Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un homme a mordu un chien
de : Gideon Lévy
samedi 7 octobre 2006 - 08h23 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 15.1 ko

de Gideon Lévy

Dans toute leçon inaugurale de journalisme, on apprend ceci : un chien a mordu un homme, on n’a pas une histoire ; un homme a mordu un chien, on a une histoire. Aux yeux des Israéliens, un homme a mordu un chien à Gaza : ce sont des Palestiniens qui tuent des Palestiniens et pas, comme d’habitude, des Israéliens qui tuent des Palestiniens. Dès lors Gaza devient notre centre d’intérêt médiatique.

Subitement, une douzaine de tués à Gaza constitue une histoire en ouverture d’éditions et des images terrifiantes et sanglantes en provenance de la Bande de Gaza deviennent une marchandise journalistique âprement recherchée. Jamais une douzaine de Palestiniens tués n’avaient eu droit à une couverture pareille. Cela fait belle lurette qu’on n’a plus montré, chez nous, d’ambulances palestiniennes déchargeant cadavres et blessés. On parle maintenant chez nous d’ « escadrons de la mort » et de « cellules d’assassinats », mais, Dieu nous garde, pas des nôtres : celles-là, ce sont celles du Fatah, qui menacent d’assassiner les dirigeants du Hamas.

Le fait qu’Israël assassine quasi quotidiennement des militants du Hamas et du Jihad est comme oublié. On nous a même parlé d’une école qui a fermé à cause des incidents violents mais quand avez-vous entendu parlé des écoles qu’Israël a bombardées ?

Plus de 300 Palestiniens ont été tués dans la Bande de Gaza par l’armée israélienne depuis l’enlèvement du soldat Gilad Shalit, et pour la plupart d’entre eux, c’est à peine si on nous en a parlé à la télévision. Pendant des mois, l’armée israélienne se déchaîne dans la Bande de Gaza, assassine, bombarde en faisant appel à la force aérienne et à l’artillerie, et c’est à peine si les images et les sons nous en parviennent sur les écrans. La plupart des habitants de Gaza n’ont pas d’électricité depuis qu’Israël a bombardé la seule centrale électrique de la Bande de Gaza, mais ce n’est pas considéré comme une histoire, ça. Pas plus que les enfants innocents tués ou blessés, dont certains resteront à tout jamais paralysés et sous assistance respiratoire ; ni la terrible misère économique ; ni les monceaux d’ordures qui traînent à cause des grèves des travailleurs qui n’ont pas reçu leur salaire du fait du boycott imposé par Israël et le reste du monde. Gaza ne nous intéressait pas, en dépit du fait que la mort et la destruction étaient semées par l’Armée de Défense d’Israël, au nom de tous ceux qui regardent cette télévision qui est la nôtre.

Hier, le blocus médiatique a été levé. Tout à coup est apparu que Gaza avait une voix, une voix qui parle même un hébreu pas mauvais, et un déluge de compte-rendus faits par des journalistes et des hommes politiques palestiniens a submergé l’écran. Chaque programme d’actualités se trouvait son Mohamed chéri pour raconter ce qui se passe. Pourquoi ne les a-t-on pas interviewés auparavant, quand Israël tuait des Gazaouis ? Si j’avais été un journaliste palestinien, j’aurais, avec tout le respect, raccroché le téléphone au nez de ceux qui téléphonaient de la part de la télévision : où étiez-vous avant ça ? Même Shlomi Eldar, après un silence prolongé, a été retiré de la naphtaline où l’avait placé sa rédaction et il est retourné faire rapport depuis Gaza.

Derrière ce comportement honteux, les messages médiatiques sont transparents : regardez ces êtres bestiaux, comment ils tuent leurs frères ; regardez ce peuple, à la veille d’une guerre civile, ou peut-être en pleine guerre civile, alors pensez : est-ce avec lui que nous ferons la paix ? Avec la conclusion habituelle : il n’y a pas de partenaire. Mais même dans l’assaut médiatique d’hier, les vraies questions n’ont pas été posées : qu’est-ce qui a entraîné ces heurts sanglants et quelle part y a Israël ? Un million et demi d’habitants sont enfermés dans une énorme prison, la plupart sans revenus, au bord de la famine, désemparés devant les brutaux assauts israéliens venant de la mer, du ciel et de la terre ferme, avec un gouvernement impuissant, essentiellement à cause du boycott dont il fait l’objet depuis qu’il a été élu lors d’élections démocratiques. Les compte-rendus d’hier étaient marqués d’une feinte candeur parfaitement scandaleuse.

Les Ministres Amir Peretz et Benjamin Ben Eliezer ainsi que le chœur des commentateurs ont insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une affaire interne palestinienne. Vraiment ? Personne n’a posé de questions sur la responsabilité d’Israël dans cette affaire interne-là. Que pensions-nous qu’il se passerait à Gaza, bouclé et ensanglanté ? Israël a réalisé une expérience sur des êtres humains sans l’accord du « Comité supérieur d’Helsinki » [comité instauré par la Déclaration d’Helsinki concernant l’expérimentation portant sur l’être humain - NdT]. Israël a emprisonné des centaines de milliers de personnes dans une cage, il les a affamés, bombardés, et maintenant venez voir ce qui leur est arrivé. Cet effrayant reality show a réussi exactement comme prévu et la chose la plus attendue s’est produite : les prisonniers ont commencé à s’entretuer. Sauf qu’à la télévision, on ne nous a pas parlé de l’expérience mais uniquement de ses résultats.

Haaretz, 4 octobre 2006

www.haaretz.co.il/hasite/spages/770...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Un homme a mordu un chien
7 octobre 2006 - 14h32

Pas une affaire intérieure palestinienne

Amira Hass

publié le jeudi 5 octobre 2006.

L’expérience a réussi : les Palestiniens s’entretuent. Ils font ce qu’on attendait d’eux à la fin de cette longue expérience, dont l’intitulé est : que se passe-t-il lorsque l’on emprisonne 1,3 million de personnes sur un territoire fermé, comme des poulets dans un poulailler moderne ?

http://bellaciao.org/fr/article.php...



> Un homme a mordu un chien
7 octobre 2006 - 22h41 - Posté par

Merci Gidéon. Tu es un grand bonhomme.


> Un homme a mordu un chien
8 octobre 2006 - 10h42 - Posté par

dommage vous avez répondu avant moi, !oui c’est un grand journaliste honnêteje lui ai envoyé un mail en septembre il a pris le temps de me répondre. et pour tout dire moi qui suis une "activiste" pour la reconnaissance des droits- de tous les droits-pour le peuple palestinien je traque ses écrits depuis des années les conserve jalousement, il me réconcilie avec ce que peut avoir de bon un journaliste comme lui.

sam


> Un homme a mordu un chien
8 octobre 2006 - 23h51

Les bourreaux ont toujours adoré le moment du spectacle ou les victimes commencent à se déchirer entre-elles ; c’est même pour le vrai pervers le début de la jouissance...Cela devient vraiment interessant GAZA ! L’imbécile manipulé regarde le cadavre, c’est le gardien qui doit être mis sous les projecteurs et répondre de ses actes.Merci M LEVY
Jacques RICHAUD






Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
1 commentaire
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite