Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La réforme et l’UMP sont en panne ... d’argent

mardi 8 juillet 2008 - Contacter l'auteur - 4 coms

de Slovar

Les français ont tord de réclamer sans cesse du pouvoir d’achat. Ils ont bien moins de difficultés que ... l’UMP.

En effet, ce "petit" mouvement politique est à court d’argent !!!

Plaisanterie ?

Il semble bien que non puisque l’UMP au travers d’un Emailing vient de lancer des bons de souscription portant le joli nom de "bons de soutiens à la réforme"

Comment l’UMP présente t-elle cette souscription ?

L’UMP est pleinement engagée aux côtés du Président de la République et du gouvernement pour mener à bien les réformes de fond dont la France a tant besoin.

C’est en développant des moyens d’information, en multipliant les réunions publiques, en éditant de nouveaux argumentaires, en augmentant, sur Internet, la visibilité des mesures prises, en envoyant de nombreux courriers, que nous rétablirons la vérité sur les réformes sans précèdent qui sont effectivement menées. Pour cela, nous avons besoin de vous. Si vous voulez que la France se réforme en profondeur, associez-vous à notre campagne nationale en souscrivant aux “Bons de soutien à la réforme“.

Votre Bon ajoutera une pierre à l’édifice que nous sommes en train de construire pour faire gagner notre pays. C’est grâce à votre soutien que nous pourrons agir encore plus pour faire avancer la réforme. Source UMP dons

Pour les français qui l’ignoreraient, l’UMP disposait au titre de l’exercice 2006 d’un budget de ... 53 086 839 € dont 32 173 698 € de financement public. Plus près de nous, voici une estimation trouvée sur le site du Commission Nationale de Comptes de Campagne et des Financements Politiques (CNCCFP) :

UMP : 25 107 612€ de financement public annuel : 16 976 896€ (1,65€ multiplié par le nombre de voix obtenues) plus 13 895 716€ (soit 44 394€ multipliés par le nombre de députés), moins 1,8M€ reversé au Parti radical valoisien et moins la « sanction–parité » de 3 965 000€. A cela s’ajoute les cotisations des adhérents, les contributions des élus et les dons de personnes physiques, pour un total estimé à 53,7M€ - Source : Commission Nationale de Comptes de Campagne et des Financements Politiques(CNCCFP) - Délibéré par la commission en sa séance du 29 novembre 2007Année 2006 - Estimation 2007 Le Figaro cité sur le site du CNCCFP

Bonne gestion que tout cela puisqu’il faut commercialiser d’urgence les "bons de soutiens" dont vous trouverez ci-dessous l’image insérée dans le Web mailing

Et oui, les temps sont durs. Pour convaincre les plus réticents, l’UMP a décidé d’utiliser un argument choc : "Souscrivez aujourd’hui même et recevez votre certificat de souscription édité à votre nom et signé par Patrick DEVEDJIAN"

Alors, un beau cadeau à s’offrir ou à offrir, surtout lorsqu’on sait, de quelle façon Patrick DEVEDJIAN est contesté dans son propre camp, car, ça risque même de devenir un collector ... rapidement.

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Sources, crédits et photos

UMP

CNCCFP

NLDR : Nous sommes prêts à forwarder l’Emailing à ceux qui mettraient en doute son existence ou prétendraient qu’il s’agit d’un montage.

Mots clés : Dazibao / Gouvernements / Partis politiques / Slovar /

Messages

  • J’avais entendu parler de ce truc l’année dernière. Je ne l’avais pas encore vu ou reçu.
    On reçoit ce genre de conneries dans les HAUTS DE SEINE fief de toute la bande
    à Sarko.
    En 2006 déjà j’avais reçu un appel pour l’adhésion à Union des Mals Polis.
    Il semblerait que se soit le fichier des clients de la SNCF (entre autre) qui serve au mailing.
    Zont pas intérêt à recommencer en cette année 2008 à m’envoyer encore leur torche cul car je ne suis pas d’humeur à ce que l’on continue à me prendre pour un pigeon.
    Avant de vider les caisses de l’état il avait déjà vider les caisses de l’UMP le Sarko.

    • "Souscrivez aujourd’hui même et recevez votre certificat de souscription édité à votre nom et signé par Patrick DEVEDJIAN"

      La belle guibolle que voilà, ça va nous aider tè à faire face à nos propres caisses qui sont vides aussi !

      Au diable ces gens-là ! Après avoir mis à terre les "sarkozystes du moment", manquerait plus que ça que ces égarés leur filent du pognon pour les achever définitivement. J’espère qu’ils ont compris la leçon !

  • le jour où le patronat et le capital n’aura plus d’argent je pense que ça se saura très vite

  • On dirait un appel de fond FN comme c’est bizarre ....pauvre riche et con de pauvre.

Derniers articles sur Bellaciao :