Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

WikiLeaks - Julian Assange, au nez et à la barbe de la police londonienne

dimanche 19 août 2012 - Contacter l'auteur
L’Australien est apparu au balcon de l’ambassade équatorienne de Londres, dimanche. Juste au-dessus de la tête des policiers qui le gardent.

On savait Julian Assange doué pour la provocation. Dimanche, le fondateur de WikiLeaks l’a une nouvelle fois prouvé. Il est apparu au balcon de l’ambassade d’Équateur, à Londres, où il est réfugié depuis deux mois. Ce balcon est situé à un rez-de-chaussée surélevé du bâtiment, donnant l’occasion à Julian Assange de s’exprimer publiquement sans crainte d’être arrêté, le balcon de l’ambassade étant considéré comme territoire diplomatique. Et, cerise sur le gâteau, juste au-dessus de la tête des policiers qui le gardent.

Julian Assange craint, s’il se rend à la Suède, d’être ensuite extradé vers les États-Unis. Là, il pourrait avoir à répondre d’espionnage, après la divulgation de centaines de milliers de télégrammes diplomatiques américains par WikiLeaks en 2010, voire y encourir la peine de mort, soutiennent ses partisans. Dimanche matin cependant, un porte-parole de WikiLeaks a indiqué que "ce serait une bonne base, pour négocier une façon de mettre un terme à cette affaire si les autorités suédoises déclaraient absolument sans réserve que Julian ne sera jamais extradé de Suède vers les États-Unis".

Peu avant qu’Assange ne prenne la parole, c’est son avocat, l’ancien juge espagnol Baltasar Garzón, qui s’est exprimé devant l’ambassade de l’Équateur. Il a annoncé qu’il avait rencontré M. Assange et l’avait trouvé "dans un état d’esprit combatif". "Il remercie les Équatoriens, et particulièrement le président Rafael Correa, de lui avoir accordé l’asile", et "a demandé à son avocat de mener une action en justice pour protéger les droits de WikiLeaks, les siens et ceux de toutes les personnes qui font l’objet d’une enquête", a ajouté M. Garzón.

http://www.lepoint.fr/monde/en-direct-wikileaks-julian-assange-au-nez-et-a-la-barbe-de-la-police-londonienne-19-08-2012-1497178_24.php

Mots clés : Europe / Extraditions - Exil / Internet /

Portfolio

Derniers articles sur Bellaciao :