Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le 1er mai dans le monde (photos Paris)

de : Paris
samedi 1er mai 2010 - 21h23 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 117.2 ko

France, Grèce, Allemagne… Des manifestations pour la fête du travail se déroulent dans le monde entier.

En France, samedi 1er mai, plus de 300 manifestations sont attendues dans tout le pays pour les traditionnels défilés. Rien qu’à Paris, plusieurs milliers de manifestants battent le pavé.

Une manifestation test pour les syndicats avant la réforme des retraites. La secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, a cependant jugé samedi matin, sur France Info, que les manifestations s’annonçaient "assez fortes" mais que cette journée était "une étape" pour peser sur la réforme des retraites.

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a quant à lui estimé que la participation est "moins importante qu’en 2009, dans un contexte de crise", mais plus que les autres années.

Manifestation sous tension en Grèce

En Grèce, plusieurs milliers de personnes sont réunies depuis le matin dans le centre d’Athènes pour les traditionnelles manifestations du 1er mai, pour dénoncer les "sacrifices" et les coupes salariales exigés par le FMI et l’UE en échange d’une importante aide financière à la Grèce.

"Aucun sacrifice, la ploutocratie doit payer pour la crise", pouvait-on lire sur une banderole déployée par les militants du front syndical communiste (Pame), place Syntagma au coeur de la capitale.

 Les défilés du 1er mai restent néanmoins sous tension à Athènes où plusieurs échauffourées ont éclaté, à la veille de l’annonce d’un accord sur le plan de sauvetage de la Grèce, qui devrait se traduire par une cure d’austérité sans précédent d’ores et déjà dénoncée par les syndicats.

Ailleurs en Europe

Une forte mobilisation est également attendue en Allemagne, où pour éviter les incidents entre manifestants et policiers, à Berlin et Hambourg, une cinquantaine de personnes ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi. Neuf personnes ont ainsi été interpellées à Hambourg, dans le nord de l’Allemagne, 34 personnes à Berlin. Et près de 5 800 policiers étaient mobilisés à Berlin.

En Suisse, l’appel des syndicats et des partis de gauche pour le défilé du 1er mai a rassemblé près de 7 000 personnes. Ils ont défilé dans le calme à travers le centre ville de Zurich. Dans l’après-midi, plusieurs personnes ont cependant été arrêtées suite aux échauffourées entre forces de l’ordre et manifestants en marge du défilé.

En Italie, c’est dans une ambiance bon enfant qu’a débuté la manifestation syndicale nationale organisée à Rosarno (Calabre, sud), avec orchestres et géants en papier mâché montés sur échasses. Dans cette ville, de violents affrontements avaient opposé en janvier ouvriers saisonniers immigrés et habitants.

Air de carnaval également à Madrid où le cortège défilait derrière une grande banderole "Pour l’emploi avec des droits et la garantie de nos retraites". Au milieu de la foule des calicots des centrales syndicales : de nombreux drapeaux républicains rouges, jaunes et violets, ainsi que quelques étendards arborant la faucille et le marteau.

A Vienne, 100 000 personnes, selon les organisateurs, ont participé par un temps quasi estival au rassemblement, qui s’est tenu comme tous les ans devant la mairie.

Ailleurs dans le monde

En Turquie aussi des manifestants ont convergé par milliers sur la place centrale d’Istanbul, pour la première fois depuis 33 ans, lorsque des dizaines de personnes avaient été tuées. Plus de 22 000 policiers ont été déployés pour cette manifestation qui, selon les organisateurs, devait rassembler environ 300.000 personnes, à l’appel de syndicats, partis politiques et organisations non-gouvernementales.

Dans une atmosphère festive, des milliers de Cubains ont défilé dans les rues pour protester contre les ingérences occidentales. "Face aux ingérences yankees et de l’Union européenne, Union !", "A bas les mercenaires, vive la Révolution !", "A bas l’impérialisme !", scandaient les animateurs du défilé dans des haut-parleurs. Les relations de Cuba avec les Européens sont tendues depuis une déclaration du Parlement européen condamnant la mort "évitable" et "cruelle", le 23 février, du prisonnier politique Orlando Zapata, 42 ans, des suites d’un jeûne de protestation de deux mois et demi.

A Moscou, 5 000 communistes brandissant des drapeaux rouges et des portraits de Staline ont pris la tête des cortèges, où les partisans du Premier ministre Vladimir Poutine constituaient cependant le gros des troupes, avec plus de 20 000 personnes.

A Saint Petersbourg, les banderoles manifestaient l’inquiétude face à la crise : "Les travailleurs ne devraient pas payer pour la crise", "Pas de hausses des prix", "Les responsables doivent payer".

Plus de 2 000 Palestiniens ont manifesté samedi dans la bande de Gaza contre le blocus imposé par Israël, à l’occasion du 1er mai. Près du terminal israélien d’Erez, à l’entrée nord de la bande de Gaza, hommes et femmes, répondant à l’appel de plusieurs mouvements de gauche, ont brandi des drapeaux rouge et des drapeaux palestiniens.

A Bagdad, deux à trois cents membres du parti communiste irakien ont réclamé "des mesures urgentes contre le chômage" et l’abolition d’un décret pris par Saddam Hussein en 1987 interdisant l’activité syndicale dans le secteur public.

En Asie, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Jakarta pour réclamer la mise en place d’un meilleur système de sécurité sociale couvrant les travailleurs de l’archipel. La police a fait usage de canons à eau après des brèves échauffourées.

Aux Etats-Unis aussi, on attend des centaines de milliers de personnes. Dans près de 70 villes, la population contre la loi migratoire très répressive récemment adoptée par l’Arizona. Cette dernière suscite en effet les protestations des organisations de défense des droits civiques.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

Cliquez sur une photo pour l’agrandir

JPEG - 133.1 ko
JPEG - 145.8 ko
JPEG - 149.3 ko
JPEG - 142.5 ko
JPEG - 132 ko
JPEG - 151.5 ko
JPEG - 144.7 ko
JPEG - 113.5 ko
JPEG - 117.2 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le 1er mai dans le monde
1er mai 2010 - 21h48

De Vienne : 100,000 manifestants c’est peut-être un peu exagéré d’après ce que j’ai vu ce serait plutôt la moitié ; ce qui, pour une ville d’un million est demi, est déja impressionant. Ce qui compte surtout, c’est l’energie des manifestants : après la déroute de la droite dans les élections récentes, il semble que la gauche autrichienne ait les mains libres pour se distancer du libéralisme. Surtout, parmi les manifestants grand nombre d’immigrants et d’Autrichiens de couleur, etc. Un bon présage…



Le 1er mai dans le monde (photos Paris)
2 mai 2010 - 23h01 - Posté par Cuba Si Lorraine

A Cuba ce ne sont pas des milliers de cubains qui ont défilé mais des millions !!

Que de bonheur que de voir un peuple à l’unisson avec ses dirigeants fier d’eux mêmes et de leur révolution !!

Pour voir : Cuba Si Lorraine



Le 1er mai dans le monde (photos Paris)
6 mai 2010 - 00h48 - Posté par

merci , j’aurais aimer être la avec eux :
http://img.over-blog.com/411x500/2/...

sur cette photo je vois une joie immense .






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite