Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Pas d’années pour Sarko !

de : ichlo
dimanche 6 janvier 2008 - 17h32 - Signaler aux modérateurs

Cent et quelques bananes d’augmentation des salaires et traitements présidentiels est le fruit d’une République de démocrates transformés en monarques adoubés du pouvoir absolu.

« De l’huître, de l’huître que diable
Ils erraient à sapiner
Noëls en avalanches comme chaque année… »

Quel cadeau estimera-t-il encore nécessaire que la France lui octroie pour ses étrennes le Président Sarkozy ? Le sacrifice des précaires, des mal logés, des sans-abri ? L’accroissement irréversible du taux de suicide ou une crise climatique qui plongerait le pays en une énorme plaque de verglas ce qui, on le sait bien, relancerait d’une manière considérable le marché de l’automobile bien qu’on commence à vendre des centrales nucléaires presque tous les jours… Un séjour gratos en Égypte pharaonique au frais de son copain milliardaire Bolloré ?

Des cadeaux pour tous le monde alors ? Assurément le Président Sarkozy n’est pas prêt de mettre ce slogan sur la table de la démocratie et permettre ainsi également aux allocations des Rmistes doubler, les salaires des militaires augmenter, la paye des instituteurs s’élever à la juste valeur de leur travail, la rente des retraités se multiplier par deux et sortir nombreux d’entre eux de la mouise ; tout comme il faudrait rehausser le sort financier des cheminots, des petits employés pour tourner la page d’une année sacrifiée sur l’autel du capitalisme et en entamer une nouvelle sur la bases d’une meilleure égalité dans les rémunérations !

Plus qu’une dizaine de facultés et quelques lycées qu’on s’acharne à faire taire mais qui poursuivent leur mobilisation au sujet de la loi Pécresse prometteuse de liberté et de responsabilité (LRU) mais pompeusement décryptée comme étant synonyme de main mise capitalistique dans l’enseignement et l’éducation… Coût du sort lorsque maintenant il faut s’attendre à ce que l’instruction dépende du marché de l’uranium depuis que Sarkozy avoue avoir trouver les cinq milliards en question pour financer l’enseignement supérieur rien qu’en vendant à l’étranger trois pour cent du marché d’EDF ; a-t-il prévu aussi des licenciements en sus là-dessus ? ? Vous voyez le tableau !

Au lieu d’un engagement de l’Etat on constate une totale conversion au mode de rentabilité capitaliste avec tout ce que cela comporte comme laissés pour compte… Ce n’est pas à coups de millions que la matière grise va augmenter et si l’on vous fait encore croire que le niveau monte ce n’est pas tant de l’intellectuel qu’il s’agit mais d’un indice de marchandisation sur une échelle de servilité - toujours capitaliste elle - et d’abnégation envers un système qui désormais se confond avec une pensée unique complètement asservie à l’idéologie dominante d’un état d’épuration…

De là à engager des mesures répressives à l’égard des étudiants et lycéens contestataires comme l’administration a si bien su le faire pendant le CPE il n’y a qu’un pas alors que de contestations il s’agirait plutôt d’autres perspectives car « le savoir n’est pas une marchandise à vendre » inscrit sur des banderoles de manifestants est plus qu’une proposition mais bien une mise en garde et ce ne sont pas les pratiques déjà connues dans le Quartier Latin lors des heures noires des descentes de l’OAS qui les feront taire face à l’ogre capitaliste…

D’ailleurs à ce propos il n’empêche en rien de voir défiler des étudiants transfrontaliers (Allemands & Français) dans la capitale européenne de Strasbourg au rythme des « eins, zwei dreï, lass die Kultur frei ! » ou encore du « ah ! Anti-Anticapitalista ! » ; mais ça les technocrates de Schengen ne le comprennent pas, voués qu’ils sont à la culture rentabilisée et à l’économie de marché… Puissent ces mouvements issus d’une minorité agissante devenir un jour majorité rugissante !

de
http://les-epines.over-blog.com


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite