Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Le Sel de la Terre (Salt of the Earth)

lundi 6 novembre 2006

Vous trouverez ce chef d’oeuvre du cinéma militant dans une version sous-titrée en français sur Radio Rouge, en cliquant sur ce lien : Le Sel de la Terre.

Film de Herbert Biberman USA, 1953, 1h35, NB, VO (sous-titrage français).

Avec Juan Chacon, Rosaura Revueltas, Will Geer

Sel de la Terre est un célèbre film censuré, réalisé par de nombreux artistes dont la vie a été détruite par la HUAC (House of Un-American Activities Committee , comité de activités anti-américaines) avec la complicité de l’industrie cinématographique. Le film - par sa seule existence - est un hommage à la détermination des artistes à résister et à refuser de se taire. Mais il est plus que ça. C’est aussi un hommage au sous-prolétariat des Etats-Unis qui a terriblement souffert des injustices et des inégalités. Le film raconte la grêve des mineurs Chicanos au Nouveau-Mexique. Leur demandes, que la compagnie a mis 15 mois à accepter, incluait des privilèges scandaleux tels que la sécurité au travail, l’égalité de traitement, l’eau courante. L’aspect le plus intéressant du film est la manière dont les femmes de la communauté sont forcées de jouer un rôle dirigeant. En faisant le lien entre l’opression sur les travailleurs et l’oppression des travailleurs sur leurs femmes, le film devient non-seulement un film pro-syndical, mais aussi un film féministe. Le film est bouleversant. Et les scènes dans lesquelles les femmes sont attaquées pour le seul crime de se tenir aux cotés de leurs hommes sont inoubliables.

Le Sel de la Terre a probablement plus de rapports avec la vie de la majorité des américains que 99% des films d’Hollywood. Sa façon de dresser le portrait des "gens normaux" qui se battent pour leurs droits ne peut que réveiller notre conscience.

Messages