Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Israël : des extrémistes français en renfort auprès des colons juifs

de : Augustin Scalbert
jeudi 15 septembre 2011 - 23h02 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 60.2 ko

Expérience militaire requise, la semaine prochaine en Cisjordanie, pour une cinquantaine de membres de la Ligue de défense juive, pendant que Mahmoud Abbas déposera au siège des Nations unies la demande de reconnaissance d’un Etat palestinien.

Difficile d’obtenir une réaction officielle française sur cette expédition controversée en Israël, mais pas ici. Une porte-parole du Quai d’Orsay, qui suit la région, ne « conna[ît] pas » la Ligue de défense juive. L’ambassade de France à Tel-Aviv rappelle simplement que l’on « dissuade nos ressortissants de se livrer à toute provocation ».

Au ministère de l’Intérieur, dont la DCRI suit les organisations extrémistes, « le sujet est confidentiel ». Voilà comment 55 citoyens français connus pour leur violence vont pouvoir toiser des Palestiniens depuis des colonies juives, après avoir quitté discrètement l’Hexagone.

Intentions belliqueuses explicites

La Ligue de défense juive a explicitement annoncé, le 3 septembre sur son site, ses intentions belliqueuses :

« Ce voyage est réservé aux militants ayant une expérience militaire : le but de cette expédition est de prêter main-forte à nos frères face aux agressions des occupants palestiniens et donc de renforcer les dispositifs de sécurité des villes juives de Judée et Samarie. »

Capture d'écran du communiqué publié le 3 septembre sur le site de la Ligue de défense juive.

Le quotidien israélien Haaretz, seul média à avoir pour l’instant enquêté sur l’expédition, a joint un porte-parole de l’organisation, qui lui a donné quelques détails dans un article paru lundi :

« La mission […] sera composée de cinq groupes de onze personnes chacun, qui prendront “position” dans cinq colonies différentes de Cisjordanie.

Tous les frais des participants ont été pris en charge par des donateurs français que le groupe a refusé de nommer.

Les participants, des Français et Françaises âgés de 23 à 34 ans, ont tous eu un entraînement militaire. […]

La LDJ n’a pas eu de problème dans l’organisation logistique de sa mission en Israël, dit Cohen [le porte-parole, ndlr], et tout a été coordonné à l’avance avec les cinq colonies qui attendent leur arrivée.

Les participants ne s’envoleront pas vers Israël en groupe, a ajouté Cohen, mais arriveront plutôt à des dates différentes, indépendamment les uns des autres, depuis Paris et Nice. Certains membres du groupe sont déjà arrivés en Israël. »

« Il ne s’agit pas de provoquer les Arabes »

Le porte-parole assure qu’il ne s’agit pas « de provoquer les Arabes », mais de prêter main-forte aux colons « si les Arabes attaquent, en ces temps incertains ». Il fait sans doute allusion à la demande palestinienne de reconnaissance d’un Etat aux Nations unies le 20 septembre.

Alors que les forces de l’ordre françaises sont intervenues, en juillet, pour évacuer des militants pacifistes pro-palestiniens interdits d’embarquer vers Israël après que ce pays a communiqué une liste de personnes indésirables aux compagnies aériennes, on peut s’étonner du manque de réaction officielle française.

La Ligue de défense juive, qui combat pour un Etat hébreu dans les frontières du « grand Israël », est bien connue des autorités hexagonales, comme israéliennes ou américaines.

Montage des logos de Kach (en haut) et de la LDJ (en bas).

Terroriste en Israël et aux Etats-Unis, pas en France

Fondée à New York en 1968 par le rabbin américain Meir Kahane (assassiné par un islamiste en 1990), elle n’est pas logée à la même enseigne dans les trois pays, où on la retrouve sous différents alias :

  • en France, l’association originelle « Liberté démocratie et judaïsme », créée en 2001, aurait été dissoute deux ans plus tard, selon l’article Wikipédia consacré à la LDJ. La Ligue, qui n’a jamais été enregistrée officiellement, ni donc interdite, se livre régulièrement à des actes de violence. Certains de ses membres ou « proches » ont été condamnés.

En 2002, un commissaire de police avait été grièvement blessé lors d’une manifestation, à Paris. Plus récemment, en mai dernier, une soirée d’une association pro-palestinienne à la mairie du XIVe arrondissement de Paris avait été violemment perturbée par le groupe.


Dans son édition de mardi, Haaretz a révélé le contenu d’une analyse du Shin Bet (la sécurité intérieure israélienne) établissant que les groupes d’extrême droite évoluent désormais « comme des cellules terroristes organisées », qui ciblent des militants pacifistes israéliens et des Palestiniens, ou incendient des mosquées.

En une du journal, pour illustrer l’article, la photo d’un jeune militant de dos, portant un T-shirt orné de cette mention : « Le rabbin Kahane avait raison. »

Photo et illustrations : Baruch Marzel, chef de file de la mouvance Kach, célébré par des partisans en septembre 1994 en Israël (Havakuk Lvison/Reuters) ; capture d’écran du communiqué publié le 3 septembre sur le site de la Ligue de défense juive ; montage des logos de Kach (en haut) et de la LDJ (en bas).

http://www.rue89.com/2011/09/15/isr...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Israël : des extrémistes français en renfort auprès des colons juifs
16 septembre 2011 - 09h14

Mais que fait la brigade antiterroriste ? Elle surveille TARNAC ?



Israël : des extrémistes français en renfort auprès des colons juifs
16 septembre 2011 - 09h35 - Posté par patrice bardet

certains "antifas" de pacotille sont trop occupés

à combattre des sites progressistes tels Bellaciao, Le Grand soir pour daigner s’intéresser à la LDJ

On comprend pourquoi


Un rideau de fumée pour cacher certaines activités ?



Israël : des extrémistes français en renfort auprès des colons juifs
16 septembre 2011 - 11h21

20 ans ou à peine plus et eng(R !)agés de la sorte , quel gachi !
Video démoralisante c clair
Mais comportement remarquable de sang froid de la part des participants à la soirée ,
à méditer .







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite