Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’Occident et les djihadistes : chronique d’une hypocrisie

samedi 31 octobre 2020 , par ACTA - Contacter l'auteur - 3 coms

https://acta.zone/loccident-et-les-djihadistes/

« Nous sommes en guerre ». Depuis l’atroce assassinat par décapitation de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), par un jeune fanatique de 18 ans, Abdoulakh Anzorov, la rhétorique martiale de la défense des « valeurs républicaines » contre « l’hydre islamiste » s’exprime avec une véhémence inédite.

« Profitant de cette tragédie » (comme l’a innocemment suggéré Christophe Barbier), l’État s’est lancé dans une nouvelle offensive islamophobe visant à la persécution voire à la dissolution de toute une série d’organisations et d’associations musulmanes. On a vu ces derniers jours des personnages que l’on pensait définitivement relégués aux poubelles de l’histoire ressurgir de leur néant propre, tel François Fillon qui a exigé que l’on bannisse le voile « de tout l’espace public ». La chaîne détenue par Vincent Bolloré, CNews (sorte de Fox News à la française en état de radicalisation permanente), est la tête de gondole d’un déchaînement médiatique inouï1, qui voit se succéder du matin au soir politiciens d’extrême-droite et commentateurs racistes. Les uns appellent à la « criminalisation de l’idéologie », les autres au « retour du service militaire », voire au « rétablissement du bagne » (qui permettrait, selon l’éditorialiste maison Guillaume Bigot, d’envoyer les djihadistes sur les îles Kerguelen). Un animateur se lamente de ce que « c’est l’État de droit qui est le synonyme de notre désarmement », l’un de ses invités nous enjoint d’« accepter l’idée que certaines immigrations sont incompatibles avec la France », tandis qu’un autre appelle à « mettre en cause tous les collabos des islamistes »…

Attardons-nous sur cette dernière expression. À chaque nouvel attentat sur le sol français se cristallise la figure de « l’ennemi absolu »2 contre lequel il s’agit, comme l’a énoncé Macron avec emphase, de mener un « combat à mort »3. Face à la barbarie du décapiteur obscurantiste se dresse l’Occident des Lumières, des droits humains et de la liberté d’expression. Mais de quelle hypocrisie le discours sur l’antagonisme entre « démocraties occidentales » et « terrorisme islamiste » – obsessionnellement relayé par nos gouvernants depuis au moins deux décennies – est-il le nom ? La traque des « complicités intellectuelles » du terrorisme et la dénonciation opportune de « l’islamo-gauchisme »4 ne sont-elles pas de grossiers subterfuges permettant de dissimuler la responsabilité historique (et toujours actuelle) de l’impérialisme occidental lui-même et de ses alliés ? Ce monstre que les démocraties libérales prétendent combattre, n’est-il pas en fin de compte leur propre créature ?

suite sur lien.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

autres liens

https://www.mondialisation.ca/la-france-a-trouve-son-nouveau-dreyfus-il-sappelle-mohammed/5650494

La France a trouvé son nouveau Dreyfus, il s’appelle ‘Mohammed’

https://reporterre.net/Islamo-gauchisme-et-capitalo-fascisme

https://www.legrandsoir.info/l-amour-fou-de-la-france-et-du-djihad-sanglant-boomerang.html

https://www.legrandsoir.info/samuel-paty-et-l-arabie-saoudite.html

Mots clés :

Portfolio

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :