Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Sarkozy et sa pompe à fric préférée : c’est reparti

de : bernard Gensane
mercredi 26 janvier 2011 - 12h40 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Ouf, on a retrouvé le Premier cercle

Par Daniel Schneidermann

Vous vous souvenez du Premier cercle ? Le club des « plus gros donateurs de l’UMP », jadis présidé par l’ex-trésorier Eric Woerth ? Sa mise en lumière fut peut-être l’aspect le plus pédagogique de l’affaire Woerth-Bettencourt, révélant soudainement comment ce gouvernement fait, derrière tous les fumigènes de toutes sortes, la politique de sa clientèle. On n’en parlait plus. Il était « mis en sommeil ».

Je suis certain, je le sais, je le sens, que vous étiez dévorés par un frisson d’inquiétude. Que va devenir le Premier cercle ? Que vont devenir les millionnaires orphelins, ainsi abandonnés à eux mêmes ?

Allons, rassurez-vous. On a retrouvé le Premier cercle. Il s’est réuni mardi soir, « dans les sous-sols d’un grand hôtel de la Porte Maillot ». Aucun panneau dans le hall de l’hôtel, aucun service de sécurité. Ce n’est pas un scoop d’@si, mais de France Inter, qui y a consacré un sujet dans son journal de 8 heures.

Visite de l’orateur Nicolas Sarkozy

Le Premier cercle a reçu la visite de son orateur préféré, Nicolas Sarkozy, « entré et ressorti par une porte dérobée ». L’orateur est resté une demi-heure, au cours de laquelle il a (selon les récits des participants recueillis, micro fermé, par la journaliste) copieusement tapé sur l’ISF, estimé « qu’il n’y avait personne dans les rues » lors des manifs du week-end dernier contre les suppressions de postes à l’école, et promis à ses fans qu’ils le retrouveraient tel qu’ils l’aiment, lors de la prochaine campagne présidentielle.

On ne sait de quoi s’étonner davantage : de ce joli scoop de France Inter, ou bien que la radio soit la seule, ce matin, à révéler la tenue de cette chaleureuse réunion ?

Comment la journaliste d’Inter a-t-elle été informée ? Etait-elle la seule au courant ? Pourquoi ce type de réunion ne donne-t-il pas lieu à une dépêche de l’AFP (mais il n’est pas trop tard, la dépêche va peut-être venir dans la journée) ?

Quand le même Sarkozy, quelques heures plus tôt, confie aux journalistes ses impressions sur « The West Wing » (« A la Maison Blanche ») qu’il regarde le soir avec Carla, l’esprit de cour dicte généreusement de nombreux articles. Mais pas là.

La vertu progresse

Tout ne va pourtant pas si mal. La vertu progresse. Vous vous souvenez de la commission sur les conflits d’intérêts ? Son annonce tonitruante à Pujadas, sa douloureuse gestation ? Autre souvenir de l’affaire Woerth-Bettencourt.

Eh bien, elle va rendre son rapport. Explosif. Elle préconise tout un tas de recommandations, d’obligations, de déclarations. Peut-être même y aura-t-il une loi (je vous laisse découvrir les détails dans vos journaux préférés).

Si cette future (peut-être) loi est aussi bien appliquée que, par exemple, la loi qui oblige les médecins s’exprimant dans les médias à déclarer leurs conflits d’intérêts (à ce propos, si ce n’est pas encore fait, regardez bien, à la fin de notre émission de cette semaine, comment le docteur Ducardonnet, consultant santé à TF1, s’y conforme dans la douleur) tous les espoirs sont permis.

Apparemment, il est au moins un point qu’elle a laissé dans l’ombre : à propos des présidents de la République qui viennent faire la retape clandestinement devant les millionnaires de leur parti, la commission ne prévoit apparemment rien.

Mise à jour, 26-01, 13 heures. Comme le fait remarquer, avec la ferveur à défendre sa maison qui fait son charme, mon excellent confrère Jean-Michel Aphatie, RTL a aussi rendu compte de cette réunion du Premier cercle dans son journal de 7 heures du matin. Dont acte. Scoop pour Aphatie et les autres : bien que matinaute ardent, je ne suis pas un surhomme, ne suis pas à l’écoute de toutes les radios 24 h sur 24, et donc je-peux-rater-des-choses.

http://www.arretsurimages.net/vite....


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Sarkozy et sa pompe à fric préférée : c’est reparti
26 janvier 2011 - 16h46

Pour Sarko, ne pas oublier non plus la pompe Afrique... à voir du cotê ivoirien... " rends-nous l’oseille ! rends-nous le fric ! " à chanter sur un rythme africain...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite