Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Goldman Sachs a-t-elle déjà oublié la crise ?

lundi 13 juillet 2009 - 17h43 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

La banque américaine ouvre mardi le bal des résultats trimestriels des banques sur fond de polémiques sur sa politique de bonus et ses liens avec le pouvoir.

Business as usual chez Goldman Sachs ? La banque américaine, qui devrait ouvrir le bal des trimestriels bancaires par des profits importants, mardi 14 juillet en début de journée, fait l’objet de critiques acerbes outre-Atlantique, où elle est accusée de revenir aux pratiques d’avant la crise. Plus de 2 milliards de dollars

Des sources de marché ont fait état ces derniers jours de profits prévisionnels de plus de 2 milliards de dollars pour la banque dirigée par Lloyd Blankfein. Cela serait davantage qu’au premier trimestre (1,8 milliard), où Goldman Sachs avait pourtant déjà largement battu les prévisions du marché, et autant que les pertes essuyées au dernier trimestre 2008, pour la première fois depuis son introduction en Bourse. La banque a remboursé mi-juin les 10 milliards de dollars qu’elle avait reçus du gouvernement américain dans le cadre du plan de renflouement des établissements financiers, après avoir été jugée suffisamment capitalisée à l’issue des "stress tests". Depuis le début de l’année, son titre a gagné environ 69% à Wall Street. Selon les mots de l’agence Reuters, elle se retrouve pourtant, avec cette publication de résultats, "dans une situation très difficilement gagnante" : "si ses résultats sont trop bons, des critiques pourraient pointer des prises de risques excessives et l’adoption d’un modèle proche de celui des fonds spéculatif, qui pourrait la rendre vulnérable aux bourrasques du marché. S’ils déçoivent, des investisseurs pourraient se plaindre qu’elle n’est pas à la hauteur de sa réputation d’être plus agressive et intelligente que ses rivales". "Geithner travaille pour Goldman Sachs"

Autre souci à prévoir, le fait que ses bons résultats pourraient s’accompagner d’une politique de bonus à nouveau très généreuse. Ces dernières semaines, la presse a évalué, calculs d’analystes à l’appui, à 18 à 20 milliards de dollars le montant des rémunérations variables que Goldman Sachs serait prête à verser cette année. Soit 650.000 à 700.000 dollars par salarié, le double du chiffre 2008 et un chiffre proche de celui -record- de 2007. Et qui explique pourquoi le New York Times s’interrogeait ce lundi sur la façon dont la bonne santé apparente de la banque, "à la fois respectée et injuriée à Wall Street", serait perçue par le grand public.

Dans un récent article très remarqué du magazine Rolling Stone, l’éditorialiste Matt Taibbi a accusé Goldman Sachs d’avoir été au cœur de toutes les récentes bulles spéculatives (internet, immobilier...) et l’a qualifiée de "gigantesque vampire accroché au visage de l’humanité, s’agrippant à ses veines pour pomper n’importe quoi qui ressemble à de l’argent".

Parfois surnommé "Government Sachs", la banque est également régulièrement épinglée pour ses liens avec le pouvoir politique : début juin, elle a recruté l’ancien président de la SEC, Arthur Levitt, en qualité de conseiller, alors qu’en mai, Stephen Friedman, le président du conseil d’administration de la Banque de New York, avait dû démissionner à cause des liens qu’il entretenait avec le groupe. Robert Rubin et Henry Paulson, tous deux anciens secrétaires au Trésor sous des administrations de couleur politique différente, ont eux pour point commun d’avoir fait une partie de leur carrière chez Goldman Sachs. Et il y a un peu plus d’une semaine, Paul Craig Roberts, un ancien haut fonctionnaire du Trésor, accusait l’actuel titulaire du poste, Timothy Geithner, de "travailler pour Goldman Sachs"...

http://www.challenges.fr/actualites...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Goldman Sachs a-t-elle déjà oublié la crise ?
13 juillet 2009 - 18h06

Aucune traduction integrale disponible, celle du net automatique est indigeste.. ? :

Goldman Sachs, la grande machine à bulles, par Matt Taibbi I / II (VO)

« Des actions Internet à la hausse du pétrole, Goldman Sachs a organisé toutes les grandes manipulations des marchés depuis la Grande Dépression et s’apprête à recommencer », écrit Matt Taibbi dans le magazine Rolling Stone. Cette banque qui symbolise à elle-seule l’emprise de Wall Street sur la société et la vie politique américaine est une gigantesque machine extrêmement sophistiquée, dit-il, qui a largement concouru à diriger la richesse utile accumulée par la société vers une série de bulles spéculatives dont elle a favorisé l’apparition et qui ont provoque la ruine de millions de foyers américains, au seul profit de quelques investisseurs fortunes.

De tech stocks à prix élevés de l’essence, Goldman Sachs a conçu toutes les grandes manipulations de marché depuis la Grande dépression - et ils sont sur le point de le faire à nouveau.

par Matt Taibbi, Rolling Stone, juillet 2008

http://contreinfo.info/article.php3...

Goldman Sachs, la grande machine à bulles, par Matt Taibbi II / II (VO)

« Des actions Internet à la hausse du pétrole, Goldman Sachs un organisé toutes les grandes manipulations des marchés depuis la Grande Dépression et s’apprête à recommencer », écrit Matt Taibbi dans le magazine Rolling Stone. Dans cette deuxième partie, il aborde le rôle de l’établissement dans la spéculation pétrolière et la mise en place du plan Paulson de sauvetage des banques.

par Matt Taibbi, Rolling Stone, juillet 2008

http://contreinfo.info/article.php3...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite