Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Communiqué de la LDH Orléans

jeudi 13 février 2003 - Contacter l'auteur

La Ligue des Droits de l’Homme est profondément choquée par les
conditions dans lesquelles s’est effectuée, le 5 février,
l’interpellation de quatre personnes parmi les gens du voyage, au
motif que, la veille, elles avaient bloqué partiellement la
circulation sur la RN 20.

Il faut savoir que les travaux actuellement en cours sur le terrain
de La Source en limitent de manière importante la capacité d’accueil.
Ainsi, des familles qui séjournent régulièrement depuis des années
sur ce terrain, en particulier parce qu’elles souhaitent scolariser
leurs enfants, n’ont plus aucun lieu pour stationner leurs caravanes
et se font expulser de partout : la manifestation qu’elles ont
organisée le 4 février était destinée à attirer l’attention des
pouvoirs publics sur ce problème qui leur rend la vie impossible.

La dureté avec laquelle a été effectuée leur interpellation est sans
précédent : agit-on de la même manière quand des routiers paralysent,
de façon beaucoup plus durable et efficace, la circulation de grands
axes routiers ?

L’attitude des forces de l’ordre lors de l’intervention du 5 février
est inadmissible. La LDH demande instamment que des solutions
provisoires soient proposées aux voyageurs, en attendant que le
terrain retrouve ses capacités d’accueil. Ceux-ci en effet ne
demandent rien d’autre que la possibilité de stationner leurs
caravanes dans la légalité.

Alain Pineau LDH Orléans

Mots clés : Expulsions / Logement - Urbanisme / Police - Répression /
Derniers articles sur Bellaciao :