Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La production de pétrole interrompue dans le sud de l’Irak

lundi 9 août 2004 - Contacter l'auteur

L’Irak a décidé d’interrompre sa production de pétrole dans le sud du pays en raison de menaces de sabotage proférées par des miliciens de l’imam radical chiite Moktada Sadr, a déclaré lundi à Reuters un responsable de l’industrie pétrolière irakienne.

"Le pompage des champs de pétrole du Sud vers les cuves de stockage de Bassorah a été arrêté aujourd’hui après les menaces proférées par Sadr", a déclaré ce responsable.

Il a précisé que la mesure resterait appliquée jusqu’à ce que cette menace contre les infrastructures pétrolières soit levée.

Il a toutefois souligné que les exportations au terminal pétrolier de Bassorah se poursuivraient dans les deux jours qui viennent, grâce aux stocks existants.

Selon ce responsable, "l’Armée du Mehdi" de Sadr a menacé de saboter la production de la Southern Oil Company, basée à Bassorah.

C’est la première fois que les activités du secteur pétrolier dans le sud de l’Irak sont interrompues depuis le transfert de pouvoir du 28 juin.

Les champs de pétrole du Sud permettaient de fournir environ 1,9 million de barils par jour au terminal de Bassorah.

Les exportations depuis le nord de l’Irak sont actuellement interrompues après une série de sabotages contre le principal oléoduc de la région.

Des partisans armés de Sadr contrôlaient lundi la plupart des carrefours de Bassorah, où la plupart des commerces étaient fermés, ont déclaré des témoins.

"Bassorah est déserté", a déclaré un habitant contacté par téléphone. (Reuters)

http://www.reuters.fr/locales/...

Mots clés : Economie-budget / Energie / Guerres-Conflits /
Derniers articles sur Bellaciao :