Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Tous ensemble samedi 24 !

jeudi 22 mai 2008 - 17h41 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 79.1 ko

APPEL des fédérations de l’éducation

(FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education, SUD Education), de la FCPE, l’UNEF, l’UNL, la FIDL et des associations complémentaires (la JPA, la Ligue de l’Enseignement et les CEMEA)

Les fédérations de l’éducation (FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Education, SUD Education), la FCPE, l’UNEF, l’UNL, la FIDL et les associations complémentaires (la JPA, la Ligue de l’Enseignement et les CEMEA) se félicitent du succès du développement de l’ensemble des mobilisations, notamment de la journée de grève du 15 mai.

Les organisations dénoncent l’absence de vraies réponses du ministre de l’Education Nationale et du gouvernement aux revendications et exigences exprimées.

L’annonce d’un projet de loi imposant un service d’accueil des élèves le jour de grève par les communes et la remise en cause des conditions d’exercice du droit de grève constituent une diversion et une véritable provocation.

Les organisations signataires rappellent leurs exigences d’un service public de qualité qui permette par une autre politique éducative et budgétaire de transformer l’école et de mettre en place des dispositifs pédagogiques et de soutien innovants.

Elles rappellent leur opposition aux milliers de suppressions de postes, à la multiplication des heures supplémentaires et au développement de la précarité qui ont des conséquences néfastes sur la qualité du service public de l’éducation nationale et dans l’enseignement agricole public.

Elles rappellent que le projet de programmes pour le premier degré traduit une vision passéiste et rétrograde de l’école ainsi qu’un recul pédagogique et didactique. Il a été très largement contesté par les personnels, les formateurs, les chercheurs et les parents.

Les organisations rappellent leur exigence d’une réforme des lycées concertée ayant pour objectif la réussite de tous les élèves et permettant le maintien et l’amélioration des voies générales, technologiques et professionnelles, à l’opposé des logiques purement comptables portées par le gouvernement.

Elles demandent au gouvernement de prendre la mesure du mécontentement et de l’inquiétude exprimés.

Elles appellent à poursuivre et amplifier les mobilisations en cours au plan national et local.

Faisons du samedi 24 mai une grande journée nationale de manifestations qui réunissent tous les acteurs de la communauté éducative : parents, enseignants et personnels de l’éducation, associations complémentaires, lycéens, étudiants.

Elles envisageront ensemble très rapidement les suites à donner si le gouvernement ne prend pas en compte attentes et revendications.

CEMEA, FCPE, FERC-CGT, FIDL, FSU, JPA, Ligue de l’Enseignement, SGEN-CFDT, SUD Education, UNEF, UNL, UNSA Education.

Le 20 mai 2008


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Tous ensemble samedi 24 !
22 mai 2008 - 19h53

L’annonce d’un projet de loi imposant un service d’accueil des élèves le jour de grève par les communes

Avez-vous pensé que le personnel rattaché au "service d’accueil des élèves" pourrait aussi faire grève ? C’est de la réquisition ou quoi ?



Tous ensemble samedi 24 !
23 mai 2008 - 09h34 - Posté par

Mais c’est bien cette pseudo réquisition qui est également dénoncée !
Par ailleurs l’appel est pour ce SAMEDI
Vous connaissez beaucoup d’élèves ayant cours les samedis après midi ? !


Tous ensemble samedi 24 !
23 mai 2008 - 18h28

Tu sais on meurt aussi les samedi et les dimanches, j’ai même entendu dire que des enfants naissent pendant ces deux jours



Tous ensemble samedi 24 !
25 mai 2008 - 17h32 - Posté par lilouchka

Les grèves le samedi ont un bon côté : elles permettent à de nombreux élèves impliqués d’y aller alors qu’ils ne pourraient pas en temps normal à cause des heures d’absences (qui se comptent aujourd’hui en semaines pour certains vu le nombre de manifestations, blocus et autres actions isolées).

Bref. ça me fait doucement sourire de voir l’UNL et surtout la FIDL lancer un appel pour la manifestation d’hier ...
Un coup ils demandent aux lycéens d’arrêter, se contentent d’une solution bidon (heures de soutien en ZEP dans les lycées ... qui va les faire ces heures de soutiens si autant de profs sont supprimés et qu’ils ont déjà un nombre important d’heures supplémentaires obligatoire ?) et voyant que le 15 mai il y avait du monde, ils sont revenus comme si de rien n’était et se disent plus mobilisés que jamais, prêts à lutter jusqu’au bout. La bonne blague !

Sans oublier qu’ils sont persuadés de représenter l’ensemble des lycéens et quand M. Darcos fait des propositions, il ne convoque que ces deux syndicats. Ils arrêtent la lutte, on devrait arrêter. Ils reprennent, on devrait reprendre. De nombreux lycéens suivent les directives de la FIDL sans trop savoir pourquoi. Pourtant, une grande majorité des lycéens ne sont pas adhérents, alors pourquoi suivre leurs décisions ? La colère des lycéens ne se limite pas à ces deux syndicats ... Pendant qu’ils hésitaient à reprendre ou non, les lycéens se sont fortement divisés mais à côté les actions se sont multipliées, permettant de voir que malgré tout il y a encore des gens prêts à s’investir pour leurs opinions et qui ne se limitent pas à suivre le troupeau.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite