Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

"Qui est le plus barbare ?"

de : Hélène2
jeudi 14 juillet 2005 - 13h58 - Signaler aux modérateurs

"Qui est le plus barbare ?", écrit un musulman en colère LE MONDE | 14.07.05 | 12h21 • Mis à jour le 14.07.05 | 12h21

Le quotidien britannique de centre-gauche, The Guardian a publié mardi 12 et mercredi 13 juillet deux "commentaires" signés par deux musulmans qui éclairent les raisons de la sourde colère qui monte dans les communautés musulmanes et favorise le recrutement des "djihadistes" prêts à passer à l’action. Pour les deux auteurs, l’invasion de l’Irak a joué et joue encore un rôle déterminant dans cette colère. Salim Lone, ancien porte-parole de la mission des Nations unies en Irak, est en colère. "Oui, les terroristes sont barbares" , écrivait-il mardi. "Mais il ne faudrait pas oublier les crimes contre l’humanité récemment commis à Falouja, Nadjaf, Qaïm, Jénine et dans les villages et les montagnes d’Afghanistan. Qui est le plus barbare ? (...) Pour chaque Occidental tué par des terroristes musulmans depuis la fin de la guerre froide, au moins cent musulmans sont morts dans les guerres et les occupations perpétrées par l’Ouest."

"Né et élevé dans le Yorkshire", comme il le souligne lui-même en rappelant que trois des quatre auteurs présumés des attentats de Londres venaient de cette région anglaise, Dilpazier Aslam, journaliste stagiaire au Guardian , rappelait mercredi que 2 749 personnes ont été tuées dans les attaques du 11 septembre 2001. "Pour découvrir le coût de la "libération" des Irakiens, note-t-il, il faut multiplier ce chiffre par huit. Et encore, vous êtes encore loin du minimum estimé, de 22 787 civils tués à ce jour." "Mais maintenant que Londres a été touchée par le terrorisme, il n’est pas "cool" de dire cela", écrit Dilpazier Aslam. Les Britanniques se demandent : "Pourquoi nous ?" "Même interrogation chez les mères irakiennes tandis que les "dommages collatéraux" augmentent de jour en jour en Irak", assène l’auteur.

"NE FAITES PAS DE VAGUES"

"Les deuxième et troisième génération de musulmans [immigrés au Royaume-Uni] n’ont pas l’attitude silencieuse et la retenue de leurs anciens. Nous sommes beaucoup plus impertinents dans nos opinions et on se moque de savoir si elles vont ou non faire des vagues. Les jeunes musulmans britanniques n’en peuvent plus de ces soi-disant "leaders communautaires" qui restent silencieux tandis que monte la colère dans les rues. Je suis allé prier dans une mosquée de Leeds récemment pendant le mois de ramadan (...). Il y avait des centaines de gens, beaucoup originaires d’Irak. Pas un mot de l’imam sur Falouja [la ville irakienne qui venait d’être écrasée par l’armée américaine]".

"Pour l’Aïd, à la fin du ramadan, poursuit Aslam, je suis allé prier à Sheffield. La plupart des gens présents étaient furieux de ce qui se passait en Irak. Là encore, pas un mot de l’imam." Il faut arrêter cela, conclut Dilpazier Aslam. "Car l’attitude du "ne faites pas de vagues" de nos anciens ne veut pas dire que l’agitation décline, elle signifie au contraire qu’elle montera jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible de la contenir."

Patrice Claude Article paru dans l’édition du 15.07.05


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite