Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La CFDT n’aime pas les méchants intermittents du spectacle


de : PACO
jeudi 6 mai 2010 - 19h27 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 104.5 ko

de PACO

Le 19 avril 2005, la compagnie Jolie Môme et une centaine d’intermittents du spectacle ont joyeusement visité le siège de la CFDT. Deux ans plus tard, la centrale syndicale a attaqué deux manifestants pour « violation de domicile ». La CFDT a gagné en première instance. Les artistes ont fait appel. Suite du feuilleton le 4 juin.

Il n’y a si longtemps, via Léo Ferré, Jolie Môme, toute nue sous son pull, rendait la rue maboule. Aujourd’hui, c’est Jolie Môme, une compagnie théâtrale vitaminée, qui rend maboule la CFDT. Mais le vilain refrain claironné par les cédétistes est beaucoup moins sexy… Explications.

Drapeau révolutionnaire flottant comme au temps des barricades, Jolie Môme a donné depuis 1983 des représentations bien épicées. Notons la pièce de Dario Fo Faut pas payer !, un spectacle sur la Commune de Paris, la pièce Crosse en l’air sur des textes de Jacques Prévert, les chansons rebelles de Légitime colère… Tantôt sur les planches, tantôt sous chapiteau, parfois dans la rue ou même directement dans les manifs comme dernièrement en soutien aux ouvriers de Continental, la compagnie Jolie Môme ne rate jamais une occasion pour soutenir de manière festive les travailleurs en lutte.

Le 19 avril 2005, la compagnie Jolie Môme s’est donc naturellement associée à l’action de collectifs et d’individus qui, à l’occasion d’une exposition ouverte au public, ont voulu rencontrer des dirigeants de la CFDT pour parler des conséquences de la signature des accords UNEDIC dans leur vie. Près de cent personnes visitaient ainsi le siège de la CFDT, boulevard de La Villette, à Paris. L’échange espéré n’a jamais eu lieu. Au bout de deux heures, les intermittents, les RMIstes et les salariés à temps partiel ou en CDD ont vu débarquer la police. Déterminée, mais tranquille, l’occupation s’est terminée sans aucun contrôle d’identité, ni aucune d’interpellation. Présent sur les lieux, Ludovic Prieur écrira dans la foulée un article pour HNS-info.

Curieusement, au printemps 2007, dix manifestants ont été convoqués par la brigade de Répression de la délinquance contre les personnes. La direction nationale de la CFDT a en effet porté plainte pour « diffamation publique, injures, provocations à commettre des infractions dangereuses, violation de domicile, dégradations, vol, violences ayant entraîné une interruption temporaire de travail de moins de 8 jours. » Pas moins ! Dans le cadre de la procédure, les dirigeants de la CFDT ont livré de nombreuses informations à la police afin d’identifier les auteurs de l’action : images enregistrées par le système de vidéosurveillance de la centrale syndicale, témoignages de salariés et militants de la CFDT, adresses de sites Internet où des informations sur l’action ont été publiées, noms de collectifs de précaires...

Deux personnes, Michel Roger (fondateur et directeur artistique de la compagnie Jolie Môme) et Ludovic Prieur (animateur du webmedia associatif HNS-info), ont reconnu avoir participé à l’action dans les locaux de la CFDT. Ce qui leur a valu d’être mis en examen pour « violation de domicile ». Le juge n’a pas retenu les autres charges avancées par la CFDT. Malaise... « À priori, un syndicat est là pour défendre les salariés, y compris les plus précaires, et non pour les attaquer ! pestaient les intéressés à l’époque. L’histoire du mouvement syndical, y compris celle de la CFDT, témoigne combien les moyens d’actions autres que la seule négociation ont permis de gagner des combats, d’obtenir de nouveaux droits ou de conserver des acquis sociaux ! Les grèves et les occupations sont parties intégrantes du combat syndical. Il est vrai que, depuis quelques années, la direction confédérale de la CFDT nous a habitué à favoriser les réformes libérales et à fréquenter les universités d’été du MEDEF plutôt que de les combattre. Outre sa signature des différents accords UNEDIC, qui pourrait avoir oublié sa participation active à la casse des retraites menée par François Fillon en 2003 ? »

D’autres questions brûlantes viennent dans les esprits. « En quoi les précaires représentent-ils un danger pour la CFDT ? Pourquoi la confédération de François Chérèque sent-elle le besoin de criminaliser des personnes, des collectifs et des réseaux de lutte en mesure de s’opposer aux futures attaques ultra-libérales ? Que penser de la démocratie sauce CFDT lorsqu’on sait que les chômeurs ne sont pas représentés à l’UNEDIC (gérée par la CFDT) et qu’ils sont persona non grata au siège de ce syndicat ? »

En première instance, le 11 décembre 2008, les méchants intermittents ont été condamnés à 2000 euros d’amende avec sursis et à verser 1 euro à la CFDT. Bien que symbolique, la peine est dangereuse puisqu’elle pourrait faire jurisprudence pour d’autres occupations. Un grand merci à la CFDT ! L’affaire a déjà fait pas mal de bruit. Plus de 12 000 personnes, associations, compagnies ou syndicats ont signé une pétition Si j’avais su j’y serais allé pour soutenir Ludovic et Michel.

Avant le premier procès, la compagnie Jolie Môme s’était exprimée avec ses armes en montant un spectacle appelé Wanted - Le Procès-Spectacle. Manière de parler de la bouffonnerie cédétiste, d’en rire et d’échanger des idées. En attendant le procès en appel qui se déroulera le vendredi 4 juin (à 13h, à la cour d’appel du Palais de justice de Paris), Wanted sera rejoué du 13 au 16 mai 2010 au théâtre La Belle Étoile à Saint-Denis (93) et le 24 mai à la fête de Lutte Ouvrière à Presles (95).

Toutes les informations utiles (dates, pétition, lutte des intermittents...) se trouvent sur le site Internet de la compagnie Jolie Môme

PACO sur Le Post



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La CFDT n’aime pas les méchants intermittents du spectacle
6 mai 2010 - 19h39 - Posté par momo11

Pourquoi la confédération de François Chérèque sent-elle le besoin de criminaliser des personnes, des collectifs et des réseaux de lutte en mesure de s’opposer aux futures attaques ultra-libérales .
Mais tout simplement parce que ce sont des "jaunes".Ils soutiennent le merdef et le nabot ;alors qu’attendre de ces "gens" ?momo11



La CFDT n’aime pas les méchants intermittents du spectacle
7 mai 2010 - 06h42 - Posté par le postier

Et pourtant, dans leur rang, ils en sont parfaitement conscients :


Pierre Rosanvallon
Collège de France
Amphithéâtre Marguerite de Navarre
11, place Marcelin Berthelot
75005 Paris

C’est l’élection qui fonde en démocratie la légitimité des gouvernants. Le caractère démocratique d’un pouvoir est ainsi lié avec évidence à son origine, c’est-à-dire à ses conditions d’établissement. Mais les gouvernants légitimes ont simultanément souvent été accusés de rester prisonniers d’une logique partisane et de n’être que de forts infidèles représentants de l’intérêt général. D’où, sous toutes les latitudes, la recherche d’institutions et de procédures démocratiques reposant sur des critères plus exigeants de légitimité que ceux de la simple consécration électorale. Le cours sera consacré à faire l’histoire de cette recherche de mise en forme non-électorale de l’idée de volonté générale, depuis le XIXème siècle, et à en présenter les développements les plus contemporains. Deux grands domaines seront successivement abordés. On explorera d’abord les différents projets de mise en place d’ « institutions de la généralité » dans les régimes démocratiques. On examinera ensuite les qualités politiques des gouvernants considérés comme productrices de légitimité par les citoyens.

Ou encore.

La contre-démocratie
La politique à l’âge de la défiance
Pierre Rosanvallon
Collection Les livres du nouveau monde
Éditions du Seuil, Paris 2006.

« L’idéal démocratique règne désormais sans partage mais les régimes qui s’en réclament suscitent partout de vives critiques. L’érosion de la confiance dans les représentants est ainsi l’un des problèmes majeurs de notre temps. Mais, si les citoyens fréquentent moins les urnes, ils ne sont pas pour autant devenus passifs : on les voit manifester dans les rues, contester, se mobiliser sur Internet... »

Pour comprendre ce nouveau Janus citoyen, cet ouvrage propose d’appréhender les mécanismes d’institution de la confiance et l’expression sociale de la défiance comme deux sphères et deux moments distincts de la vie des démocraties. L’activité électorale-représentative s’organise autour de la première dimension : c’est elle qui a été classiquement étudiée. Mais la seconde n’a jamais été explorée de façon systématique.

C’est à quoi s’attache Pierre Rosanvallon en proposant une histoire et une théorie du rôle structurant de la défiance dans les démocraties. Ce renversement radical de perspective conduit à explorer un continent politique longtemps inaperçu : celui de la « contre-démocratie ». Cette dernière résulte d’un ensemble de pratiques de surveillance, d’empêchement et de jugement au travers desquelles la société exerce des pouvoirs de correction et de pression.

À côté du peuple-électeur, elle donne voix et visage aux figures d’un peuple-vigilant, d’un peuple veto et d’un peuple juge. C’est là sa vertu, mais aussi son problème. Car, à trop valoriser les propriétés de contrôle et de résistance de l’espace public, elle peut aussi faire le jeu du populisme et de l’« impolitique », entravant la formulation positive d’un monde commun ».

Note Wikipédia : Il (P. Rosanvallon) a été successivement permanent syndical de la Confédération française démocratique du travail (CFDT), membre du Parti socialiste unifié (PSU) puis du Parti socialiste.






La réponse de Cuba au coronavirus fait honte aux autres pays
lundi 6 - 15h40
de : JO
CHINE : durant l’Hommage aux morts du Covid19, BFM TV en manque de respect !
lundi 6 - 15h16
de : JO
AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire
Journal de confiné (1).
mercredi 1er - 12h09
de : L’iena rabbioso
Aérien, grande distribution, courrier, transports, les salariés tombent comme des mouches
mercredi 1er - 08h02
Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
Survivre au virus : une méthode anarchiste
mardi 31 - 18h59
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite