Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

En France aussi, les Italiens votent

de : Gaël De Santis
lundi 6 mars 2006 - 14h23 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 70.9 ko

de Gaël De Santis

Pour la première fois cette année, les émigrés italiens pourront avoir leurs propres parlementaires. Mercredi dernier, Refondation communiste, qui participe à la coalition de gauche Unione, a tenu un meeting électoral à Paris.

Didier Bourg, responsable de la section PCF de Rambouillet, a repris sa nationalité italienne il y a quelques mois. De parents italiens, il voulait voter contre Berlusconi lors des prochaines élections législatives, le 9 avril. Le Parti de la refondation communiste (PRC), qui fait partie de la coalition de gauche l’Unione, emmenée par Romano Prodi, organisait mercredi soir un meeting pour présenter ses candidats dans les locaux de la fédération parisienne du PCF.

Grâce à la loi du 27 décembre 2001, pour la première fois l’émigration italienne aura ses propres représentants au Parlement à Rome : 12 à l’Assemblée nationale et 16 au Sénat (1).

"Le gouvernement Berlusconi a été le plus long depuis l’après-guerre, entame la secrétaire fédérale pour le Benelux du PRC, Nora Tagliazucchi. Cinq ans qui ont détruit l’Italie de tous les points de vue." Le ton est donné. Loi Bossi-Fini qui criminalise l’immigration, loi 30 qui multiplie les types de contrats précaires, loi Moratti qui sape l’enseignement public, réforme électorale qui favorise son propre parti, intervention militaire en Irak. Dans la salle parisienne, tout le bilan de Silvio Berlusconi est passé en revue. "Il existe maintenant en Italie une "crise de la quatrième semaine’’. En fin de mois, les statistiques notent un effondrement des dépenses alimentaires fondamentales", explique le secrétaire international de Refondation Gennaro Migliore.

Et d’en appeler à voter pour les candidats du PRC afin que l’Italie « retire ses troupes du sol irakien » et que « la lumière soit faite sur les exactions de Gênes ». Lors du G8, le 20 juillet 2001, Carlo Giuliani, vingt-trois ans, avait été tué par les carabiniers. Des centaines de personnes sont encore poursuivies par la justice italienne pour « conspiration contre l’ordre économique de l’État », le libéralisme. Même son de cloche pour Fernanda Marrucchielli, Italienne qui a fait le choix de s’engager en France. Elle est la seule conseillère municipale communiste de nationalité étrangère de Paris. « Battre Berlusconi, ce n’est pas seulement pour l’Italie. Cela nous renforcerait contre le gouvernement français, contre toutes les politiques néolibérales et populistes », analyse-t-elle.

Quel rôle pour les candidats issus de l’émigration ? Anna Picardi, candidate au Sénat et résidente en Allemagne, explique que les politiques de droite instrumentalisent les Italiens de l’étranger. Ils les conçoivent comme une communauté soudée au service de la mère patrie, alors que, selon cette enseignante, « il existe des situations diverses, liées au pays d’accueil, à la classe sociale ». Si elle devenait parlementaire, elle aurait « la sensibilité de ceux qui ont vécu la situation » d’émigré.

Le candidat à l’Assemblée nationale Alberto Sipione, infirmier, voit sa candidature comme le moyen de prolonger son activité militante « à la base », lui qui s’est engagé en Sicile contre la Mafia et se bat pour le droit de vote des étrangers en Suisse où il réside. C’est promis, les candidats issus de l’émigration, forts de leur expérience et de leur compréhension, représenteront au Parlement les Italiens de l’étranger, mais aussi les étrangers d’Italie. Et si la gauche est élue, les communistes devront « perturber pour construire », afin que les 280 pages du programme de l’Union ne soient pas oubliées par les éléments modérés de la coalition.

(1) Pour savoir comment voter : http://www.bellaciao.org

http://www.humanite.fr/journal/2006...

JPEG - 91.5 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite