Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

un sondage donne sarko devant hollande

mardi 13 mars 2012 , par tutur - Contacter l'auteur - 24 coms

Selon un sondage Ifop pour Europe 1 à paraître demain, le président candidat Nicolas Sarkozy passe en tête pour la première fois des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle, en recueillant 28,5% contre 27% pour son principal rival, le socialiste François Hollande.

En troisième place, la candidate du Front national, Marine Le Pen, recueille 16% des intentions de vote, suivie par François Bayrou (MoDem) à 13%. Le candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, confirme sa percée en confirmant son score à deux chiffres (10%).

Au second tour, l’écart se ressert entre le favori des sondages, François Hollande, qui obtient 54,5% des intentions de vote, et Nicolas Sarkozy, dont la courbe s’établit désormais à 45,5%.

http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/03/12/97006-20120312FILWWW00720-sondage-sarkozy-passe-devant-hollande-au-1er-tour.php

Mots clés : Médias-Presse-Sondages / Présidentielle 2012 /

Messages

  • Non... C’est pas vrai ? c’est à ce point là... Faut faire quoi alors NO TUTUR ?

    Carland

  • Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ...

    • Marre de toutes ces conneries ! Si le nabot est élu ce sera avec la classe ouvrière, les chômeurs, les retraités à bas salaires ect... Hélas on ne peut rien contre la connerie humaine. J’ai milité toute ma vie. Si ce scénario devait se produire j’abandonne tout. On ne peut pas forcer les gens à vivre décemment et à penser à leurs enfants.

    • La seule chose à abandonner c’est de voter et prendre en mains nos vies pour la "consacrer" à la mise en oeuvre du bien commun.En tant qu’anarchiste je suis"pour une révolution radicale et globale,à la fois économique,sociale et politique ;pour détruire la société fondée sur la propriété privée ou étatique des moyens de production et de consommation ;pour la suppression de toutes les formes d’exploitation,de hiérarchie,d’autorité".Je suis, avec les anarchistes,partisan" d’une société organisée d’une manière beaucoup plus rationnelle et logique que la jungle capitaliste ou les dictatures marxistes-léninistes.Il s’agit, dans une société libertaire,non pas de gouverner les hommes mais d’administrer les choses au profit de la collectivité tout entière".Avec eux je veux construire une société libre sans classes ni état,sans patrie ni frontières,avec comme objectifs:l’émancipation des individus,l’égalité sociale,économique et politique ;la liberté de création ; la justice ;l’éducation libertaire et permanente ;l’organisation sociale sur les bases de la libre fédération des producteurs et des consommateurs(autogestion) ;la démocratie directe ; ;une économie tournée vers la satisfaction des besoins ;l’écologie ;la libre union des individus ou des populations ;la liberté d’expression ; la libre circulation des individus".Voila de quoi mettre en cause tout abandon de la lutte.

    • Moi aussi j’en ai marre. La connerie humaine est sans limite. c’est vrai. Pourtant, (et même si nous ne pourrons jamais tous les convaincre, il faut vivre avec ça), d’autres sont prêts à reprendre le flambeau. La vie ne s’arrête pas après nous, la vie continue et ceux qui nous suivent ont besoin de nous. Tellement de choses à apprendre, à comprendre, à faire. Ce n’est pas un jeu sans fin. Une utopie ne se construit pas en une seule vie. Il faut pouvoir accepter cela.
      Régis

  • L’essentiel c’est le "je triomphe " ( après le " Sarkozy me facilite le travail") de Mélenchon qui n’arrête plus de dire que Sarko lui vole son programme !

    A ce degrés de nombrilisme on ne peu qu’applaudir le mitterrandocrate !

    • Tu veux dire donc que Mélenchon "travaille" bien pour Sarkozy, non ? ;-)))))))))))))

    • Je veux tout simplement dire qu’à jouer les plus malin avec Sarko on se plante grave !

      Quant à " travailler pour Sarko " je laisse cela au PCF ( Besancenot "produit médiatique pour affaiblir la gauche de gouvernement et faire le jeu de Sarkozy" disait l’Humanité en mars 2009 , cela ne contrarié pas Mélenchon alors !).

      Quant à en prendre plein la gueule , sous Mitterrand et Jospin c’était le pied pour les prolos ?

      Je rappelle aux amnésiques professionnels que c’est sous Mitterrand que la part salariale dans la valeur ajoutée a le plus reculée !!! . que c’est avec Fabius que l’impôt des plus nantis a le plus baissé !

      TOUT cela et bien d’autres avec le soutien de Mélenchon !

    • Bonjour,

      Un peu de lecture à tous :

      Qu’est ce que les LUMIERES ? E.KANT de 1784 pour y voir plus clair.

      Hasta luego amigos

  • Les sondages "gouvernent" la France !
    On en a marre de ceux - ci !
    Nous verrons bien qui, à l’issue des 2 tours sera en tête.

    C’est vrai que les instituts de sondages font vivre bon nombre de personnes !
    Mais on s’en tape !
    Tout est basé sur les statistiques et les sondages dans n’importe quel domaine
    ça nous gave !
    Qui que ce soit qui l’emportera, il faudra toujours se battre pour lutter contre la crise financière internationale du systême capitaliste.
    SARA DURA come disnet les collègues Italiens du Val de Suze !

  • Tout à fait logique puisque SARKOZY n’a presque plus de rival à droite, il ne reste que BAYROU et LE PEN. Le rapport de forces électoral est nettement en faveur de la droite puisque le total des trois atteint 57,5%, mais SARKOZY aura du mal à rassembler tous ces électeurs au 2° tour.

    A l’inverse la progression de MELENCHON se fait au détriment de HOLLANDE, qui doit compter aussi avec JOLY, POUTOU, ARTHAUD.
    Le premier effet de ce sondage pourrait être de raviver un réflexe de "vote utile". Puisque HOLLANDE est seul en mesure de battre SARKOZY autant le placer en tête dès le premier tour. C’est peut-être même sa fonction !

    • bonjour,
      Cette analyse simple me semble tout à fait judicieuse : en effet l’électorat est bien à droite(sarko+lepen+bayrou) mais "la gauche" peut l’emporter.
      Effectivement , si les sondages continuent à donner sarko devant hollande , le vote utile risque de jouer à plein pour Hollande et dans ce cas, la progression de melenchon risque d’en pâtir

    • Surtout que Poutou et Arthaud vont pomper des intentions de vote de JLM !
      Salauds de trotskystes.
      Ils ont fait perdre en 2002 Jospin en 2013 ils vont nuire aux révolutionnaires du bulletin de vote. Ça risque d’être mauvais pour les places dans le futur gouvernement social libéral de Hollande.

    • Salauds de trotskystes. Ils ont fait perdre Jospin en 2002

      C’est uniquement la politique de Jospin qui l’a fait perdre en 2002. Doit-on vous rappeler quelques phrases :

      " mon programme n’est pas socialiste ".
      " l’Etat ne peux pas tout " face à des ouvriers licenciés ou en passe de l’être.

      De plus les trotskystes n’étaient pas les seuls à gauche en 2002, souvenez vous que Chevènement et les Verts étaient également en concurrence à gauche.

      En 2007, notre score au NPA (LCR) était d’environ 4 %. Insuffisants pour faire passer Ségolène : 53% - 47% = 6 !!!

    • Excuse Ferenc je plaisantais bien sur.
      La candidature Poutou officielle ce jour même me réjoui. C’est avec plaisir que je voterai pour lui.
      Sinon puisqu’on en est au petit calcul, devant la menace Sarko, pour ceux qui pensent que le bulletin de vote est l’arme fatale pour combattre la bourgeoisie, qu’ils votent pour Hollande directement au premier tour cela c’est leur logique électoraliste.
      Pour ceux qui pensent que la lutte sociale est bien le moteur de la lutte de classes ils savent ce qu’il faut faire.
      Voter le plus Rouge possible car comme on le dit dans le Sud Ouest ils auront le temps de rosir après les élections et continuer les luttes qui se développent un peu partout en France élection ou pas.

    • Tu oublies un éléments essentiel la perte d’une partie du vote enseignants aprés des mois d’insultes d’Allègre : " les enseignants qui ont 4mois de congés et qui prennent en plus un mois de formation."....qui était alors secrétaire d’état de cet enflure ?

    • Le rapport de forces électoral est nettement en faveur de la droite puisque le total des trois atteint 57,5%, mais SARKOZY aura du mal à rassembler tous ces électeurs au 2° tour.

      Excellente analyse. J’ajouterais même que la France, comme la totalité des pays Euraméricains, a toujours été à droite (et nettement). Il suffit de se pencher sur son histoire depuis 1794 pour s’en convaincre. A vrai dire, les seuls peuples qui affichent jusque dans les urnes une certaine sensibilité "de gauche" sont les sud-américains.

      La question est alors de savoir s’il faut continuer de s’en remettre ad vitam aeternam à "la démocratie-représentative-au-suffrage-universel" pour espérer vaincre le capitalisme ou envisager d’autres méthodes...mais lesquelles ?

  • Ah oui mais avec des arguments comme " Zé peur que sil é réélu , il crève, cot, cot"...c’était prévisible. Ni une ni deux en tête des sondages !

  • Et puis il faut qu’on arrête à cataloguer de Socialiste quelqu’un qui ne fera jamais le Socialisme ! Et pis encore il est franchement contre ! Alors ? Social-démocrate, social traitre, .....? Comme on voudra, mais de grâce autre chose. Pour moi le mot "SOCIALISTE" ne mérite pas d’être usurpé ! J’en ai marre de l’HYPOCRISIE !!!

  • Les stalino-réformistes ne supportent aucune discussion sur un projet révolutionnaire.
    Donc leur argument, c’est toujours : tout ce qui est à ma gauche est payé par la bourgeoisie.

    Au lieu de discuter des tâches pour défendre notre classe menacée en Juin, dans la crise sans précédent qui arrive, par la pire des barbaries.

    Question signatures, le NPA a ramé très très dur. Cela s’est joué au dernier moment.
    Sans avoir d’infos confirmées, il me semble que l’appel récent des ’Objecteurs de croissance" aux maires a du aider. Extrait :

    "...C’est pourquoi je vous demande de porter votre attention et de confier votre parrainage démocratique à la candidature anticapitaliste et antiproductiviste de PHILIPPE POUTOU. Candidat avant tout travailleur, salarié, issu du peuple, celui-ci défend notamment l’accès de tous à des services publics de qualité à égalité sur le territoire, une transition énergétique et écologique qui nous permettrait de sortir du nucléaire tout en luttant contre les gaz à effet de serre, une politique de transport juste et responsable et une opposition aux nombreux grands projets inutiles. Son programme et sa parole ne sont pas suspects de récupération ni de manipulation par les partis dominants et leurs lobbies. C’est pourquoi je vous invite aujourd’hui à recevoir les représentants de ce candidat ou à renvoyer directement votre parrainage dûment complété à son nom au Conseil constitutionnel. Vous apporterez ainsi votre soutien à la diversité démocratique des candidatures et à un programme réellement alternatif."
    (c’est moi qui ai souligné)

  • En matière politique, le patronat et la bourgeoisie sont pour la libre concurrence entre candidats.

    Et il y a forcement des flous car dans cette compétition agricole, les uns et les autres sont invités à trouver des votes populaires.

    Mais ça ne change rien au fond.

    C’est toutefois toujours interessant de voir les mélanges d’aspirations qui existent de façon déformée dans les cadres électoraux, voir sondagiers.

    C’est toujours interessant de voir les reflets déformés des douleurs d’une société trouver de lointains échos tordus dans les élancements électoraux.

    Tordus les sondages ?

    Certainement par le fait même que des masses de pognon sont en cause et que les écuries concurrentes pour emporter le marché ont toutes intérets à faire croire à une marche inexorable vers la victoire.

    On est dans la pure concurrence telle qu’on la connait en matière économique : coups tordus, corruption, batailles idéologiques, etc... Comme quand Dassault veut remporter un marché pour fourguer des avions de chasse à l’Inde, ou d’autres appels de marché.

    Ca ne signifie pas forcement que les sondages soient faux, ils font partie du jeu.

    L’état et le gouvernement sont le vrai parti politique de la bourgeoisie, de sévères débats s’y portent, des luttes sourdes s’y mènent, mais la bourgeoisie n’a pas d’autre réel parti, les UMP, MODEM, PS, etc (le etc est pour éviter de fouetter les JLM), ne sont que des machines électorales mais pas le parti de la bourgeoisie.

    Ce vrai parti politique de la bourgeoisie a montré sérieusement son intérêt par exemple lors du mouvement des retraites où quand Parisot commençait à lâcher mais que Sarko a tenu bon. Il faut bien comprendre cette leçon politique.

    La bourgeoisie elle-même est incapable de s’unifier hors de l’état, ses gourdins et ses think thanks intégrés . L’intérêt collectif de la bourgeoisie se heurte en permanence aux intérêts particuliers de chaque bourgeois, de chaque patron qui ne connait que son égoïsme particulier.

    L’état et son exécutif particulier qu’est le gouvernement et l’appareil parlementaire, ses nomenclaturas tenues en laisse, ses pots de vins à la parole populaire, sont des éléments particuliers et importants de la domination de la bourgeoisie.
    Les hommes et femmes qu’elle y place ont été longuement sélectionnés, ils ont goinfré de la couille de taureau pilée pour améliorer leurs performances, il y a eu des jeux du cirque, de longues épreuves sélectives, chacun a été longuement testé, on saura ainsi que les "grands" candidats ont TOUS été mouillés dans des actes inqualifiables contre noter classe.

    De Hollande à Sarko, de Bayrou à Le Pen, de Melenchon à Villepin, tous ont trempés dans des politiques anti-sociales qui leur collent à la peau et sont tout autant de chantages contre eux à l’avenir.

    Ce système de sélection est un champ qui laisse quelques invités sur les bordures et dans lequel de loin le bruit et la fureur du monde s’y fait ressentir, une classe populaire qui veut punir les uns contre les autres mais sans trouver son chemin trop ample pour passer dans le carcan d’une machine faite pour la bourgeoisie et ses intérets.

    Les sondages ne sont pas forcement truqués dans le sens qu’on pense.

    Et reste que si l’appareil d’état est le véritable parti politique de la bourgeoisie, avec ses gouvernants, ses énarques, ses bourgeois de passage, une machine a formaté ceux qui y entrent sans bouteilles d’oxygène prolétariennes, où est le parti du prolétariat de notre temps ?

    Ce parti nous manque et il est au delà de l’entendement qu’on a d’un parti-machine électorale , il est dans les limbes et a son esprit dans les multiples résistances d’une classe .

    Fortifier cela, lui donner plus de politique, plus d’organisation vers le combat, afin qu’en soi-même, il soit aussi un colosse face au parti de la prédation, voilà la feuille de route.

    Tenez vous la main, prenez la main de votre voisin, faites une chaine de résistance, passez les jeux du cirque pour définir les meilleurs cannibales, les choses sérieuses vont commencer, que nous croyions aux urnes ou que nous n’y croyions pas.

  • Au 28° commentaire, ce con d’AC rendit le titre "dépassé"

     :))

    Un sondage TNS Sofres Sopra Group réalisé après le meeting de Villepinte de Nicolas Sarkozy et diffusé mardi contredit le dépassement de François Hollande par le président sortant en intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle. Selon cette enquête, pour i>Télé, le candidat socialiste est toujours largement en tête (30%, stable) et le président-candidat baisse de deux points à 26% (-2 points). Au second tour, François Hollande l’emporte largement (58%,+1) sur Nicolas Sarkozy (42%, -1).

    Un sondage Ifop pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat publié dans la nuit de lundi à mardi plaçait pour la première fois Nicolas Sarkozy en tête au premier tour (28,5%) devant François Hollande (27%)

    Commentaire :

    La course est très serrée..
    Reste à demander un contrôle d’urines !
    Sont ils dopés ?

    Ce qui expliquerait que P.POUTOU et NathalieArthaud , qui refusent tout contact avec le mari deJeannie LONGO , soient un peu en retard à deux moisdel’arrivée...

    (chutt..amis "gauchisses"...c’est pour sourire et aussi peu sérieux que les feuilletons-sondages !)

     :)
    Marine le pEN explique de son côté qu’ell eest heureuse de rester autour de16 pour cent, un chiffr eporte bonheur, puisque ce futle premier score importantdu NSDP à Munich en 1929

    jean Luc Mélanchon ironise :" Moi le son d’âges du passé ne m’intéresse pas ! Je ne me "shoote" pas ; pour abolir la Capitalisme..je" botte en touche.."

    Certains remarquent que , cependant c’est le PC qui a mis de l’eau dans son vin..,

    FIN de Conn’rie matinale

    A.C

    A.C

Derniers articles sur Bellaciao :