Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon

lundi 16 avril 2012 , par Michel Onfray - Contacter l'auteur - 18 coms

LE PLUS. En 2007, il soutenait Olivier Besancenot au premier tour la présidentielle. Cette fois-ci, aucun candidat ne trouve grâce aux yeux du philosophe Michel Onfray, et surtout pas Jean-Luc Mélenchon. Extrait de sa tribune publiée dans "Le Nouvel Observateur" du 12 avril.

Quelque temps avant que Jean-Luc Mélenchon ne devienne le candidat du Front de Gauche, j’envisageais de voter pour lui s’il devenait celui de la gauche antilibérale. Il l’est devenu et, pourtant, je ne voterai pas pour lui. Non que je ne souscrive à son programme de politique intérieure, car il me convient en tout point, mais parce que j’ai appris depuis sur l’idéologie du candidat de quoi tempérer mes ardeurs.

Le socialiste libertaire que je suis ne saurait souscrire au socialisme autoritaire défendu sur le terrain international par le candidat commun du Parti communiste français, du Parti de Gauche et de la Gauche unitaire, un courant minoritaire du Nouveau Parti anticapitaliste.

Dans "Libération", qui lui consacre huit pages de son numéro du 7 février dernier, Jean-Luc Mélenchon affirme : "Ça n’est pas Sartre mon biberon. Moi, c’est plutôt Camus." De la part d’un homme qui défend l’invasion et l’occupation du Tibet par la Chine, qui ne cesse de vanter les mérites politiques d’Hugo Chávez, protecteur de dictateurs antisémites, qui affirme que Cuba n’est pas une dictature, qui fait de Robespierre et de Saint-Just ses modèles en même temps que... François Mitterrand, qui fustige le christianisme liberticide et le bouddhisme, religions de "bons à rien", alors qu’il épargne le judaïsme et l’islam, c’est, pour le moins, une série d’erreurs de jugement.

Je ne voterai pas pour Jean-Luc Mélenchon…

Et, comme j’ai décidé de ne plus jamais voter pour un candidat libéral et que je ne souhaite pas accorder mon suffrage à un antilibéral convaincu, que l’opposition au libéralisme fait bon ménage avec l’opposition aux libertés fondamentales des peuples, je voterai blanc deux fois pour dire que, certes, je ne récuse pas la règle du jeu, mais que l’offre politique y est trop pitoyable.

La politique se fait aussi ailleurs, c’est la leçon de Proudhon. C’est celle que je tire de ces longs mois de spectacle navrant de l’élection présidentielle...

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/523320-pourquoi-je-ne-voterai-pas-melenchon.html

Mots clés : Jean-Luc Mélenchon / Michel Onfray / Présidentielle 2012 /

Messages

  • Ca ne me fera pas voter Mélenchon pour autant...

    Mais Onfray est de toute façon le gros enfoiré qu’il a toujours été.

    Comme l’avait écrit quelqu’un ici un jour : "Onfray mieux de se taire"

    Actuellement tous les rats sont au créneau pour développer les amalgalmes.

    Y a des agences, payées grassement avec notre fric qui passent leur temps à monter des "Héroïcs Fantasy" avec ces larbins.

    Y a qu’à attendre le concret. Il finit toujours par submerger le coma éthylique.

    Et ça ne fera de mal qu’à ceux qui ne s’y attendent pas.

    Ce dimanche je le passe devant mon bureau de vote à regarder la tronche de ceux qui y vont et à bien me faire apercevoir.

    Pour en reparler avec certains dans 6 mois. Si les réunions de plus de trois personnes sont toujours tolérés par les keufs.

    Comme en Espagne au "bon temps" du Caudillo.

    Rien qu’à la pensée de ce moment je bande. C’est au moins ça de gagné ; et à mon âge... ((- :

    Bonne bourre à tous.

    Et n’oubliez pas de faire tamponner votre ausweïss...

    Ouups !

    Pardon, votre carte d’électeur.

    G.L.

  • Bon, libre à chacun d’interprêter le vote citoyen à sa sensibilité ! Pour moi je suis avant tout pour dégager ceux qui se partagent le pouvoir depuis toujours ! A l’image sans doute de pays d’Amérique-Latine qui entre 2 larrons ont trouvé une voie de plus de Justice Sociale . L’abstention ? Tous les partisants de ces deux compères vont voter comme toujours comme un seul homme ! Alors c’est bien ça qui me gène, ça peut pas être mon truc de persister à participer "au laissé faire" à cette caste là .S’ils étaient battus tous les deux pourrait peut-être la suite, ouvrir au moins la voie d’un mieux Être pour des millions d’opprimés ! Et le Peuple resté mobilisé pour exiger ! Ma réflexion vaut ce qu’elle vaut, mais je vous la transmets en toute sincérité et honnêteté !!!

  • c’est ça, voila, mais bien sûr : anti libéralisme = anti liberté... la vieillesse est un lent naufrage, mais Onfray en a déjà jusqu’au dessus de la poupe, à ces âges les dégats des eaux sont un drame du quotidien. Je me fous de ses positions anti mélenchon, rien à foutre du cirque de tribun (paradoxe) de ce bouffon républico-patriote, mais la connerie gluante des vieux penseurs friqués me gerbent grave la gueule.

  • LA GIROUETTE VOTE DONC A DROITE PUISQU’ELLE NE VOTE PLUS A GAUCHE ;
    Bon ça interesse qui ses états d’ame à ce donneur de leçon, méprisant à l’égard des ouvriers (voir la condescendance donneuse de leçon envers Philippe POUTOU).
    Bref un petit marquis de plus.

  • Michel Onfray me rappelle de plus en plus Philippe Val ,je trouve qu’il suit le même parcours que lui.Pour l’instant il se dit encore "socialiste libertaire"(l’est i lvraiment,c’est une autre histoire),dans quelques années il sera social démocrate.Et finalement,il deviendra sarkozyste(le temps qu’il y arrive,on dira copéiste j’imagine)

  • "C’est ainsi qu’ils font la théorie de la pratique bourgeoise, qu’ils font la métaphysique de l’univers auquel le bourgeois tient : le bourgeois fut toujours un homme qui justifiait son jeu temporel par le rappel de sa mission spirituelle. Le bourgeois sait. Ses fonctions économiquement, politiquement dirigeantes exigent d’être complétées et garanties par des fonctions spirituellement dirigeantes"(Paul Nizan, les Chiens de Garde, éd. Agone, p.54).

    Philippe Jovi.

  • et de la Gauche unitaire, un courant minoritaire du Nouveau Parti anticapitaliste.

    C’est un peu anecdotique, mais c’est une erreur factuelle (ou un mensonge), et un raisonnement bâti sur des erreurs inspire d’emblée la méfiance :

    La Gauche unitaire vient d’un courant de la LCR, elle n’a jamais appartenu au NPA, elle a quitté le navire à la fondation du NPA (en essayant de monter cela en épingle pour la presse histoire de saboter la naissance du NPA, bel exemple de respect entre camarades...).

    Chico

  • après avoir lu le texte de ONFRAY " pourquoi je ne voterais pas MELENCHON " ...moi qui vais m’abstenir , je sais pourquoi ne n ’achèterais jamais de bouquins écrits par ONFRAY ...

    • RICHARD PALAO ?

      , ah ça non.
      c’est RICHARD DENBA ;
      Quelle tristesse..

      Encore un qui préfère rester inculte que de nourrir son neurone.
      Place au Jeûne ?

      Dans ce cas, je comprends quetumanifestes du mépris pour legénie. ;
      Car Michou , c’est pas qu’un PHILOSOPHE , c’est un gourmet.
      Qui a compris qu’on peut dépasser les clivages de classes.
      D’ou son idée d’U.P.G

      Université Populaire du Goût

      http://upa.michelonfray.fr/

      L’université « propose aux gens de toutes conditions d’apprendre à retrouver le goût des choses », pour que la grande cuisine ne soit plus réservée aux plus riches. Son principe : décliner les légumes cultivés aux “Jardins” en recettes gastronomiques par un grand chef invité.

      La première université du goût est lancée en décembre 2006 à Argentan.

      Un conservatoire de légumes oubliés est créé, parallèlement, par les “Jardins” avec l’aide du jardin conservatoire “Montviette Nature” de Saint-Pierre-sur-Dives. On y cultive des légumes anciens comme le panais, le topinambour, le haricot du Saint-Sacrement d’Argentan…

      Une série d’autres séminaires se sont petit à petit greffés sur l’université du goût : “goûters philo” avec les enfants, musique, cinéma, histoire des légumes.

      Car cuisiner ou partager un plat, c’est aussi retrouver de la convivialité et du lien social.

      Le jour ou cette p’tite merde tentait de ridiculiser POUTOU, si j’avais eu le n° de tel du candidat NPA, je lui aurais soufflé en SMS
      "PHILIPPE, demande lui quelques recettes pour ceux qui galèrent etqui bouffent plusdeviande rouge depuis quelques temps. ;
      Voire, propose lui puisqu’il joue les condescendants "amicaux" de venir chez FORD pour former le cuistot de la cantine...Merde, à la CGT, on a le droit de profiter de tels soutiens , vu que souvent le repas de midi, grâce aux CE, c’est le seul relativement équilibré qu’on se tape, pour que les gosses eux, soient pas au régime...
      "

      Onfray, c’est quand même le genre de mec qui te permet , en lisant sa prose , de savoir ce que ce garçon doit parfois fumer autre chose que des gitanes !
      Mais je n’utiliserai pas la calomnie comme Staline en 1928 qui pour discréditer Trotski aurait balancé
      "Il est camé, Léon"..

      RICHAAAAARd, !!

      Personne t’oblige à acheter des LIVRES, banane !!
       :)

      tu t’assois à CARREFOUR dans une allée avec le bouquin , tu parcours et tu te casses !
      Ou alors tu le glisses dans le paquet de 5Kg d’OMO que tu es obligé d’embarquer..

      Comme je suis sympa et que t’es un des camaros de BOYCOTT(je dis bien BOYCOTT et pas"abstention" ) pendant que d’autres écouteront jusqu’à minuit les politologues, éditorailistes, économistes, et autres seconds couteaux de Hollande , SARKO, MLP, Méluche (je les donne dans mon ordre de pronostic avec respectivement 28, 26, 19, 12-chutt chutt...je travaille avec IRMA -Opinion ,)

      ...on pourrait, nous, dimanche soir, jouer en ligne-si c’est possible- au sarkothon

      .Pour une fois ou LIbé m’amuse.
      Tu connais ?

      http://gauchiste.blogs.liberation.fr/contrarie/2012/04/jouez-au-sarkothon-.html

      Amicalement

      A.C

  • je me fous de ce que va faire Onfray le 22 avril.Pour ce monsieur, l’important, c’est qu’on parle de lui !

  • L’opinion de ce papillon qui a soutenu successivement BOvé, Besancenot , Royal puis Melenchon et plus Mélenchon nous importe peu. Qu’il vote blanc ou nul ne nous intéresse pas
    On pourrait aussi demander l’opinion de mon coiffeur et de ma gardienne qui ont un point de vue très sensé sur la question. Onfray a besoin qu’on flatte son ego pour exister

  • A vous entendre il faudrait un candidat par citoyen. Non lui il est trop patriote, celui-la n’est pas assez vert, il faudrait qu’il soutienne un peu moins les bourgeaois, ah oui mais pas les communistes chinois non plus, respectez les communautés, ne tuez pas les libertés, tapez sur les religions de maniere egale... bla bla bla. Vous n’avez aucune notion du respect, ni honte d’aucune idiotie. La question n’est meme plus le vote Melenchon ou non. C’est la chute de votre discours (car c’est toujours lors de la chute que l’interlocuteur baisse sa garde) : "des mois de spectacle navrant"... le bon Meluch’ ne vous a pas assez amusé cher monsieur ?! Spectateur va ! C’est tout ce que vous êtes. Et citer Prudhon n’y changera rien. Espece de spectateur.

    • Cher PINO, vous répondez à ONFRAY en déclarant :

      A vous entendre il faudrait un candidat par citoyen

      (Ah, ce"citoyennisme" que j’"adore", aussi émouvant que "mes très chers frères"aussi rigolo que "Camarades," des Montebourg ou Généreux...!)

      Serait ce que je devrais en déduire que cette charge contre l’intellectuel girouette , se veut défense objective du "CITOYEN-MELENCHON..?

      Qui, à tout prendre, à défaut d’avoir toutes les vertus ..aurait une qualité extraordinaire : être le plus "grand" (?)dénominateur commun d’UTILITE pour "la suite",..de par l’importance de son score, devenu décisif parce que dépassant-si c’est le cas ce soir- les 12 ou
      14 pour cent ?

      Si on veut parler "citoyen" et républicain" ,cher Ami PINO on reprend le fameux slogan :

      " Au premier tour on CHOISIT
      Au second on ELIMINE"

      C’est bien à quoi devrait servir un isoloir, pour ceux qui considèrent le suffrage universel et la démocratie représentative, comme UN des ingrédients de la lUTTE de classes

      (Ce qui est de l’intention de tous ceux qui ne se réclament pas de l’anarchie, si j’ai bien lu TOUS les textes du PC, P.G, NPA, LO, etc etc.. )

      Pouvoir , après dépouillement,avoir le sentiment d’ESPOIR qu’il y aura un lien de créé entre le VOTE et l’aspiration de tout un chacun à pouvoir vivre mieux,

      non ?

      Durant des années, certains dont on peuvent se gausser ceux qui s’ alimentairent au biberon de la 4° Internationale, en votant communiste -ce qui , sauf chez 200 militants de L.O- voulait dire en "patois prolo" Parti Communiste , se disaient :

      « " les socialos devront tenir compte de ces quelques 15 à 22 pour cent de voix, de ces quatre à cinq millions de suffrages dont la hauteur de la pile a fait dire à .CHOTARD, porte parole du MEDEF de l’époque :
      "On ne gouverne pas en France selon que e PCF fait 10 ou 20 pour cent"..
       »

      Ce n’était pas idiot comme raisonnement..

      Ni de la part du "prolo" ni de CHOTARD..

      Dès lors et c’est là que les débats de ces semaines sont parfois surréalistes, quand on les suit dans les médias, que’en 81...contrairement à2012, la bourgeoisie pouvait encore lâcher un peu de grain àmoudre, certes sans remettre en cause ce qui en fait une CLASSE parasitaire- mais en permettant de donner l’illusion qu’on pouvait "changer la vie "(slogan de FM en 81) sans changer DE SOCIETE.
      Et en lâchant du "mou" pour permettre de"rier dans les bancards"tout en s’assurant la reprise (avec "intérêts") de ce qui vait été lâché en juin 81 ..par la rigueur de83..

      Le"nouveau" c’est qu’aucun programme, à "gôche" du PS n’est de nature à "infléchir"quoi que ce soit du flou socialiste
      La bourgeoisie dans la CRISE SYSTEMIQUE Capitaliste, ne peut pas se pauer le"luxe" d’une période"81-83" !

      .Selon moi, cela rend presque "comique" (qu’on m’en excuse" ..)les procès faits à Mélenchon sur les retraites, le smic, o u telle autre mesure insuffisamment "maximaliste" !

      Si Mélanchon avait "fixé" le SMIC à 2500 Euros, la retraite à 55 ans avec 35 ans de cotises, la semaine de 31h , 8 semaines de congés, la rupture d’avec le FMI, etc,

      ..... la hauteur de la pile de bulletins , même à 29 pour cent pour un duel final avec sarko ou Cheminade, n’aurait eu aucun sens si, en m^me temps, il n’avait affirmé :

      « le7 mai au matin, de l’Elysée je tiens à avoir, minutes par minutes, le compte rendu des AG de travailleurs que j’appelle à "prendre le POUVOIR" ..de décider que nous sommes à une étape de la guerre des classes qui impose de créer un rapport de force contre l’adversaire et ses relais-larbins , sans lequel aucune des mesures que j’ ’ai proposées et que vous avez massivement ratifié, ne saurait voir le jour.. »

      Si tel avait été, (au moins) le discours de Mélanchon , contrairement à ONFRAY..j’aurais voté JLM !

      Car si lui ira voter "blanc" c’est une façon logique, pour lui de hisser le drapeau-de cette couleur- d’armistice et de paix sociale d’avec la bourgeoisie..

      Moi, je BOYCOTTE, car je préfère -au pire- être comptabilisé parmi les pêcheurs à la ligne..- que comme compagnon de pitrerie gauchisante-bobo à la ONFRAY..

      Je serai le 7 , contrairement à ONFRAY , là ou je me suis trouvé toutema vie : avec les miens, qu’en ce dimanche ou le 6 mai, ils aient choisi de s’exprimer différemment ou pas de moi.

      Avec des bulletins FDG, LO, NPA et même -hélas parce que ce sera pour certains malheureux le "vote- dégueuloir" , avec des révoltés qui auront pensé qu’un bulletin MLP , ça fera réfléchir"tout le monde" (et dans ce "tout le monde" ils expriment un confus appel à "autre chose"qui donne"ENVIE"d’en être...)

      Entre l’ ONFRAY qui balance "je ne voterai pasMélanchon" et l’Onfray , chez Ruquier, qui essuie ses godasses de bobo sur un ouvrier chez Ford, je ne vois aucune différence ...d’avec certains médiatisés qui rallient Mélanchon .. ou même les Amaras quittant le Titanic Sarko...pour rejoinde un Hollande !Ce dernier est depuis belle lurette le nécessaire remplaçant de Sarko, pour Madame Parisot et ses amis du MEDEF , dela Droite,de la"Gôche" , de la BCE , du FMI, ou de la CES...

      Quand un instrument bourgeois ne peut jouer que de la musique pour faire valser une Java de cocus , je ne danse ni en " habit blanc" comme Onfray ...ni en tenue rouge légitimant le bal..

      J’entends rester à la porte du dancing, sans mépris pour ceux qui "participent" et en les priant de ne pas trop m’accabler de quolibets..

      Pas plus que je maudis ceux qui boivent du Coca -light avec une entrecôte à la bordelaise...

      Je me contente de prier en silence :

      "St Emilion, pardonne leur"

       :))

      Bon dimanche, Amis et camarades.

      A.C

  • La politique se fait aussi ailleurs ? Où ça ? Au PS ?!

Derniers articles sur Bellaciao :