation, Jaffa, Haifa, Akka......Un accueil extraodinaire, dans des familles, des meetings, soiree musicale. La Syrie nous a deroule le tapis rouge et nous etions libres de nos mouvements pour nous deplacer.

Comme hier apres midi, en plein coeur de Yarmouk, nous avons rencontre Hossam. Il est avocat et il vient de la region du lac de Tiberiade.

Son oncle que nous avons rencontre dans son cabinet, a vecu la Nakba. Son recit est exemplaire. Il habitait Tantura au nord de la Palestine avant que ce village soit detruit par les milices sionistes. La plupart des hommes ont ete tue, lui a survecu et a ete soigne par des femmes juives. Ensuite, il est parti retrouver le reste de sa famille en Syrie. Le vieil homme degage une grande serenite, pas d`abattement mais au contraire de l`energie. Il vient de reprendre des etudes et nous montre fierement sa carte d`etudiant.

Nous sommes restes avec Hossam durant deux jours passes a Damas. Nous avons visite une ecole geree par Farrah, une association de femmes. Le lendemain, visite d`un centre de jeunes autogere, ce sont les memes qui etaient dans l`ecole de Farrah, ils ont grandi et ont decide de continuer dans cette voie. Visite de l`atelier de broderies de Farrah. Prises de contacts et remise de dons, cadeaux pour les enfants et quelques ramettes de papier.

Durant ces deux jours, Hossam nous a offert l`hospitalite et presente toute sa famille. Il s`est toujours assure que nous manquions de rien. Je ne vais rien vous apprendre de ce que vous connaissez deja sur ces hommes et ces femmes. J`ai senti beaucoup d`attente et de l`espoir de cette Caravane, il espere que nous allons continuer a parler d`eux de retour chez nous. Lorsque nous nous sommes quittes, je lui ai promis de lui ramener de la terre de son pays, la Palestine. Il m`a dit que les vieux qui mourraient loin de chez eux, voulaient etre enterres avec de la terre de leur pays natal. Sa mere etait presente, silencieuse et sereine. J`etais tres emu. Rendez vous a Damas dans quelques jours.

Je quitte la Syrie, c`est un pays tres attachant, les Palestiniens y vivent beaucoup mieux qu`au Liban et en Jordanie.

De nouveaux caravaniers nous ont rejoint pour la derniere ligne droite, un Anglais a bord d`une Smart arrive tout droit de GB et deux Francais par avion. Nous representons une mosaique de 18 nationalites, des personnes de 7 a 77 ans, une personne en fauteuil roulant et .....un chien. Cette Caravane reflete notre societe dans toute sa richesse et ses travers.

a bientot

Eric Caravane pour la Palestine


Damas nouvelles de la Caravane

Les voitures avancent au milieu d`un paysage magnifique, a gauche un champ d`oliviers, a droite, un troupeau de chevres en train de paitre, le soleil va se coucher, le convoi se dirige en file ordonnee, une ambulance du croissant rouge ferme la marche....

De Damas Syrie le 16 juillet

Je vous ecris d`un cafe internet a l`interieur du camp de Yarmouk, le plus grand camp de Syrie. Nous sommes arrives hier mais avant nous avons eu un coup dur, mes deux co-equipieres, Johanna et Zubeideh se sont fait voler leurs papiers et argent en Turquie, en plein sommeil. Nous avons passe la matinee dans une gendarmerie pres de Kaizeri dans la regions de la Cappadoce pour remplir des declarations de perte, les gendarmes turcs nous ont tres bien recu. Puis ensuite, il a fallu rouler tambour battant a travers des paysages superbes pour rejoindre le reste du convoi qui nous attendait a cause du visa collectif. Tout s`est bien deroule et elles ont pu rentrer en Syrie malgre les reticences de la police secrete turque et ceci grace a l`aide des autorites syriennes tres cooperatives.

Sachez que le passage de la Caravane pour la Palestine dans ce pays est un evenement, on a du mal a le croire de France mais ici nous avons ete accueilli par une foule enthousiaste apres la frontiere, ils nous attendaient depuis 8 heures d`affilee. Mais nous n`avions encore rien vu. Nous sommes partis a Halep en direction du camp d`Al Naibar ou chaque voiture a ete assailli par une foule noire de monde bordant les deux cotes de la route. Une foule en liesse nous souhaitant la bienvenue et nous remerciant, pour ma part, je n`avais jamais rien vu de tel. Peut etre, etait ce la premiere fois et la Caravane en allant a la rencontre des Palestiniens des camps, leur reconnaissaient le droit d`exister. Cela meriterait plusieurs lignes pour decrire un tel elan de sympathie et l`espoir suscite ici par cette Caravane est enorme, n`ayons pas peur des mots.

Nous avons repris la route pour Damas dans la nuit accompagne par l`ambulance du Croissant Rouge , la police ouvrant le convoi.

Je vous reconterai la suite rapidement. Nous sommes a Damas jusqu`a lundi matin.

Eric Caravane pour la Palestine

Mots clés : Eric Colonna / Guerres-Conflits / International / Manifs-actions /

Messages

  • BRAVO A VOUS TOUS.JE SUIS TRES EMU EN LISANT VOTRE POST.DITES LEURS QU’ON FRANCE,NOUS SOMMES NOMBREUX ET DE TOUTES NATIONALITES ET DE RELIGION A SE BATTRE AVEC NOS MOYENS POUR FAIRE ENTENDRE VOTRE DETRESSE.J’ESPERE QUE BIENTOT TOUS LES PALESTINIENS RENTERONS CHEZ EUX DANS LEUR CHER PALESTINE LIBRE ET INDEPANDANTE ET QUE ENFIN LA PAIX SOIT REINE.QUE VOTRE ROUTE SOIT SEMER DE LUMIERE ET D’AMOUR QUE DIEU,ALLAH VOUS PROTEGE ET A TRES BIENTOT A PARIS.MERCI ENCORE A VOUS TOUS ET PLIENS DE CALINS OU PETIT TOUTOU QUI EST AVEC VOUS.MERCI,MERCI,MERCI

    • Que vient faire Dieu, Allah et autres dans cette histoire.....?

      L’émancipation, la lutte pour la liberté, l’indépendance et contre l’exploitation n’a que faire
      des bigottes et bigots de tout poils !

      Sans dieu et Sans maître l’Homme seul ( mais solidaire ) construit son devenir !

      Los Solidarios !

  • Merci Eric pour ton témoignage. Merci pour ton ton courage et celui de tous ceux qui t’ont accompagné. Merci de refuser le visage défigurée de l’humanité.

    Mais, des questions restent. Comment aller sur le chemin du Droit et de la paix sans verser le sang de l’ignorance et de l’animosité ? Comment honorer la vie, malgré la mort qui la menace ? Comment apprendre de l’histoire passée et présente ? Comment construire sur cette terre le royaume de Dieu et de sa lumière si nous refusons de l’accueillir, si le pouvoir de la mort nous défigure ?
    Comment faire face aux dictateurs et à la dictature si nous sommes des David Face aux Goliath de la Bible ?
    Comment peut on vivre et survivre dans la dignité sans renverser les situations de l’horreur et de l’indignité ?

    Mais, il y a des moments où il ne s’agit plus de penser mais d’être là tout simplement. Et, c’est ce que vous avez fait et c’est énorme, vraiment .

    Merci
    Mira

  • Un grand merci, à toi, Eric pour ton temoignage touchant. Moi-même, j’était parmi vous, et la conclusion, pour moi, c’est
    qu’il faut, pour la construction d’une Palestine libre et souverain, des refugiés des camps syrien, car, eux, ne portent pas avec eux
    le terrible baggage de violence, que portent, par leurs triste biographie, les Palestiniens des territoires occupées.
    Ces Palestiniens dans les camps en Syrie m’ont montré une grande dignité dans leur souffrance, dans leur amour pour leurs
    villages, leurs terres, leurs maisons perdus. Je ne les oublierais pas, moi, aiant partagé avec eux, leur pain et leurs sel...
    Merci, d’avoir eu la chance à les connaitre !

    Guenter
    ton co-caravanier allemand

Derniers articles sur Bellaciao :