Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Faillite grecque et problème des retraites en France
de : JM Berniolles
mardi 4 mai 2010 - 21h46 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

La crise du néo libéralisme en Europe, -hors Allemagne pour le moment-, qui révèle les traits les plus nocifs de ce système dominant, est irrémédiable. Parce que l’on se situe à une espèce de stade ultime du capitalisme, que l’on peut voir comme une perversion un peu folle d’ailleurs. Et parce que le résultat de l’application, relativement récente finalement, dans une version « intégriste » en Europe, (d’autres pays capitalistes évitent cette version ultime, les USA en premier lieu et les néo états bourgeois comme la Russie, la Chine..) du néo libéralisme, a conduit et va conduire plus encore à un désastre.

L’argent, -la monnaie-, est installé par le néo libéralisme dans un quasi statut de déification auquel on sacrifie tout. Ce n’est pas un hasard si dans le traité constitutionnel de Lisbonne, comme dans le projet de TCE, le chapitre des droits de l’homme, -droits fondamentaux, droits du travail, droits sociaux…-, est réduit à sa plus simple expression. Ainsi s’envole la tradition humaniste séculaire des pays d’Europe.

Là, le système se grippe. Les « Subprimes » et autres produits financiers dérivés liés aux prêts immobiliers, ont commencé à amorcer la crise de fonctionnement. La réaction des états européens et de la France en particulier, a été de cautionner les Banques privées, au prix du creusement de leurs déficits, et non pas d’injecter directement des finances dans l’appareil économique pour qu’il ne subisse pas le contre coup de ce Krach…

Le brillant résultat est le renflouement des Banques... Et, évidemment, des problèmes aggravés de déficits au niveau des États, ainsi qu’un nouveau recul du pouvoir d’achat qui bloque également l’économie. Pour situer le problème, on rappellera que les intérêts annuels de la dette dans le budget de l’Etat, en France, sont supérieurs au financement total de la Recherche.

Tout cela a pour effet de dévoiler la réalité du système néo libéral installé en Europe avec la complicité des gouvernements de droite, mais aussi de Gauche [chez nous : Mitterrand puis la gauche plurielle qui a notamment monnayé à bas prix des actifs de l’Etat, accepté Barcelone, Lisbonne déjà….].

Ce système Ultra libéral a peu à peu remplacé, dans le cadre d’une vraie révolution silencieuse installant une nouvelle constitution ainsi que des institutions adaptées à son hégémonie, et qui a été ignorée par la plupart des analystes de « gauche », le système précédent, de type Keynésien et que l’on a qualifié de capitalisme d’Etat (on va presque le regretter).

Cela conduit le système ultralibéral européen à entamer une vaste opération de mise au pas des peuples. La Grèce n’est pas tombée dans ce maelström du fait de ses seuls déficits, qui ne sont peut-être pas les plus rédhibitoires (la voix officielle reconnait qu’au moins l’Irlande a une position encore plus précaire, mais toujours selon cette explication du pouvoir lui-même, ce pays bénéficie, pour l’instant, de sa proximité et de sa complaisance vis-à-vis du néo libéralisme). Donc, c’est le système de la grande finance qui a sélectionné la Grèce par l’intermédiaire d’agences dites de notations pour les marchés, « grandes prêtresses » du système en quelque sorte. C’est en fait une véritable épreuve de force parce qu’il peut y avoir un effet boomerang..

Par exemple, si le peuple grec se saisit de son problème et trouve lui-même des solutions qui ne peuvent être que la sortie du néo libéralisme. En commençant par la sortie de l’euro qui, de toute manière selon des oracles officiels, semble condamné.

Dieu merci, il y a un socialiste un peu corrompu au pouvoir ! On ne laisse rien au hasard.

Dans notre pays les hostilités ont également commencé. Et, justement elles ont été précédées par une campagne idéologique multiforme et de grande envergure, axées sur les déficits et la nouvelle longévité de la vie. Là, comme en Grèce les déficits justifieraient un important recul social.

La Grèce va donc être mise sous une double tutelle, - le FMI et les institutions européennes-, qui va dépouiller l’Etat Grec de ses prérogatives et imposer au peuple grec un recul sans précédent de tous les acquis sociaux.

Est-ce réellement pour sortir la Grèce de son impasse ? Absolument pas.

La voix officielle dit d’ailleurs que la Grèce ne s’en sortira pas. Et comment pourrait-elle s’en sortir dans ce cadre imposé ? Son PIB est de l’ordre de 170 milliards d’euros et on lui prête, avec des taux d’intérêt exorbitants, 110 milliards d’euros dont le tiers à rembourser rapidement.

Pour voir une partie de l’effet domino, on regarde le cas de la France. L’Etat français va prêter, sans aucun cadeau, 16 milliards d’euros à la Grèce qui vont évidemment manquer à son budget. Soit on laisse ce capital bloqué et c’est évidemment des déficits non couverts, des investissements non réalisés.. donc un certain blocage économique, soit, quel régal pour les marchés, la France emprunte cet argent, aux Banques privées donc, pour pouvoir engager des grands travaux par exemple..

Précédemment, l’argent qui a servi à cautionner les Banques a obligé à différer des engagements de budget de recherche, puisqu’aussitôt récupérée une partie de ces fonds a été affectée à la Recherche (pas une mauvaise chose en soi, mais insuffisant au niveau du budget).

Il y a aussi les échanges commerciaux qui vont décliner avec la Grèce, ce qui finira par atteindre l’Allemagne si le phénomène se propage à d’autres pays européens comme il est probable.

Une parenthèse sur le PIB. C’est un indice économique qui a perdu beaucoup de sa signification. Par exemple, dans le cas de la Grèce qui est un pays agricole, l’Agriculture ne pèse que quelques pour cent dans le PIB, même si elle emploie plus de 10% des travailleurs. Comme ce n’est pas un grand pays industriel, on en déduit que l’essentiel du PIB, c’est : le commerce, les services et le Tourisme.

Pour le moins, une trop grande part de services dans le PIB ne donne pas une économie très saine. C’est un autre facteur qui montre que l’économie grecque ne peut pas sortir de son marasme, toutes choses égalent par ailleurs (c’est-à-dire maintien de l’adhésion au néo libéralisme européen).

En France, la bataille idéologique sur les retraites semble très mal engagée. Notamment parce que les partis politiques de « gauche » ou de « gauche de gauche » traitent le problème comme des super syndicats et non comme des partis politiques à qui il incombe de proposer une issue politique au problème.

Et c’est bien d’un problème politique qu’il s’agit.

Par exemple, on lit dans leurs tracts : il faut taxer les dividendes, les stocks options, les capitaux spéculatifs … Si, sans changer de système politique on pouvait le faire, cela aurait déjà été fait. La taxe Tobin qui date des années 90 est une nécessité reconnue par beaucoup de mouvements, pas seulement de « gauche ». Pratiquement pour la mettre en place il faut connaitre et maîtriser les flux de capitaux vers les paradis fiscaux et les places financières. Ce qui exige, au moins, des Banques publiques ayant l’exclusivité des transferts de fonds, contrôler sa monnaie. Donc il faut s’attaquer au cœur du système financier et changer de système….

Si l’on ne répond pas aux attaques du néo libéralisme par la mise en avant d’un programme de rupture avec ce système : sortie de l’euro, contrôle des changes et des flux, -Banques publiques-, relance de l’industrie et de l’agriculture (re nationalisations), de la Recherche, avec obligatoirement un protectionnisme adapté.. la bataille va malheureusement être perdue pour longtemps, avec de très lourdes conséquences pour notre peuple et notre pays.

JM Berniolles



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Faillite grecque et problème des retraites en France
5 mai 2010 - 01h29

On est sauvés ! FO appelle à manifester le 15 juin pour les retraites.....(15 juin 2025 précisemment)



Faillite grecque et problème des retraites en France
5 mai 2010 - 08h12

NON Pas de re nationalisation EXPROPRIATION SANS CONTREPARTIE !



Faillite grecque et problème des retraites en France
5 mai 2010 - 10h16 - Posté par sam 82

l’essentiel est dit . c’est bien la question de la perspective politique , en rupture du système capitaliste qui est posée , a laquelle aucune réponse n ’est amenée . tout le reste , le baratin de la l’extrême droite , en passant par la droite , jusqu’au sociaux démocrates de tous poils , ne vise qu’a maintenir le système capitaliste en place . malheureusement il n’existe plus de PCF sur des positions de classes ,capable d’amener des éléments de réponse , a cette question urgente . idéologiquement se vide , conforte les tenants du système , et enfume les consciences . sam 82 .






Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
9 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La difficulté, ce n'est pas de rêver, mais d'accepter et de comprendre les rêves des autres. Zhang Xianliang
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite