Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Pétition : Appel pour une émission sur les migrations à France Télévisions

jeudi 24 mai 2007 - 172 coms

Que savons-nous de l’histoire des migrations, alors qu’une grande partie d’entre nous affirme ses origines "étrangères" ?

Que savons nous de la réalité actuelle des migrations internationales, de leur volume, de leurs points de départ et de leurs destinations ?

Que savons-nous de ce qui pousse des femmes, des hommes et des enfants sur les chemins de l’exil, au moment où des réfugiés "environnementaux" viennent grossir les rangs de ceux qui fuient la guerre ou la misère ?

Que savons nous, à l’heure de la mondialisation, de l’impact des mouvements migratoires sur les économies ?

Que connaissons-nous de la diversité des vies, des souffrances et des espoirs de ceux qui ont choisi notre pays comme terre d’accueil ?

Que savons-nous des effets concrets des réglementations adoptées en France et en Europe ?

De leur efficacité pour atteindre les objectifs mis en avant par les pouvoirs publics ?

De leurs conséquences sur les parcours et les vies des migrants ?

Parler "sans-papiers", expulsions, quotas, ne suffit pas pour informer sur la réalité de ce phénomène mondial, encore moins pour nourrir valablement le débat citoyen.

Parler discrimination, racisme, diversité ne suffit plus pour combattre les "replis communautaires", d’autant plus que cette expression est souvent employée à tort et à travers.

Pour que la question de l’immigration en France sorte de l’ornière de l’utilisation démagogique et fasse enfin l’objet d’un débat digne et responsable,

Nous, associations, syndicats, journalistes, chercheurs, élus, citoyens de toutes origines, demandons à France Télévisions d’assumer pleinement sa responsabilité de service public d’information. Nous demandons qu’une émission régulière sur le thème des migrations soit mise rapidement à l’antenne sur l’une des chaînes généralistes de ce groupe.

Premiers signataires : Syndicat National des Journalistes-CGT, GISTI, CIMADE, MRAP, Ligue des Droits de l’Homme, Association les Oranges, Centre d’Information et d’Etudes sur les migrations internationales (CIEMI), Collectif Bellaciao

Messages

  • bonjour,

    comment signer la pétition si l’on est un groupe, un collectif, un comité ??? merci

  • Je suis tout à fait d’accord avec la pétition que je viens d’ailleurs de signer. Mais France-télévision est désormais aux mains de la clique UMP qui estime que 53 % de suffrages pour Sarko signifient que le reste de la France n’a qu’un droit : fermer sa gueule ! Curieuse conception de la démocratie... Il a bâti toute sa trajectoire et sa campagne contre les étrangers, pratiqué la "chasse aux enfants" sans papiers et à leurs parents depuis le 15 août 2006. Il mise tout sur le communautarisme et a caressé la France profonde, raciste et xénophobe dans le sens du poil... croyez-vous qu’il laissera les télévisions publiques porter un autre discours ?

    • Avec un président qui a fermé brutalement le centre d’acueil de Shangathe/Calais, laissant crever les gens dans les intempéries, franchement ca m’étonnerait beaucoup. Une émission pour la "Chien-lit" vous voulez rire ?
      Pourtant cette action exemplaire d’un candidat à la présidence, devait en éclairer plus d’un sur les intentions du personnage.
      Il fera peut-être le passeur vers l’angleterre avec le bateau de Bolloré, pour appaiser la misère des populations du tiers monde en grande partie engendrée par les tyrans au pouvoir dans les pays AMIS.

      Avenue Foch et dans les beaux cartiers il faudrait commencer par recencer les héritiers des Idi Amine Dada, Bokassa, Omar Bongo, Mobutu et j’en passe, tous bien au chaud ; le peuple couché dans le caniveau.
      Mais il ne faut pas parler de ces migrants là on pourrait faire rater quelques bonnes affaires à notre bonne société.

      gg

    • assez d’accord pour cette analyse pessimiste mais que nous reste t il ? alors il faut essayer !
      malheureusement la majorité qui a porté cette clique au pouvoir ne lit pa
      s les pétition qui apparaissen rarement à TF1 alors ...
      mais à la Commune ils étaient minoritaires et ont quand meme jeté les base pour un monde plus juste etr solidaire il en reste des traces et sutout l’epoir
      alors il faut resister comme dit Lucie Aubrac
      courage !

    • J’ai les même craintes....Un article de Ouest France du 12 novembre 2006 nous signale que 150 millions de personnes pourraient connaître l’exode forcé d’ici 2100, dont 20 millions de réfugiés climatiques sont déjà victimes ....Il est humainement et économiquement idiot de fermer nos frontières et de transformer l’Europe en forteresse. Albert Jacquard ne dit pas autre chose.

    • Bien entendu, je suis tout à fait d’accord avec vos commentaires, mais...
      1) si personne signe qu’adviendra-t-il ? Médias à la solde du pouvoir en place vont en tirer rapidement une analyse trionphaliste qui s’inscrira dans le droit fil de la stratégie Sarkozienne du style"qui ne dit mot consent" et de ses pseudo-statistitiens qui vont exploiter notre silence coupable !...n’est-cebpas à coup de sondages que toute une campagne médiatique de "haut niveau" à influencé malheureusement la majorité de ceux qui n’ont rien à attendre du Sarkozisme !
      2)cette pétition interroge, donc, elle fait réfléchir sur des questions fondamentales qui appellent des réponses non moins fondamentales sur l’avenir de la planéte pour nous même et nos propres enfants !
      3)la lutte des classes va s’aiguiser face aux nouveaux appétits des Bouygues, Bolloré et consort et Nous devons agir sur la prise de conscience collective par des actions de la pétition à la rue... sans relâche avec la conviction que toute lutte est perdue, si nous ne la menons pas !!! Oui, nous sommes en résistance, faut se souvenir de ce dont nous avons été capables tout au long de notre histoire et même encore récemment en France sous ce même régime !
      Courage !

  • Je ne sais pas pour quel(s) journaliste(s) / présentateur(s) / trice(s) vous vous apprètez à faire du lobbying, mais le thème me semble assez passionnant pour que je signe des deux mains.

    MP

  • Encore faut-il se méfier de ce que l’on souhaite... Ces jours-ci France Télévisions serait capable de répondre favorablement, et de pondre un pensum hebdomadaire sur les clandos-qui-font-rien-qu’à-vampiriser-les-côtises-et-l’impôt !

  • Que savons-nous du rapport entre migrations et changements structurels dans les rapports sociaux de productions depuis que la haute criminalité financière a conquis les rouages institutionnels privés du capitalisme puis publics des Etats et organes supranationaux ? Je doute fortement que cette pétition puisse avoir un effet autre que nul ou récupérable par le sarkozysme si l’initiaitve ne nourrit pas le mouvemement social : quelle que soit la réponse qu’y fera France-Télévision, le travail proposé devrait pouvoir être assumé et réalisé par la base dans un maximum de pays avec l’appui de ce que la planète compte de personnes dignes qui détiennent un large spectre d’informations, y compris sur les réseaux financiers et leur enracinement dans institutions politiques, sociales, culturelles et médiatiques.

    Frédéric Lavachery
    lavachery@decadi.com

  • Bien évidemment, ce travail pédagogique d’éveil du citoyen-téléspectateur relève d’une véritable télévision de service-public... mais pourquoi ne pas élargir cet appel tout simplement à tous les médias qui forment et forgent la capacité de jugement et de décision (l’autonomie) de chacun.
    Mais il vaut certainement mieux cibler pour rendre possible dans l’immédiat.
    Bravo encore Bellaciao, nous signons et ferons signer.

  • Je signe moi aussi des deux mains, même si je ne crois plus une seconde à la mission de service public de France-Télévision. Je ne regarde d’ailleurs plus la télé depuis un certain temps.

  • Je signe sans aucun problème en souhaitant qu’il y est la même démarche auprés des Medias Réunionnais .
    Car il n’y a pas qu’en métropole qu’il est urgent de débattre de ce sujet.

    Guy Ratane-Dufour
    Journaliste au quotidien "Témoignages" Île de La Réunion

  • Il existait une excellente émission "mozaîque" sur FR3 hebdomadaire,

    dès la nomination du nouveau directeur de cette chaïne ( le socialiste qui présente RIPOSTE aujourd’hui)...l’émission a été supprimée !!

    je signe, bien sûr, sans illusion

    Roger de ANDRADE de Pluvigner en Morbihan

  • Confirmation de ma signature même si j’ai les plus grands doutes quant à l’utilité réelle d’une telle démarche (et à la façon dont la télé pourrait y répondre...). Le combat le plus urgent est effectivement de lutter contre la désinformation. Le grand décervelage actuel épaterait Jarry lui-même (il ne concerne pas d’ailleurs que l’immigration...)
    Antoine FISZLEWICZ

    • la démarche a peut-être peu de chance de déboucher sur l’émission souhaitée mais elle a le mérite d’exister et de déranger. En effet, aujourd’hui où la presse est sous influence sarkozienne il est urgent que ce qu’il reste de presse libre et publique joue son rôle et rien que son rôle en matière d’information et ce sans les interpéter. La façon dont FR3 national a passé les plats au futur président en dit long sur la déontologie de certains (es) présentatrices du journal du soir.

    • Chantal Maimon , je signe votre pétition et je suis plus optimiste... avec de la perseverence vous y arrivez.
      il faut que ces gens soient chez eux et respectés
      bon courage, avec vous chantal

    • Bien sûr d’accord ! Nous avions demandé aussi, depuis des années, un éco-musée (vivant) sur les migrations (finalement, une Cité de l’Immigration, ce qui est un peu différent, a vu le jour, orientée dans un certain sens - d’ailleurs respectable). Les émissions qui ont existé sur les "vieilles" populations immigrées (Italiens, Arméniens, Espagnols, Portugais, Algériens...), à France-Inter, ont été progressivement supprimées. Reste "Radio-Aligre" et les chaînes, audio et visio, ou audio-visuelles, communautaires, plus quelques Blogs particuliers... c’est peu, eu égard à l’ampleur du phénomène, qui commence massivement, ne l’oublions pas, avec Belges et Italiens, au milieu du XIX° siècle (il y a donc plus d’un siècle et demi). La mémoire, non forcément victimiste ou misérabiliste (bien que généralement pas très gaie !) de cette longue histoire, serait fort utile aujourd’hui à des jeunes de TOUTES origines et de tout milieu socio-culturel. A notre niveau (très limité) de type universitaire, c’est ce que nous (CIRCE, Centre Interdisciplinaire de Recherche sur la Culture des Echanges - domaine italo-roman) essayons de faire, avec les moyens du bord : à l’université, comme chacun sait, ils sont maigres.

      Par ex. : les Français d’origine italienne, aujourd’hui, sont plus près de 4 millions que de 3, sans constituer le moins du monde, comme cela a été dit un peu vite, une Ritalie... etc. etc. Il serait temps de donner à ce versant de notre véritable "identité" (de moins en moins "nationale", c’est évident) toute son ampleur. Une identité évidemment mouvante et en constante évolution, sous peine de cadavérisation rapide. Cela dit, nous serons toujours vigilants à : 1. la non-spectacularisation du phénomène, son folklore et ses "exceptionnelles réussites" (voire son côté nouveau "people", hélas, une émission régulière s’y prêterait tellement...) ; 2. le refus de tout communautarisme, et à la limite disons même du "particularisme" (la culture, aux infinies variétés et richesses et originalités, n’est pas un "particularisme" : elle doit pouvoir, par définition, concerner tout le monde, justement parce qu’elle est originale) ; 3. l’ancrage indiscutable à la laïcité - celle-là, oui, de tradition hexagonale (une certaine Révolution Française a bien existé, nous pensons que son bilan reste globalement positif, comme l’on dit).

      Tous nos voeux pour la réussite de ce projet,

      Jean-Charles Vegliante
      http://circe.univ-paris3.fr/msie.html

    • Média-Télévition abstente depuis 3 ans de mon quotidien, moins enprisonné pour ne pas dire lobotisé ! ,ou sous’emprise’ ! je suis libre de mon choix ,et soutient a nouveau cette honorable action ,

  • Il faut être naif, demeuré, sans aucune aucune connaissance pour refuser cette évidence, de tous temps les peuples ont migrés.

    Cette fois ce sera pire car non seulement il y aura la richesse à partager, mais également l’eau.

    Alors ministère de la carte nationale d’identité ou pas nous devons actionner tous les leviers possible pour vivre ensemble sur cette planètre.

    www.capagauche35.com

  • Tout à fait d’accord il y a grandement besoin de ce genre d’émission

    malheureusement la télé n’est plus là pour faire réfléchir les citoyens, elle vise à occuper tout le temps mémoire disponible des con citoyens... et on voit ce que ça donne.

    Sarcko candidat des milliardaires "élu du peuple"

    et Hollande qui appelle les socialistes à se mobiliser pour que l’UMP n’ai pas la majorité absolue à l’assemblée :
    tout un programme !

  • Bonjour,

    Bien que Belge, je signe avec enthousiasme votre pétition. Cette question dépasse largement les frontières hexagonales.
    Il est grand temps que l’on remette les flux migratoires dans un contexte historique.
    Ce sont ces déplacements de peuples qui ont créé l’Europe.
    L’histoire du Monde a été influencée par les mouvements de population.
    Vouloir bloquer la situation dans un statut quo témoigne d’une méconnaissance totale de l’histoire et des mécanismes géo-politiques.

    Il faut cesser de voir l’Autre comme un danger, mais bien au contraire comprendre les avantages qu’il y a à favoriser les brassages ethniques et culturels.

  • Pays / Espérance de vie

    Afrique du Sud : 47
    Angola : 41
    Botswana : 34
    Centrafrique : 44
    Guinée Bissau : 45
    Guinée Equatoriale : 44
    Lesotho : 36
    Liberia : 43
    Mozambique : 42
    Niger : 44
    Nigéria : 44
    Sierra Leone : 41
    Swaziland : 34
    Tanzanie : 45
    Tchad : 44
    Zambie : 37
    etc… etc… etc… hélas !

    Ces chiffres (extraits d’un excellent dossier : Le Monde, hors série - Bilan du Monde 2007) me semblent plus probants que les bêtises du type « La bite des Noirs… »

    Je signe !

    Francis de Quincy

  • Je suis français, moi ! Un vrai, un pur !

    Tout ça pour dire que je ne me sens pas concerné par les problèmes de migrations...

    Pas le moins du monde !

    Bon, d’accord...ma grand-mère paternelle était mexicaine. Ce qui signifie qu’elle était un peu indienne (de Cuernavaca), et aussi espagnole...

    Mon grand-père paternel était un peu espagnol par le voisin de palier de sa mère à Madrid. Donc un peu arabe aussi...
    Sept cents ans d’occupation, ça laisse traîner quelques gènes...

    Je suis l’avant-dernier de mon nom en France, mais une branche de la famille a émigré au Brésil depuis son Béarn natal, il y a 150 ans.
    Les Lapagesse on proliféré là-bas, et via Internet j’en ai retrouvé quelques uns, dont la couleur de peau varie du blanc au noir...

    Vous voyez bien que ces histoires migratoires ne me concernent pas du tout !

    Je ne fais jamais de tourisme à l’étranger : je voyage en cherchant inconsciemment une terre d’adoption...D’autant qu’ayant vécu et travaillé à l’étranger, j’ai toujours une valise prête dans la tête...

    A mon avis, c’est génétique !

    Gérard Lapagesse

    • Bien vu. Moi, charentais (maritime) depuis des générations et des générations, parents cousins éloignés ( + la chance d’avoir des informations généalogiques ayant échappé aux destructions de l’époque de la Révolution Française)... j’ai aussi un ancêtre martiniquais, hasard des échanges maritimes. Si des caractéristiques physiques se voyaient sur le visage de ma mère, de l’un de mes frères et de l’une de mes soeurs, qui se sont estompées jusqu’à quasiment disparaitre au fil du temps, deux autres de mes frères et moi-même n’en n’ont jamais eu aucune. Il n’empêche que du sang martiniquais coule dans nos veines. Et pas seulement : les fans de généalogie de ma famille nous ont découvert il y a une quinzaine d’années, toujours du côté maternel, des ancêtres polonais ( d’où compréhension des prénoms des grands-pères, comme Volcie, Stanislas,...). Comme quoi, hein !
      Pareil, je m’en fous moi aussi : il me suffit de savoir que je descends de mon pote l’homo sapiens, bien avant lui des poissons, de ma position horizontale (colonne vertébrale encore incomplètement adaptée à la position horizontale de nos jours), des protozoaires, bref de l’Océan.

      " Je te salue Vieil Océan ".

  • Du pas où vont les choses....ce gouvernement va bientôt s’attaquer à la migration des animlaux et autres.....

    la différence est un plus, est indispensable !

    France Télévision n’ a-elle que des programmes Français ????????????

  • Je signe cette pétition.Puisse sa publication etre suivie d’effets et l’information donnée conduire un maximum de nos contemporains à réfléchir .

  • oui, il est urgent que chacun soit informé de la réalité qui recouvre ce terme : "migrations". On a voulu nous dire, et faire croire, qu’il fallait avant tout avoir peur de l’autre, celui qui vient d’ailleurs, sans faire connaître toutes les réalités qui sont derrière les "migrants.

    Charlotte Morand

    • oui, il est urgent que chacun soit informé de la réalité qui recouvre ce terme : "migrations". On a voulu nous dire, et faire croire, qu’il fallait avant tout avoir peur de l’autre, celui qui vient d’ailleurs, sans faire connaître toutes les réalités qui sont derrière les "migrants.

      Charlotte Morand

      ça c’est bien vrai !le petit autrichien a entrainé l’europe dans les pires cauchemars.Que penser de l’austro-hongrois que voila et de la clique qui l’applaudit c’est n’importe quoi a 53 % et ils viendront parler de devoir de memoire et donner des leçons au pied des monuments aux morts peut etres même iront -ils se confesser pour gagner le paradis apres avoir racheté leurs fautes a coup de messes et autres pitreries parcequ’eux chere madame ils ont une ame !!!

  • Je signe cette pétition sans réserve bien que dans mon nouveau roman "Les jours de papier" (Edilivre.com), j’ai réglé dans un futur proche de manière radicale la question de l’immigration telle qu’elle pourrait être anticipée un jour... Serge Dufoulon

  • Je signe,bien sûr...
    Mon grand père a fui l’Allemagne nazie ,mais n’était pas juif simplement allemand résistant dès 1933,opposé farouchement à l’idéologie d’Hitler quand les gouvernements d’Europe criaient au génie .
    Réfugié en France ,et résistant encore à l’emprise nazie, il a fini par subir l’intolérance française parce qu’il était allemand ,au sortir de la guerre les persécutions sont devenues françaises.
    Les migrations sont multiples et concernent chacun d’entre nous un jour.
    La persécution est hélas universelle ,la faim et la misère un fléau .
    Depuis la nuit des temps, migrer pour se nourrir est vital.Aujourd’hui,les raisons des migrations changent et se multiplient elles n’en demeurent pas moins vitales pour tous ceux qui ne l’ont pas choisi.

  • Bien évidemment que je signe !!
    Toute personne s’étant un peu intéressé à ses ancètres doit signer !!
    Faites un peu ,un tout petit peu,de Généalogie...Et vous aurez des surprises !!
    Nous sommes tous des enfants d’immigrés et nous devons en ètre fiers !!

    • vous avez entierement raison c’est un peu ce qui fait la france si on regarde les grandes invasions qui ont fait ce pays on voit vite que le français est un melting pot complet ça doit etre ce qui le rend râleur et difficile à diriger et de toute façon on est tous citoyens de la terre et que veux dire etre français à l’heure européenne.Ce debat a l’heure actuelle est stupide on ferait mieux de se battre pour etre europeen.

  • Bonjour, Espérant contribuer à faire connaître votre initiative, je viens de publier un article à ce sujet sur TVblabla : http://www.tvblabla.net/2007/05/petition_pour_une_emissiona_inventer.php

  • Ne pas oublier .... si nous obtenons l’émission ...! le cas tragique des femmes migrantes. Elles sont de plus en plus nombreuses à migrer seules avec leurs enfants. Elles sont exposées à de nombreux dangers,puisque les hommes sont bien souvent une menace de plus pour elles. On ne peut pas traiter hommes migrants et femmes migrantes comme un tout formé d’individus identiques. .. En fait il faudrait leur consacrer une émission . Elles le valent bien !!! Leur problématique est, je le crois pire que celle des hommes .
    Bon courage à tous en ces temps qui nous sont plutôt hostiles !
    jolb56

  • Je viens de signer ...
    aimerais signaler l’excellente émission sur Arte " le big bang démographique" il y a quelques semaines qui a largement traité certains aspects du sujet ...possible consultations à posteriori ?

    a vous lire
    jurgsch@gmail.com

    • De Brice HORTEFEUX dans le Nouvel Obs’

      Immigration : Brice Hortefeux
      promet "fermeté et humanité"

      NOUVELOBS.COM | 25.05.2007 | 10:13

      Le nouveau ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale a indiqué qu’une réflexion avait été engagée sur le regroupement familial.

      Le nouveau ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du codéveloppement Brice Hortefeux
      (c) AFP

      Le nouveau ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du codéveloppement Brice Hortefeux a réaffirmé, jeudi 24 mai à Toulouse, les principes de "fermeté et d’humanité" adoptés par le gouvernement en matière d’immigration.
      "L’un ne va pas sans l’autre", a souligné le ministre lors d’une visite d’un centre de l’Agence nationale pour l’accueil des étrangers et les migrations (ANAEM) où il a signé le "contrat d’accueil et d’intégration" d’un jeune Péruvien marié à une Française.

      Regroupement familial

      Venu à Toulouse - son premier déplacement en province - pour une réunion de travail avec le préfet de région, André Viau et les représentants des services de l’Etat, Brice Hortefeux a indiqué que sa visite dans la Ville rose était essentiellement destinée à "observer et à comprendre".
      Le ministre s’était auparavant rendu au centre d’accueil pour les étrangers de la préfecture.
      Il a terminé cette visite par le centre de rétention administrative (CRA) de Cornebarrieu situé aux abords des pistes de l’aéroport de Blagnac.
      Interrogé sur le dossier prioritaire de son ministère, Brice Hortefeux a indiqué qu’une réflexion avait été engagée sur le regroupement familial.
      Le ministre a enfin condamné en la qualifiant d’"inacceptable" l’agression dont ont été victimes trois policiers jeudi sur un marché du quartier du Mirail dans la banlieue sud-ouest de Toulouse.


      /

      Vague de protestations

      La création du ministère de l’Immigration et de l’identité nationale a suscité une vague de protestations.
      Huit universitaires ont ainsi démissionné des instances officielles de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI).
      Selon l’historien Patrick Weil, "l’association de l’immigration et de l’identité nationale est inacceptable". Le rapprochement des deux termes "s’inscrit dans la trame d’un discours stigmatisant l’immigration et dans la tradition d’un nationalisme fondé sur la méfiance et l’hostilité aux étrangers dans les moments de crise. (…) Il n’est pas dans le rôle d’un Etat démocratique de définir l’’identité’", ont déclaré les universitaires dans un texte commun. (avec AFP)...

      Je tenais à souligner ce passage d’un article publié par l’AFP.

      Gavroch

      http://reconstruire-la-gauche.blog.20minutes.fr/

    • Bien sûr, si c’est encore possible en France, résistons en nous informant ; luttons en exigeant des informations...Cherchons des sources sûres d’informations !
      Je signe cela et tant d’autres réclamations universelles !
      Marie Cornillot

      ...et discutons pour comprendre...puis agissons ! à temps et à contre-temps...

  • En accord avec la démarche, je crains tout de même que l’émission ne réponde pas à ces attentes... Presse publique, est-ce que ça rime avec presse libre ?

    • justement c’est là que nous verrons la presse publique à l’oeuvre pour la liberté d’expression et pour leur indépendance vis-à-vis du pouvoir aujourd’hui en place (ou d’hier !)

    • C’est bien le problème : il ne faudrait pas que le pouvoir puisse utilisee une telle émission pour faire passer son message lepénisé. Donc grande vigilance. Il y a quelque chose que nous pouvons faire d’ores et déjà : inonder les forums du web, et surtout les forums grand public, de messages donnant une infomation sérieuse. L’excellente petite brochure de la CIMADE pourrait par exemple être diffusée par petites tranches de cette façon. Si nous nous y mettons tous, tous les jours, quelque chose finira bien par passer. Et n’attendons surtout pas après les législatives : c’est maintenant qu’il faut agir pour priver le pouvoir des moyens de sa politique.

  • Il est temps de parler ouvertement, clairement et sincèrement des européens qui, à travers les siècles, se sont allés s’installer partout dans le monde ; loins de "leurs" terres.
    D’où les "âges d’or" sont construites sur les dos des gens dites "de couleur".
    Or, nous sommes toutes et tous des soeurs et des frères.
    Toutes et tous de la même "race."
    Toutes et tous de la même Terre.
    Toutes et tous avec le droit de vivre dignement.
    Il est l’heure de rendre crédible la "démocratie" - un trompe l’oeil vieille de deux milles ans.
    Il faut retrouver le sens de l’essence de cette vie.
    Oeuvrer pour le bien-être de toutes et de tous.
    Ce qui commence avec le respect de l’autre.
    La première personne qu’on voit dans sa vie.
    Sans laquelle nous ne serions pas ici.
    "Si tu peut écouter tu peut entendre que si une entre nous est en souffrance, nous souffrons tous."
    Bien à vous, toutes et tous.

    Jeff

  • Les Pieds dans le Paf signe l’appel évidemment. Nous allons la relayer sur notre site.

    Pour l’asso,
    Denis Rougé

    http://www.piedsdanslepaf.org

  • Le Cactus/La Gauche ! signe bien évidemment
    Amitiés
    JL Gonneau Vce Président

  • Je suis d’accord sur ce texte, mois qui suis né Espagnol de mère française et de père Espagnol.
    c’est à lâge de huit, par décret de naturalisation que je fus déclaré Français et ma pauvvre mère a retrouvé sa nationalité d’origine au décés de mon père.

    Quant à l’origine de mes ascendant paternel il nous faut remonter au début du XVIIème siècle à l’époque où des mineurs descendus de la Sarre sont allés travailler en Espagne... Et c’est bien là le monde du travail qui se lève tôt et n’hésite pas à imigré pour gagner son pain... Aussi arrrêtons toutes discriminations à ce suljet dont un illustre écrivain déclara :"Lhomme est nè libre et il est partout dans les fers".J.B.

  • « une » émission, pour toutes les migrations, avec tous les types de questions à aborder, je percevrais ça comme un enclos, comme un ghetto.

    La migration n’est pas une zone spéciale. Les immigrés partagent avec toute la population d’autres problèmes. Et les étrangers vivant en France ont des itinéraires très divers.
    Il faudrait signer des dizaines de pétitions pour tous les sujets sociaux vitaux et non- ou mal-traités par la télévision.

    Dans un autre domaine, la santé, je signe volontiers une pétition pour développer la recherche publique en général, je ne signe pas les pétitions pour la maladie X ou la maladie Y et je ne participe pas au cirque des téléthonneries.

    Le problème de fond, c’est que la télévision a perdu tout sens du service public et vise l’audimat par tous les moyens. Informer honnêtement les citoyens est à cent lieues des préoccupations de ses dirigeants et de celles du CSA. Il n’est que de se souvenir du comportement de telle ou tel "journaliste" vedette dans les dernières semaines ou pendant les grèves de 1995.

    Il faut un service public d’information audio-visuelle au service des 100% de la population et non des 15% les plus riches. Ce n’est pas en demandant au coup par coup des émissions sur tel ou tel sujet qu’on y arrivera.

    Une information de qualité pour tous une condition de survie de la démocratie.
    Les Vénézueliens l’ont bien compris en ne renouvelant pas la concession de RCTV. La droite européenne et Reporters sans frontières défendent RCTV en évoquant la "liberté de la presse. Cherchez l’erreur.

    Jean-François

  • je sais d’où je viens(de parents italiens puis j’ai épousé un franco-lorrain-biélorusse.) Je ne sais pas où on va, mais on y va !!
    En tant que français, que de difficultés pour les papiers administratifs !

  • Il faut se méfier des jolis projets, trop beaux pour être vrais. Jusqu’à maintenant certains immigrés sont connus (arabes, noirs, asiatiques) alors qu’en fait ce sont des étiquettes grosses comme une maison pour oublier les autres, les sans voix (turcs, kurdes, berbères). Je signe si cette émission permet de faire parler des migrations dans leur subitilité, leur contradiction, le refus des étiquettes religieuses. Mais en général, les gens aiment avoir un discours caricatural de l’immigration.

  • Mon arrière grand mère était Allemande. Je viens d’épouser une Marocaine de Midelt. Nous sommes tous citoyens du monde. Les frontières sont la honte des politicards bourgeois aidés par des blaireaux ayant un QI de moule .

  • Je suis un normand pure race, c’est à dire que mes ancêtres sont arrivés en France à la rame il y a de cela pas mal de temps.
    Comme (presque) tous les Français, je suis issus de l’immigration.
    France carrefour de la route des voyageurs, pose tes valises, ici tu peux être Président.

  • excellente initiative comme toutes les autres pétitions qui sont sur votre site. je signe à deux mains. Continuez, pour ma part je serais toujours présente pour toutes les causes justes de ce monde.
    P.CURCIO adjointe PCF Mairie d’Ajaccio

  • Restons optimistes !!!

    Tout à fait d’accord avec les messages précédents, qui font part de leur crainte de la censure, voire même de l’auto-censure. Je pense que nombre de rédac chefs préfèrent se coucher avant qu’on leur montre le bâton, en bon esclave du pouvoir qu’ils sont devenus à force de compromissions...
    en oubliant leur première mission de service public.

    Savez-vous aussi que notre beau pays est condamné régulièrement pour non respect des migrants ?
    Ci joint quelques infos fiables :

    CONDAMNATIONS DE LA FRANCE PAR LA CEDL
    Dans une décision du 26 avril 2007 , la Cour européenne des droits de l’homme condamne la France en raison de l’ensemble de ses défaillances dans la procédure d’asile à la frontière, dans la mesure où « l’article 13 [de la Convention] exige que l’intéressé ait accès à un recours de plein droit suspensif ». (ANAFE)
    Hier, la France a été condamnée par la Cour européenne des droits de l’Homme pour la lenteur de sa justice dans l’examen d’une plainte déposée contre un présumé génocidaire rwandais dans l’affaire MUTIMURA c. France. (10/06/2004) Rwanda / France (FIDH)
    La cour européenne des droits de l’homme condamne la France pour absence de recours effectif dans la procédure d’asile à la frontière. La France ne pourra plus refouler en toute impunité les demandeurs d’asile se présentant à ses frontières et devra modifier sa législation pour prévoir un recours suspensif en zone d’attente. La Cour conclut à l’unanimité : • à la violation de l’article 13 (droit à un recours effectif) combiné avec l’article 3 (interdiction des traitements inhumains ou dégradants) de la Convention européenne des Droits de l’Homme 28 avril 2007 (RESF)

    "LA FRANCE ON L’AIME OU ON LA QUITTE !!" Et quand on ne respecte pas son image de "Patrie des Droits de l’Homme", que fait-on ?

    La liste serait longue de tous ceux dont on revendique la gloire ( les prix Nobel..les artistes...Les Curie, entre autres !) et qui sont des migrants !

    Allez, tentons la pétition pour voir si les citoyens ont encore quelques droits sur leur(s) service (s)de moins en moins public (s) !!
    Courage et merci à tous !

    Monique depuis le vaucluse, département politiquement sinistré
    et qui migrerait bien ailleurs...

  • Français depuis deux générations naît en Algérie.
    Mon père a fait 3 ans de guerre et deux ans d’armée,a été décoré par le Général de Gaulle pour actes de bravoures.

    Enfant de 12 ans j’arrive en France en avril1962 avec mes six frères et sœurs pour être mis en sécurité. Mes parents restent en Algérie pour garder la ferme du patron. Mais quelques jours avant l’indépendance rentrent à leurs tours, surtout que le patron était en France depuis un moment.

    A partir de là nous avons vécu pendant quelques années cloîtrés, honteux d’être ce que nous étions. Espagnols d’origine, rapatriés et qualifiés d’ arabes par mes camarades élèves.
    Personne ne disait que mon père etait français,ayant fait la guerre pour la France,que j’étais français. D’ailleurs mon père nous disait, « pour les Français,les « Patos » comme nous disions à la maison,on n’est pas comme eux. Pour nous c’est les papiers qui sont français.

    Je passais mon temps à jouer du poing, pour des motifs nombreux. « Sale espagnol, sale arabe, sale pied noirs,vous venez manger notre pain » etc…
    A l’école,toujours au fond de la classe et longtemps bon dernier. Mes frères mêmes punitions.
    Fils d’agriculteur, pieds noirs, je n’avais aucune chance. Comme nous étions très pauvres, avec d’autres enfants pieds noirs nous chapardions tous ce qui passait devant nous. On en avait marre de voir les autres aller au cinéma, manger du chocolat, avoir une télé .Notre télé à nous c’était la rue,les magasins,les églises,les bistrots etc…

    Le jour ou je connu les parents de celle qui allait devenir ma femme,ma future belle mère me dit :Vous savez nous,nous n’aimons pas les familles nombreuses et le mariage ne doit pas être le lieu ou nous devons être trop nombreux.(j’ai pensé qu’elle nous voyait comme dans un souc .La ou on achète les moutons pour les égorger dans les baignoires !)ça à marqué notre cher président.

    Nous pieds noirs avons été conditionné pour en ravaler, pour nous taire. Nous devions dire merci poliment à l’épicier,au boulanger. Nous devions bosser et nous taire.
    Je me souviens de ce curé du village qui venait bénir la maison, en deux coups de pomme d’arrosoir (c’était vital, car le diable pouvait nous faire du mal !), et prenait les 100 balles que ma mère avait économisé si durement. Je n’en pleure encore de rage .L’hiver nous n’avions pas de chauffage dans les chambres et les murs suintaient d’humidité. Merci France !

    La révolte sonna. Parti en ville, par les cours du soir après le travail ,par le travail acharné, par la volonté de me venger ;aujourd’hui je dis « me dépasser »,j’ai appris ,j’ai progressé,et j’ai relativisé la faiblesse humaine. J’ai fait les trois huit, et vingt ans après j’étais cadre dans une multinationale en électronique.

    Il y a encore des lieux en France ou des braves villageois qui sont sortis ,juste pour aller au marché, traitent encore les pieds noirs, d’étrangers. Mais ceux là sont absout depuis longtemps.

    Alors vous comprendrez que lorsque j’entends parler de : Racaille d’immigres arabes, noirs, jaunes, moi je réponds : je les aime. Et je suis prêt à faire la guerre aux racistes pour les défendre.

    Manuel Navarro

    • Bravo pour ce témoignage et ce courage !

      Vous savez également que les personnes françaises de peau colorée d’origine antillaise - filles et fils de descendants d’esclaves qui se sont investis et sacrifés pour enrichir les villes de France comme Paris, Nantes, Marseille, - même les " Négropolitains" comme ils se désignent eux même par ironie puisqu’ils sont nés et ont grandi en France- ne sont pas considérés comme des français à part entière : ils se font toujours autant contrôler par la police et les vigiles des supermachés (la plupart du temps eux même de peau foncée) - l’acharnement des humiliations se concentre surtout sur les personnes de sexe masculin. Ils ont malheureusement toujours autant de difficultés dans la vie sociale et professionnelle, qu’il y a 20 ans, particulièrement lorsqu’ils cherchent un appartement.

      Moi je vis en Allemagne depuis plus d’ un quart de siècle et témoigne qu’il y a plus de personnalités basanées et de couleurs dans le monde de L’audio-visiuelle en Allemagne qu’ en France,bien que l’Allemagne ne fasse pas preuve d’ un passé colonnial aussi marquant que la France.
      Il y également régulièrement des émissions télévisées et cablées qui relatent la biographie des familles émigrées depuis les années 50 et de leur descendance et de l’émigration d’actualité. De nombreux programmes pédagogiques et linguistiques ont été élaborés pour compenser les lacunes et les erreurs commises dans le passé...
      Les projets d’urbanisations veulent suprimer la ségrégations et l’institution de ghettos et construisent désormais de nouveaux quartiers mélangés et hétérogèges par rapport aux origines, à l’âge, au sexe et à la position professionelle des personnes qui demandent à y habiter. La volonté de s’engager socialement et associativement est primordial. Le motto est "un monde pour tous = one world for all= eine Welt für Alle" !
      Exemples : Les mouvements rascistes et néonazis sont surveillés intensivement et la police est poursuivie pour des dérapages d’ordre rasciste. Les chaînes télévisées publiques et privée, l’industrie, l’administration et le secteur tertiaire ont reçu des directives d’appliquer la diversité : un bon mélange est plus sain et apporte plus de succès que la ségrégation. Un travail de médiation a été instauré depuis près de 10 ans.

      La municipalité et l’état subventionnent le travail associatif qui prâtique "l’aide à l’entraide" de ces communautés et des minorités et payent les loyers des locaux associatifs.
      Les plaintes aboutissent plus rapidement qu’en France et amènent des sanctions carrabinées aux organismes et aux entreprises qui seront coupables de discriminations.

  • Si l’on regarde les chaînes nationales, "regionales", "provinciales" voire citadines d’Espagne, on peut tomber sur des programmes (hebdomadaires ou quotidiens) prenant en compte le thème des mouvements migratoires, la vie des migrants, leur parcours d’intégration, etc...et pourtant il y a toujours ce cliché de l’Espagne en retard : ah bon ?

  • Comment une nation qui craint et occulte ses identités régionales pourrait-elle accueillir convenablement les étrangers ? La télévision doit aussi cesser d’être purement francilienne.

  • Je suis volontaire pour participer a cette petition !!! il est important que chacun d’entre nous se pose des questions sur ces "phrases fourre tout" que l’on entend trop souvent dans les medias et dans la bouche des hommes politiques...

    foucher.jennifer@hotmail.fr

  • En tant que Française petite fille d’un grand père immigré italien ayant fuit le fascisme c’est mille fois que je remercie les personnes à l’initiative de cette pétition, et suis prête à apporter ma petite pierre à cet édifice qui pourrait devenir très grand... Fondateur même.

    Amitiés altermondialistes.

    C.M.

  • Je soutiens sans réserve votre demande d’émission mais sans aucune illusion.
    Que l’on soit obligé d’en passer par une pétition pour être informé par le service public sur un des grands sujets de société nous montre à quel point la télévision publique ne remplit pas son rôle. Et à mon avis, hélas, ce n’est pas prêt de changer dans les 5 ans à venir.
    Olivier

  • je signe la pétition pour qu’une émission sur les migrations soit faite de manière à dire la vérité sur le sujet.

  • Je suis moi-même un fils d’immigré. Les déplacements de population sont liés à des facteurs souvent économiques (l’homme va là où il espère trouver un meilleur niveau de vie), et de plus en plus politiques (accueil de réfugiés) dus aux conflits militaires régionaux ou à des guerres inter-ethniques . Il faut donc expliquer tous ces phénomènes, appelés communément les flux migratoires, et faire en sorte que les citoyens, notamment européens, sachent combien il est douloureux et difficile pour des êtres humains de fuir ou de quitter leur pays natal.

    Cela dit, il y aurait aujourd’hui des moyens d’éviter ces flux migratoires de masse : l’aide au développement des pays qui souhaitent réellement se sortir de leur sous-développement. Et de ce côté-là, il y aurait beaucoup de choses à entreprendre qui seraient bénéfiques tant aux pays en voie de développement qu’aux pays aidant "tuteurs". La France, pays dont un Français sur quatre est issu de l’immigration, se doit évidemment, et de manière objective, de tenter d’expliquer ces phénomènes humains qui poussent les hommes et les femmes à émigrer vers d’autres destinations. Qu’on le veuille ou non, ces phénomènes sont à la base culturels, parfois nécessaires, et font partie intégrante de la nature humaine. L’histoire est édifiante à ce sujet.

    Touhami Moualek

  • Nationalité française, ça, c’est écrit sur mon passeport.

    Issue d’une grand-mère sévillane et d’un grand-père des flandres du côté de ma mère, et puis d’une grand-mère tzigane d’europe de l’est et d’un grand-père d’une famille luxembourgeoise du côté de mon père.
    Mariée à un arrière-petit-fils d’anglais et petit-fils d’une espagnole.
    Mère de deux enfants, l’un marié à une marocaine et l’autre mariée à un sénégalais.
    Et très heureuse de mes ravissants petits-enfants à la peau brune et douce...

    De tout mon coeur, je signe cette pétition !

    Et ne vous croyez pas souverains, messieurs les politiciens, bientôt, à ne voir pas plus loin que le bout de votre petit nez, vous n’aurez plus la possibilité d’avoir un tampon à la main, plus le temps de légiférer, plus le droit à la parole.... à force d’affamer les peuples, ils ne vous demanderont pas votre "autorisation" pour venir manger à leur faim ce que vous voulez garder jalousement pour vous !

    En attendant tout est bon pour faire passer les informations.

    Ne laissons pas le glissement des pantoufles étouffer les battements de nos coeurs.

    Merci d’être là.

    Michelle, des Cévennes.

  • Nous signons l’appel pour une émission sur les migrations à France Télévision.

    www.entre-gens.com

  • Bellacio se démène actuellement pour obtenir une émission informant davantage les citoyens français à propos des migrations, de la réalité des flux, des enjeux, de ce qui serait faux dans nos représentations les concernant.

    Ne la lisez pas, ne la signez pas, ignorez là !

    Qu’avons nous à gagner à être informé ?
    surtout sur les erreurs d’appréciations que nous pourrions faire sur ce sujet et dont la reconnaissance nous conduirait à reconsidérer les motifs jusqu’à ce jour légitimes qui nous permettent de réclamer en toute insouciance la politique que NOUS DESIRONS INSTINCTIVEMENT
    à savoir la mise à l’écart de tout ce qui nous dérange, ce qui différe trop de nous et engendre la crainte.

    A quoi nous sert cette connaissance qui ne peut qu’entraver notre conscience et notre action.

    Qui voudrait se rapprocher de celui qu’il considère comme son adversaire, voire même son ennemi, au risque d’affaiblir ses défenses naturelles et de voir mollir sa détermination salutaire à éloigner, voire éliminer, l’autre.

    Je ne roule jamais sur les routes départementales disait Jean Yann dans un scketch célèbre, à l’inspecteur qui lui faisait passer le permis
    C’est lui qui avait raison, paix à son âme, le refus instinctif est ce qui nous sauve, une protection naturelle contre la menace
    nous n’avons aucune raison de débrancher ce réflexe salutaire.

    Ne signez pas, ne lisez pas, la pétition de Bellacio, l’ignorance est ici comme souvent, une assurance
    restez durs, impénétrables,
    ils ne passeront pas !

    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...
    ...

    Pour moi c’est trop tard !
    l’âme faible, sensible, trop sensible !
    j’ai lu la pétition
    et j’ai déjà cédé ... je vais signer

    mais toi refuse !
    fais le pour moi !

    Luc Comeau-Montasse

    du fagot des Nombreux


    voir article complet ici
    Ne signez pas la pétition de Bellacio sur l’immigration

    • Je confirme ma signature, en souhaitant que cette émission ou plusieurs sur ce thème puissent avoir lieu, avec un maximum d’objectivité.
      Claudine DEMARCY

    • je voudrais juste te dire à toi celui qui ne veut pas signer cette pétition et qui veut influencer d’autres personnes par tes propos qui ne sont pas tres dignes...
      l’individualisme que tu prônes est celui-là même qui nous mnera tous à notre perte, celui que ceux qui nous exploitent n’ont de cesse de généraliser... " diviser pour mieux régner" c’est vieux comme le monde...
      un monde sans solidarité et surtout un monde amnésique est le pire des mondes qui peut s’offrir à nous...

      refusons ce genre de propos

      pour rester critiQUE ET garder nos cerveaux allumés à l’heure de la lobotomisation des consciences

      signer cette pétition, pour que la mémoire de ceux qui ont participer à la grandeur de ce pays ne soit pas jetté aux oubliettes et qu’on comprenne bien tous la signification d’un ministère " de l’immigration et de l’identité nationale" , qui voudrait nous faire croire que les immigrés mettent l’identité nationale en danger ... quelle connerie, xénophobe .... quel mépris envers tous ces hommes et ces femmes...

      à bon entendeur salut

    • (xcuz moi mais, je crois que quelque chose t’as échappé)
      Pour un meilleur respect les uns des autres nous devons effectivement mieux nous connaître.
      Alors lis mieux le message que j’ai écrit, il est destiné précisément à susciter y compris chez ceux qui précisément sont tenté par le refus (Sarkozien) du connaîs-toi toi même et donc tenté par le refus de la connaissance de l’autre.
      La campagne contre le locataire actuel de l’Elysée a été inefficace précisément parce qu’elle considérait comme allant de soi l’indignation, et la compassion.
      C’était une erreur.
      Ce que certains nomment "décomplexé" est en fait un retour du barbare. Pour convaincre ceux qui glissent vers ce gouffre, il ne sert à rien d’affirmer ce qu’ils veulent éviter de voir. Il faut parvenir à susciter en eux l’interrogation et le doute.
      oui, refuser de connaître l’autre c’est se couper un bras. Mais le dire ne sert à rien (c’est une idée que l’on peut refuser, surtout lorsqu’elle vient de quelqu’un que l’on combat ... par exemple un adversaire politique) il faut aider à le faire toucher.

      décourcis :
      Le Malien expulsé n’était pas un repris de justice concerné par la double peine, contrairement à ce qu’affirmaient les policiers
      dans de telles affaires, on rencontrera pas mal de gens censés et humains qui considèrent que la police doit avoir une certaine lattitude pour agir et que les excès de ce type sont, si ce n’est naturels, inévitables.
      " Comment s’en sortir sans le contraindre plus ou moins violemment. "
      " C’est de sa faute  !"
      " la policière n’avait pas d’autre choix que de mentir aux passagers "
      ...

      Certains pensent même (décomplexés) que de tels incidents sont utiles pour dissuader les candidats à l’immigration.
      Il ne suffit pas de donner le fait, aussi révoltant soit-il, pour convaincre le coeur.
      Chacun de nous a un réseau de protections très efficace de ses propres intérêts, et les justifications qui vont avec.
      Nous devons aussi tenter de comprendre celui qui est entraîné (les médias y sont souvent pour quelque chose, mais pas seulement) vers l’égoisme, le repli et le rejet de l’autre.

      Luc Comeau-Montasse

      du fagot des Nombreux

  • Bonjour
    je signe la pétition.

    Ma fille qui à 11 ans se posait d’ailleurs beaucoup de questions pendans la campagne electorale à propos de ou irions nous si un raciste était élu comme président.
    moi même origine 4 pays
    le pere de ma fille 4 pays
    ma fille 5 pays.
    Je ne savais pas quoi répondre, en fait ! je n’ai jamais vécue dans les pays d’ou ma famille est originaire. Cela fait il de nous de "mauvais" francais ? Sommes nous des "bons" français ?? Nous n’avons de francais que la nationalité et l’éducation. Une émissions dans ce style la rassurerait peu etre un peu....

    claire mortagne

    • je signe cette pétition parce que la politique sécuritaire, comme celle qui se met en place aujourd’hui en Europe, sera toujours inefficace tant que le revenu par habitant sera dans un rapport de 1 à 5 entre le sud et le nord de la Méditerranée.

      On aura beau multiplier les obstacles administratifs et policiers, le seul résultat sera de mettre les migrants dans une situaion de plus grande précarité et de favoriser le développement de mafias qui vivent du trafic d’hommes.

      De plus, selon des chiffres officiels, plus de 5 600 personnes se seraient noyées dans les embarcations de fortune devant les conduire du Maroc en Europe. Des chiffres en rélité beaucoup plus élevés en tenant compte de ce qui se passe plus à l’est de la Méditerranée.

      Povons-nous nous fermer les yeux sur de telles souffrances ?

    • La peur de l’autre fait que l’on est toujours{{}} L’ETRANGER DE QUELQU UN .

      Je suis né de Père et de Mère Terrien , mon Pays c’est la Terre, donc de Nationalité Terrienne. En somme, Le Fruit de l’Univers.

      Donc, inutile pour signer de décrire son pedigree ou sa couleur de peau, nous, Terriens nous sommes tous marrons plus ou moins foncés d’après notre exposition au soleil, à la différence des martiens, ils sont verts. Le Blanc, Le Jaune, Le Rouge, Le Noir font partie de ces frontières de l’imaginaire.

      Mon coeur est emprisonné et meurtri de toutes ces frontières de l’imaginaire qui court à travers ce monde.

      C’est pour abattre ces frontières au nom de l’humanité que je suis un communiste international.

      JE SIGNE DE MON SANG ROUGE DE MON COEUR.

      FELIX

  • Oui, il faut cette émission. Que la vérité soit affichée au grand jour plutôt qu’un obscurantisme simpliste qui nous cache ce que rapporte et coûte l’immigration et l’impact qu’elle a sur les pays que quitte ces populations.
    A mon avis il y aura du mauvais et du bon à entendre pour tout le monde.

  • je crois que ,les gens font semblant de ne rien connaitre sur l’immigration, alors qu’ils connaissent des choses sur cela. cessons de faire samblant s v p et disons plutot la verité a nos population que le monde appartien a Dieu.
    il faut aussi que ses gens la disent a leur population que cela fait plusieur siecle que nous pillons des contunent et nous rendons leur peuples pauvre.

    la verité rien que la verité

  • Très bonne initiative et si personnellement j’ai signé cette pétition, j’aimerais également le faire au nom de l’association Inter-Culturel qui reprend votre appel sur son site.

  • Je mets cette pétition en ligne sur le Blog du candidat communiste de la 2ème circonscription d’Orléans.

    http://michelguerin.gauchepopulaire.fr/

    N’hésitez pas à y faire un tour.

  • Le brassage des populations est en marche rien ne l’arrêtera, c’est une façon de supprimer les frontières créées artificiellement par les geurres qui ont servi à se partager les richesses en partant de la loi du plus fort.

    il est temps de s’enrichir de nos diffénces, d’autres cultures, notre planète est une petite boule dans l’univers, donnons nous la main vivons ensemble, parlons nous créons des liens pour mettre fin à la violence, la haine, la bêtise, ainsi les puissants ne pourront plus nous entraîner dans ces guerres fratricides.

    Je dirais comme Paul Auster : Le monde est dans ma tête, mon corps est dans le monde.

    je suis engagé, militant, je me bats contre toute injustice commise contre quiconque en ouelque partie du monde.

    Nous avons besoin d’information, construisons une société ou la migration devienne un choix, plaçons l’humain au cntre de ce monde.

    Vous me direz peut être que je suis un réveur mais imaginez : Quand un seul Homme rêve ce n’est qu’un rêve mais quand beaucoup d’Hommes rêvent ensemble c’est le début d’une nouvelle réalité.

    Jean-Claude

  • Bonjour,

    Cette émmission est incontournable, et surtout urgente ! Nous souhaitons figurer parmi les signataires de cet appel en tant qu’organisation.
    En vous remerciant de cette initiative. Fraternellement,

    Pour l’Union Locale CGT Nantes,
    Delphine AKASSAR (union-locale@cgt-nantes.com)

  • Nous venons de signer la pétition. Il est vraie que nous n’avons pas d’infos ou peu sur les mouvements migratoires humains. Il y a bien plus de recherches concernant les migrations des oiseaux.
    Tout comme il est plus facile pour un chien de franchir une frontière que pour un humain. l’étrange dans cette affaire de migrations humaine est que les Hommes ont commencé par être nomades, puis les plus riches se sont sédentarisés et institués des frontières politiques, linguistiques ... Tout cela est bien artificiel et sans bon sens. On devrait avoir le droit de vivre où l’on veut !

    Henri Vario-Nouioua

    Editoweb Magazine

  • C’est une très bonne idée. j’ai vu des films comme Le marché de la faim ou le Cauchemar de Darwin qui sont très éclairants sur la manière dont l’Europe affame les pays plus pauvres et incitent ainsi les gens à immigrer. Pour éviter les réactions primaires c’est très efficaces. Merci pour votre action

  • Dénoncer inlassablement la politique du plus fort , du méprisant, de l’arrogant .

    • Je signe des 2 mains. Fille de républicains immigrés espagnols (1939) père mort à Mathausen et grand-mère d’un beau métis à la peau douce je voudrais que la clarté soit faite pour éclairer les consciences et les esprits de nos concitoyens afin qu’ils réalisent comment cette droite arrogante leur ment et comment elle les manipule au sujet du phénomène des migrations comme sur tous les sujets d’ailleurs.

      Aussi, je demande à tous ceux partis politiques de gauche, syndicats, organisations humanitaires et autres associations populaires de combattre pied à pied de cette façon et de toutes les façons possibles pourvu qu’elles informent et réveillent pacifiquement les esprits et les consciences de notre France, celle qui porte le flambeau de l’humanisme grâce au fameux et originel LIBERTE EGALITE FRATERNITE qui rayonne sur le monde.

      OUI, afin de combattre pied à pied jour après jour sur tous les thèmes de notre vie sociale, économique et politique qui ont été si adroitement récupérés, manipulés et déformés de la façon la plus ignoble et la plus perverse qui soit par une droite combative comme jamais et triomphante ...... pour le moment.....

      Car c’est sur le terrain des idées qu’elle a su gagner en falsifiant toute chose à son avantage y compris l’histoire et en les enrobant d’un langage pseudo populaire familier et social.

      C’est donc sur ce terrain et sur le terrain de l’action sociale des municipalités de gauche (en n’oubliant pas de dénoncer les coups bas de la droite pour empêcher la gauche d’aider les populations concernées et le progrès social) qu’il faudra être constamment attentifs présents et offensifs.

      Courage, gardons confiance car

      RIEN NE RESTE FIGE A JAMAIS, TOUT EST PERPETUELLEMENT EN MOUVEMENT,
      C’EST LA LOI FONDAMENTALE DE LA VIE.

      Maguy

    • tres bien dis maguy ton discours me donne l’espérance devant ce monde de vorace qui ne pense qu’au profit

  • Je signe bien évidemment,
    mais ce thème comme n’importe quel autre sera nécessairement traité au travers du filtre que constitue le positionnement de classe de l’émission. Donc aucune illusion et ce d’autant plus que la classe capitaliste ne se sent plus d’aises ! La prétendue bagarre de de Nagy-Bocsa Nicolas, élu premier ministre du medef par 39% des français et 43% des inscrits, bagarre contre ce qu’il nomme la pensée unique ne vise qu’à nous imposer le plus massivement possible la sienne, celle de la classe capitaliste. Alors, sans illusion vraiment.

    Nous sommes en pleine mondialisation.
    C’est un fait, alors les brassages nombreux et massifs de populations qui en résultent nécessairement ne devraient pas nous étonner.
    Mais nous verrouillons, expulsons, construisons des murs ! C’est radicalement contradictoire, bêtement con, schizophrénique.
    Sauf à considérer que mondialisation il y a effectivement, mais surtout, surtout sous la direction d’une classe capitaliste bien installée au pouvoir visant avant tout la réalisation effective de ses intérêts.

    Le monde, c’est en réalité plus de la moitié de l’humanité hors société, hors du coup. La mondialisation, c’est la généralisation du modèle, c’est dès que je sors de chez moi et que tu sors de chez toi, toi ou moi.
    Si c’est toi ou moi, la survie implique que moi tue toi ou toi tue moi.
    C’est là dedans que nous sommes pour le plus grand bonheur de la classe qui organise en spectacle grandiose ses gabegies sous nos yeux envieux. Il était légitime que de Nagy-Bocsa aille se faire bronzer le cul sur la barquasse de Bolloré. Bon monsieur, bonne dame, pensez donc aux efforts qu’il a fait ! ‘’Envieux’’, là est notre problème, là est notre pathologie propre. C’est ça qu’il nous faut soigner, et vite, sinon nous en crèverons.

    Lecomte Maurice.

    • Mesdames, Messieurs,

      A l’heure où nous vivons une évolution considérable dans nos échanges intercommunautaires et à un rapprochement incontournable de nos différentes origines nationales, nous ne pouvons plus ignorer et dissimuler comme au siècle passé, ceux qui sont venus s’implanter en France pour diverses raisons.

      Personnellement, j’ai tenté moi-même de faire toute la lumière sur mes racines parce qu’en 1850, il n’était pas question de parler d’une émigration belge à cause de la très grande famine qui régnait chez nos voisins. Aucune référence à ce fait n’avait été traitée jusqu’à ces dernières années.

      Pourquoi ???

      Pour éviter à l’avenir une exploitation honteuse de l’homme par l’homme, j’ai signé avec joie cette pétition en espérant pouvoir mieux comprendre les impératifs de survie de ces nouveaux migrants qui tentent leur chance tous les jours dans des embarcations suicidaires.

      Sommes-nous au 21ème Siècle ???

  • Je suis partant pour toutes initiatives nous permettant de sortir de l’ombre les mensonges qu’utilisent les politiques pour stigmatiser les Sans Papiers, les sous-humaniser.
    julien jean luc, du Comité de vigilance du Cher pour la défense des droits des étrangers.

  • Excellente initiative, France Télévision est elle encore capable de remplir son rôle initial d’éducation populaire indépendant de tout type de pouvoir ? Un de nos dirigeants donnera t’il l’ordre à Patrick de Carolis de commander et diffuser ce travail ? Celui-ci ne sera pas édulcoré et vidé de sa matière sur certains sujets trop politiquement instrumentalisés ? Les horaires de diffusion seront-ils pertinents pour que ce travail soit largement accessible ? Puis-je envisager de rebrancher cet instrument de lobotomisation des masses qu’est le télé ?

    Pardonnez moi mais je reste sceptique
    Bruno LEQUITTE

  • Ces sujets qui font la une en période d’élection doivent être approfondis. Il est important que les sujets qui préoccupent les français soient traités tout au long de l’année par des reportages, débats, projections de films, rencontres voyages, activités culturelles, festives, concerts, actions des autorités, organisations, associations qui oeuvrent pour concrètement pour des projets qui permettent aux personnes en difficulté d’agir pour garder leur dignité, améliorer leur vie et leur avenir, etc...PERMETTRE AU GENS DE COMPRENDRE ET DE SE COMPRENDRE. J’y travaille dans mon domaine en tant que voyagiste. Je vous soutiens. Malika Tazaïrt-Elimam.

  • Quand on parle des immigrés, de ce que l’on exige de leur part, des reproches qu’on leur fait...ce serait bien d’équilibrer les discours par une étude sur les français installés à l’étranger !
    Parlent-ils la langue du pays ?
    Adoptent-ils les codes vestimentaires des autochtones ?
    Envoient-ils leurs enfants à l’école du village ou préfèrent-ils le prestige des Lycées Français -"représentatifs de la grandeur de la France"- s’ils en ont la possibilité ?
    Mangent-ils couleur locale ?
    Quelles sont leur connaissances sur l’histoire du pays dans lequel ils ont choisi d’habiter ?
    Connaîssent-ils leurs droits mais aussi leurs devoirs ? Le code civil ?
    Fournissent-ils des preuves de leurs efforts d’intégration ?
    ...Leur domicile a-t-il la même "odeur" que ceux de leurs voisins ?...

    • Quid des oiseaux migrateurs et de la migration de l’âme chez Platon ?

      Didier.

    • Si cette émission a lieu ce sera déjà quelque chose. Le gouvernement va tout faire pour brouiller et obscurcir le sujet et faire passer les lois vite fait, ce sera si facile avec une telle Assemblée. Rien ne sera débattu, ni même dans la population. On ne laisse aux sans-papiers et aux étrangers en sursis de séjour sur le territoire aucun droit ni même à la parole. Ils se taisent par crainte, c’est naturel. Alors c’est à ceux qui ont encore des droits et un coeur d’humaniste de parler pour eux. Il faut que ce sujet tabou soit débattu. Enfin, il faudrait montrer par tous les moyens et tous les exemples disponibles comment la France ne respecte plus les Droits de l’Homme. Il faudrait amener le gouvernement devant la Cour Européenne de ses mêmes droits le plus souvent qu’il se peut. Là il y a encore quelque espoir. Si on regarde ce projet de loi sur le regroupement familial, il est clair que le droit absolu aux liens personnels et familiaux sera bafoué puisqu’il sera conditionné à une pratique de la langue, chose la plus arbitraire à contrôler qu’il soit et chose qui prend du temps à se développer chez l’intéressé(e). Le français en amont de l’immigration va contre les Droits de l’Homme. Le français encouragé en aval les respecte. Il suffirait d’un programme ciblé de leçons de différents niveaux et sujets, chaque jour sur un canal de télévision spécialisé pour enseigner le français aux étrangers par des méthodes audiovisuelles attrayantes, modernes et efficaces. Ca ne coûterait même pas bien cher face aux coûts actuels de l’intégration. Mais le gouvernement se gardera bien de le proposer car il préfère filtrer toute immigration à la source d’une part et maintenir les immigrés existants dans un état de menace permanente d’autre part. Ca ne résoudra jamais la question de l’immigration et de l’intégration.

  • Je signe cette pétition Martínez Ordóñez José Manuel. (Asturias España) sindicalista U.G.T.

  • Une simple cotation d’un officiel mauritanien du port de Nouakchot d’où partent les "candidats" à l’émigration, vers les Canaries, et qui meurent souvent noyés :
    "Nul ne peut payer plus cher que sa vie"
    R. Mélo, ancien membre d’une ONG de développement.

  • A juste titre, la pétition vise la télévision (publique), mais l’ensemble des médias est concerné. Bousculer les idées reçues, déconstruire les évidences et travailler à une nouvelle perception des migrations implique une mobilisation de la presse écrite, de la radio et du web.

    Raphaële Bail - http://immigrances.blogs.courrierinternational.com/

  • Bien d’accord avec cette demande, même si une seule émission de télé- fut-elle la plus honnête-
    ne suffira pas à gommer toutes les fausses idées scotchées dans les têtes depuis des lustres.
    Mais il faut vraiment se battre sur le fond (pas plus de question immigration aujourd’hui que de question juive sous vichy, (cf réflexion réseau TERRA).Sinon on va avoir le nez dans le pare-brise pour les luttes au quotidien pour la défense des "sans-papiers"
    JPB 69

  • Annabelle Cayrol a produit une série sur "Histoire des migrations" sur la Cinquième ! Cette série a le mérite d’ exister ! Demandons à la voir et à ce qu elle soit rediffusée ! Ce serait déjà ça ! Et, selon Annabelle : "que quelqu’un reprenne le flambeau !"...

    Message à diffuser.

    Salut et fraternité.

  • Bonjour,

    Je souhaite être signataire de l’appel pour une émission sur les migrations à France Télévisions.

    Cordialement,

    Christiane TAUBIRA, Députée de Guyane

  • VŠEOBECNÁ DEKLARACE LIDSKÝCH PRÁV

    Článek 13

    1. Každý má právo volně se pohybovat a svobodně si volit bydliště uvnitř určitého státu.

    2. Každý má právo opustit kteroukoli zemi, i svou vlastní, a vrátit se do své země.

    pro
    dvacet tři červen,
    Všechno nejlepší k narozeninám !
    dvacet tři červen

  • Plaidoyers pour l’immigration Si les français aimaient la France…
    Ce qu’en pensent les économistes.
    Discriminations

    Tout le monde est pour la libre circulation des idées et des marchandises, mais dès qu’il s’agit des hommes plus rien ne va. La lutte contre l’immigration (officielle et clandestine) est l’une des constantes des politiques menées depuis une trentaine d’années dans tous les pays démocratiques. Plus qu’une faute, c’est une erreur !

    Bien loin d’être un fardeau, l’immigration est un signe de vitalité. Seules les sociétés dynamiques, ambitieuses, tournées vers l’avenir attirent et retiennent les étrangers. A l’inverse de ce que l’on veut trop souvent nous faire croire, les immigrés ne sont ni des parasites ni des voleurs de travail. Où qu’ils s’installent, ils sont source de renouveau culturel et de croissance économique. Dans ces deux textes, un pamphlet et une série d’entretiens sur la théorie économique contemporaine, Bernard Girard démonte un à un tous les arguments de ceux qui ferment nos frontières et renvoient dans des charters ceux qui viennent vivre et travailler chez nous. Il montre que les immigrés contribuent à la création de richesses dans nos sociétés. Le combat pour l’immigration s’est longtemps confondu avec la lutte contre le racisme et les discriminations. Ce livre propose un point de vue différent, plus optimiste, plus offensif. C’est une étape importante dans le combat pour la libre circulation des hommes.

    Philosophe de formation, Bernard Girard suit depuis quelques années de très près les développements de la théorie économique.

    Auteur de plusieurs articles sur les discriminations et l’immigration, il tient une rubrique économique hebdomadaire sur AligreFM 93.1

    http://www.livres-a-lire.com/PLAIDOYERS_POUR_L_IMMIGRATION-29-21001-21-2article-224.html

  • bonjour,
    Enfin une idée qui peut changer la façon dont on regarde l’immigration, mais est-ce que à france television on a assez de courrage pour répondre favorablement à cette demande...

  • Comme tant d’autres intervenants, si j’ai signé cette pétition, c’est d’abord que je suis internationaliste ensuite parce qu’il me suffit de remonter à 5 générations pour trouver français (bien sûr) Turcs, belges, lithuaniens, polonais, juif (ceci explique cela), suisse, hollandais et anglais dans ma généalogie.. Ne parlons pas de ma famille élargie où on compte aussi divers pays d’Afrique et d’Amérique. Tout ça est venu ou non en France ou non mais a aboutit à créer notre famille qui chantera plus facilement l’internationale que la marseillaise ou "Durch Am Freud", ce qui n’empêche pas certains d’entre nous de voter pour un Sarko qui a tout autant oublié ses origines immigrées qu’eux. Ils ne sont pas les premiers, ni les derniers, hélas.

    Salut et Fraternité,

    John V. Doe

    • Je n’ai rien contre l’immigration. Mais c’est surtout tres facile de faire des grands discours humanistes et lyriques. Mais on aime pas voir la réalite. C’est surprenant qu’un pays comme la France qui n’a pas su integre non seulement ses immigres et aussi ses couches populaires. Dans ce pays on oublie trop facilement que l’integration est un probleme d’ducation. Est elle à l’hauteur ? Non . L’ascension sociale marche t’elle encore. Non, Les fils des couches populaires ( Moi) n’atteignent que rarement les hauts postes. CQFD cessez de stigmatiser ce faux probmemes d’integration qui existent pour tous le monde en ces temps ou le travail est ultra competitif Ce monde ou regne le veau d’or de l’argent et de l’individualisme

      Dautres part j’habite pres de Lyon. Les quartiers populaires comme la Croix-Rousse deviennet des quartiers BO BO pour gens de gauches qui aiment beaucoup la mixite sociale mais surtout en banlieue et non pa ssutr leur pallier.

      Alors cessons cette tartufferie Les immigres sont entasses en banlieue l’ecole se délabrent et la selection passe surtout par l’argent Et nos cadres de gauches ne s’en privent pas .

  • Bon je signe, mais je me sens un peu a part de la plupart de ceux qui ont laissé un commentaire avant moi.
    J’ai la chance ou la malchance d’etre français de "pur souche", ayant moi meme fait des recherches, ma famille paternelle est originaire du sud ouest de la france l’an 595 ap JC pratiquement en lien direct. et du coté de ma mere on remonte jusqu’en 1500.
    Vous comprenez pourquoi maintenat je me sens a part ??

    Tout ca pour dire qu’il y a des francais sans aucunes origines étrangeres qui signent cette pétition pour plus de médiatisation de la problématique et qui ont des valeurs qui sont respectueuses de l’Homme.

    • Bon je viens de signer cette pétition ?
      Pourquoi ?
      Je suis a priori un ’pur français de souche’ avec un nom bien français (le prénom un peu moins, il vient de Corse, ...)
      Je suis bien blanc, trop blanc, dès que le soleil se montre et deviens un peu trop ardent, je suis obligé de me couvrir car autrement c’est l’eczéma assuré ! Et pourtant je l’aime le soleil, mais j’aime aussi l’hiver, l’automne, le printemps, ...
      Et puis quant j’étais petit je ne comprenais pourquoi mon père, dès qu’il s’exposait lui au soleil devenait aussitôt ‘noir comme un marocain’ (pardons à mes amis marocains, mais je reprends l’expression de ma mère qui souffrait comme moi de sa pauvre peau de paysanne picarde), mais pardonnez-moi, je digresse, ...
      Donc je disais que je sais,
      Je sais par des aïeux qui ont reconstitué le fil des origines qu’un ancêtre de ma famille arrivant de la région de Gand (aujourd’hui Belgique, Flamand ou Wallon ? This is not the question, ...)
      Bref, après avoir embarqué dans l’équipage de l’armada de Charles Quint, cet ancêtre (il devait s’appeler à l’époque Van Trimpont) a émigré et il a débarqué à Villaviciosa (aujourd’hui Asturies, Espagne, Europe, planète Terre, galaxie, ...)
      Bref il a débarqué aux alentours du 15 sept. 1517, et a fait toute la campagne de conquête (déjà la reconquista !) de la péninsule ibérique, avec Charles Quint,
      Avec lui, il s’est sans doute posé au palais ’Charles Quint’ de l’Al Hambra de Grenade,
      Avec lui il s’est sans doute mélangé avec les populations berbéro-arabo-portugo-andalouses présentes à cet endroit depuis le VIII siècle, ...
      Peut-être a-t-il aussi épousé, comme son illustre contemporain, une portugaise (Isabelle du Portugal, attention pas Isabelle de Castille dite la ’Catholique’) ceci afin de ’sceller’ également la conquête du Portugal (ou allons, un peu de respect pour tes ancêtres STP, l’union fraternelle des peuples : belges, flamands, wallons, allemands, hollandais, portugais, espagnols, asturiens, français, picards, corses, basques, européens, andalous, berbères, arabes, juifs, noirs, jaunes, rouges, gris, terriens, etc., etc., ...)
      Et puis avec Charles Quint il est revenu à la case départ, dans le nord de l’Europe mais avec de la descendance, c’est clair (enfin plutôt foncée en l’occurrence)
      Bon la on arrive à la fin du XVème siècle, et il s’est passé bien d’autres choses ensuite, par exemple au XIXème siècle, un descendant de cet ancêtre, un autre de mes aïeux, qui partageais les frasques de l’ ‘antillais’ Alexandre Dumas quelque part en Picardie, ...
      Mais c’est une autre histoire et il se fait bien tard en ce soir du 15 novembre 2007.
      Je vous dis donc peut-être à bientôt, mes frères et sœurs de la planète.
      Et comme il m’a semblé aussi que parmi les pétitionnaires, il n’y avait pas trop le moral, (surtout chez les mecs, …, ça vous étonne ?, c’est Marianne Faithfull qui a chanté ‘Beautiful People’, …)
      Allez pour terminer un petit poème de résistance du XVIIIème :
      Rise like lions after slumber
      In unvanquishable NUMBER !
      Shake your chains to earth, like dew
      Which in sleep had fall’n on you :
      YE ARE MANY-THEY ARE FEW.
      — Percy Bysshe Shelley

    • je viens moi aussi de signer cette pétition et j’ai été admiratif du fait que tu pouvais remonter aussi loin dans tes ascendants. c’est très intéressant.
      je ne peux pas en dire autant bien que moi aussi par mon père j’aie des origines du nord:PAS DE CALAIS et probablement de BELGIQUE mais Flamand ou Wallon je suis comme toi je ne sais pas non plus. d’ailleurs çà n’a pas une grande importance pourvu que tous les Belges puissent continuer à vivre ensemble dans l’amitié et la tolérance. du coté de ma mère c’est essentiellement du massif central et du département de l’Allier et de la Loire.je viens moi aussi de signer cette pétition et j’ai été admiratif du fait que tu pouvais remonter aussi loin dans tes ascendants. c’est très intéressant.
      je ne peux pas en dire autant bien que moi aussi par mon père j’aie des origines du nord:PAS DE CALAIS et probablement de BELGIQUE mais Flamand ou Wallon je suis comme toi je ne sais pas non plus. d’ailleurs çà n’a pas une grande importance pourvu que tous les Belges puissent continuer à vivre ensemble dans l. d’ailleurs çà n’a pas une grande importance pourvu que tous les Belges puissent continuer à vivre ensemble dans l’amitié et la tolérance. du coté de ma mère c’est essentiellement du massif central et du département de l’Allier et de la Loire.

  • bonsoir

    Cette idée part d’un bon sens mais elle est irréalisable tant la politique de France 2 n’est pas de privilégier ni de donner une voix a l’immigration ; si on regarde les médias radio attribués a des communautés étrangéres en france, il y en a peu, les africains ont africa numéro 1, les italiens ont aussi une station, les portuguais aussi, les maghrébins aussi, les espagnols aussi, autant que je le sache, et d’autres communautés que j’aurais pu oublier, mais ce qui est remarquable ici est les communautés d’Europe Centrale et Orientale NE SONT JAMAIS REPRESENTEES, PAS DE RADIOS, des journaux écrits et encore, On ne tient pas compte d’eux pas du tout, depuis 2004 on a de nouveaux pays d’europe centrale qui sont entrés dans l’europe, et bien leur communautés ne sont jamais représentés dans les médias nationaux, alors que les Polonais ont bâti la France aprés les années de la grande guerre, par exemple, et on ne trouve que deux radios dans le nord de la france qui émettent des émissions en polonais et encore de façon trés modeste, et a paris où il y en a, Rien, et dans d’autres villes. nada, aussi, l’exemple des polonais est aussi valable pour les hongrois, tchéques, slovaques, lituaniens, esthoniens, lettoniens, etc... Cette politique de ne pas leur donner des moyens de communication moderne est délibéree, comme cela ils ne peuvent pas se plaindre, d’ailleurs trouve t’on des hommes politiques issus de l’immigration de ces nouveaux entrants en France, non, a part quelques maires, quelques conseillers municipaux, régionaux, généraux, qui sont l’exception qui ne confirme pas la régle, on n’en parle pas.
    Donc France 2 ne permettra jamais a un tel programme d’exister, force est de le constater, que quant il y a un journaliste issu de l’immigration comme par exemple l’excellent Jean OFfredo, qui commentait de maniére trés précise les évenements en pologne à TF1, on l’a viré comme un malpropre, quant on a plus eu besoin de lui, ou on le sortait de la naphtaline pour quelques heures et basta, alors, .... il n’y a que la vérité qui blesse,
    l’idée d’une télé communautaire serait une bonne idée mais sur un canal privé de la tnt ou par le sat, mais les moyens manquent. Et heureusement pour les communautés étranguées que le satellite existe, car sans cela il n’auraient pas de nouvelle du pays, cela compense cela, On peut le déplorer mais on IGNORE VOLONTAIREMENT LES COMMUNAUTES ETRANGERES EN FRANCE ET ON NE LEUR DONNE PAS DU TOUT LA POSSIBILITE D ACCEDER AUX MEDIAS DE MASSE DESOLE MAIS CELA EST VRAI QUI ME CONTREDIRA ? J OSE PARIER QUE PERSONNE
    A BON ENTENDEUR SALUT

    LOUIS

  • AUX ANTILLES LE GOUVERNEMENT A TOUJOURS UTLISER L’hémmoragie démographique comme méthode de contrôle de la population,les cadres français sont formés dans des structures créées par NAPOLEON qui leur inculquent l’élitisme,LAVIOLENCE, COMME METHODES DE GESTION DES AFFAIRES :
    - EXTERMINATION DES AMERIDIEN:CRIME TOUJOURS IMPUNI DEPUIS 1456,les juristes actuels sont muets et la GUYANE ILLUSTRE CE LABORATOIRE DE CETTE VIOLENCE MULTIFORME QUI RAVIT LES CHINOIS DE PEKIN.
    - MASSACRE DE REVOLTES D’ESCLAVES.
    ENrôlement forcé des HOMMES POUR ALLER COMBATTRE EN^TR 1914 -1918 PRES DE 8000 MORTS.
    - ENVOI DE 9000 GUADELOUPEENS ET MARTINIQUAIS POUR PERCER LE CANAL DE PANAMA ET LAISSER SUR PLACE COMME DU BETAIL APRES LA FAILLITE DE DE LESSEPS .
    ENVOI MASSIF DE JEUNES A TRAVERS LE PLAN NEMO CONNU SOUS LE NOM BUMIDOM DANS LES ANNEES 1960 PRES DE 200000 ANTILLAIS SONT EXPEDIES EN FRANCE .CE PLAN EST APPLIQUE AUSSI POUR LA REUNION.
    ACTUELLEMENT PRES DE 8000 JEUNES QUITTENT LA GUADELOUPE POUR ALLER EN FRANCE CAR IL N’Y A PAS DE TRAVAIL POUR EUX ET PARALLEMENT DES ALLOGENES. S’INSTALLENT DANS DES SECTEURS VALORISANTS MODERNES SANS ETAT D’AMES
    PARALLELEMENT DES HAITIENS ,DESDOMINIQUAIS,DES DOMINICAINS, DES METRO SONT APPELES AUX ANTILLES POUR NOUS REMPLACER OCCUPENT DES PETITS PETITS BOULEAUX OU ILS SONT RMISTES.
    IL N’Y A PAS DE STATISTIQUES FIABLE POUR MESURER CETTE CATASTROPHE DEMOGRAPHIQUE ET SES CONSEQUENCES SUR TOUS LES PLANS DANS NOS PAYS !

  • Il faudrait aussi un appel pour une mise sous tutelle de toutes les administrations corrompues des pays qui poussent leurs citoyens vers l’exil économique : d’un plan mondial de grands travaux, d’une mise sous tutelle des grandes bourses mondiales, d’une mise sous tutelle des paradis fiscaux....Bon..ce n’était qu’un rêve...

    D’un appel à l’accès à l’enseignement gratuit, à l’eau gratuite, à l’electrécité gratuite, au logement décent, aux voies de communications terrestres mondialement toutes reliées entre elles....

    D’hommes de pouvoir responsables qui sont autre chose que des hommes d’affaires , autre chose que de bons acteurs médiatiques, véritables jouets de pouvoirs occultes...

  • Dans ma jeunesse , j’ai vécu dans un quartier à Villeurbanne, qu’on appelait quartier simon, quartier olivier de serres. Aujord’hui pas une photo sur le net de ce quartier. La mairie a tout fait pour effacer l’histoire de ghetto jusqu’à changer le nom de la rue.
    De nombreux jeuens ne savent pas d’où ils viennent, le quartie de leur jeunesse a été rasé, les souvenirs envolés. ça fait beaucoup.
    Je pense que cette émission pourrait aborder ttoutes les migrations même celles de l’intérieur.

    http://parolededemocrate.blogspot.com

  • Il est urgent que tous les français puissent avoir une information sur le problème des migrants.

    Le service public doit faire son travail. Peu de personnes sont au courant de la nouvelle directive Européenne en préparation .. et c’est grave REFUSONS LA DIRECTIVE DE LA HONTE

  • J’ai demandé que les médias (tous ceux qui font de la publicité) s’obligent à nous faire connaître très précisément une personne différente chaque jour ; si c’est un hebdomadaire, chaque semaine, un mensuel, chaque mois. Que se soit le migrant qui dise pourquoi il a voulu partir de chez lui. Je suggérais que ce soit en compensation de la publicité car les migrants recherchent du travail et beaucoup d’employeurs les utilisent au "noir" ou "sans papier".

    Quitter son pays n’est pas évident : il faut y être contraint par :
    - une situation économique très grave ou la famine, et les gouvernements occidentaux ont une très grande part de responsabilité ne serait-ce que par les constructions financières et législatives, qui permettent à certains de s’accaparer les richesses (du sous-sol, de la forêt, de la biodiversité) du pays
    - un statut social inférieur : la condition de femme et la tradition.

    je crois que nous y gagnerons tous à mieux connaître nos contemporains. une étude générale peut de temps en temps recadrer le problème mais je crois que la migration actuellement est une décision d’un individu ou d’un village et non plus d’une tribu ou de peuples comme en l’an 1000

  • Oui à l’information !!
    Oui à une emission sur les migrations à France Télévisions

  • parce que l’homme est avant tout un homme,et qu’il m’est difficile de rire
    quand d’autres pleurent.....
    La banalisation des expulsions arbitraires me renvoie à une image peu glorifiante de notre passé.
    Il est temps d’en débattre ensemble....et que personne puisse dire un jour qu’il ne savait pas.

  • Voilà, mon nom en dit déjà long sur les raisons qui me poussent à signer.

    Né à Colmar, je me sens une reconnaissance éternelle pour la France qui a accueilli mon père.
    En même temps, au fil des ans, j’ai découvert l’ambivalence de cette France, si merveilleuse quand elle met en avant son identité républicaine, ses idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité, et cette France horrible, xénophobe, capable des massacres d’italiens à Nice, ou des évènements d’octobre, à Paris, lors de la Guerre d’Algérie.
    De cette France qui m’horripile quand elle promet le droit de vote aux combattants d’Afrique venus la libérer du KAISER WILLHEM II, puis du péril nazi, et qui ne tient pas parole, qui se montre indigne avec les camps de réfugies harki ou Vietnamiens...
    Pourtant je lui dois mon éducation, ma fidélité aux droits de l’homme.

    Je la sert de mon mieux, au travail, puisque j’ai choisi la fonction publique, et en exerçant de toutes petites fonctions politiques dans mon village d’adoption.

    Pourtant quelle indignation quand je la vois, au niveau européen faire le jeu de ceux qui veulent la libre circulation des marchandises, quelle que soit la manière dont elles sont produites (travail des enfants, esclavage, négation des droits sociaux les plus élémentaires) et qui nient la libre circulation des personnes, au nom de je ne sais quel sâle concept d’émigration choisie, qui vident les pays les plus démunis de leurs cadres formés (médecins, chercheurs, informaticiens) pour se taper au rabais les tâches difficiles et ingrates pendant que nos seigneurs, nos élites, vont spéculer et négocier des salaires et des avantages tout bonnement indécents sur des marchés incertains, se gonflant et explosant comme des bulles de savon, mais sacrifiant au passage des milliers de vies de travailleurs qui ne demande que les moyens de subvenir modestement et honnêtement au besoins élémentaires de leur famille.

    Assez de ce monde virtuel où tout ne serait que profit, croissance et consommation à gogo !

    Oui, il faut la faire, cette émission, ou mieux, cette série d’émissions d’actualité qui montrerait le quotidien véritable de ceux qui sont loin de chez eux, et qui ont dans les yeux, comme dit la chanson de France GALL, quelque chose qui fait mal.

    Faites les, de grâce. Mon modeste soutien vous est acquis

  • Je suis en demande d’une information multifacettes sur les migrations : qu’est-ce qui pousse une personne, une famille, un groupe humain, à quitter son pays, sa culture, le climat et les coutumes qui ont participé à le(la) façonner...

    Quel accueil par les populations autochtones (ou indigènes), pourquoi ?

    Les grands mouvements migratoires du passé, du présent, ceux que l’on peut déjà envisager ; les français en Europe, hors de l’Europe ; les européens dans l’Europe, hors de l’Europe ; les populations extra-européennes hors de l’Europe, vers l’Europe

    Avantages et inconvénients (incidence sur la pyramide des ages, sur le logement, sur le travail, sur le brassage des cultures, sur l’émulation...) de la gestion actuelle des flux migratoires, à qui profitent les crises, possibilités de co-développement...

    Une émission comme "le dessous des cartes" m’enthousiasmerait, mais pour couvrir l’étendue du sujet, je suppose qu’un format bien plus long serait sans doute nécessaire.

    Je signe des deux mains cette pétition.

  • Oui, il serait enfin temps de prendre nos responsabilités !!!!

    Nous nous prétendons accueillir, et pourtant, que pouvons nous proposer ?? Depuis les durcissements législatifs, les positions politiques tranchées sans réelles réflexions à mon sens (au vue de l’impacts pour les enfants d’aujourd’hui, nos adultes de demain), et les stigmates très forts empruntés de racisme... Cela me fait peur. Que faut-il encore attendre avant de réagir !! Combien d’espoirs, de détresse sociale et humaine n’écoutons nous pas !
    Pourquoi toujours chercher les sois-disants responsables de tous les maux de la société, chez lzsq jeunes, et surtout chez les étrangers. Je pensais que l’Homme qui a l’opportunité de vivre dans un pays dit développé (complétement sous développés sur des thèmes essentiels d’ailleurs) pourrait réfléchir un peu plus, chercher à comprendre la réalité de chacun, et surtout ne pas se prendre pour un Homme plus important qu’un autre. J’ai l’impression qu’incidieusement c’est le cas. Je rencontre cette réalité et la regrette. Que faire ???
    Continuer à espérer, à semobiliser, à ^partager...

    Bon courage à tous ceux qui se battent, je pense que le contexte peut nous amener à évoquer une maltraitance institutionnelle. Tenez bon !

  • Dans quel monde vivons nous ???
    J’ai honte de voir tous ces morts inutiles dans notre pays dit droit de l’homme

  • je signe la pétition et j’encourage à la fois la cimade !!!!

    Bonne continuation !!

  • bonjour,
    je trouve l’idée d’une émission régulière sur les imigration
    très bonne c’est pour quoi je voudrais signer votre pétition
    merci de m’informer comment faire

    • Bien sûr que je signe. De tout coeur.même si je ne crois pas que les TV "importantes" publiques comme privées accpeteront ce genre d’émissions.Il y a une chape de plom sur les valets du pouvoir. Par conséquent pourqupoi ne pas essayer d’autres médias moins..médiatiques mais qui ont aussi leurs publics et sont loin d’être inefficaces.
      Ceci dit, je suis prêt personnellement à faire partie d’un débat ou d’une émission si besoin. Français (breton : les Bretons qui émigrent souvent ont été longtemps traités comme des immigrés dans d’autres coins de france) je suis du pur jus puisque du côté paternel mes ancêtres étaient piémontais (leur arrivée en France vers 1100) ; du côté maternel (la partie bretonnante), il y a quelques peuax brunes un peu bizarres. On parle (çà fait plus "classe") d’une princesse indienne. Ma défunte soeur avait l’air d’une antillaise (sûr,mamère n’a jamais "fauté").Ma mère dont les cheveux bruns,pardon : aile de corbeau, ont très certainement influencé ceux d’un de mes fils. A vingt on me prenait, moi,pour "un arabe". Dans ma famille on trouve, par alliance, des polonais, des italiens, une anglaise (divorcée), des magrebins (d’origine) en concubinage. Ma seconde épouse (j’étais veuf) est camerounaise et nos quatre enfants sont bien bronzés.J’ajoute que j’ai ou j’ai eu des amis et relations d’au moins une vingtaine de pays et de tous les continents. Sans compter quelques copines de diverses nationalités quand j’étais célibataire. Alors oui, je suis français, pur souche. Comme la plupart. Je suis surtout citoyen du monde et soucieux comme tel du sort de TOUS les êtres humains. Ce qui ne mempêche pas d’aimer mes proches. Ni de me battre comme je peux contre les injustices dont j’ai connaissance.Moi qui suis en butte, avec mon épouse, aux investigations tendancieuses des daministrations françaises et aux possibles foudres à venir d’une justice dont j’espère qu’elle n’est pas ou ne sera pas "aux ordres". Je vous invite tous à notre procès le 19 février 2009, 13H30 au tribunal de Grande Instance -(correctionnel) de Saint-Brieuc (22). Ce ne sera pas triste.

  • JE VIVAIS EN TOUTE LEGALITE A ROUEN DEPUIS 24.ON M’A EXPULSE ALORS QUE J’AVAIS LA NATIONALITE FRANCAISE.MAIS NI AMNESTY INTERNATIONAL, NI LA HALDE, NI LA CIMADE NE M’ONT APPORTE UNE AIDE. ET POUR CAUSE, ON M’A MONTE DANS L’AVION SANS AUCUN BAGAGE NI DOCUMENT. SANS AUCUNE PREUVE POUR DEMONTRER QUE J’AI VECU UN SEUL JOUR EN NORMANDIE. C’ETAIT EN 1998,C’ETAIT LA GUERRE CIVILE EN ALGERIE ET ZIZOU LE KABYLE AVAIT PROPULSE LA FRANCE. AUJOURD’HUI QUAND J’Y PENSE,J’EN AI LA NAUSEE.AUJOURD’HUI ? JE SUIS TOUJOURS SCOTCHE A ALGER.ALORS, AUJOURD’HUI J’INTERDIT QU’ON PARLE DE DROIT DE L’HOMME QUAND ON PARLE DE LA FRANCE. C’EST UNE INSULTE LA FACE DU BIEN DU JUSTE ET DE LA VERITE.SI JE SIGNE UNE PETITION POUR EMISSION SUR LES MIGRATIONS ?MAIS BIEN SUR ET DE TOUTE URGENCE ET JE DEMANDE QU’ON VIENNE ME VOIR ICI POUR ME LAISSER DIRE COMMENT LA FRANCE TRAITE LES IMMIGRES QUI NE LEUR DONNE LA COUPE DU MONDE.

  • Plus de Pub à la Télé ? Pour qu’elle remplisse mieux sa mission de Service public ? Pour qu’elle informe nos concitoyens sur leurs Droits et leurs Devoirs, particulièrement sur les Droits des Etrangers en France, ne serait-ce que pour apprendre que ce sont eux, les Français, qui sont le plus souvent allés les chercher, il y a longtemps, longtemps...Alors, là, oui, Bravo, Monsieur Copée, voilà une bonne Réforme ....
    Si vous n’étiez pas à l’origine de cette excellente idée, il n’est pas trop tard pour vous rattraper !
    Guy Hoyon

  • La nécessité de cette émission est l’évidence même tant les erreurs, les préjugés sont monnaie courante dès que les gens parlent d’immigration et cela est bien normal tant la désinformation est massive. La connaissance est à mon sens la première étape vers plus de considération et de respect pour ceux qui ont construit la France et qui continuent encore aujourd’hui tant bien que mal à le faire malgré les difficultés. J’espère vraiment voir un jour cette émission et que celle-ci soit suivit d’un vrai débat dépassionné et pédagogique.

    cordialement

Derniers articles sur Bellaciao :