Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’américain de Leroy-Somer

mardi 6 janvier 2015 , par arthur - Contacter l'auteur

Lundi matin, les grévistes ont voté la poursuite de la grève pour la semaine.

Ils ont été contraints de déverrouiller l’usine suite à la décision de justice sous astreinte de 500€ par jour de blocage. Pourtant ce matin, un huissier est venu pour facturer 500 € l’installation d’un stand sur l’entrée des chefs. Petit fiel d’une direction revancharde.

Mercredi, les ouvriers de Leroy-Somer seront confrontés lors des négociations salariales avec des requins formés à l’américaine. Leroy-Somer fait partie du groupe Emerson dont le patron David Farr disait en 2009 qu’il préférait ne plus employer personne aux états-unis que de mettre en œuvre les lois sur le travail d’Obama et il licenciait 20 000 ouvriers américains pour le profit boursier (What do you think I’m going to do ? I’m not going to hire anyone in the United States. I’m moving.")
Ce type poussait même le vice jusqu’à proposer à ses employés de payer entre 1000 et 5000 dollars pour manger avec lui, dans le but de financer la campagne électorale du sénateur américain Todd Akin.
Qu’on ne s’y trompe pas, aux états-unis, il existe des lois aussi sur les financements de campagne électorale. Les entreprises ne peuvent payer mais les employés des entreprises ont le droit de le faire. A mettre en contraste avec les deux réveillons passés dans le froid par les ouvriers de Leroy-Somer et la suppression du 13ème mois.

Lors de cette campagne, le sénateur républicain Akin s’était fait remarqué par ce propos réactionnaire à l’obscurantisme épais [1] « ce que j’entends de la bouche des docteurs, la grossesse après un viol est très rare (…). S’il s’agit d’un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça ».

Même si l’on peut dire que le PDG américain d’Emerson ne doit même pas savoir que sa compagnie a des usines en France, il est par contre certain que ce prototype de comportement patronal déteint sur le management de l’entreprise. Le culte du chef produit des clones de plus en plus contrefaits au fur à mesure de la descente de l’échelle hiérarchique.

Quand on voit le niveau de l’original...on ne peut que souhaiter bon courage aux ouvriers pour mercredi.

[1] Comme Farr, il est opposé à la réforme de santé d’Obama. On voit qu’ils maitrisent les concepts de la médecine moderne...

La CGT, c’est aussi et surtout des hommes et des femmes qui, à la base, luttent chaque jour pied à pied contre le patronat.

Les ouvriers de Leroy-Somer ont une page facebook, allez les visiter !

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article691

Mots clés : Emploi-chômage / FR - Sud Ouest (05) / Grêves / Syndicats /
Derniers articles sur Bellaciao :