Soutenez Bellaciao
  Newsletters
  Agenda
  Commentaires
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Bellaciao version texte pour mobiles   |   Accueil  |   Qui sommes-nous ?   |   Souscription  |   Liens  |   Contact  |   Recherche
Suite à des actes de malveillance, les contributions "sous proxy" (anonymisers, TOR...) ne seront plus validées, et ce quel que soit le contenu du message.
Nous effacerons les messages à caractère diffamatoire, injurieux, xénophobe, sexiste, les menaces, la pub commerciale et politique... et quand un commentaire est effacé, les messages qui y répondent le sont aussi !
Evitez de publier des infos personnelles : adresse, téléphone...

En réponse à :

Le théologien Zapata : La théologie de la libération réconcilie marxisme et christianisme.

4 octobre 2008 15:36, par François Pellarin
Ce que propose la Théologie c’est le retour du religieux et de la sur-exploitation des peuples. Zapata veut effacer le marxisme en le remplaçant par la religion,le christianisme.Et,bien évidemment,en disant aux pauvres qu’ils doivent accepter leur condition car ils seront dans un monde meilleur après la mort. Cela fait 2000ans qu’on nous bassine avec ces conneries et donc,2000ans qu’on nous parle des évangiles ;on voit ce que cela donne. À tous les curetons et autres gourous je dis :nous,nous appliquerons le MARXISME et rendez-vous dans 2000 (...)


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Elle [la philosophie] fait sienne la profession de foi de Prométhée : "Je hais tous les dieux." Cette profession de foi est sa propre devise qu'elle oppose à tous les dieux du Ciel et de la Terre qui ne reconnaissent pas pour divinité suprême la conscience que l'homme a de soi. Karl Marx