Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Quelle tristesse à Noël

jeudi 6 décembre 2007 - Contacter l'auteur

Par les temps qui courent, les médias corporatifs ne cessent de nous démontrer la générosité des gens à l’endroit des plus démunis. Au Québec, c’est le temps des quêtes de toutes sortes en faveur des plus défavorisés pour qu’ils passent un beau Noël eux aussi.

Il est vrai de dire que la plupart du temps, les montants recueillis sont impressionnants. Ce qui m’embête dans tout cela, c’est que les mêmes personnes qui sont si généreuses à l’approche de Noël, refusent obstinément qu’on hausse les prestations d’aide sociale pour apporter une véritable solution durable à la pauvreté.

Quelle est l’idée derrière cela, je me le demande. Est-ce la crainte que leur statut social perde un peu de lustre en ayant une population pauvre vivant un peu plus décemment ? Si c’est cela, c’est triste à en pleurer. De plus, le grand penseur québecois Jean-Paul Régimbal disait que de protéger son statut social en le refusant aux autres menait vers la destruction pure et simple de notre humanité. Nous nous devons de retrouver notre côté humain.

Quoiqu’il en soit, dans un Québec où le 30% le plus riche de la population détient 80% de la richesse de la province, une augmentation de l’aide sociale ne serait pas une "gâterie" pour les plus démunis de la société.

Mots clés : Canada-Québec / Pauvreté-Précarité /
Derniers articles sur Bellaciao :