Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Contribution au bilan du processus unitaire
de : NPA 83
vendredi 26 mars 2010 - 18h29 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Les élections régionales passées, il est l’heure de tirer les bilans au sein de la gauche radicale.

On nous a dit, et on continue à nous le dire, que dans la majorité des régions, l’unité n’a pas pu se réaliser à cause de l’intransigeance du NPA, de son refus de « mettre les mains dans le cambouis », de sa volonté de faire cavalier seul pour plumer la volaille communiste ou mélenchoniste, ou pour se draper dans la posture stérile de la « pureté révolutionnaire ».

Or, cette vision des choses relève d’une contre vérité qu’il convient de rectifier, afin de dissiper tous les malentendus.

Le NPA a bien été à l’initiative pour essayer de réunir la gauche radicale, et il a tenté jusqu’au bout de parvenir à un accord, aussi bien au niveau national qu’au niveau des régions.

Le NPA est d’accord pour défendre ses idées au sein même des conseils régionaux, il est d’accord pour avoir des élus et pour « mettre les mains dans le cambouis » selon l’expression consacrée, afin de faire aboutir les idées que nous défendons.

La seule divergence avec certains camarades du Front de Gauche réside dans la participation aux exécutifs sous domination PS et Europe Ecologie.

Le NPA est d’accord pour fusionner ses listes avec celles du PS et d’EE afin de ne pas risquer de faire passer la droite à cause d’une triangulaire au résultat incertain. Mais en gardant notre indépendance et notre liberté de vote au sein du conseil régional, cela va de soi.

Si dans certaines régions, comme le Limousin, il n’y a pas eu de désaccord avec nos partenaires du Front de Gauche sur cette question, dans d’autres régions et notamment en PACA, des divergences sont apparues avec le PC.

Celui a exigé du NPA qu’il participe à l’exécutif régional sous la domination du PS et de Vauzelle, sans quoi le NPA n’était pas qualifié pour rejoindre un front commun de la gauche radicale.

« La participation à l’exécutif est une question de premier tour » a affirmé le PC des Bouches du Rhône lors des négociations NPA-Front de Gauche, fermant ainsi la porte à l’unité.

En revanche, ce qui s’est passé dans la région Limousin est exemplaire à plus d’un titre.

L’unité a pu aboutir dès le premier tour avec toutes les forces de la vraie gauche, à la suite de longues discussions portant sur le programme et sur l’attitude de ses élus.

Liberté de participer à l’exécutif régional, indépendance et liberté de vote, tel était le contenu de l’accord entre nos différents partis.

En réalisant 13% des voix au premier tour, la liste d’unité FdG-NPA a donc tout naturellement proposé au PS une fusion technique de ses listes, afin de battre la droite et de garantir à notre liste une présence au conseil régional proportionnellement au nombre de voix obtenues.

Le PS a refusé la présence du NPA sur cette liste fusionnée. Le Front de Gauche n’a pas cédé devant le diktat du PS et a maintenu notre liste au second tour, permettant à celle-ci de passer de 13% à 19% des voix, et obtenir davantage d’élus que ce qui était escompté.

Nos camarades du PC et du PG ont indiqué, le soir du second tour, qu’ils ne demanderaient pas de postes de vice présidents, qu’ils ne participeraient pas à l’exécutif et qu’ils garderaient leur totale indépendance et leur liberté de vote.

C’est exactement la position du NPA.

Ce qui a pu se faire en région Limousin aurait pu et aurait dû se faire ailleurs, notamment en PACA.

L’extraordinaire dynamique de l’unité sur des bases programmatiques claires et sur l’indépendance vis-à-vis du PS et d’EE a été payante en Limousin, au-delà de nos espérances.

C’est cet exemple qu’il faut généraliser dans toute le pays, afin que la gauche radicale puisse franchir un cap, s’affirmer comme une alternative solide et durable face à la droite et au social libéralisme, et devenir une force crédible et attractive pour ces millions de gens qui ne veulent plus de la droite ou de la gauche libérale.

La balle est désormais dans le camp de nos camarades du Front de Gauche : ou bien ils continuent de vouloir unifier « toute la gauche », énième mouture d’une gauche plurielle qui a tant désespéré, ou bien ils s’affranchissent de la tutelle du social libéralisme.

Pour nous, le combat unitaire n’est pas terminé, et nous continuerons sans relâche à nous battre pour que l’unité de la vraie gauche se réalise enfin !

François Alcaraz

NPA Var



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Contribution au bilan du processus unitaire
26 mars 2010 - 18h46 - Posté par SOUTEIRAT Guy

Bravo camarade , il faudra le redire sans cesse pour bien situer les responsabilités...



Contribution au bilan du processus unitaire
26 mars 2010 - 19h52

Toujours la même erreur (ou le même déni) :

le problème ne vient pas des alliances (ou du manque...) mais de la quasi inexistence du vote ouvrier pour le NPA (le FG ce n’est pas beaucoup mieux)

et il serait bien qu’un jour les responsables du NPA analysent cela plutôt que de continuer à parler cuisine politicienne...



Contribution au bilan du processus unitaire
26 mars 2010 - 22h09

j’espere egalement que le PC dans les alpes maritime sortira de la ligne "solidaire mais seulement avec le PS", et realisera qu’une alliance avec le NPA etait la seule solution. Une fois de plus le PC a refusé l’union en faisant porter le chapeau au NPA. C’est dommage, mais l’histoire n’est pas fini...et la raison finira par l’emporter !



Contribution au bilan du processus unitaire
26 mars 2010 - 22h34 - Posté par

ÉLECTIONS PIÈGE A CONS


Contribution au bilan du processus unitaire
27 mars 2010 - 04h24

J’ai redis, en direction de section d’Aubagne, ma critique vis à vis de la fédération de n’avoir pas poussé les négociations avec le NPA-LO jusqu’au bout afin d’un accord clair pour les régionales pour avoir un score à 2 chiffres dans les bouches du rhône et entre 5 et 10 dans le Var et les Alpes-maritimes .Le vote des communistes n’a pas porté sur cette question et c’est bien dommage .Je reste persuadé de l’unité programmatique de tout le courant révolutionnaire , débarassée du poids du PS bourgeois auquel se sont habitués certains élus et dirigeants communistes . Le poids du FN en PACA mérite une attention soutenue dans les quartiers populaires où il nous dispute les couches sociales appauvries,aigries,mettant dans le même sac tous les politiques .

Notre section d’Aubagne prend toutes les dispositions politiques nécessaires pour contribuer à cette unité sans faille pour conduire une lutte anti-capitaliste efficace dans un front populaire à la mesure du danger fascisant de la droite et de ses alliés.
La crise est là et bien là et la bourgeoisie fera tout pour garder son pouvoir d’une manière ou d’une autre .L’utilisation du FN pour canaliser le mécontentement et la colère fait parti de sa stratégie actuelle . Nos divisions empêchent le peuple de se tourner massivement vers nous et certains communistes jouent les apprentis sorciers en ne prenant pas garde à cette manipulation bourgeoise . Les réponses doivent être rapides face à la dégradation tous azimuts du pays . Le bocal gestionnaire de la gauche dans les territoires n’intéresse pas le citoyen en crise, en désarroi psychologique majeur .Les militants doivent prendre conscience de cette urgence alors que déjà l’UMP et le PS fourbissent leurs armes Présidentielles comme nous le voyons dans les médias aux ordres . Sarko remet de l’ordre dans la cacophonie de ses troupes et Villepin joue à De Gaulle comme recours en cas d’une dégringolade sans rémission de son "coquin" de classe au sein de la bourgeoisie.

Les grandes manoeuvres pour maintenir le peuple sous la houlette capitaliste , alors qu’il s’en détourne , est en cours et il doit nous mobiliser dans l’unité créatrice et une grande vigueur idéologique contre tous les nantis qui détruisent le Pays et son peuple .

Le Limousin peut faire des petits très vite car il y a URGENCE ;

Amitiés révolutionnaires , Bernard SARTON,section d’Aubagne






15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. André Malraux
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite