Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le pouvoir est à la rue


de : via pilhaouer
vendredi 29 octobre 2010 - 09h14 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 14.7 ko

Deux millions de Français encore, ce 28 octobre 2010, tous ensemble sur tout le territoire, à clamer leur exigence du retrait de cette loi inique qui a fusillé leurs retraites. C’est énorme, tout simplement.

Après la loi, après le matraquage médiatique et policier, après un nombre d’appels à mobilisation record, les Français étaient toujours présents. Des tréfonds de leur citoyenneté, de leur dignité, de leur indépendance et de leurs valeurs les plus enracinées, les français se sont encore mobilisés pour dire NON.

Qui pourra dire qu’il n’y a pas là-dedans quelque chose de noble ?...Qui pourra oser le dénigrement de cette lutte acharnée contre la résolution têtue d’un pouvoir qui emploie tous les moyens pour ne pas entendre, pour refuser l’évidence du rejet de sa régression et pratiquer un actif déni contre des Français de tous âges qui ne demandaient finalement, au départ, qu’une véritable négociation sur un projet dont les objectifs, les modalités et les résultats leur paraissent inacceptables ?...

C’est évidemment quelque chose d’autre qui se joue dans le cœur des Français, aujourd’hui. L’intransigeance d’un pouvoir au-delà de toute raison et de toute justice mène les esprits à des conclusions amères autant que plus générales.

Placés devant une réforme qu’il n’acceptent décidément pas, les Français sont absolument conduits à regarder les responsables sur la durée. Une durée qui n’accorde aucun répit aux yeux dessillés.

Les réformes aussi bien économiques que politiques n’ont été qu’une succession d’échecs. Echecs que des rapports entérinent, les uns après les autres. Sur le front de l’emploi, du social, de la justice, de la santé, de la sécurité, de l’énergie, de la citoyenneté et de la répartition des richesses, le pouvoir sarkozyste advenu en 2007 a failli, complètement et irrémédiablement failli. Mieux, les prétendues réformes ont aggravé la situation, conduisant le pays dans une spirale d’inégalité, de chômage et de disparition du filet social sans précédent.

JPEG - 41.6 ko

Se pose aujourd’hui tout simplement la question de la conduite générale des affaires, par un pouvoir aussi manifestement incapable non seulement de proposer des solutions à la mesures des enjeux, mais totalement déterminé à poursuivre dans la voie d’un ultra-libéralisme dont les conséquences chaque jour apparaissent aux fançais dans toute leur horreur.

La France, dans sa très grande majorité, refuse l’équipe comme les dirigeants, jette le bébé avec l’eau du bain. Les sondages, leur direction univoque compensant leur fiabilité relative, l’indiquent sans ambiguïté.

Deux conclusions sautent aux yeux, si l’on suit ce fil qui conduit l’amertume d’une réforme imposée à la détestation d’une politique et des individus l’imposant pour une conduite générale du pays tout à fait néfaste.

Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa incarne la dérive que nous subissons. Il l’a pensée, conduite et imposée. Celle des équipes qui ont appliqué successivement et avec un même zèle ses directives est tout à fait majeure.

A l’institution parlementaire incombe un rôle déterminant dans cette déroute. Elle a permis que le processus se prolonge, inchangé, conforté par des années d’acquiescement. En ignorant, en acceptant l’existence de procédures de contrôle inexistantes, d’élus à la volonté captive, de moyens de riposte citoyenne absents ou empêchés.

Cette situation a dû clairement apparaître aux yeux des hommes, au cœur de l’appareil, qui nous ont dépossédé de notre pouvoir, qu’ils soient du côté de la majorité ou de l’opposition. Rien de significatif n’a pourtant été fait par les personnels élus et responsables divers, tant au plan de la dénonciation forte et globale d’une crise de gouvernement majeure - s’ajoutant à une crise économique mondiale également considérable -, que des actions pouvant amener à un changement rapide, profond et déterminé de la direction prise par le système.

Les Français sont bien obligés maintenant, dans l’urgence d’un appauvrissement général et annoncé par certaines voix marginalisées, de constater que le pays est en proie à une triple crise.

Crise du leadership, crise des réformes, crise des structures institutionnelles, tout cela débouchant actuellement sur une crise morale qui n’est que la traduction instantanée et humaine d’une perception obscure mais certaine de la triple défaillance pointée.

Il faut lucidement ajouter à ce constat terrible que les chiffres des salaires, revenus et mobilité sociale ascendante marquent une nette progression pour une minorité de personnes. Lesquelles possèdent déjà situations, biens et réseaux leur assurant la possession et la domination de tous les leviers du pays, avec une assurance que rien ni personne ne semble vouloir contester réellement.

En conséquence, il serait fort aventureux de penser que la détermination et le nombre, la volonté et le refus exprimés dans les multiples manifestations qui ont marqué les derniers mois, dans les grèves qui persistent partout, dans les opérations coups de poing que lancent les salariés à tout moment, vont soudainement s’évanouir.

Il serait même risible de croire que la prise de conscience taillée dans les exigences foulées aux pieds va laisser place à une acceptation tranquille, une résignation bon enfant qui demandera juste le retour à une espèce de normalité, pour attendre paisiblement le point de non retour.

TAIMOIN.

URL de cet article http://www.legrandsoir.info/Le-pouv...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le pouvoir est à la rue
29 octobre 2010 - 09h41 - Posté par pilhaouer

Et, en attendant, on réprime :

Retraites. Le cheminot CGT de Saint-Nazaire (44) reste incarcéré

Le 24septembre dernier, Jérôme, un jeune cheminot CGT nazairien, était condamné à deux mois de prison et incarcéré à Nantes pour avoir lancé un projectile sur les policiers lors de la manifestation de la veille. La cour d’appel de Rennes a confirmé, mercredi, le placement sous mandat de dépôt et rendra mardi prochain son arrêt sur le fond. Son procès en appel, mercredi après-midi, a mobilisé 300 manifestants de la CGT, des cheminots venus de Loire-Atlantique et des militants du collectif rennais contre la réforme des retraites, qui se sont massés devant le parlement de Bretagne. On saura le 3novembre si la cour confirme ou non le jugement du tribunal de Saint-Nazaire, sur la culpabilité et sur la peine.

Le télégramme 29/10






Grenade GLI-F4 : derrière le coup de com de Castaner, la mort d’une salariée en 2014
lundi 27 - 12h05
3 commentaires
Retraites : Vous prenez les Français pour des imbéciles ! | Adrien Quatennens
lundi 27 - 11h00
de : jean1
GLI-F4 : que sait-on de leurs remplaçantes, les GM2L ?
lundi 27 - 10h03
COMMENT LES RICHES DÉTRUISENT LA PLANÈTE
dimanche 26 - 16h00
de : Ernest London
RIO obligatoire dans le dos
dimanche 26 - 12h36
Des Lannionnais déterminés : La retraite aux flambeaux finit au buffet de Lannion agglo (vidéo)
samedi 25 - 23h15
de : nazairien
4 commentaires
Funérailles grève 24 janvier Lycée français de Barcelone
samedi 25 - 22h15
de : coppola
Déjà en 2018 : Mise en scène d’une « décapitation » de Macron : 3 gardes à vue
samedi 25 - 12h44
de : laVeuve
8 commentaires
Le Conseil d’Etat, réforme des retraites : Le Gouvernement devra revoir sa copie !
samedi 25 - 10h05
de : JO
Le peuple-classe de France tient à l’Etat social.
samedi 25 - 01h36
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Beyrouth - y’a Carlos G., mais y’a aussi ça :
vendredi 24 - 20h03
de : Rolon
E3C : épreuves surveillées par des enseignants retraités, lycée du pays de Retz, Pornic
vendredi 24 - 19h30
de : Rolon
Les 200 familles
vendredi 24 - 19h14
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La part anarchiste des communs
vendredi 24 - 19h12
de : jean1
La France s’embrase : Retraites aux flambeaux organisée à Paris et dans toute la France
jeudi 23 - 21h49
de : nazairien
10 commentaires
La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir
jeudi 23 - 15h24
4 commentaires
Avancée Sociale possible ? Oui en Espagne !
jeudi 23 - 15h21
de : JO
Affaire Benalla : "Le panier de crabes" vers son dénouement ?
jeudi 23 - 14h47
de : JO
1 commentaire
VENEZUELA : Rencontre Internationale Anti-impérialiste de Caracas !
jeudi 23 - 14h30
de : JO
3 commentaires
POUR UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE DE L’AMÉRIQUE
jeudi 23 - 13h37
de : Ernest London
Inondons l’Elysée avec un courrier "licenciement MACRON l’imposteur
jeudi 23 - 10h06
de : Martine
1 commentaire
La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt-à-penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite