Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La casse des emplois continue à Saint Nazaire

lundi 13 février 2012, par nazairien - 2 coms

Saint Nazaire est elle sous le joug des oligarques financiers de Bruxelle ?

Les Unions Locales FO, CGT, CFDT, CFTC et FSU de Saint-Nazaire et Région se sont rencontrées les 6 et 8 Février 2012. Ensemble, elles constatent les ravages des politiques d’austérité menées au nom de la « réduction des déficits et de la dette », impulsées et mises en œuvre par tous les gouvernements européens et le patronat. Leur objectif commun est l’abaissement du coût du travail.

Le recours, par le patronat, à la sous-traitance en provenance de pays à bas coûts salariaux s’inscrit lui aussi dans cette logique destructrice pour les travailleurs, leurs rémunérations et conditions de travail.

Les Unions Locales FO, CGT, CFDT, CFTC et FSU dénoncent la Direction de STX France qui pratique largement cette politique de sous-traitance. Début 2012, les chiffres parlent d’eux-mêmes : environ 30% des salariés de la sous-traitance viennent de pays à bas coûts salariaux !

Les conséquences sont désastreuses pour les salariés de la sous-traitance locale et risquent de déstabiliser le Chantier Naval !

Aujourd’hui, 3 entreprises sous-traitantes historiques de la Navale sont dans la tourmente. Ce sont plus de 200 familles concernées :

SMCO : mise en redressement judiciaire, 82 salariés sont menacés de licenciements,

SMCN : 9 licenciements déjà effectués, 42 salariés sont menacés,
BAUDET : mise en redressement judiciaire également, 92 salariés sont menacés de licenciements.

Cela suffit ! C’est scandaleux et intolérable !

Les Unions Locales FO, CGT, CFDT, CFTC et FSU appellent ensemble tous les salarié(e)s de la région nazairienne :

A cesser le travail et à manifester massivement,
le 14 Février 2012 à 10h00
Départ devant le Chantier Naval (Terre plein de Penhoët)
en direction de la Sous-préfecture

Pour exiger tous ensemble : Pas un seul licenciement et suspension immédiate de tous les plans sociaux !

Saint-Nazaire, le 8 Février 2012

Messages

  • Appel du Secrétaire Général de l’Union Locale CGT de Saint Nazaire, è tous les adhérents CGT

    A tous les syndicats, sections et structures CGT

    Cher(e)s camarades,

    Comme vous avez pu le voir dans les médias et au travers de nos différentes communications, la région nazairienne vit actuellement une situation dramatique pour l’emploi local . Trois sous-traitants historiques de la Navale sont dans la tourmente :

    - SMCO, groupe Hervé Thermique, vient d’être liquidée ce matin. 82 salariés vont être licenciés,

    - SMCN, également du groupe Hervé Thermique, vient de licencier 9 salariés. 2 autres charettes de 9 licenciements sont dans les cartons (sur 42 salariés actuellement),

    - Baudet, est mis en redressement judiciaire. 92 salariés sont menacés de licenciements.

    Ainsi, ce sont plus de 200 familles de la région qui se trouvent, ou vont se trouver, dans une situation très difficile. D’autres licenciements devraient certainement suivre dans les prochaines semaines puisque la direction d’STX nous annonce une baisse de charge de 2/3 dans les mois qui viennent et essaie de nous préparer à la fatalité de la casse des emplois. Au regard des marchés en cours et de la situation de certaines boîtes sous-traitantes, on constate déjà des difficultés chez PMO, Inéo, etc... . Et je vous passe les conséquences sur tous les travailleurs intérimaires et les emplois indirects, qui sont supprimés plus "discrètement".

    La raison de tous ces licenciements : la volonté toujours plus cupide du patronat, avec la complicité des gouvernements européens, d’abaisser le "coût" du travail. STX recourt à la sous-traitance en exerçant une pression accrue sur les prix, entraînant tous les salaires, les conditions de travail et le droit social vers le gouffre.

    Très visible à la navale, cette stratégie capitaliste n’en est pas moins très utilisée dans de nombreuses boîtes, de notre région et d’ailleurs. Parfois avec des formes différentes, mais avec un fond tout à fait commun. Même les services publics sont aujourd’hui touchés par ces systèmes d’externalisation...

    Parce que nous ne pouvons pas rester passifs devant la destruction de nos emplois et de nos savoirs-faires,

    Parce que devons dire STOP aux stratégies libérales qui vont toujours plus loin dans la soif d’argent et le cynisme, et qui ne s’arrêtront jamais si nous ne nous mobilisons pas,

    Parce que nous nous devons d’être aux côtés de ces 200 familles, mais aussi de tous ceux qui sont déjà sur le bord de la route,

    Parce que nous sommes tous et toutes concernés,

    L’Union Locale CGT invite tous les militants, et plus largement les salariés, retraités et privés d’emploi, à se mobiliser en participant massivement à la manifestation intersyndicale et interprofessionnelle du mardi 14 février à 10 heures, Terre-Plein de Penhoet (puis défilé jusqu’à la sous-préfecture).

    Vous trouverez ci-joint me tract d’appel (tirage possible à l’UL).

    Tous ensemble, exigeons : Aucun licenciement !

    Comptant sur votre présence nombreuse et colorée,

    Fraternellement,

    Fabrice DAVID,

    SG UL CGT Saint-Nazaire

Derniers articles sur Bellaciao :