Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le 18 février est déja plié !!! Passons directement au 19 mars

de : Slovar
mardi 17 février 2009 - 15h05 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Lorsqu’on demande à brûle-pourpoint aux français, qui est le Ministre du travail, la très grande majorité vous répond : Xavier Bertrand.

Le "gentil" Xavier étant partit chercher 500 000 militants pour l’UMP tout en faisant la quête pour ses SMS et autres outils de communication, le grand chef du social, aujourd’hui c’est Brice Hortefeux.

Comment ça, "Ah non pas lui" ? D’abord, c’est trop tard pour le regretter et puis, dans la mesure où nous sommes à 24H00 de la grande négociation entre les syndicats (patrons et salariés) et le gouvernement, il est normal que celui qui s’exprime sur le sujet soit ... Raymond Soubie.

Mais c’est qui celui là, vont encore dire les français ?

Raymond Soubie est le conseiller social de Nicolas Sarkozy (un de plus)

JPEG - 78.5 ko

Biographie parue dans Le Point (extraits)

Les ors de la République, il les pratique depuis le gouvernement Chaban-Delmas et ils ne l’impressionnent plus. Le coeur du pouvoir, il en maîtrise tous les rouages depuis qu’il a conseillé Chirac et Barre à Matignon pendant tout le septennat de Giscard. ... / ... Inconnu du grand public, Soubie est pourtant depuis plus de trente ans « la » référence des relations sociales.

Jeune énarque, il savait se faire entendre d’André Bergeron (Force ouvrière), qui l’appelait « Raymond la Science » Pour ceux qui l’ignorent, André Bergeron, qui dirigeait FO, était celui qui votait tous les textes que lui présentaient le CNPF (ancêtre du MEDEF) et que Coluche avait brocardé dans un sketch où il disait :

"F.O., voilà un syndicat qu’il est beau ! F.O., le syndycat qu’il vous faut ! C’est un syndicat qu’est très bien parce qu’il est le plus petit. C’est celui qui fait le moins grève... donc, on gagne plus. Quand on est obligé, on la fait, parce que sans ça, ça se verrait... Mais c’est toujours nous qu’on reprend le boulot le plus vite, hein ! Je vois à mon usine on est sept. C’est le plus petit, comme syndicat, c’est le plus petit. Alors il est un peu sur la corde raide. Si il penche trop du côté des ouvriers, les patrons payent plus. Et puis si il penche trop du côté des patrons, ça va finir par se voir ! Vu que c’est eux qui payent, et c’est pas le but de la manoeuvre ! Bon parce que vous comprenez, les syndicats ils sont un peu dans une situation délicate ! Des fois, j’entends des ouvriers qui disent : "Oh mais, tout ça, les syndicats sont complices !" C’est pas vrai ! pas tous ! La plupart, mais pas tous ! ... / ... Intégrale du sketch

"Il menait des discussions secrètes avec Jacques Moreau, apparatchik d’une CFDT prête à rompre avec la culture de l’affrontement pour celle de la négociation. ... / ...

De discuter, au plus fort des grèves de 1995, à la fois avec Marc Blondel et Alain Juppé et d’être couvert d’éloges par les deux hommes. « Il sait garder un secret. Lorsqu’il promet de faire passer un message, il le fait. C’est un homme avec qui vous pouvez être en désaccord complet, mais en qui vous pouvez avoir totalement confiance », confie un responsable syndical qui a d’ordinaire la dent particulièrement dure ... / ...

Cet art subtil de la diplomatie, Soubie l’a mis au service de tous les grands dossiers sociaux de ces dernières années. Le changement de statut de GDF, la privatisation de France Télécom, la mutation d’Air France, la réforme des retraites de 2003... Le « gourou » du social en a même fait un très rentable business. ... / ... Le meilleur connaisseur des relations syndicats-patronat décide de devenir son propre patron et de monter sa boutique. Elle s’appellera Altedia. Objet : le conseil en ressources humaines, l’accompagnement social des restructurations d’entreprise. Savoir-faire : quand un patron et les syndicats d’une entreprise ne parviennent plus à sortir d’un dialogue de sourds, c’est à lui qu’il faut faire appel pour déminer la situation ... / ...

Douze ans après sa création, avec 600 salariés et 90 millions de chiffre d’affaires, Altedia est devenu le premier cabinet conseil en ressources humaines et conseille la plupart des entreprises du CAC 40, mais aussi les gouvernements lorsqu’ils ont une réforme à faire passer. « En devenant chef d’entreprise, il a refusé de perdre son sens de l’Etat et son côté grand commis de l’Etat, confie sa femme, Danielle Deruy, cofondatrice avec lui d’Altedia. En 2003, lorsque le gouvernement nous a confié le soin d’expliquer la réforme des retraites aux Français, il ne s’agissait pas d’un contrat comme un autre. Raymond voulait absolument faire comprendre cette réforme aux Français. » ... / ... En revendant son entreprise pour plus de 100 millions d’euros au groupe Adecco (le numéro un du travail temporaire), Soubie a fait fortune ... / ...

Pour faire court, nous devons à cet homme : Le changement de statut de GDF, la privatisation de France Télécom, la mutation d’Air France, la réforme des retraites de 2003. C’est à dire qu’on a attribué à tord à des ministres (Fillon par exemple) la paternité de réformes réalisées en réalité par un cabinet conseil en ressources humaines. E

En toute logique, Brice Hortefeux et sa palanquée de collaborateurs et conseillers spéciaux (qui nous coûtent la peau des fesses - En voila des économies à faire Monsieur le Président !!! ) fera semblant demain d’avoir les coudées franches et des idées à revendre

Alors, quelles sont les propositions que Monsieur Soubie a savamment laissé filtrer à l’AFP ?

PARIS (AFP) — La réunion sociale du 18 février à l’Elysée aboutira à "des décisions" mais aussi à des "processus de négociation" afin d’"aider les victimes de la crise et d’introduire plus de justice", a déclaré dimanche Raymond Soubie, conseiller social de Nicolas Sarkozy.

"Il va y avoir deux types de sorties : des décisions et des annonces sur un certain nombre de thèmes, des processus d’examen et/ou de négociations sur un certain nombre de sujets, qui devront se dérouler dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois", a-t-il déclaré, lors de l’émission "Dimanche Soir Politique" sur France Inter-Le Monde-iTélé.

Le 18 février, "on va proposer les pistes que le président a proposées lors de son intervention du 5 février, examiner" celles des syndicats et du patronat, a ajouté M. Soubie. "Comment arriver à trouver des solutions concrètes pour les chômeurs totaux, chômeurs partiels, jeunes, c’est l’objet même de la réunion", selon lui.

"Les gens ont le sentiment que le partage des richesses est inéquitable", c’est "parfois légitime, et c’est la raison pour laquelle", les "objectifs" de la rencontre "c’est aider les gens qui sont victimes de la crise" et "introduire dans le système plus de justice", a-t-il précisé.

A la question de savoir si le gouvernement pourrait dégager plus que 1,4 md d’euros pour des mesures sociales, le conseiller a répondu : "c’est à discuter mercredi".

M. Soubie a estimé qu’"il y aura clairement des sujets sur lesquels on pourra trouver ensemble des pistes et d’autres sur lesquels il y aura désaccord", soulignant que "les syndicats ont un rôle de négociation mais aussi de contestation".

 Sur le Smic, "la question est : faut-il ou non l’augmenter (...) si l’on veut protéger l’emploi" avec des PME "en situation extrêmement difficiles", a-t-il jugé, ajoutant : "On va en discuter".

 Concernant la répartition des profits, réclamée par M. Sarkozy, "il y a des instruments en place, il faut que les différents partenaires les utilisent et c’est ce qu’on va regarder mercredi", a dit le conseiller en notant qu’actuellement, "sept à huit millions de personnes accèdent" à l’intéressement et à la participation ... / ...

Monsieur Soubie, vous pouvez le constater, utilise la technique bien connue des communicants qui consiste à ne rien affirmer alors que les décisions sont déjà prises : "On va proposer des pistes" "introduire plus de justice" "Il y aura des sujets d’accord et de désaccord" "pour le SMIC : "on verra ... " pour la répartition", le vieux serpent de mer gaulliste de la participation "pourra être évoqué" et enfin, si la réunion se termine (ce dont nous sommes certains) par un fiasco, la responsabilité en incombera de toute façon aux syndicats de salariés qui ne veulent pas comprendre la situation économique.

Lorsqu’on sait que le MEDEF a d’ores et déjà déclaré : " Une négociation : Sur quoi ? Sur quels sujets ? " (voir Slovar du 12 février 2009) et que sa seule préoccupation est d’obtenir un peu plus de liberté pour licencier : "La présidente du Medef, Laurence Parisot, a proposé ce jeudi aux organisations syndicales d’entamer une "délibération sociale", moins formelle qu’une négociation, sur une nouvelle modernisation du marché du travail, qui pourrait inclure une réforme du droit de licenciement. L’objectif, selon "Le Figaro", serait triple : rendre les licenciements économiques plus rapides, les sécuriser juridiquement pour limiter les recours devant les prud’hommes et permettre aux entreprises de licencier avant même d’être en difficulté financière ... / ...

On comprends mieux comment on va essayer de balader les salariés et leurs syndicats. Néanmoins, la nouvelle mobilisation du 19 Mars, devrait être en cas d’échec à la dimension des problèmes qui touchent tous les français. Même si le bon Monsieur Soubie déclare trouver : "pas du tout anormal" que les syndicats aient lancé la mobilisation du 19 mars, mais, pense qu’ elle est "déconnectée de ce qui va se passer mercredi"

On est en droit de lui répondre que dans peu de temps, il est probable que les français se passeront des syndicats et partis politiques pour demander eux mêmes une meilleure justice dans la répartition des profits et là, les jolies phrases et écrits ne serviront plus qu’à faire des cocottes en papier.

Donc RDV le 19 mars et ... plus si affinités

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Crédit montage

Tropic@lBoy



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le 18 février est déja plié !!! Passons directement au 19 mars
17 février 2009 - 15h11 - Posté par momo11

Brassens aurait pu chanter,le 18 fevrier aujourd’hui je m’en fout.momo11



Le 18 février est déja plié !!! Passons directement au 19 mars
17 février 2009 - 15h47 - Posté par JP

C’est fou comme le texte passe bien en disant que l’on va trouver des solutions à la crise tant que l’on écrit pas clairement qu’il s’agit de trouver une alternative à la réforme qui brade l’économie au bénéfice exclusif du Capital.

La crise ne fait que rajouter aux ruines des bribes d’économie solidaire qui avaient été arrachées au capital, c’est tout. M..de alors, Je craque.

Il faut reformuler et reformuler encore devant tout le monde les propos de ces Diafoirus qui trompent le monde afin que la population sache pour quoi lutter et contre qui lutter.



Le 18 février est déja plié !!! Passons directement au 19 mars
17 février 2009 - 16h29

Soubie voilà le genre de chacal avec lequel vont négocier toute honte bue nos chers dirigeants de confédérations. Lubrifiez, lubrifiez comme disait l’IUMM, il en restera toujours des traces.



Le 18 février est déja plié !!! Passons directement au 19 mars
17 février 2009 - 19h12 - Posté par

On est en droit de lui répondre que dans peu de temps, il est probable que les français se passeront des syndicats et partis politiques pour demander eux mêmes une meilleure justice dans la répartition des profits et là, les jolies phrases et écrits ne serviront plus qu’à faire des cocottes en papier.

Donc RDV le 19 mars et ... plus si affinités

C’est on ne peut plus net.

Alors voilà, ça tient de quoi que des types comme Soubie, au lieu d’être conseillers auprès des travailleurs, préfèrent courir la gueuse, oh pardon, courir défendre les intérêts des riches auprès du pouvoir en place ? J’imagine que Chérèques se reconvertira lui aussi, mais auprès de Parisot.

Slovar, t’as raison : la suite !

Il n’en sortira rien de bon pour nous demain, c’est Parisot qui l’a dit la semaine passée. Le 18, demain sera juste un jour pour "poser le diagnostic" de la situation. La belle jambe que ça nous fait ! comme si le "diagnostic" allait remplir tout d’un coup nos portes monnaie, ou nos assiettes et nous rendre la vie meilleure !


Le 18 février est déja plié !!! Passons directement au 19 mars
17 février 2009 - 20h54

Mais apres le 18 y’aura t’il vraiment le 19. Qestion a se poser par les temps qui courrent........






Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite