Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Nouvelles de Pizza Hut

mercredi 12 mars 2003 - Contacter l'auteur

Les grévistes du Pizza Hut Bonne Nouvelle (17 grévistes depuis vendredi
28
février) ont fait une réunion lundi 10 mars au soir avec les militants
présents pour les soutenir, pour se présenter et discuter de la grève
et des
perspectives.
Les grévistes qui tiennent le piquet de grève de 11H du matin à 21H le
soir
sont une dizaine, les autres restent chez eux ou vont aux cours. la
majorité
des salariés sont des étudiants, en CDI à temps partiel. Il y a aussi
des
temps complets (cinq).
Rappel des revendications :
Augmentation des salaires de 10 %
13ème moi
remboursement intégral des taxis
jours fériés payés double dès l’embauche
service d’entretien
prime de chaussures et de collants de 40 euros
mutuelle adaptée pour les salarié(e)s
respect et dignité des salarié(e)s
paiement intégral des jours de grève
La direction ne veut pas négocier, n’accepte pas Abdel Mabrouki,
délégué CGT
Pizza Hut, aux négociations, appelle la police au bout d’1/4 d’H de
grève,
appelle un huissier grassement payé, tente de briser la grève par des
intimidations, des pressions, des sanctions (une salariée a reçu une
lettre
recommandée suite à entretien préalable)...
Les salariés semblent déterminés à poursuivre la grève jusqu’à
satisfaction.
Pour certains des besoins financiers commencent à se faire sentir. Il
va
falloir rapidement organiser la solidarité financière.
Solidarité financière : à l’ordre de CGT UL 10ème bureau 416 3 rue du
Chateau
d’Eau, 75010 Paris
(écrire au dos Grève Pizza Hut)
Il va falloir aussi assez vite organiser la sensibilisation des clients
et
des salariés des autres restaurants pour toucher l’image de marque de
Pizza
Hut (qui à la différence de Mc Do ne fonctionne pas avec des
franchisés, et
met en commun ses bénéfices des divers restaurants. Voir les autres
salariés
qui doivent avoir aussi des revendications .
Au Pizza Hut Bonne Nouvelle, aucun salarié n’est syndiqué et il ne
s’est pas
présenté de délégué(notamment CGT) aux dernière élections.
Les militants venus en soutien se présentent et expliquent les
motivations
de leur présence : pas de désir de récupération syndicale ou de rouler
pour
un syndicat ou une organisation, mais désir d’un autre monde, de
freiner le
développement de la précarité et de participer à la défense des
salariés les
plus isolés.le principe de réunions hebdomadaires du comité de soutien
et
des grévistes a été retenu. prochaine réunion mardi prochain date,
heure et
lieu à confirmer.
Evelyne

Mots clés : Emploi-chômage / Grêves /
Derniers articles sur Bellaciao :