Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Cent policiers en renfort cette nuit à Amiens

mardi 14 août 2012 - 3 coms

Après les violents affrontements entre jeunes et forces de l’ordre qui ont fait 16 blessés, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls veut « rétablir l’ordre » dans la ville picarde.

Manuel Valls a décidé de renforcer les effectifs des forces de l’ordre pour éviter une nouvelle nuit de tensions à Amiens, 24 heures après de violents affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. Ces heurts ont fait 16 blessés parmi les policiers dans la nuit de lundi à mardi. Cent policiers supplémentaires ont été envoyés pour la nuit de mardi à mercredi, portant à 250 le nombre d’agents mobilisés. En temps normal, une trentaine de policiers sont en poste la nuit dans cette ville de plus de 135.000 habitants.

Les renforts sont composés de deux compagnies de CRS, qui disposent des canons à eau, d’une trentaine de policiers des départements voisins et de fonctionnaires de la police judiciaire. Par ailleurs, un hélicoptère de la gendarmerie est également prêt à décoller.

« Rétablir l’ordre »

François Hollande s’était engagé plus tôt dans l’après-midi à mettre en oeuvre « tous les moyens de l’Etat » pour lutter contre les violences. « Rien ne peut excuser, rien, qu’on tire sur des policiers, qu’on tire sur des forces de l’ordre et qu’on brûle des équipements publics », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, après avoir été hué lors de son arrivée devant la mairie de quartier d’Amiens-Nord peu après 15h30 pour une visite d’environ deux heures et demie.

Invité sur plateau du 20 heures de France 2 mardi soir, Manuel Valls a affirmé « agir pour la sécurité des Français » et vouloir « rétablir l’ordre » à Amiens. Le ministre de l’Intérieur a réaffirmé la création en 2012 - puis chaque année - de 500 postes de policiers et de gendarmes dans les 15 zones de sécurité prioritaire (ZSP) mises en place dans 24 villes, dont Amiens.

Taxé de laxisme par l’UMP, Manuel Valls a estimé que « la droite devait balayer devant sa porte ». Le ministre de l’Intérieur a dit « constater le fruit des émeutes de ces dernières années ». « La majorité précédente a détruit 10.700 postes, 3500 devaient disparaître au cours du prochain budget. Nous avons besoin d’effectifs », a-t-il ajouté.

Des dégâts qui se chiffrent en millions d’euros

Selon la préfecture de la Somme, une centaine de jeunes rassemblés dans le quartier d’Amiens-Nord ont commencé lundi soir « à harceler les forces de l’ordre venues sécuriser le quartier après des heurts dimanche soir ». Les policiers ont été blessés par des tirs de chevrotine et de mortier de feux d’artifice et des jets de projectiles, lors de ces affrontements. Les forces de l’ordre ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et des tirs de flash-ball sans faire de blessé, a ajouté la préfecture. La mairie a évoqué des dégâts qui vont se chiffrer « en millions d’euros ».

Ces incidents font suite à des heurts dimanche entre des habitants du quartier et la police, qui procédait au contrôle routier d’un automobiliste ayant une conduite dangereuse. Cette intervention a été jugée excessive par certains riverains, alors que la famille et les proches d’un jeune homme de 20 ans, mort jeudi après un accident de moto, étaient réunis à proximité pour une cérémonie de deuil. L’intervention fait l’objet d’une enquête administrative.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/14/01016-20120814ARTFIG00476-cent-policiers-en-renfort-cette-nuit-a-amiens.php

Messages

  • dans tous les domaines rien de changer depuis le 15 mai,
    umps, un seul parti au pouvoir.
    campagne de mensonges, la même malhonneteté.

  • Tous unis contre les"sauvageons".. ?

    Ces deux jours de déclarations du pouvoir, dumaire PS, des médias sont à gerber !

    On retrouve sur LIBE la musique sécuritaire quasi générale
    Extraits :

    http://www.liberation.fr/societe/2012/08/14/violences-a-amiens-hollande-promet-de-mobiliser-les-moyens-de-l-etat_839726

    Le Président de la République souligne que la sécurité est une « obligation » pour l’Etat, tandis que le Premier ministre promet la plus grande fermeté à l’égard des auteurs des violences.

    Mais bien entendu, vive la Paix bottée des quartiers qui s’enflamment..

    Faudrait pas laisser Guéant, NKM et autres Copé voire marine POUFFIASSE , seuls à défendre l’"AUTORITE" !

    Même "l’Humanité" veille à ne pas sembler trouver desexcuses aux "fauteurs de troubles" (???)

    LESQUELS, gentils pigistes recopieurs des fax d’agences ?

    http://www.humanite.fr/societe/amiens-nord-le-calme-revient-apres-une-nuit-de-violence-502321

    Un contrôle de police excessif serait-il à l’origine des ces heurts ?

    Manquerait plus qu’on laisse croire ça !! enlevez mois vite ce point d’interrogation !

    l’"Humain d’abord" bordel..

    Le jeune branleur, on verra plus tard....

    Chacun connait la façon "citoyennement courtoise" avec laquelle la police, notamment les CRS, assure sa mission..

    Faut être un gauchiste ,quasiment complice objectif des racailles (souvent pré-terroristes car islamo- basanées..) pour oser évoquer le mépris, les insultes , les contrôles répétés au "faciès", le racisme anti-jeune..

    On vous le dit et redit, braves gens : Dormez en paix, la France et sa raie publique assureront l’ORDRE , et feront en sorte qu’aucune partie du territoire, que ce soit NEUILLY ou les quartiers Nord de Marseille soient des zones de NON-DROIt !!

    Pardon , vous dites ?

    Le " NON DROIT"..au travail, au logement décent, aux salaires permettant de VIVRE, aux loisirs, aux services publics de proximité ?

    Seriez pas un brin manipulés par ceux qui prétendent que" l’ORDRE CAPITALISTE" , la LOI..(du plus" fort" parce qu’exploiteur des faibles) cela vaut la peine de s’y attaquer , sans promouvoir le cocktail motov, mais en cherchant à ce que les foyers d’insurrection urbaine deviennent le plus vite possible des territoires ou la Révolution légitime remplace la désespérance aveugle ?.

    C’est ainsi que les Valls et autres garde du corps du Capital seront mis en déroute..

    C’est ainsi que l’on évitera aussi que quelques vrais-faux émeutiers made in RG ne viennent préparer une rentrée de"violences des Cités"...." visant à faire diversion alors que se préparent une attaque en règle contre nos derniers acquis.....

    A.C

Derniers articles sur Bellaciao :