Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Il aime la police

de : azard
vendredi 19 décembre 2014 - 11h09 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Manuel Valls à Rennes. Les manifestants écartés, huit interpellations [vidéo]

Avant la visite de Manuel Valls, des manifestants hostiles au Premier ministre se sont rassemblés jeudi soir à Rennes, bouclée par un important déploiement de police. Huit personnes ont été interpellées.

Hélicoptère, CRS, canon à eau... La forte présence policière jeudi soir dans le centre-ville de Rennes a surpris les passants qui sortaient du travail ou finissaient leurs courses de Noël.

Rassemblement hostile à Manuel Valls

Il s’agissait pour les forces de l’ordre de prévenir tout débordement en marge du rassemblement prévu place de la mairie, à 18 h 30, pour protester contre la venue de Manuel Valls à Rennes.

Peu avant 19 h 30, une centaine de de personnes étaient rassemblées devant l’hôtel de ville, dans le calme.

200 manifestants

Empêchés de remonter vers le haut de la place, les manifestants ont pris la direction des quais, pour rejoindre la place de Bretagne.

Dans le cortège, environ 200 personnes, scandant des slogans hostiles au Premier ministre et dénonçant les violences policières.

Rennes. Un fumigène allumé dans le cortège de la manifestation anti-Valls.
Rennes. Un fumigène allumé dans le cortège de la manifestation anti-Valls. | Photo : Ouest-France.

Gaz lacrymogènes

Ne pouvant pas accéder à la place des Lices, les manifestants sont repartis vers le mail François-Mitterrand.

Les forces de l’ordre ont fait en sorte de les empêcher de retourner vers le centre-ville :

Bloqués rue Vaneau

Vers 20 h 30, une centaine de manifestants se sont retrouvés bloqués rue Vaneau, artère perpendiculaire au mail François-Mitterrand, où des gaz lacrymogènes ont été tirés par la police.

Le calme est rapidement revenu. Les manifestants, pris en étau, ont attendu plusieurs heures que les forces de l’ordre les laissent quitter les lieux.

Rennes. Le cordon de CRS, rue Vaneau.
Rennes. Le cordon de CRS, rue Vaneau. | Photo : Ouest-France.

Huit interpellations

Selon des chiffres communiqués vendredi matin par la préfecture, huit personnes ont été interpellées, certaines en possession d’armes : Taser, poing américain, pierres... Cinq personnes sont en garde à vue.

Visite vendredi matin

Manuel Valls, qui a passé la journée à Brest, assistera vendredi matin à la signature du décret de création de la métropole rennaise et inaugurera le tunnelier qui creusera la deuxième ligne du métro.

Son avion a atterri à l’aéroport de Rennes Saint-Jacques peu avant 19 h ce jeudi :

Important dispositif policier

Ce jeudi soir, quelque 400 policiers étaient déployés à Rennes :

Bus à l’arrêt

Vers 19 h, des dizaines de bus ont été bloqués, autour de la place de la République, en raison du fort déploiement de forces de l’ordre :

http://www.ouest-france.fr/manuel-v...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Il aime la police
19 décembre 2014 - 18h38

Il va amener encore plus de CRS que Sarkozy quand il allait se promener !

Ce sont eux les vrais intermittents du spectacle ! Payés par nos impôts.

Quand ils bossent, c’est pour nous taper sur la tête et nous estropier...

Bientôt à la maison, ils vont jouer les papa-noël, distribuer la 1ère matraque en

plastique au fils aîné ( s’il a été sage), un tonfa au second ( qui le repassera

peut-être à maman. Cela lui fera penser à son mari parti au front !).

Cette année encore, les primes de papa garniront les Rangers placées sous le

sapin... Quel beau métier !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite