Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La France en déclin... A cause du réformisme, Pourquoi ?
de : Bernard SARTON
jeudi 18 décembre 2014 - 19h11 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

Tous les signes du déclin de notre pays s’affichent tous les jours avec peu de réactions des forces vives de la Nation et particulièrement de sa jeunesse .

Pourquoi ?

1) Après la fin du Gaullisme ,daté des évènements de Mai-Juin 1968 , le courant réformiste du peuple a pris le pouvoir à travers la période Pompidou-Giscard-Mitterrand qui ont réduit la France sur le plan industriel en liquidant des milliers d’entreprises où le potentiel productif avec une classe ouvrière forte et nombreuse était fondamental .

Ainsi , pour des raisons de classe , la Bourgeoisie a pu affaiblir durablement le courant révolutionnaire de la classe ouvrière , d’où le recul électoral du PCF qui a "loupé" le moment des évènements de 68 , ce qui a permis au courant réformiste de se renforcer progressivement de Pompidou à Mitterrand . L’éviction du Général De Gaulle en 1969 a aussi permis au courant anglo-saxon du capitalisme de se mettre en place par un "Atlantisme" assumé de nos élites bourgeoises au service d’une mondialisation du capitalisme .

Le RPR-UDF(maintenant UMP) et le PS se sont succédé au pouvoir pour asseoir ce réformisme jusqu’à aujourd’hui sans interruption .Les conséquences de ce choix économique intraitable du capitalisme Français c’est la déroute sociale avec plus de 5 millions de chômeurs , une pauvreté endémique et un déclin accéléré de toutes les régions de l’hexagone .

La soumission de la France aux diktats européens avec la fin du "Franc" au profit de l’Euro-Mark a mis fin à notre souveraineté avec la complicité de toutes les élites intéressées au marché commun du capitalisme qui a mis à sac tous les pays du sud comme la Grèce-Italie-Espagne-Portugal , c’est à dire que la logique protestante du capitalisme anglo-saxon a triomphé comme aux Etats-Unis avec les méthodes incarnées par Reagan-Thatcher .

Aujourd’hui ,toujours insatiable, le capitalisme financier roule dans la farine tous les producteurs de base (PME-TPE) en pressurant les marges par des spéculations tous azimuts et une austérité autoritaire sans faille (crédits sous condition draconiennes, baisse du pouvoir d’achat des masses populaires , misère galopante) . La logique du capitalisme s’est affirmé en détruisant l’Etat-Providence .

Et le Gouvernement Hollande-Valls-Macron accentue encore plus violemment cette orientation anti-nationale et sociale sous la direction du grand Patronat incarné par le MEDEF .

2) Face à cette régression massive de notre système économique et social , construit pendant les trente glorieuses, le mouvement ouvrier n’a pas trouvé les réponses adéquates à cette stratégie de la grande bourgeoisie . Les dirigeants successifs du PCF , du mouvement syndical la CGT en particulier , ainsi que les autres organisations anticapitalistes (trotskistes-associatifs) sont restés dépendants de l’idée "d’Union de la Gauche" inspirées des grandes grèves de 36 . L’union électorale avec le PS a renforcé le courant réformiste des masses populaires de plus en plus paupérisées . Cette stratégie de collaboration de classe nous a mené à la déroute actuelle malgré quelques grèves surtout défensives comme en 1995 .

Le summum de cette stratégie réformiste a été la signature du "Programme Commun dite de la Gauche" entre Mitterrand-Fabre et Marchais que nous subissons encore aujourd’hui dans les faits au Parlement après le passage éphémère de ministres communistes sous les gouvernements Mauroy et Jospin . Cette expérience politique s’est traduite par une déception massive des milieux populaires qui maintenant ne votent plus ou très peu , ce qui favorisent la Droite et l’extrème-droite sur le plan électoral . Voilà où nous en sommes après plus de 44 ans de réformisme du capitalisme dit Français . Je pourrais ajouter d’autres raisons comme la fin de l’URSS et le développement de la Chine mais je laisse à d’autres camarades de contribuer à l’enrichissement de cette analyse un peu lapidaire de ma part .

Conclusion :" Il n’est jamais trop tard pour bien faire" car cette crise exponentielle du capitalisme mondialisé nous permet de voir que le "réformisme" n’a jamais apporté quoi que ce soit aux masses populaires à part quelques grains à moudre momentanés. Le temps historique a validé la nécessité d’une option dite "révolutionnaire" pour transformer la société durablement comme la bourgeoisie a su le faire en 1789 en liquidant la société féodale . Le moment est venu de liquider la société capitaliste pour construire activement la société communiste intelligemment en évitant les erreurs dramatiques commises en URSS et autres pays de l’est . Le Réformisme a mené la France au déclin , nous ne pouvons plus le tolérer .

Bernard SARTON , section d’Aubagne



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
18 décembre 2014 - 22h06

" Déclin "... est ce le mot juste ? Il n’ y a jamais eu autant de riches !... et de pauvres !!! en France. En fait plus que "déclin" il faudrait dire " ébullition " " explosion " "explosion mal contrôlée " explosion anti-sociale ( contre les salariés, contre les pauvres ) ! En fait les riches montent ! Ils sont en pleine ascension, en plein "trip". Ils semblent ne pas avoir le vertige ! Ils sont plein d’arrogance, de mépris, d’indifférence pour les pauvres qu’ils jettent dans la misère. Ce sont les pauvres qui déclinent - dans leur bien-être - qui s’enfoncent douloureusement dans une misère de plus en plus grande, de plus en plus dure à vivre. Mais les courbes peuvent s’inverser. Comme toutes les courbes. Et les sommets d’arrogance atteints par les riches peuvent les ramener au très-bas, au point de non-retour, s’il y a révolte, si et seulement s’il y a combat des riches contre les pauvres ; plus précisément si le combat entre les riches et les pauvres se développe et commence à attaquer cette arrogance des riches. Nous attendons tous ce sursaut général, solidaire, profondément social, contre les bourreaux du peuple.



La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
19 décembre 2014 - 07h50 - Posté par NOCTURNE

Il n’est jamais trop tard pour bien faire" car cette crise exponentielle du capitalisme mondialisé nous permet de voir que le "réformisme"

ILn’y a pas de crise , il y’ a le système capitaliste dont le réformisme est un pilier.


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
19 décembre 2014 - 17h28 - Posté par

Il faut prendre en compte cette stratégie de la bourgeoisie dont le réformisme est un des piliers comme tu le dis . Il y a quand même "crise" du système productif des moyens de production et d’échanges avec la fin de la sidérurgie , du textile et autres secteurs comme les raffineries et les industries chimiques . Aujourd’hui le secteur agricole est attaqué dans l’agro-alimentaire et l’élevage particulièrement . Ce secteur performant de tradition en France prend l’eau de toutes parts à cause de l’Europe avec son dumping social et la concurrence asiatique et amérique latine , avec en plus le TAFTA des Etats-Unis en cours de discussion "secrète" à Bruxelles .

La crise du capitalisme met aujourd’hui à mal le compromis social-démocrate mis en application après les évènements de 68 avec la complicité de l’UMP-PS et des syndicats réformistes comme la CFDT . Le manque de jugement et d’analyse par le PCF et la CGT après 68 sur le rapport de force entre la bourgeoisie affaiblie et le mouvement populaire a conduit à cette alliance électorale mortifère avec les sociaux-démocrates au nom de la soi-disante efficacité de "l’union de la Gauche" prônée par Thorez depuis 36 . Nous avons vu où ça nous a conduit ...

L’autocritique de cette période commence à peine à s’élaborer , d’où le retour aux analyses marxistes qu’on aurait jamais dû mettre de côté . Des penseurs comme Badiou remette à jour l’idée communiste qui a failli en URSS , lucien Sève est de nouveau écouté , d’autres penseurs économiques comme Sapir et les économistes atterrés retrouvent de l’audience et de l’intérêt . Le chaos capitaliste est plus que jamais insupportable .

La "prison idéologique" que la bourgeoisie impose depuis des dizaines d’années par l’intermédiaire de ses médias caporalisés commence à avoir des failles . Les cerveaux populaires ne sont plus bardés de certitudes et le réveil des luttes en Europe le prouve . Cela étant dit les militants révolutionnaires doivent en tirer les leçons et se mettre au diapason de ce réveil .

Le Réformisme doit être enterrer sans regret et la remise en cause du compromis avec le Patronat MEDEF doit cesser immédiatement par une relance révolutionnaire absolument nécessaire même au prix de violences calculés comme on sut le faire "les Bonnets rouges" et les militants de Sivens . Préparer la grève insurrectionnelle est d’une urgence salutaire pour les travailleurs et le Pays . La mort politique de L’UMP-UDI et du PS permettra d’isoler les fascistes du FN qui se nourrissent justement de l’incapacité de ces officines électorales de la bourgeoisie . 75% des français ne votent plus par déception et désespoir , il n’y a que les luttes plus radicales pour les remobiliser .

Bernard SARTON


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
19 décembre 2014 - 18h21 - Posté par

Le RPR-UDF(maintenant UMP) et le PS se sont succédé au pouvoir pour asseoir ce réformisme jusqu’à aujourd’hui sans interruption

Il ne manque pas quelqu’un ?

Le RPR-UDF et le PS-" ???" se sont succédé....

Qui se cache derrière mes " ???" ?
Qui en 1981 et en 1997 a participé à une majorité avec le PS ?
Qui aujourd’hui participe aux majorités départementales et régionales avec le PS ?

Un parti jouant à gauche du PS le même rôle que le PRG à sa droite : un appareil qui sert de supplétif.


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
19 décembre 2014 - 19h10 - Posté par

Je critique justement cette participation avec le PS qui est désastreux pour le mouvement révolutionnaire . La prochaine période va voir éclater ces majorités départementales et régionales par l’échec électoral . C’est ce que nous annonce toutes les élections partielles .

D’ailleurs l’échec massif des élections municipales , à part quelques endroits comme à Paris , a démontré aux militants du PCF-FDG qu’il fallait enterrer toute alliance avec le PS-PRG . Un militant du PG au cours d’une réunion préparatoire aux prochaines cantonales nous a dit de laisser "mourir" le PS . Je crois qu’il a raison car la caste bourgeoise qui le dirige le tient en laisse étroitement malgré les Montebourg-Lienemann-Filoche-Hamon-Filipetti .... Paix à leurs âmes ...

Bernard SARTON


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
19 décembre 2014 - 23h04 - Posté par NOCTURNE

Il y a quand même "crise" du système productif des moyens de production et d’échanges avec la fin de la sidérurgie , du textile et autres secteurs comme les raffineries et les industries chimique

Ces secteurs (sidérurgie ,textile ,etx ) ne sont pas en crise. Ils se sont déplaces
ailleurs dans le cadre de la mondialisation capitaliste.

Le capitalisme n’est pas en crise `.Il arrive au bout de son système qu’il ne maitrise plus
.La fin du colonialisme et les pays immergeants sont un frain a la continuité de son développement.
Nayant plus autant de grain a piller au tiers monde, pour nous le reverser, il devient de plus en plus agressif dans les pays dit développer.

Un prolétariat combatif n’aurait pas meilleure occasion pour l’abattre, MAI !!!


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
20 décembre 2014 - 13h30 - Posté par

le systéme capitaliste fonctionne sur le cycle crise/reprise et cela depuis sa naissance.
il n’y a donc pas crise du systéme,mais phase de crise.
je lis histoire populaire des états unis de Zinn et voici ce qu’il raconte sur la crise de 1893:642 banques ont fait faillite ; 16 000 entreprises firent faillite,sur 15 millions de travailleurs 3 se retrouvèrent au chomage !!
c’était il y a plus d’un siecle !!
déjà on aurait pu dire crise systémique !
et pourtant le systéme s’en remis et repartit de plus belle et en 2014 certains recommencent avec "la crise"
Non pas de crise plus grave et quasi terminale du capital,seulement un autre cycle .


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
20 décembre 2014 - 13h45 - Posté par NOCTURNE

Non pas de crise plus grave et quasi terminale du capital,seulement un autre cycle
Donc d’après toi le développement du capitalisme ne porte pas en germes les
éléments de sa destruction.
C’est grave car s’il se régénère en permanence avec sa même puissance, s’il nous aide pas un peu par son épuisement personnel, ALORS ON N’EST PAS PRES DE LE VAINCRE .
On se pend aujourd’hui ou on attend encore un peu.


La France en déclin ...A cause du réformisme , Pourquoi ?
20 décembre 2014 - 17h25 - Posté par

Le débat sur crise systémique,cris du capital ou phase de crise du capital est une chôse,la création en son sein d’une classe qui peut être porteuse d’une sortie révolutionnaire sur une humanité débarassée de toute oppression et exploitation ,une autre.
il se régénére en permanence depuis sa naissance ,depuis 5 ou 6 siecles,avec des dizaines de cycles crise/reprise et chaque fois toujours plus fort ,car plus concentré.
mais parallellement le mouvement en son sein même du prolétarait se renforce graduellement ,avec reculs et avancées .
il y a donc espoir mais jamais certitude rien n’est acquis,je ne crois pas en une victoire inéluctable du prolétariat à bréve échéance ,même pas en un siecle..

Comme tu dis on n ’est pas prets de le vaincre.
alors comme Spartacus,je me bats,je lutte et le ne lache rien,et j’ai une rage contre tout ceux qui rétardent la lutte ou la sabote style FDG ou Le paon et le systéme qui le permet dans un autre genre.
la lutte de classe est un élément de la compréhension de l’histoire des hommes oui mais pas le seul,et c ’est du coté de l’évolution aussi qu’il faut aller chercher et la séléction des comportements altruistes en est peut être qu’à ses débuts,le chacun pour soi étant encore dominant.





les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On m'a dit que j'ai trois idoles : le Christ, Marx et Freud. Ce ne sont que des formules. En fait, ma seule idole est la réalité. Si j'ai choisi d'être cinéaste, en même temps qu'un écrivain, c'est que plutôt que d'exprimer cette réalité par les symboles que sont les mots, j'ai préféré le moyen d'expression qu'est le cinéma, exprimer la réalité par la réalité. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite