Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Sortir du nucléaire : demande l’annulation d’un train de déchets nucléaires "dans le contexte actuel"

lundi 15 mars 2004 - Contacter l'auteur

BORDEAUX (Associated Press) -Dans une lettre ouverte au préfet de la Gironde, l’association « Tchernoblaye » et le réseau « Sortir du nucléaire » demandent « l’annulation du train de déchets nucléaires qui doit traverser Bordeaux à 18h45 ce lundi ».

Son porte-parole Stéphane Lhomme a déclaré à l’Associated Press que ce train fait « peser un très grave danger sur les 700.000 habitants de l’agglomération » (...) dans un contexte marqué par les menaces du mystérieux groupe AZF et par les effroyables attentats survenus en Espagne »,

« Tchernoblaye dénonce depuis des mois ces transports qui mettent gravement en danger les populations. Nous dénonçons d’ailleurs les risques d’accidents autant que les risques terroristes. Mais dans le contexte actuel (menaces du groupe AZF, attentats dans les trains en Espagne), il nous apparaît que le danger est plus grand que jamais », écrit-il dans sa lettre ouverte. AP

Réseau « Sortir du nucléaire » - Fédération de 688 associations
9 rue Dumenge 69004 Lyon - Tel : 04.78.28.29.22

Communiqué de presse du lundi 15 mars 2004

Risque terroriste, risque d¹accident :
Non au train nucléaire qui doit traverser Bordeaux ce soir lundi 15 mars 2004 !

Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande l¹annulation du « train nucléaire » qui doit traverser Bordeaux à 18h45 ce lundi 15 mars 2004 , faisant ainsi peser un très grave danger sur les 700 000 habitants de l¹agglomération.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" s¹adresse donc ce matin au Préfet de la Gironde pour obtenir l¹annulation du train nucléaire

Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce depuis des mois l¹irresponsabilité des entreprises concernées (EDF, Areva-Cogéma, SNCF) et des autorités.

Il est sidérant de constater que rien ne semble pouvoir remettre en cause les intérêts financiers liés à l¹industrie des déchets nucléaires, même dans un contexte marqué par les menaces du mystérieux groupe « AZF » et par les effroyables attentats survenus en Espagne.

Un rassemblement est organisé à 18h30 sur le Pont du Guit (Gare St-Jean)

Programme de ce lundi 15 mars 2004 :

- 17h : positionnement du train nucléaire en gare de voyageurs de St-Yzan
- 18h15 : départ du train nucléaire vers Bordeaux
- 18h50 : passage du train nucléaire au c¦ur de Bordeaux
- 19h-24h : stationnement du wagon nucléaire en gare de triage de Hourcade
- 24h : départ du wagon nucléaire vers la Hague en retraversant Bordeaux.

Contact Réseau "Sortir du nucléaire" : 06.64.100.333

Mots clés : Attentats-Terrorisme / Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :