Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

LES VAINQUEURS DE LA COUPE DU MONDE DEJA CONNUS

samedi 21 juin 2014 , par Robert SAE - Contacter l'auteur - 13 coms

Dans les bars, on lève encore les verres de bière en hurlant les buts marqués.
Tous les regards sont braqués sur les belles passes, les corners et autres pénaltys.
Plus d’un mois pendant lequel les tourments causés par les difficultés économiques et sociales seront anesthésiés ! Un-zéro !
Taclés, les manifestants brésiliens qui dénonçaient l’affectation de sommes colossales à l’organisation de jeux au détriment de l’éducation, de la santé et du logement ? Deux-zéro !
La partie peut se poursuivre après le massacre de supporters Nigérians par des terroristes. Trois-zéro !
Autour du stade Ukrainien, les hooligans commencent à en découdre et le terrain irakien est déjà envahi sans que l’opinion ne s’interroge sur le risque d’une troisième guerre mondiale. Quatre-zéro !
En grande communion, on s’agglutine autour de ces mêmes chefs d’états qui orchestrent la précarité des peuples. Cinq-zéro !
Eh oui ! Les gouvernements ont déjà bel et bien remporté la coupe du monde de l’illusionnisme.

Mots clés : Mouvement / Sports /

Messages

  • Ça sert à ça, les jeux du cirque !
    L’opium du peuple de la religion n’est rien à côté de cette lobotomisation massive.
    La coupe du monde est un sommet spectaculaire, mais le travail en profondeur se fait tous les jours (et en particulier les week-ends), porté glorieusement par tous les supporters abrutis par l’alcool et la télé.

    • "abrutis par l’alcool et la télé" : plus méprisant (et finalement plus stupide) c’est pas possible....

    • Cet évènement dont la « marchandisation" ne nous échappe pas plus que l’utilisation qu’en fait le Kl et ses domestiques "politiques" afin d’avoir un temps de "pause"...conduit au retour en force de tous ceux qui considèrent le foot comme un sport ,une discipline "maudite" !

      Alors, on a droit à tous les raccourcis, les "marronniers bobos-gauchos « fleurissent

      Malheur au militant, au prolo, au jeune qui ose dire qu’ un coup de rein de MESSI, une larme de chilien , oui, comme à moi , ça lui fait passer un moment appréciable(et surtout ou je fais pas chier les lecteurs de B.C)

      Curieux mais TOUS les sports, , tous les ARTS, bref..toute la SOCIETE étant pourrie par le FRIC ROI,

      ... je ne sens pas le même mépris pour ceux qui restent trois semaines de juin scotchés devant leur TV..pour suivre Roland GARROS..

      Je sais pourquoi : l’"anti-footisme" permet de se payer" le populo",.. forcément CON, anesthésié, shooté à la baballe et à la KRO.., s’il a le malheur de "causer FOOT !!

      Certains ignorant toute analyse dialectique, opposent au Militant (le" vrai de chez vrai", celui à qui "on la fait pas") à l’abruti pastis- brochettes, foot, Tour de France..

      Il y a des réflexes inconscients de petit bourge condescendant chez certains qui me font doucement rigoler !!

      Surtout que j’en connais qui tiennent ce discours en public et qui enregistreront le prochain match des BLEUS..si ce soir-là, ils doivent bouffer chez belle Maman !

      Qu’ils féliciteront de ne pas tomber dans la Footmania, ce nouvel opium du Peuple !

      La" vielle" remerciera.., elle qui a voté FDG ou PS..

      Alors que son abruti-connard de voisin, supporter du Portugal, dont le père immigra parce que communiste portugais sous Salazar, sera triste après la défaite des coéquipiers des milliardaires Ronaldo, Pepe,

      Ce putain de voisin décidemment irrécupérable
      Mais qui vient, par exemple de se battre plus dix jours avec ses copains cheminots !!

      Allez.la chasse au supporter, sœur jumelle de la traque de l’aficionado de la corrida, est OUVERTE !

      FEU !

      En avant pour tous les clichés
      .
      Pour ceux qui tout en gardant leur opinion, essayeront de ne pas tomber dans des propos caricaturaux, je conseille cet article

      http://tempsreel.nouvelobs.com/coupe-du-monde-le-foot-c-est-du-serieux/20140611.OBS0053/de-la-difficulte-de-prendre-le-football-au-serieux.html
      De la difficulté de prendre le football au sérieux

      Cette prévention à l’égard du football vaut aussi sans nul doute, pour des raisons cette fois politiques, pour les groupes proches des différents pôles de la gauche militante qui tendent à adhérer à la vision critique des sports professionnels. Ce n’est pas un hasard si la revue "Mouvements" (des idées et de luttes, n° 78, été 2014) a donné à son très bon numéro spécial sur le sujet le titre suivant : "Peut-on aimer le football ?".

      La forte hostilité vis-à-vis du "foot" peut aller dans certains milieux jusqu’à la détestation (hautement proclamée) et à des manifestations débridées d’ethnocentrisme de classe. On peut dire qu’elle a pour principe d’engager, chez les "footballophobes", tout un rapport à la culture mais aussi au "populaire". Car parler du football, c’est toujours, d’une manière ou d’une autre, avoir à l’horizon – ou en ligne de mire - les classes populaires et se situer dans l’espace des sports, lui-même éminemment classant socialement. Car comme le rappellent Charles Suaud et Jean-Michel Faure, pionners en la matière, "parler de foot professionnel national exige que l’on sache la place occupée par ce sport dans le système des sports de chaque pays, qui se mesure à la composition sociale de ses pratiquants, au degré d’intérêt qui lui est socialement porté comme spectacle et à la manière selon laquelle il se trouve chargé de valeurs sportives, mais aussi identitaires, politiques ou même religieuses" (2).

      Steeve Bloomer (1874-1938), figure mythique du football anglais. Il a notamment joué pour Derby County et Middlesbrough.D’où la nécessité pour savoir dquoi l’on parle de recourir à l’histoire sociale. Or la singularité historique de ce sport, d’origine aristocratique (3), est bien d’avoir toujours connu très rapidement, dans des sociétés aussi différentes que l’Angleterre (berceau de ce sport), l’Allemagne ou le Brésil, des formes massives d’appropriation par les milieux populaires. C’est ainsi que la logique de distinction sociale a joué à plein dans la diffusion des sports au XIX-XXe siècles. C’est au moment même où le football se diffusait du haut en bas de la société et se popularisait que les pratiquants de la première heure, appartenant aux "hautes classes" le délaissaient sans tarder pour se reconvertir aussitôt dans des sports plus distinctifs : c’est, par exemple toute l’histoire de l’autonomisation du rugby en Angleterre et de son appropriation par les classes dominantes (4). En Angleterre, le football est dès la fin du XIXe siècle est un sport massivement populaire, le foot professionnel apparu très tôt (1885) est investi par les jeunes ouvriers qui y voient tout de suite un moyen d’échapper à l’usine ou à la mine. Le style de jeu, rugueux et sans fioritures (le "kick and rush") adapté aux valeurs viriles de la classe ouvrière anglaise qui, aujourd’hui, continue encore à applaudir un beau geste défensif.

      Bonne soirée, Camarade

      Agent stipendié de l’Impérialisme, je me sers un Ricard olives

      je suis , en véritable contre-révolutionnaire en train d’admirer le courage des Iraniens face à l’Argentine..., tout en déversant ma bile populiste….

      Je ne suis qu’une sous-merde, j’avoue.!

      A.C.

    • Je suis surpris, à la lecture des commentaires de constater comment ils s’écartent de l’objet de l’article qui était d’attirer l’attention sur l’utilisation d’un phénomène par les gouvernements réactionnaires. Qu’est-ce qui dans ces lignes signifie la condamnation de l’amour du foot ? Chacun peut comprendre et dire ce qu’il veut, mais on ne peut pas y trouver un jugement négatif sur l’ensemble des supporters ou du mépris à égard de ceux-ci. On est vraiment en manque d’argument quand on prend prétexte du billet proposé pour replacer ses verdicts idéologiques.
      RS

    • "... je ne sens pas le même mépris pour ceux qui restent trois semaines de juin scotchés devant leur TV..pour suivre Roland GARROS.."

      Si si, pas du mépris, de la compassion...

      Tu peux te goinfrer d’olives et de bibine en regardant ce que tu veux et faire ce que tu veux avec ton cul, j’en ai rien à branler, mais arrête de te prendre pour un grand penseur alors que tu n es qu’un donneur de leçons imbu de lui-même.
      Que vous preniez votre pied à voir rouler la baballe, ça vous regarde, et pendant ce temps-là, effectivement, vous faîtes chier personne.

      Allez les bleus !!!

    • et toi arrêtes de nous faire chier avec ta morale pseudo-révolutionnaire , n est pas ROBESPIERRE QUI VEUT ... au fait , dis-nous quels sont tes loisirs ? ( à part la branlette sur BC ) on pourra ainsi vérifier si ta virginité révolutionnaire est toujours en place ou a été déflorée par le capitalisme , ce qui expliquerais ta haine pour le sport , réservé selon toi aux brutes bestiales avinées qui ont des couilles à la place du cerveau ...

      Tiens pendant qu’on y ait , tu bois quoi ?

    • Diogène, mon petit, faut se calmer, ne pas postilloner des insultes adhominem..

      Je te mets un carton ROUGE

       :)

      Couleur que tu prétends préférer au ROSE...

      Je connais les raisons (secrêtes) de cette sortie ridiculement "violente"

      Tu t’es senti visé par ma déconnante sur les bobos "gauchisants" anti-foot !

      Il est vrai que lors qu’on se farcit JLM , tout en jouant au "pur et dur"toi, tu lâches un aveu qui me rassure sur ta rage.
      C’est pas que je chambre les "anti-footeux" sans INSULTER, moi, un seul internaute, qui te file les "boules"(amis pétanqueurs , vous aussi povres cONS anisés, exusez l’expression)..

      Je suis une cible à glaviots pour desmecs comme toi qui nous disait

      Se payer le Parti de Gauche, c’est plus dérisoire qu’autre chose !

      Chacun qui recherche l’anonymat, sur le NET, se cherche un pseudo, souvent insconsciemment lié à sa réelle "personnaliét" (souvent cachée ou même "travestie"par recherche d’impossible thérapie)

      - Toi, on comprend mieux quand on apprend, gràace à WIKI :,

      Dans L’Interprète grec, Sherlock Holmes décrit le club Diogène comme un club où les membres ne peuvent que lire et ne doivent pas se parler : « il existe à Londres beaucoup d’hommes qui, par timidité ou misanthropie, ne recherchent pas la société de leurs semblables.

      Au club DIOGENE-B.-C 2014 "on" reste entre soi, loin de la populace frotteuse,et donc ,selon les "marxistes grouchiens, ..contre-révolutionnaires alccolisé et shootés à BEIN ou Canal..

      Pourtant ils aiment le confort et la lecture. Au club, ils trouvent un bon fauteuil, des revues, des journaux, et c’est pour eux que le club Diogène a été fondé

      OUI.

      . Il est interdit à tout membre de s’occuper de son voisin,

      YES !

       :)
      Bon dimanche entre gens de ton CLUB, cette élite qui rappelle les p’tites bourges excitées se rendant rue de lappe pour se frotter aux canailles à casquette

      A.C

    • Bien d’accord avec 83 167 : la compétition sportive internationale et son corrollaire inévitable, le chauvinisme borné, procurent une déperdition rapide de l’efficacité des neurones.

  • Et en plus, quand ça sera fini, ça sera le Tour de France.
    La tête dans le guidon !

    Et après ?
    Ben c’est les vacances, non ?
    On va quand même pas se faire chier à se prendre la tête pendant les vacances !
    Ce sera pastis tous les jours, avec brochettes et merguez !

  • Rappelons-nous que près de 50 ouvriers népalais, travaillant dans des conditions s’apparentant à de l’esclavagisme, sont morts en 2013 sur les chantiers du Qatar.
    La Coupe du monde de football 2022 se réalisera dans ce pays où la vie d’un homme ne compte pas.

    Le sport est bien éloigné des bons principes aujourd’hui, honte à ce pays, honte aux équipes financées par le Qatar...les maillots qu’ils portent sont tachés du sang des travailleurs exploités véritables esclaves modernes.
    La FIFA apparaît bien complaisante face à ces actions qui vont à l’encontre des droits humains ! L’Europe ne dit mot, quant à la France elle est muette tout autant...la coupe est pleine, pleine de sang.

    Peut-on réellement et humainement penser que la Coupe mondiale de football soit une manifestation digne d’intérêt ?

    Il y a quelque chose qui pue, au Brésil, au Qatar (1) et ailleurs... l’odeur du sang est plus forte que celle de la sueur.

    1) Quand l’on pense que ce pays n’a même pas la superficie de l’Ile-de-France il y a de quoi s’interroger sur sa représentativité réelle au niveau mondial.
    Certains disent que l’argent n’a pas d’odeur, mais sa contribution rend les gens puants.

    • Camarade

      Tu écris à raison

      a Coupe du monde de football 2022 se réalisera dans ce pays où la vie d’un homme ne compte pas

      Tu pourrais me citer UN PAYSou le CAPITALISME se soucie de la "vie d’un Homme" s’il n’est pas unPOSSEDANT ?

      Alors, en attendant que Evo Morales Maduro, Fidel inaugurent les JO dans cestrois pays, on supprime la Coup de monde ?

      Cordialement

      A.C

  • tout ça sent bon la France , grand salut et merci a R.SAE .....et ...... bonne

    soirée a tous les com ,on se dit a plus au mois de septembre , pour moi

    c’est vacance toute l’année ,pas de télé ,pas de radio (mon pêché mignon

    c’est internet ) mon jardin ,mes poules ,le coq qui parade sur son harem

    et qui chante a " potron minet " , le temps de penser , rêver , analyser, le

    rosé

    au frais dans la source d’eau fraîche comme c’est pas possible ,la cave bien

    fournie en rouge de derrière les fagots , mes copains pour les grandes discussions sérieuses et pas sérieuses , la vie quoi !! alors le sport ,le foot , et tout leur
    biznesse ,rien a ciré , je vous envie pas du tout

Derniers articles sur Bellaciao :