Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Handicap et précarité
de : Christian JACQUIAU
lundi 6 juin 2011 - 19h20 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 22.2 ko

Rencontre avec Émilie Le Saulnier, 30 ans, assistante depuis six ans de Yann Fiévet, mal voyant, professeur de sciences économiques et sociales au lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles. Le contrat de la jeune femme arrive à échéance en fin d’année scolaire et il n’est pas question pour le rectorat de le renouveler. Sous peine de créer un emploi...

Comment devient-on assistante de professeur handicapé ? Après mon Bac, j’ai occupé un poste de pionne dans un collège pour financer mes études, comme nombre d’étudiants. Après deux années en Lettres modernes, j’ai rencontré un de mes ancien prof de philo qui m’a dit qu’un professeur mal voyant cherchait une assistante. C’était en septembre 2005.
Il ne s’agissait au départ que d’un mi-temps. Mais très vite le mi-temps est devenu un temps plein.
Je balançais entre enseignement et aide aux handicapés et ce poste correspondait pleinement à mes attentes. Je me suis très vite bien senti dans ce métier.

Quel est votre rôle ?
J’assure, avec le professeur, la gestion et l’animation de classe. Il utilise beaucoup l’informatique, ses cours sont projetés sur écran à l’aide d’un rétroprojecteur, je le dégage de tout ce qui est matériel.
Je lui assure la lecture de ses copies et l’assiste dans les corrections ainsi que dans la préparation des cours. J’ai appris l’économie avec lui.
J’exerce un métier qui me permet d’apprendre tous les jours. Autant sur le plan humain que sur le plan culturel. Je fais aussi beaucoup de recherche documentaire. J’interviens vis à vis des élèves en matière de discipline aussi mais c’est lui qui a l’autorité et c’est à lui que reviennent toujours les décisions à prendre.

Vous employez beaucoup le mot métier ?
J’y tiens. C’est un véritable métier, un très beau métier, même s’il est précaire... Je suis payée au SMIC alors que cela fait plus de dix ans que je travaille _ pour l’Éducation Nationale, pionnicat compris. Du coup, à trente ans, j’habite toujours chez mes parents.
L’administration considère ces postes comme des jobs d’étudiants mais à 35 h par semaine, avec du travail à la maison, les étudiants ne peuvent pas suivre.
Un de mes amis en 3éme année de Lettres, assistant d’une prof de philo mal voyante, a fini par mettre ses études de coté. C’était intenable.
Il en est de même pour les assistants d’élèves handicapés qui doivent assurer un minimum de 30h par semaine et ne peuvent suivre avec efficacité leurs propres études. Beaucoup abandonnent.

Seriez-vous prête à continuer ?
Oui bien sûr. Malgré le contexte. Malgré l’absence de reconnaissance.
Au bout de 5 ans, j’ai été convoquée pour une unique journée de formation. En fait, le rectorat voulait savoir ce que nous faisons, comment ça se passe sur le terrain, comment nous avons été recrutés... Ils ne savent rien de nous.
Nous n’avons aucun statut. Notre travail n’est pas reconnu. La validation de nos acquis est sanctionnée par un diplôme de moniteur éducateur, du niveau de la 3éme, donnant le droit de travailler... dans des centres aérés.
On a proposé à d’autres une équivalence avec un CAP petite enfance bien qu’ils n’aient jamais travaillé avec des petits !
L’administration nous méprise. On n’existe pas pour l’Éducation Nationale. Mais nous on sait qu’on sert à quelque chose.
Si mon contrat était renouvelé, je resterais dans la précarité mais je ferais au moins le métier que j’aime...

propos recueillis par Christian Jacquiau

NOTA : voir : « Moi, Yann Fiévet, qui ne peux plus enseigner sans assistante »

http://www.christian-jacquiau.fr/re...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Handicap et précarité
7 juin 2011 - 10h31 - Posté par nabiguette

Je suis repue de ses belles promesses faitent par notre gouvernement concernant l’intégration des personnes handicapés.
Il est grand temps que nos élus optent pour une vrai reconnaissance aux postes qu’occupe Emilie et bien d’autres !!!!!!
On s’appercoit encore une fois que les assistants donnent 100% d’eux même dans leur mission.
Prenez exemple M SARKOZY la solidarité est un luxe ! je suis persuadée que vous en avez un minimum dans votre poche juste à coté de votre PORTEFEUILLE !!!!!!!!!
http://nabi59800.unblog.fr/
bonjour
merci de faire tourner et surtout n’hésitez pas à laisser votre nom et boite mail pour confirmer votre soutien et votre participation pour les futurs mouvements
Ici il est question du syndrôme TED mais ma mission est destinée à tous les handicaps confondus qui sont dans l’obligation d’être accompagné d EVS. merci



Handicap et précarité
7 juin 2011 - 11h51 - Posté par Christian JACQUIAU

Vous pouvez apporter votre soutien à  :

Yann Fievet et d’Emilie Le Saulnier :
Les amis de Yann Fievet et d’Emilie Le Saulnier ont lancé une pétition : « soutien urgent à un binôme professeur handicapé/assistante efficace mais menacé ». Vous pouvez les soutenir en cliquant (http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=309).

AVS AVSi arrêtons le massacre :
Nabi, la maman du petit Noham cité dans mon article, lance un appel : "Créons un effet de masse qui nous permettra d’être plus fort face à l’adversité. Ne nous isolons pas. Regroupons nous. Associons nous. Formons un club. Créons un réseau afin de de pallier a ce fléau...".
Rendez-vous sur son site (http://nabi59800.unblog.fr/) où vous trouverez son très émouvant (et révoltant !) témoignage.






Total au Gabon licencie six grévistes en passant outre une décision de justice
mardi 21 - 08h15
1 commentaire
Samir Amin, « national-populaire » et peuple-classe.
mardi 21 - 00h21
de : Christian DELARUE
un rêve( benalla et la canicule)
dimanche 19 - 17h04
de : jean 1
M. Kofi ANNAN est décédé quelques jours après M Samir AMIN.
dimanche 19 - 12h18
de : Christian DELARUE
Le Vénézuela et le Nicaragua précipitent la chute du socialisme latino-américain
samedi 18 - 03h24
de : Lahcen SENHAJI
13 commentaires
Barcelone, un an déjà, l’attentat djihadiste..
vendredi 17 - 21h20
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
Vive la Sociale pour le peuple-classe d’abord !
vendredi 17 - 09h19
de : Christian DELARUE
Un homme ça pleure pas
jeudi 16 - 20h43
de : Carland
4 commentaires
Petite révolution chez les libertaires : AL et la CGA tentent leur unification
jeudi 16 - 08h31
4 commentaires
BRESIL : LULA confirme sa candidature à la Présidentielle du 7 OCT.18
mercredi 15 - 19h35
de : JO
no pasaran
mercredi 15 - 11h26
de : jean 1
"UN JOUR, UN SIGNATAIRE DU CALENDRIER DES POSTIERS" - NUMÉRO 2
mercredi 15 - 10h21
FÊTE DE SOUTIEN AUX GRÉVISTES DE LA POSTE DU 92
mercredi 15 - 10h14
SAMIR AMIN : Pour une internationale des peuples
mercredi 15 - 00h47
de : Christian D - Altermd
1 commentaire
Une minute avant la fin des prophéties..
mardi 14 - 22h50
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
VENEZUELA : Une preuve de plus de la violence dans la dogmatique capitaliste !
mardi 14 - 15h35
de : JO
MISÈRE DE L’ESPACE MODERNE - La production de Le Corbusier et ses conséquences
mardi 14 - 08h33
de : Ernest London
1 commentaire
Hôpital Pinel en Lutte
mardi 14 - 08h25
de : jean 1
1 commentaire
Sous-pénalisation de ceux d’en-haut et sur-pénalisation de ceux d’en-bas -
mardi 14 - 01h24
de : Christian DELARUE
Communiqué suite à l’action de blocage de la #D281 #ZAD #NDDL la nuit du vendredi 10 aout 2018
lundi 13 - 20h52
de : jean 1
encore quelques nouvelles des deux larons Chimie & Nucléaire
dimanche 12 - 23h55
de : moins une
Vacances de M.Macron : Mépris envers les Français !
dimanche 12 - 19h32
de : JO
LA FAIM, LA BAGNOLE, LE BLÉ ET NOUS - Une dénonciation des biocarburants
dimanche 12 - 12h31
de : Ernest London
2 commentaires
Ce que cache l’immonde Loi Schiappa
samedi 11 - 11h23
de : JO
2 commentaires
GLYPHOSATE/MONSANTO : Mutisme total de la Fondation Hulot !
samedi 11 - 11h03
de : JO
1 commentaire
SalaManCaracas : les rats quittent le navire !
vendredi 10 - 17h42
de : Marc ARAKIOUZO
2 commentaires
LA MONDIALISATION : En ligne de mire, le capitalisme mondialisé !
vendredi 10 - 17h22
de : JO
1 commentaire
EN SYRIE libérée : Des découvertes d’armes de l’OTAN et d’Israël confirment !
vendredi 10 - 16h24
de : JO
Arkéa : des syndicats mis au rebut
vendredi 10 - 09h27
de : Le_Militant
6 août 1945 : la barbarie civilisée s’abat sur Hiroshima...
mercredi 8 - 10h29
de : Antoine (Montpellier)
2 commentaires
AFFAIRE BENALLA/MACRON : Le noeud gordien se dénoue (à suivre ?)
mardi 7 - 20h03
COLONIALISME FRANCAIS : Il y eu un début , il y aura une fin avec la prise de conscience des Peuples !
mardi 7 - 19h52
de : JO
1 commentaire
Les canicules s’emballent.
mardi 7 - 18h59
de : jean 1
LA VIOLENCE DES RICHES - Chronique d’une immense casse sociale
mardi 7 - 08h40
de : Ernest London
1 commentaire
FÊTE DE SOUTIEN AUX GRÉVISTES DE LA POSTE 92 !
mardi 7 - 08h37
TERRORISME AU VENEZUELA : TENTATIVE D’ASSASSINAT CONTRE MADURO !
lundi 6 - 18h11
de : JO
1 commentaire
QU’EST-CE VRAIMENT QUE LE COMMUNISME LIBERTAIRE OU L’ANARCHISME COMMUNISTE ?
lundi 6 - 17h51
de : jean 1
3 commentaires
Nos Salaires : Il y a "Arnaque" sous roche !
lundi 6 - 17h48
de : JO
2 commentaires
La déglingue du TER vue du Canada : Le train des illusions
lundi 6 - 16h35
de : John R. MacArthur
Affaire Lafarge en Syrie ou comment les troublions de l’OTAN savent manier Affaires et Terrorisme !
dimanche 5 - 21h46
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Plus l'histoire d'un pays est ancienne, plus nombreuses et pesantes sont ces couches stratifiées de paresseux et de parasites qui vivent du «patrimoine des ancêtres», de ces retraités de l'histoire économique. Antonio Gramsci
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite