Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai

vendredi 20 avril 2018 - 11h43 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 68.4 ko

Réaliser le nombre politique.

Le nombre frappe les esprits. Une manifestation nationale, de masse, n’est pas juste « une manif de plus ». C’est une démonstration de force. C’est pourquoi elle est un objectif en soi – même si elle n’est en fait qu’un objectif intermédiaire.

Pour réaliser le nombre, dans la rue, il faut un week-end. Beaucoup, entendant l’initiative du 5 mai, se sont inquiétés qu’elle ne vienne que beaucoup trop loin. S’ils savaient comme nous le pensons aussi.

Mais, posé l’objectif de la manifestation de masse, qui fait tout le sens de cette initiative, il suffit de prendre un agenda et de constater. 21 avril : trop tôt pour la logistique d’un tel événement. 28 avril : jour de grève des cheminots, pas de trains pour acheminer vers Paris.

L’un et l’autre (21 et 28) au surplus en pleine vacances de printemps parisiennes. Première date réaliste : le 5 mai.

Mais alors pourquoi pas le 1er mai ? Parce que ce sont les confédérations qui organisent les 1er mai et qu’elles les organisent locaux. Le nombre, lui, appelle la concentration. De viser après le 1er mai expose alors à la critique d’être à la remorque du calendrier de la CGT.

D’autres sont aussi catégoriques : c’est bien de remorque qu’il s’agit, mais celle de la FI. Pour désamorcer les traqueurs de récupération, le mieux sera peut-être de leur dire que l’idée même est conçue pour être récupérée. Mais récupérée par tous, ce qui signifie par personne.

Toutes les organisations, politiques, syndicales, associatives, sont invitées à se l’approprier – pourvu qu’elles soient capables du discernement minimal et d’accepter de se fondre dans un ensemble plus vaste qu’elles.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
20 avril 2018 - 16h06 - Posté par Thomas

Sans vouloir polémiquer, lors de la manif du 19 avril, un tract soi-disant unitaire a appelé à un rassemblement le 13 mai, signé par un peu de tout.
Il n’y aurait pas une volonté de casser les mouvements en sachant très bien qu’il y en avait une le 5 mai et qu’ils auraient pu s’y associer ?
Tous uni derrière moi mais pas derrière les autres, voilà les combats d’aujourd’hui.
La ment table !



Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
21 avril 2018 - 11h43 - Posté par erou

C’est dès décembre 2017 que le Mouvement pour la rupture avec la Cinquième république et l’Union européenne a ouvert la perspective d’une manifestation nationale, unitaire (il s’est adressé en ce sens à toutes les organisations ouvrières et démocratiques), de masse le 13 mai, cinquante ans après le 13 mai 68 qui a vu des centaines de milliers de travailleurs et jeunes manifester aux cris de "10 ans, De Gaulle, ça suffit !"
Le mot d’ordre proposé est " 1 an, Macron, ça suffit ! Dehors !", ce que ne proposent pas Ruffin, Mélenchon, Hamon, Laurent...., Est-ce un hasard ? Faut-il donc attendre 2022 et préparer en attendant une reconstitution d’une "unité des gauches" comme le fait Besancenot au cas où la classe ouvrière et la jeunesse balaieraient ce "bel édifice" !
La manifestation du 13 mai est d’ores et déjà soutenue par le POID (site internet "la Tribune des travailleurs"), le groupe La Commune, nombre de militants et sympathisants PCF, Insoumis, Génération.s, PS, ex-PS, NPA...

Tous à Paris, place de la République, 14 h, le 13 mai 2018 !


Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
25 avril 2018 - 00h27 - Posté par Davesnes

Vous croyez que ça va aider à la mobilisation si chaque groupuscule rajoute sa petite manifestation ?


Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
20 avril 2018 - 16h57 - Posté par Raymond H

Ce serait trop demander aux syndicats combatifs, aux associations de masse et aux partis de gauche (non pas le PS !!), de se réunir une bonne fois pour toute pour arrêter un calendrier d’actions et des mots d’ordre unificateurs ??
Notre dispersion fait les beaux jours de Macron-Médef.
Bien sûr aux prolétaires de fixer les mots d’ordre via leurs instances de lutte.



Frédéric Lordon : et voilà le sens du pari du 5 mai
21 avril 2018 - 02h58 - Posté par Davesnes

Il n’y a rien à attendre des bureaucrates syndicaux. Pourquoi croyez-vous que les syndicats + le MEDEF s’appellent des partenaires sociaux ? Ça ne vous choque pas le terme de "partenaires" ? Ce n’est pas pour rien qu’on entend les leaders syndicaux déclarer tous en cœur "on fait du syndicalisme, pas de la politique". Comme si c’était sale d’avoir une démarche politique et comme si il était interdit aux syndicats d’avoir un projet de société. Il faut se rappeler l’esprit de la Charte d’Amiens qui visait à la fois la défense des revendications immédiates et quotidiennes, et la lutte pour une transformation d’ensemble de la société en toute indépendance des partis politiques et de l’État.
Les syndicats réformistes, dont la CGT, n’ont retenu que "l’indépendance des partis politiques". L’indépendance de l’état, ils préfèrent oublier que c’était au programme car ils vivent tous des subventions publiques. C’est d’ailleurs la principale raison qui fait qu’ils n’ont pas trop envie que ça change vraiment. Faut bien payer les permanents.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite