Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le Monde libertaire # 1472 du 5 au 11 avril 2007

mercredi 4 avril 2007

Le Monde libertaire # 1472 du 5 au 11 avril 2007

« Il n’est d’État,que policier. »

Moâ

Le sommaire du Monde libertaire # 1472 du 5 au 11 avril 2007

Censure : Mais ou est Charlie ?, par J-P. Levaray, page 3

Marseille et son port, la grève, par Thierry, page 4

Banalité d’un contrôle ?, par le RATP, page 5

L’autruche et le contrôleur des Lilas, par F. Ladrisse, page 5

Résister ensemble, par V. Benito, page 6

Nouvelles des fronts, par Hugues, page 7

Le bétail électoral, par Libertad, page 8

Science-fiction et politique, par L. Janover, page 9

La révolte des pauvres, par Casquette, page 11

Brèves de combat, page 12

La fracture sanitaire, dossier, page 13

Des toubibs à Radio libertaire, Chroniques syndicales, page 14

Ni bonnes, ni nonnes, ni connes, par LN, page 17

Du nid de coucou, par Yolaine, page 18

Retour au passé et psychiatrie, par Y. Guignat, page 19

Bien penser à travers le drapeau…, par M. Rajsfus, page 20

Nucléaire et avenir de la planète, par C. Granier, page 22

Du côté de la misère sociale, par J. Lesage de La Haye, page 22

Éducation, …suite, par F. Sebastianoff, page 23

Les Tanneries de Dijon menacées, par le Collectif, page 25

Radio libertaire, demandez le programme, page 26

L’agenda, page 27

Dossier santé pages 13 à 19

L’éditorial

Laissons de côté pour une fois les pêcheurs de voix, Nicolas et Pimprenelle avec leurs appâts de francitudes et de participalisme, la gôche populaire et l’extrême droite populiste.

Sortons un peu de la caverne républicaine et de son hémicycle de la bourgeoisie pour aller voir ce qui se passe sur notre bonne vieille Terre. Aussi incroyable qu’il n’y paraît, elle continue de tourner !

Au Darfour, ces trois États désertiques de l’ouest du Soudan en crise depuis la grande famine du milieu des années quatre-vingt, les soudards à la solde du gouvernement soudanais continuent de massacrer, violer, dépecer les populations autochtones en toute impunité ; dans l’indifférence quasi générale du reste de la planète.

L’existence des quelque six millions d’habitants de la « patrie des Fours » ne pèse pas lourd face au réserves stratégiques de pétrole que se disputent les Russes, les Chinois, les Américains et les Européens. On en parle dans les médias, oui, mais pas trop, juste pour dire que l’on aimerait bien faire quelque chose, agir radicalement, mais que malheureusement les méchants Chinois… alors on oublie. Elle tourne !

En Tchétchénie, après la régence suivant l’exécution de Akhmad Kadirov, son fils Ramzan Kadyrov ayant atteint l’âge légal de 30 ans est monté sur le trône. En bon vassal du tsar Poutine il va pouvoir reprendre la pacification où l’avait laisser son père.

Malheureusement pour lui il ne reste plus grand chose à détruire là bas, l’artillerie de l’ours du KGB a déjà pratiquement tout rasé… Elle tourne !

En Irak la démocratisation à l’américaine continue, avec son lot de communautarisme menant aux attentats sanglants dont la télé nous abreuvent tous les soirs. Tout à côté, en Afghanistan, les talibans fous de dieu font toujours régner la terreur. Elle tourne !

Au Mexique, le nouveau gouvernement du Chiapas favorise la recrudescence des groupes paramilitaires, renforçant la présence toujours plus forte de l’armée fédérale. À Oaxaca, après les révoltes d’octobre réprimées dans le sang par le psychopathe Ulises Ruiz Ortiz et son complice Felipe Calderon, 62 personnes restent aujourd’hui encore enfermées dans les glauques geôles mexicaines. Elle tourne !

Et cheu nous ? Ça tourne bien… pour les patrons ! La classe ouvrière, désorganisée par des syndicats collaborateurs, se contente de journées d’actions de ci de là. Le marchand de sable électoral semble passé par là, marchand d’espoir et de duperies faisant croire aux votards que leur voix aura le dernier mot. Mais nous disons nous, que rien ne changera tant que tous les pauvres ne s’y mettront pas pour faire tourner la roue de la fortune en leur faveur.

Marseille, encore une fois, donne l’exemple, les dockers, solidaires, ont su gagner leur lutte !

Un article de jean-Pierre Levaray :

Censure : Mais ou est Charlie ?

AU MOMENT OÙ CHARLIE HEBDO est relaxé pour l’affaire concernant les caricatures d’islamistes et de Mahomet (ce qui est tant mieux), il est temps de revenir sur une autre affaire de censure qui n’a pas défrayé la presse.

Après la parution, en 2001, du livre « Vos papiers ! Que faire face à la police ? », une double plainte pour diffamation et injures était déposée par Daniel Vaillant, alors ministre de l’Intérieur (plainte relayée par les ministres Sarkozy, puis Villepin, puis encore Sarkozy).

Un premier procès eut lieu en 2005, suivi d’un procès en appel le 23 novembre 2006. Le jugement a été rendu le 18 janvier dernier. Le dessinateur Placid a été condamné à 500 euros d’amende, pour « injures publiques envers une administration publique, en l’occurrence la police nationale », pour avoir dessiné un policier, aux traits jugés porcins, en couverture de l’ouvrage.

L’auteur du texte, Clément Schouler, magistrat et membre du Syndicat de la magistrature, à 800 euros d’amende pour « diffamation publique envers une administration publique, en l’occurrence la police nationale », pour avoir écrit cette phrase dans l’introduction : « Les contrôles d’identité aux faciès, bien que prohibés par la loi, sont non seulement monnaie courante, mais se multiplient. »

Enfin, Michel Sitbon, l’éditeur, à 1000 euros d’amende pour complicité avec Placid, dans le délit d’injure, et complicité avec Clément Schouler dans le délit de diffamation.

Suite à cette condamnation, quasiment pas de réactions : un article dans le Canard Enchaîné, un autre dans Libé, ne parlant que de Clément Schouler et oubliant Placid et l’éditeur, ainsi que quelques entrefilets.

Dans Charlie-Hebdo, grand chantre de la liberté d’expression, rien ou si peu. On aurait pu s’attendre à un numéro spécial (reprenant même de vieux dessins de ses collaborateurs).

Rien. Ce procès représente pourtant bel et bien une triple atteinte à la liberté de création, à la liberté d’information et à la liberté d’édition.

Dans un pays comme la France subissant encore, quoi qu’on dise, la culture judéochrétienne, il est plus facile (et plus vendeur) de caricaturer des intégristes et des musulmans qui constituent une population minoritaire, plutôt que de s’attaquer à ses institutions.

Du coup, les réactions sont venues d’ailleurs. Un blog de soutien a été lancé (« tous cochons ») ; le journal CQFD y a consacré plusieurs pages ; enfin un collectif d’éditeurs s’est créé (comprenant, entre autres : l’Association, Vertige Graphic, l’Esprit Frappeur, Nautilus, les Requins Marteaux, Thé-Roc…) dans le but de sortir un livre comprenant des dessins représentants des policiers caricaturés et animalisés ou pratiquant un contrôle au faciès. Ce livre se nommera « Tous Coupables ». Réalisé et imprimé dans les semaines à venir, il devrait « rendre chacun de nous prévenu du délit de diffamation pour qui évoque la banale réalité des contrôles au faciès, ou prévenu du délit d’injure pour qui dessine un policier trop stylisé », déclare le collectif.

A suivre donc…

Jean-Pierre Levaray

pour plus d’infos contacter the.troc@free.fr

L’agenda du Monde libertaire

Jeudi 5 avril

Merlieux (02)
Rencontre avec Benoist Rey, auteur d’Égorgeurs, livre censuré en 1961, dénonçant les horreurs de la guerre d’Algérie, et des Trous de mémoire paru aux Éditions libertaires, de 18 heures à 21 heures, à la Bibliothèque sociale, 8, rue de Fouquerolles. Tél./fax : 0323801709.

Paris 20e
Des camarades de la Fédération anarchiste vous invitent à participer à une soirée débat en présence de Jean-Pierre Levaray, ouvrier de l’industrie chimique, auteur du livre Putain d’usine, militant syndicaliste et anarchiste. La soirée débutera à 19h30 par le film intitulé Putain d’usine réalisé par Rémy Ricordeau, à l’Espace Louise-Michel, 42 ter, rue des Cascades.

Vendredi 6 avril

Toulon
« Agir au lieu d’élire ! » Réunion – débat « la salle » à 20h30, rue H. Poincaré - quartier la rode + spectacle : ils ont voté et puis après… Meille chante Ferré, Brassens. Table de presse, buffet. Entrée libre. Organisé par le groupe Nada de la Fédération anarchiste.

Besançon (25)
Conférence débat contre les prisons avec Charlie Bauer, et autour de son film, à 20h30 à la librairie L’Autodidacte 5, rue Marulaz.

Samedi 7 avril

Bordeaux
Concert avec Dona Maldad (anarcho-punk, Venezuela) organisé par Mankind à 19 heures à l’Athénée libertaire, 7, rue du Muguet. 5 euros.

Paris 18e
Rencontre-débat avec Jean-Hugues Oppel qui nous parle de son dernier polar, à 15h30, à la bibliothèque La Rue, au 10, rue Robert-Planquette.

Marseille 1er
François Roux présentera son livre La Grande guerre inconnue : les poilus contre l’armée française. Les poilus ont utilisé tous les moyens à leur disposition pour essayer de survivre : désertion, fuite, planque, reddition volontaire, automutilation, sabotage, refus d’attaquer, mutineries, assassinats d’officiers, fraternisation… 17 heures, 3, rue Saint-Dominique.

Dijon (21)
Rencontre avec Charlie Bauer à l’espace autogéré des tanneries 15-17, boulevard de Chicago. 16 heures : projection du film Charlie Bauer, marathonien de l’espoir. 18 heures : causerie, échange et débat sur l’engagement politique, l’enfermement, l’univers carcéral, l’espoir, la liberté… Entrée libre

Vendredi 13 avril

Rouen
« Comment écrire, comment penser après Auschwitz ? », avec un comédien sur des textes de Didier Durmarque, auteur de Moins que rien (Éditions Thot) à la librairie l’Insoumise, au 128, rue Saint-Hilaire.

Périgueux (24)
Dans le cadre des « Cafés libertaires », le groupe Emma-Goldman de la Fédération anarchiste avec le Collectif libertaire A.-Marius Jacob et la CNT organisent une soirée débat sur le thème de l’Antiélectoralisme au local associatif, les Thétards, 3 rue Sully à Périgueux, à partir de 20h30. Présence de 2 personnes de la Coopequita, expérience autogestionnaire, ainsi que la Filature de Belvès (24), SCOP (Société coopérative ouvrière
de production).

Samedi 14 avril

Paris 11e
« Sans-papiers et monde du travail » : Débat organisé par le groupe Idées noires et le 9e collectif de sans-papiers à 16 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, métro République, Oberkampf, ou Filles-du-Calvaire.

Vendredi 20 avril
Périgueux (24)
L’ Association des précaires et chômeurs de Dordogne (APCD) organise une soirée projectiondébat sur les Nanotechnologies. Diffusions du documentaire Nano-Pravda (durée 20 minutes) et du documentaire de l’ École normale supérieure, les Nanotechnologie ; un champ d’expérimentation sociale, conférence donnée par la philosophe des sciences Bernadette Bensande-Vincent (Université Paris X). Cette soirée se déroulera aux Thétards, 3, rue Sully à partir de 20 heures.

Mardi 1er mai
Paris 19e
La Fédération anarchiste appelle à sa traditionnelle manifestation libertaire le 1er mai, à 11 heures, Place des fêtes.

Jeudi 3 mai
Merlieux (02)
Rencontre avec Yves Couraud, auteur du Guerrier souriant, de 18 heures à 21 heures, à la Bibliothèque sociale, 8, rue de Fouquerolles. Tél./fax : 0323801709.

Samedi 5 mai
Paris 18e
Rencontre-débat avec Célia Izoard qui nous parle de son ouvrage la Révolte luddite ; briseurs de machines à l’ère de l’industrialisation à 15h30, à la bibliothèque La Rue, au 10, rue Robert-Planquette.

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la fédération anarchiste, adhérente à l’Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d’actualité en couleur vue par les anarchistes pour deux euros

Derniers articles sur Bellaciao :