Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La laïcité doit s’imposer par le dialogue plutôt que par le rejet

de : La Croix
vendredi 16 février 2007 - 02h07 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Chaque semaine, La Croix propose à l’un des candidats de s’exprimer sur la place de la religion dans le débat public Pour Marie-George Buffet, le repli communautaire naît moins du refus de la laïcité que de la violence sociale

Quelle est votre vision de la laïcité, quel rôle attribuez­ vous aux religions dans le débat public ?

MARIE-GEORGE BUFFET : Je suis pour que toutes les pensées phi­ losophiques, toutes les religions puissent exister et s’épanouir sans que la République soit sous la tutelle d’aucune. Les religions peuvent évidemment jouer un rôle dans le débat, notamment en insistant sur leurs valeurs. Mais il y a aussi des droits qui s’appli­ quent pour tous. Par exemple, le droit pour la femme à la maîtrise de son corps est un droit reconnu dans notre pays et j’espère qu’il le sera un jour dans tous les pays européens. Les religions n’ont pas à remettre en cause ce droit.

Quelle portée accordez-vous à un texte comme « Qu’as-tu fait de ton frère », publié par l’Église catholi­ que à l’occasion des élections ?

Lorsque l’Église catholique s’élève contre la chasse aux enfants, cela compte dans l’opinion. Cela témoi­ gne que la résistance à cette chasse aux familles et aux enfants traverse de larges pans de notre société. Cela donne évidemment beaucoup de force à ceux qui se mobilisent, car cette voix représente quelque chose dans la conscience politique des Français. La religion catholi­que fait partie, qu’on le veuille ou non, de la tradition de notre pays. Sa parole, même si elle n’influence plus de la même façon la société, reste écoutée et entendue

Sentez-vous une montée du com­ munautarisme en France ?

La société est violente et cette violence sociale est souvent niée. Par exemple, ceux qui se plaignent de l’usure du travail à la chaîne ont le sentiment que la plupart des gens font mine de croire que ce travail à la chaîne n’existe plus ! C’est cette souffrance sociale qui peut conduire à l’intégrisme, à la recherche d’un groupe qui per­ mette d’exister. Ce besoin d’appartenance existait aussi hier, qu’il passe par une paroisse ou une cellule du Parti communiste…

Certes, mais la situation est bien différente aujourd’hui.

Ceux qui hier s’engageaient dans leur pa­roisse ou au PCF – et parfois les deux à la fois – étaient tournés vers les autres. Maintenant beaucoup s’enferment dans le communauta­risme comme dans un refuge. Ils ne cherchent nullement à changer la société. Ils sont un peu comme les Témoins de Jéhovah qui disaient aux gens des cités : ne votez pas, il n’y a rien à changer dans le monde réel. Cela revient à vouloir se construire un petit paradis avec son petit groupe sans essayer de faire bouger l’ensemble du monde. C’est un renoncement. Voilà bien l’enjeu de la période qui vient : si la politique donne le sentiment qu’elle ne peut plus rien, alors le risque est grand que ceux qui souf­ frent se replient vers la recherche de refuges artificiels

Comment l’islam peut-il trouver sa place en France ?

La création du Conseil français du culte musulman (CFCM) est un dé­ rapage, à l’exact opposé de ce qu’il faudrait faire. Que les musulmans s’organisent, c’est bien ; mais c’est leur affaire. Cela ne peut pas être la représentation officielle, orga­ nisée par l’État, d’une partie de la population. Pour faire avancer les choses, je propose d’abord d’arrêter de stigmatiser l’islam. On ne parle de cette religion que pour la montrer du doigt, à travers l’islamisme, mais ce n’est tout de même pas la seule religion à avoir ses intégristes.

Pensez-vous qu’il faille modifier la loi de 1905 pour accompagner l’installation de l’islam ?

Il est vrai que l’islam n’a pas encore trouvé sa place sur notre territoire. Cela dit, je ne pense pas que toucher à la loi sur la laïcité soit la solution. D’ailleurs, je remarque que ce n’est pas une revendication majoritaire chez les musulmans. Il y a d’autres façons pour les collec­ tivités d’aider l’islam sans toucher à la laïcité. L’argent public n’a pas à soutenir telle ou telle religion. Je pense qu’il ne faut pas traiter l’islam différemment des autres religions, au risque d’ajouter une discrimination à d’autres. Le nom, le lieu ou vous habitez, la ligne RER que vous utilisez… tout cela constitue déjà la triple ou la qua­ druple peine, comme me le disait récemment une femme. Arrêtons donc avec ces stigmatisations car c’est cela qui conduit un individu à s’enfermer dans un groupe en considérant le reste de la société comme un ennemi.

Faut-il des règles pour imposer la laïcité dans les lieux publics ?

Il faut une pratique de la laïcité dans tout ce qui relève de l’espace public : l’école, l’hôpital, les services publics, mais aussi partout dans les entreprises où il y a contact avec le public. Cela ne concerne pas que le voile, mais tous les signes religieux. Mais la laïcité doit s’im­ poser par le dialogue plutôt que par le rejet et c’est pour cela que je n’ai pas voté la loi sur les signes religieux à l’école. Qu’on le veuille ou non, cela a été ressenti comme une loi contre le voile, contre les femmes voilées. Bien sûr, en tant que femme, avec mon itinéraire, je vis le voile comme une blessure. Je me demande toujours si la femme qui le porte est contrainte. Cela, il faut évidemment l’empêcher, mais il y a aussi des femmes qui font le choix du voile. Les femmes ne sont pas des individus inaptes à choisir, à se défendre.

Si c’est leur choix, je le respecte Comment peut-on combattre les tentations communautaristes ?

Si nous vivons ces problèmes de communautarisme et d’intégrisme, ce n’est pas parce que des gens ont pensé qu’il fallait attaquer la laïcité. C’est la société telle qu’elle est qui produit ce repli. Pour défendre la laïcité, il faut donc s’attaquer aux causes et faire en sorte que des hommes et des femmes ne soient plus amenés à chercher dans l’in­ tégrisme la place qu’on leur refuse ailleurs. Reparlons des droits, de l’égalité pour chaque homme et chaque femme quelles que soient sa religion ou sa philosophie. Alors, là, la laïcité s’épanouira.

La Croix du 15 février 2007


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La laïcité doit s’imposer par le dialogue plutôt que par le rejet
17 février 2007 - 00h08

à Ploërmel dans le Morbihan, la statue de Jean-Paul II a été installée récemment sur un lieu public (la place Jean-Paul II) et avec une partie de financement public, en infraction avec la Loi de 1905.
Ce soir, en conseil municpal ; la majorité conduite par le maire Paul Anselin a accepté le don d’une nouvelle statue "offerte" par le sculpteur milliardaire, d’origine Georgienne, Zurab Stereteli.
Cette fois-ci il s’agit de la "statue de St-Georges terrassant le dragon", toujours sur un lieu public et toujours avec des fonds publics.
Informations complémentaires sur le site suivant :

http://collectif-anti-statue-ploerm...



sympa, mais...
19 février 2007 - 20h34

Les religions peuvent évidemment jouer un rôle dans le débat, notamment en insistant sur leurs valeurs. Mais il y a aussi des droits qui s’appli­quent pour tous. Par exemple, le droit pour la femme à la maitrise de son corps est un droit reconnu dans notre pays

Peut-on débattre de tout avec tout le monde ? Non, sans doute. Par exemple, la bioéthique. Sur l’IVG, sur la recherche sur les embryons et les foetus, les positions des catholiques (des plus conservateurs à Mgr Gaillot inclus) ne sont absolument pas compatibles avec les options prises depuis 30 ans et plus. Je ne vois pas ce que les cathos savent/peuvent dire dans un débat sur le clonage à part "pas d’accord" et je ne vois de quoi on peut débattre avec des gens qui refusent le principe même.

Autrement dit, pour débattre il faut qu’il y ait un socle commun (ce qui fait que Besancenot peut débattre avec Bové ou Buffet, mais pas avec de Villiers - c’est un exemple). En matière de bioéthique il n’y a pas de base commune entre (par exemple) le Comité Consultatif d’Ethique d’une part, et les catholiques d’autres part. Les uns pensent qu’un foetus peut devenir un être humain, les autres pensent que c’est déjà un être humain. Tant qu’on n’est pas d’accord sur ce point, on ne peut pas être d’accord sur ce qu’on peut en faire... ou pas.



La laïcité doit s’imposer par le dialogue plutôt que par le rejet
22 février 2007 - 02h48

Bonjour,

Je me permets une petite rectification. Je suis Témoins de Jéhovah depuis 24 ans, mes parents l’étaient avant moi et même certains de mes grands-parents. Je peux donc vous affirmer que nous n’interdisons pas du tout aux gens de voter, d’ailleurs je vote moi-même.

Amicalement,

YD







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite