Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’ex-socialiste Eric Besson va rejoindre l’UMP

samedi 20 décembre 2008 - Contacter l'auteur - 2 coms

C’est marrant comme cette info me rappelle "L’opportuniste, chanté par Dutronc en ... 1968

L’ancien économiste du PS, actuellement secrétaire d’Etat à la Prospective, va rejoindre les rangs de l’UMP à la demande de Nicolas Sarkozy.

Symbole de l’ouverture du gouvernement mis en place par Nicolas Sarkozy, l’ancien socialiste Eric Besson devrait prochainement gagner les rangs le parti majoritaire qui sera restructuré dès le mois de janvier, révèle le site du Monde.fr samedi 20 décembre. Il devrait d’ailleurs y occuper un poste-clé, probablement celui de secrétaire général adjoint. Une grande première, puisque ce poste est d’ordinaire destiné à des membres bien assis de l’UMP.

En plus de cette mini-révolution, Eric Besson devrait davantage encore se rapprocher du président, en faisant entrer son parti politique, Les Progressistes, dans le giron de l’UMP, au sein de la Confédération de la majorité. Cette composition regroupera les partis alliés ou associés de l’UMP et sera présidée par Jean-Claude Gaudin.

Remaniement

S’il a accepté ce compromis, c’est parce qu’Eric Besson pourrait bien ensuite se voir proposer un poste au sein du gouvernement. Une promotion de choix, comme la tête du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, en lieu et place de Brice Hortefeux. Ce dernier est en effet voué à terme à reprendre les rênes du ministère du Travail et des Affaires sociales, Xavier Bertrand ayant été promu numéro un de l’UMP.

Et si ses nouveaux "amis" disent de lui que le chef de l’Etat souhaite "en faire un lame de l’UMP", Eric Besson, décomplexé, confie au Monde : "J’assume totalement le fait d’être partie prenante de la majorité. J’ai voté Nicolas Sarkozy au premier et au second tour. Il a fait bouger les lignes politiques, il n’est pas prisonnier de dogmes". Il ajoute être du côté des "réformateurs". "J’estime que les réformateurs se trouvent à l’UMP et les conservateurs au PS. Je considère que Nicolas Sarkozy est celui qui incarne le mieux le blairisme.", assène-t-il, en référence à la politique menée par Tony Blair, l’ex-leader du parti Travailliste britannique.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

Mots clés : Dazibao / Gouvernements / Partis politiques /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :